topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)



Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]

Education
Grève des enseignants en ordre dispersé au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 22 février 2011

Bujumbura, Burundi - Les cours dans l'enseignement primaire et secondaire public étaient toujours perturbés, mardi, au Burundi, pour la seconde journée consécutive, suite au mot d’ordre de grève de quatre jours lancé par quatre des six syndicats du secteur de l’Education sur fond de revendications de meilleures conditions de vie et travail, apprend-on de source syndicale à Bujumbura.

Les parties en conflit social n’ont pas amorcé de dialogue aussitôt après l’émission du préavis de grève lancé conjointement, depuis le 11 février dernier, par le Conseil national des personnels de l’enseignement primaire (CONAPES), le Syndicat libre des enseignants du Burundi (SLEB), le Syndicat des travailleurs de l’éducation au Burundi (STEB), et le Syndicat national des personnels de l’enseignanement primaire (SYNAPEP).

Lire la suite...
 
Burundi : la Commission du redéploiement épingle les directeurs des écoles Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 08/09/2011 – Source Xinhua

Dans un point de presse de ce lundi, le président de la Commission nationale chargée de l’opération de redéploiement s’en est pris aux directeurs des écoles primaires et secondaires qui gênent le bon déroulement de cette opération.

« La corruption, le favoritisme, l’irresponsabilité ainsi que la vengeance de toute nature sont autant de maux qui gênent le bon déroulement du redéploiement », a déploré Anatole Niyonkuru, Directeur général de l’enseignement primaire et secondaire et président de la commission de redéploiement.

Lire la suite...
 
Burundi : Le redéploiement des enseignants jugé partial, injuste et inefficace Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 07/02/2011

Ce n’est plus un secret, la politique de redéploiement des enseignants est mal faite et n’apporte pas les fruits escomptés, a déclaré le président de la Commission de redéploiement et directeur général en charge des ressources humaines au ministère de l’Education de base et secondaire, M. Anatole Niyonkuru.

« Certains directeurs des écoles donnent des rapports faussés » a déclaré M. Niyonkuru ajoutant que même des sanctions administratives seraient prises contre les responsables scolaires qui ne font pas correctement leur tâche.

Lire la suite...
 
Menace de grève générale des enseignants burundais Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

APA, 07-02-2011

Bujumbura (Burundi) - Les quatre principaux syndicats des enseignants du Burundi menacent d’aller en grève générale si le gouvernement ne précise pas les critères sur lesquels il s’est basé pour procéder à l’affectation de beaucoup de maîtres et professeurs, a appris APA de source syndicale.

"Nous n’avons aucun autre moyen d’arrêter cette politique injuste si ce n’est que la grève générale. Comme il l’a toujours fait, le gouvernement va sans doute geler nos salaires, mais tous les intervenants dans ce secteur, en l’occurrence les parents, doivent savoir que les dégâts seront énormes et difficiles à réparer’’, ont indiqué dimanche à Bujumbura les syndicalistes.

Lire la suite...
 
Burundi : le ministre Buzingo explique le redéploiement des enseignants Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 04/02/2011 – Source Xinhua

Sévérin BuzingoLe ministre ayant dans ses charges l'enseignement de base et secondaire a animé ce mercredi une conférence de presse pour éclairer l'opinion sur l'opération de redéploiement des enseignants dans ce secteur, une opération qui a été mal acquise par les concernés.

"C'est un projet qui présente beaucoup d'avantages, que ce soit au niveau de l'écolier, que ce soit au niveau des enseignants eux – mêmes ou que ce soit au niveau du gouvernement", lance le ministre Sévérin Buzingo.

Lire la suite...
 
Projet indien de construction au Burundi d’un institut panafricain d’éducation Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 13/01/2011 – Source PANA

Gervais Rufyikiri, 2è Vice-président de la République du BurundiL’Université nationale de l’Inde envisage de construire au Burundi un institut panafricain pour la planification, l’administration et l’éducation au Burundi d’ici 2012, a-t-on appris mercredi à Bujumbura de source officielle.

Une délégation conjointe de l’Union africaine (UA) et de l’Université nationale de l’Inde pour la planification et l’administration de l’éducation a présenté le projet au deuxième vice-président du Burundi chargé des questions économiques et sociales, Gervais Rufyikiri.

Lire la suite...
 
Le mirage de la révolution numérique en Afrique Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

UdeMNouvelles, 13 décembre 2010

Cishahayo FabienDans sa thèse de doctorat, Fabien Cishahayo s’attaque, sans cynisme, au messianisme technologique. Il demande aux Africains de conserver un esprit critique devant ces technologies et le discours sur la modernité qui les accompagne.

Quand il a déposé sa thèse de doctorat en communication, il y a quelques semaines, Fabien Cishahayo s'est senti libéré d'un poids immense. Bien sûr, il y avait travaillé fort. Et longtemps. Mais c'était aussi parce que son sujet le touchait très intimement: il y traitait de la douloureuse question des malheurs persistants de son Afrique natale.

Lire la suite...
 
Vers une école fondamentale à neuf ans au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 29/11/2010

Bujumbura, Burundi - L'école primaire pourrait passer de six à neuf ans dès la rentrés scolaire 2011-2012 au Burundi, dans le cadre d'une réforme en profondeur du système éducatif national, a annoncé, lundi, le ministre burundais de l'Enseignement primaire et secondaire, Séverin Buzingo.

Le concours national de la sixième année primaire, qui filtrait habituellement l'accès aux études secondaires, va également être réformé pour intervenir à la fin de la 9ème année, a encore annoncé M. Buzingo, devant les cadres du ministère réunis dans un atelier de réflexion sur cette réforme majeure du secteur de l'éducation.

Lire la suite...
 
Burundi : les élèves rapatriés de la RDC cherchent à accéder à l’Université Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 30/10/2010 – Source Xinhua

Les Burundais rapatriés de la République démocratique du Congo (RDC) sont en proie à diverses difficultés, y compris celles pour les élèves finalistes de l’ enseignement secondaire qui s’apprêtent à entrer dans l’Université du Burundi.

"Avec le rapatriement officiel, je m’étais dit que c’était une occasion de préparer mon avenir en allant étudier à l’Université du Burundi. Mais je me suis heurté à cette difficulté de n’avoir que l’attestation de réussite et une régie de publication qu’on nous donne au Congo, en attendant que le diplôme original soit délivré. Ce qui prend cinq à six ans", a indiqué Jean Pierre Sengero Mpangaje, un élève rapatrié, qui a terminé ses études secondaires en RDC.

Lire la suite...
 
Visite du directeur régional de l'UNICEF au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 30/09/2010

El Hadj As SyBujumbura, Burundi - Le directeur régional du Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF) pour l'Afrique orientale et australe, El Hadj As Sy, séjourne depuis mercredi à Bujumbura pour une visite de travail de deux jours au Burundi, annonce un communiqué officiel.

Sa visite au Burundi a pour but de réaffirmer l'appui de l'agence spécialisée du système des Nations Unies aux efforts consentis pour l'amélioration du statut de l'enfant et de la femme au Burundi dans un contexte de sortie de crise, précise un communiqué parvenu à la PANA du bureau de l'UNICEF à Bujumbura.

Lire la suite...
 
Les Universités flamandes octroient 1.250.000 € à l’Université du Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 23/09/2010

Une délégation du VLIR-UOS (Coopération Universitaire Flamande au Développement) constituée de plusieurs professeurs d’Universités flamandes, est en séjour à Bujumbura du 20 au 26 septembre 2010, a rapporté jeudi dans un communiqué l’Ambassade du Royaume de Belgique à Bujumbura.

Le VLIR-UOS est un consortium d’Universités flamandes qui, à l’instar du CIUF-CUD (Coopération Universitaire Francophone au Développement), bénéficie de financements propres mais également d’un appui financier important de la Coopération Belge au Développement.

Lire la suite...
 
Burundi : Pénurie d'enseignants en début de l'année scolaire 2010-2011 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 21/09/2010 – Source Xinhua

Les élèves de l'enseignement public du Burundi débutent l'année scolaire 2010-2011, sur fond d'insuffisance d'enseignants et d'autres matériels didactiques à tous les deux niveaux.

Le ministre burundais de l'Enseignement de base et secondaire, Séverin Buzingo, promet tout de même de parer au tout pressant.

Lire la suite...
 
La Légende des chevaliers pour le Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

L'Union, 23 juillet 2010

Les scouts et guides de France ne sont pas à leur première organisation de manifestation mais avec ce week-end médiéval ou près de 80 figurants participeront, ils frappent fort !Les scouts et guides de France organisent un tournoi de chevalerie ce week-end afin de lever des fonds pour la création d'une école au Burundi.

ILS sont une nouvelle forme de chevalier au grand cœur, sans armure, ni épée. Ils n'ont pas de cotte de mailles mais un uniforme bien distinctif. Leur but n'est pas de défendre au prix du sang, mais de venir en aide aux plus démunis. Les scouts et guides de France de la région de Château-Thierry organisent ce week-end une grande manifestation médiévale aux Maisons Maquets à Rozoy-Bellevalle. Un tournoi de chevalerie pour récolter des fonds « pour permettre la scolarisation des enfants du Burundi », confient les compagnons Alexandre Berthelot et Thibaut Fontaine à l'initiative du projet.

Lire la suite...
 
Burundi : une élève victime de la distraction de ses supérieurs Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 15/07/2010 – Source Xinhua

Burundi : une élève victime de la distraction de ses supérieurs

Clothilde Nshimirimana étudiait au Collège communal de Kinyonzo de la commune de Kayokwe en province de Mwaro jusqu’à la veille du test de passage du premier cycle de l’enseignement secondaire au second cycle, test qui a débuté le mercredi 14 juillet 2010 pour trois jours à travers tout le pays.

Elle s’est vue refuser de passer ce test avec les autres, les autorités avançant qu’elle n’avait pas réussi deux examens de repêchage de la classe de 7ème (1ère année du premier cycle de 4 ans). La victime n’a été mise au courant de cet état de fait que quatre ans après alors qu’elle a toujours bien avancé dans les classes montantes.

Lire la suite...
 
Appel d’offre de bourses de Master pour le Burundi et le Rwanda Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 05/07/2010 – Source AUF

Date limite : 10 juillet 2010

Le Bureau Afrique Centrale (BAC) de l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) informe les étudiants inscrits dans un établissement francophone (origine) affilié ou non à l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) et situé au Burundi et au Rwanda, du lancement de son appel d’offres régional (2010-2011) portant sur les bourses de Master.

La mobilité doit viser la préparation d’un Master professionnel ou recherche ou d’un diplôme équivalent (Master 2, DESS et DEA) dans un établissement francophone membre de l’AUF.

Lire la suite...
 
Burundi : les enseignants attendent leurs salaires du mois de mai Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 16/06/2010 – Source Xinhua

Le gouvernement du Burundi n'a pas encore payé les enseignants du primaire et du secondaire pour le mois de mai 2010 et les quatre principaux syndicats du secteur commencent à s'indigner, car d'habitude, ils sont payés avant le 5 de chaque mois.

"Il nous est difficile de payer les loyers et de nourrir nos familles", a confié mardi Philbert Ngezahayo, président du Conseil National des Professeurs de l'Enseignement Secondaire (CONAPES).

Lire la suite...
 
Les enseignants burundais se disent piégés par le gouvernement Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

APA, 01-06-2010

Bujumbura (Burundi) - Le Syndicat libre des enseignants du Burundi (SLEB), le Syndicat des travailleurs de l’enseignement du Burundi (STEB) et le Conseil national des enseignants du secondaire (CONAPES), déclarent avoir été piégés par le gouvernement du Burundi qui avait accepté, après deux mois de grève en mars et avril derniers, de leur payer, respectivement à la fin de ce mois de mai et juin, les arriérés dus pour 2007 et 2008.

Le président du CONAPES, M. Philibert Ngezahayo, a indiqué que jusqu’à ce mardi 1er juin, la somme qui devait être versée aux enseignants, soit au total 21 milliards de FBU (16.775.800 dollars), n’est pas encore versé sur les comptes.

Lire la suite...
 
Appel à candidature d’Ingénieurs agronomes burundais pour un stage en Europe Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 21/05/2010

Appel à candidatures - Stage professionnel de trois Ingénieurs agronomes burundais pour septembre – octobre 2010.

1.      Contexte du stage professionnel

La Wallonie-Bruxelles International (WBI) finance depuis 2009 un projet de « Renforcement des capacités des Directions Provinciales de l’Agriculture et de l’Elevage (DPAE) et amélioration de la sécurité alimentaire au Burundi ».

Le projet vise à renforcer les capacités des structures d’encadrement socio-agricole de la population et à améliorer la sécurité alimentaire au Burundi par le biais de l’organisation de session de recyclage dans le domaine des nouvelles techniques de conservation des sols, des semences et de l’eau des pluies à destination des ingénieurs agronomes et techniciens agronomes des DPAE, de l’ Institut des Sciences Agronomiques du Burundi (ISABU), du Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage (MAINAGRIE) et de la Faculté des Sciences Agronomiques (FACAGRO).

Lire la suite...
 
Reprise des cours après deux mois de grève dans l'enseignement au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 07/05/2010

Bujumbura, Burundi - Les enseignants du primaire et secondaire publics ont repris timidement le travail, jeudi, après deux mois de grève et des promesses de régularisation partielle des arriérés de salaire à l'origine d'une aussi longue période de paralysie des activités scolaires au Burundi, a constaté la PANA à Bujumbura.

L'Etat burundais s'est engagé à verser plus de 20 milliards de francs burundais, soit près de 20 millions de dollars américains, d'arriérés de salaires portant sur l'année 2007, avant la fin du mois de mai, selon le président du conseil national des personnels de l'enseignement secondaire (CONAPES) et porte-parole des grévistes, Filbert Ngezahayo.

Lire la suite...
 
Après deux mois de grève, les cours reprennent dans les écoles publiques Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

APA, 6 mai 2010

Bujumbura (Burundi) - Après deux mois de grève qui a complètement chamboulé le calendrier scolaire au Burundi, les cours ont repris ce jeudi dans l’ensemble des établissements scolaires publics du pays, à la suite de la signature, la veille, tard dans la soirée, d’un protocole d’entente entre l’Etat et les syndicats des enseignants.

La grève des enseignants du secteur public de l’éducation a été lancée le 8 mars.

Les enseignants réclamaient des arriérées de paiement des primes de changement de statut pour les années 2007 et 2008 d’un montant de 46 milliards de francs burundais (FBU)

Lire la suite...
 
Grève des enseignants au Burundi : des lycéens bloquent un axe routier majeur Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 22/04/2010 – Source AFP

Manifestation de lycéensUn millier de lycéens ont bloqué jeudi pendant plusieurs heures un des principaux axes routiers du pays, exigeant la réouverture des écoles publiques fermées en raison d'une grève des enseignants entamée le 8 mars, a-t-on appris de source officielle.

« Un millier d'élèves du secondaire, très en colère, ont érigé une barricade sur la route nationale n°7 aux environs de Nyakararo (50 Km au Sud de Bujumbura) », a annoncé Jean-Claude Matunu, l'administrateur de la commune de Mugamba.

Lire la suite...
 
Grève des enseignants au Burundi : le gouvernement se retire des négociations Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 19/04/2010 – Source RFI

Rien ne va plus dans le secteur de l’enseignement public au Burundi, où les 50 000 enseignants des écoles primaires et secondaires sont en grève depuis début mars pour réclamer le paiement de quelque 38 millions de dollars, au titre d'arriérés de salaires.

Aujourd'hui, c'est l'impasse car le gouvernement a annoncé qu'il se retirait des négociations vers la fin de la semaine et a exigé un conseil d'arbitrage, ce que rejettent les syndicats.

La rupture est presque totalement consommée entre le gouvernement burundais et les principaux syndicats des enseignants. La raison : « aucune des parties ne fait confiance à l’autre », selon l’un des médiateurs dans ce conflit.

Lire la suite...
 
Le président burundais appelle les enseignants grévistes à la raison Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 13/03/2010

Pierre NkurunzizaBujumbura, Burundi - Le chef de l'Etat burundais, Pierre Nkurunziza, a tenté de sensibiliser les enseignants du primaire et du secondaire en grève depuis une semaine sur les dures réalités du pays, dans l'espoir de les ramener à la raison, a constaté la PANA.

Lors d'une rencontre, vendredi, avec les gouverneurs des 17 provinces, le président burundais a notamment rappelé que le pays tirait 50 pour cent de ses moyens financiers de l'extérieur et que par conséquent il ne pouvait pas satisfaire toutes les revendications des grévistes.

Ces derniers exigent le paiement de deux années d'arriérés de salaires, soit l'équivalent de 43 millions de dollars américains pour 42.000 enseignants.

Lire la suite...
 
Remise des résultats du premier trimestre à la rentrée scolaire au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 04/01/2010

Vue d'une classe du primaire à BujumburaBujumbura, Burundi - Les élèves et écoliers, qui étaient partis en vacances de Noël sans bulletins scolaires, n'ont finalement pris connaissance de leurs résultats du premier trimestre que lundi, à la reprise des cours, grâce aux progrès enregistrés dans les négociations salariales entre les enseignants et l'Etat burundais, apprend-on de source syndicale à Bujumbura.

"Nous avons décidé de publier les résultats à la rentrée après avoir constaté des progrès dans la régularisation d'une grande partie des enseignants", a laissé entendre le président du Conseil national des personnels enseignants du secondaire (CONAPES), Filbert Ngezahayo.

Lire la suite...
 
Le ministre burundais de l'Enseignement déplore les grèves Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 28/09/2009

Bujumbura, Burundi - Le ministre burundais de l'Enseignement primaire et secondaire, Ernest Nkeramihigo, a déploré lundi à Bujumbura les grèves en cascade des enseignants, soulignant qu'elles pénalisaient surtout les enfants.

Les enseignants du secondaire du secteur public sont en grève depuis la rentrée des classes qui s'est déroulée le 14 septembre pour obtenir de meilleures conditions salariales.

Le ministre a affirmé que la régularisation des salaires des enseignants avait été intégrée dans le budget révisé de l'Etat pour l'exercice 2009 pour un montant de plus de 10 milliards de Francs burundais (plus de 10 millions de dollars américains).


 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 Suivante > Fin >>

Résultats 176 - 200 sur 212

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition


Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2014