topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Education
Burundi : Décidés à briser les tabous, des étudiants de l’Université débattent Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

CCFD-Terre Solidaire, 14 avril 2016

Burundi : paroles d’étudiants face à la crise

 De retour du Burundi à la rencontre des partenaires, Samuel Pommeret, chargé de mission Afrique au CCFD-Terre Solidaire, évoque la situation de crise du pays à travers la parole d’étudiants burundais.

« Il faut exercer le pouvoir avec les autres, pas contre les autres », explique un étudiant de l’université du Burundi. Ce dimanche 19 mars 2016, les étudiants se sont répartis sous les arbres du campus de Kamenge pour échapper un peu à la fournaise de la capitale Bujumbura. [Photo : Des jeunes burundais affichent les valeurs à promouvoir dans le contexte actuel : empathie, amour, respect, responsabilités.]

Lire la suite...
 
Le Japon finance l’UNICEF Burundi à hauteur de 1,33 millions de dollars Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 30/03/2016 – Source APO

Unis pour chaque enfant : le Japon accorde 1,33 millions de dollars aux enfants du Burundi

 Le Gouvernement du Japon vient d’accorder un financement de 1,33 millions de dollars US à l’UNICEF en faveur de la survie et de la santé des enfants du Burundi. Ce financement permettra à l’UNICEF Burundi et ses partenaires d’accélérer leur aide aux enfants les plus vulnérables.

Il permettra notamment de prendre en charge près de 10,000 enfants souffrant de malnutrition aigüe sévère dans les provinces de Cankuzo, Kirundo, Makamba, Rutana et Ruyigi et d’améliorer l’accès à l’eau et à l’assainissement pour 100,000 personnes vivant dans la commune de Nyanza-Lac, province de Makamba.

Lire la suite...
 
Université nationale du Burundi : le petit déjeuner passe à la trappe Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Deutsche Welle, 11.01.2016

Au Burundi, les étudiants sont fâchés

 Au Burundi, l’Université nationale a décidé de supprimer le petit déjeuner à partir du 1er février ce qui met en colère des étudiants.

Le Directeur de la Régie des Œuvres Universitaires de l'Université a estimé que son institution connaît des difficultés financières avec la flambée des prix de certaines denrées alimentaires.

Lire la suite...
 
Burundi : l'éducation doit être priorisée en guise de réponse à la pauvreté Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 22/11/2015 – Source Xinhua

L'investissement dans l'éducation doit être priorisée au Burundi en guise de réponse appropriée à la problématique de la pauvreté dans le pays, estime M. Nicolas Ndayishimiye, expert économiste et directeur général de l'Institut de Statistiques et d'Etudes Economique du Burundi (ISTEEBU), relevant du ministère burundais du plan.

M. Ndayishimiye s'exprimait, avec une casquette d'expert, au cours d'une interview accordée jeudi à Xinhua en marge d'une cérémonie de commémoration de la 25ème journée africaine de la statistique.

Lire la suite...
 
Burundi : grève au lycée de Cibitoke après la disparition d’un élève Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 01-11-2015

Au Burundi, depuis jeudi matin, les salles du lycée municipal de Cibitoke à Bujumbura sont vides. Les élèves on refusé de hisser le drapeau et de se rendre en cours après avoir appris la disparition d’un de leurs camarades.

Albert Kupwimana, élève de 3e scientifique, était en train de faire ses devoirs lorsqu’il a été arrêté lundi après-midi par une douzaine d’hommes en armes. Selon les habitants, certains portaient des tenues militaires, d’autres des uniformes de la police. « Mon fils est innocent, il n’a jamais participé à des manifestations, ni fait de politique », affirme sa mère, la voix entrecoupée de sanglots.

Lire la suite...
 
Burundi : Célébration de la journée internationale de l’alphabétisation des adultes Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 08 septembre 2015

 Le taux de 67% d’alphabétisation des adultes reste encore en deçà des objectifs de l’Education Pour Tous au Burundi

Bujumbura, Burundi - Le taux actuel de 67% d’alphabétisation des adultes au Burundi reste en deçà des objectifs de l’Education Pour Tous au rendez-vous mondial de 2015, qui devait s’achever avec au moins 77% des citoyens sachant lire, écrire et compter, a reconnu, mardi, la nouvelle ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Mme Janvière Ndirahisha (photo).

Lire la suite...
 
Burundi : Des épreuves sous haute sécurité dans les écoles secondaires Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

APA, 18-06-2015

85.057 élèves du secondaire passent leurs examens sous haute surveillance policière

Bujumbura (Burundi) - Près de 85.057 élèves de la 10éme année des écoles secondaires de tout le pays passaient jeudi le test d’accès au second cycle des humanités, sous haute surveillance policière, a constaté APA dans la capitale burundaise.

A Bujumbura, les élèves de plusieurs écoles ont été regroupés dans des endroits un peu éloignés des quartiers contestataires où ils sont sous haute surveillance de la police afin d’éviter que l’examen soit perturbé par les manifestants contre la candidature du président Pierre Nkurunziza à un troisième mandat à la tête de l’Etat.

Lire la suite...
 
Fuyant l'insécurité, les étudiants boycottent toujours l'université du Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

APA, 26-05-2015

 Bujumbura (Burundi) - Les étudiants de l’Université du Burundi que le ministère de l’Enseignement supérieur a sommés depuis dimanche de regagner les amphis au risque de perdre leurs chambres pour ceux qui en ont, font toujours la sourde oreille en boycottant le campus, a constaté APA mardi.

Ainsi, à trois jours de la fin de l'ultimatum des autorités qui prend fin jeudi, les cadenas sont toujours visibles sur les portes des chambres universitaires au campus ‘'Mutanga''.

Lire la suite...
 
Des centaines d'étudiants devant l'ambassade des Etats-Unis au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 01/05/2015 – Source Reuters

Des manifestations ont commencé au Burundi dimanche dernier après la décision du président Pierre Nkurunziza de briguer un troisième mandat.

Plusieurs centaines d'étudiants étaient toujours rassemblés vendredi devant l'ambassade des Etats-Unis dans la capitale burundaise Bujumbura, après la fermeture par le gouvernement de l'Université du Burundi.

Lire la suite...
 
Burundi : les activités sociales dans les campus de l'Université suspendues Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 29/04/2015 – Source Xinhua

Les activités sociales dans les campus de l'Université du Burundi sont suspendues sur l'ordre du ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Joseph Butore, qui a signé mercredi une ordonnance en ce sens.

"La présente ordonnance a pour objet de suspendre temporairement les activités sociales à l'Université du Burundi pour des raisons d'ordre sécuritaire. Les étudiants sont priés de quitter tous les homes des campus universitaires de Mutanga, Kiriri, Kamenge et Zenge à partir de ce jeudi à 07h00. Ils sont priés de prendre avec eux leurs effets personnels et de laisser les portes de leurs chambres ouvertes", a déclaré le ministre.

Lire la suite...
 
A la rentrée 2015, une Université dans un camp de réfugiés au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

La Croix, 29/4/15

Uniref, l’université dans un camp de réfugiés au Burundi

À la rentrée 2015, une ONG suisse mettra en place un projet pilote d’enseignement universitaire gratuit dans un camp de réfugiés des Nations unies, au Burundi.

L’association humanitaire Swiss International Humanitarian Organization (Siho) va lancer une université dans un camp de réfugiés des Nations unies, le 28 septembre prochain. Une première mondiale.

Lire la suite...
 
Une Université dans le camp de réfugiés de Musasa au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

LE MONDE, 25.03.2015

Première mondiale au Burundi : une université dans un camp de réfugiés

 C’est un projet un peu fou. Yvelyne Wood, « artiste engagée » de Genève, entend créer la première université au monde installée dans un camp de réfugiés. L’établissement, porté par l’ONG suisse de Yvelyne Wood, Swiss International Humanitarian Organization (Siho), sera installé dans le camp de Musasa au Burundi. Appelé Uniref, il fera sa première rentrée le 28 septembre 2015, a annoncé Yvelyne Wood, lors de la présentation du projet à Paris jeudi 19 mars. [Photo : Yvelyne Wood dans le camp de réfugiés Musasa, au Burundi]

Lire la suite...
 
Pour la première fois, une université va ouvrir dans un camp de réfugiés Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

FRANCE 24, 20/03/2015

Une Université va ouvrir ses portes dans le camp de Musasa au Burundi

Pour la première fois, une université va ouvrir ses portes dans un camp de réfugiés. Ce projet pilote soutenu par le HCR va naître au Burundi, dans le camp de Musasa où vivent près de 7 000 personnes ayant fui la RD Congo pour la plupart.

À partir de septembre 2015, 200 jeunes réfugiés du camp de Musasa vont pouvoir suivre un enseignement universitaire. Sous l’égide du Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), une université va ouvrir ses portes dans ce camp situé dans le nord du Burundi et qui accueille 6 700 réfugiés, majoritairement originaires de la République démocratique du Congo.

Lire la suite...
 
Burundi : les enseignants de la sous région appellent à un dialogue social Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 02/03/2015 – Source Xinhua

 Un dialogue social entre les autorités publiques et les syndicats des enseignants des pays de l'Afrique de l'Est reste la principale solution à l'amélioration des conditions de travail des éducateurs, a estimé Mme Eulalie Nibizi (photo), présidente du Syndicat des Travailleurs Enseignants du Burundi.

Mme Nibizi, qui participait lundi à une session régionale de la Fédération de l'Union des Enseignants de l'Afrique de l'Est "FEATU "(Federation for East Africa Teachers Union), a déploré que la situation des enseignants reste précaire dans la sous-région d'Afrique de l'Est.

Lire la suite...
 
Burundi : les enseignants menacent de confisquer les résultats des examens Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 17/02/2015 - Source Xinhua

Quatre syndicats des enseignants du primaire et du secondaire ont menacé mardi de ne pas donner aux écoliers et élèves les résultats de leurs travaux journaliers et des examens du trimestre en cours si le gouvernement n'aura pas répondu à leurs exigences relatives à la correction des disparités salariales des fonctionnaires d'ici une semaine.

"Si endéans une semaine, le gouvernement et le Comité National de Dialogue Social (CNDS) ne montrent pas comment ils entendent mettre en application les propositions faites par les experts de la contre-expertise, qu'ils ont eux-mêmes recrutés, les syndicats des enseignants informent l'opinion qu'ils vont retenir les résultats des travaux journaliers et des examens du trimestre jusqu'à ce que le gouvernement accepte de vider cette question".

Lire la suite...
 
Appel à la reprise des cours dans les universités publiques du Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 15 décembre 2014

Bujumbura, Burundi - Les syndicats des étudiants de l’université du Burundi et de l’Ecole normale supérieure (Ens), les deux seuls établissements de l’Enseignement supérieur public du pays, ont lancé un appel, dimanche, à la reprise des cours dès ce lundi dans la foulée de la nomination par décret d’un nouveau recteur après plus de deux mois de grève au départ  "illimitée" pour protester contre des réformes académiques du secteur "non concertées", d’après les concernés.

Lire la suite...
 
Un nouveau recteur pour l’Université publique du Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 10 décembre 2014

 Bujumbura, Burundi - Un nouveau recteur, Gaspard Banyankimbona (photo), a pris fonction, mardi, en remplacement de Gaston Hakiza, qui avait des difficultés pour gérer plus de deux mois de grève des cours à l’unique université publique du Burundi, basée à Bujumbura, suite à une incompréhension entre les étudiants et la tutelle sur une réforme des diplômes dans l’Enseignement supérieur au Burundi.

La goutte d’eau qui a fait déborder le vase est la suppression du diplôme de licence de quatre ans qui sanctionnait jusque-là la fin des études universitaires pour le remplacer par un baccalauréat au bout de trois ans d’études supérieures, puis un master complémentaire de deux ans et un doctorat de trois ans (BMD).

Lire la suite...
 
Plusieurs recommandations des états généraux de l’éducation au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 08 décembre 2014

Etats généraux de l’éducation au Burundi : Une gestion plus rationnelle de la bourse d'études

Bujumbura, Burundi - Les lampions se sont éteints samedi sur les premiers états généraux de l’éducation au Burundi avec à la clé plusieurs recommandations dont la plus innovante est la façon dont les bourses d’études et de stages à domicile et à l'étranger jugées "budgétivores" pour le trésor public, devraient être gérées plus rationnellement dans l’avenir, a-t-on appris de source officielle à Bujumbura.

Lire la suite...
 
Burundi : Des états généraux sur les défis du secteur de l’éducation nationale Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 04 décembre 2014

Burundi : des états généraux pour réfléchir sur les performances et la compétitivité du système éducatif

Bujumbura, Burundi - Les différents intervenants dans le domaine de l’éducation au Burundi ont entamé, depuis mardi, une semaine des "états généraux" centrés sur une "réflexion approfondie", en vue d’envisager des solutions durables susceptibles d’améliorer les performances et la compétitivité d’un secteur qui fait face à de nombreuses difficultés aussi bien structurelles que conjoncturelles, apprend-on de source proche du ministère de l’Education à Bujumbura.

Lire la suite...
 
Burundi : formation d'au moins 30 doctorants chaque année à partir de 2015 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 03/12/2014 – Source Xinhua

 Le président burundais Pierre Nkurunziza a annoncé mardi que le gouvernement enverrait en formation post universitaire au moins 30 doctorants chaque année à partir de 2015 afin de "résoudre la question de la formation des formateurs au niveau de l'enseignement supérieur".

Il a fait cette annonce lors de l'ouverture des états généraux de l'éducation (photo). Cette annonce est venue comme une réponse au manque de formateurs ayant terminé le doctorant, difficulté rencontrée par la quasi-totalité des universités et instituts d'enseignement supérieur en général, et ceux des privés en particulier.

Lire la suite...
 
Bujumbura accueille les états généraux de l’Education au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 03-12-2014

Bujumbura : grand raout pour sauver l’éducation au Burundi

 Un seul chiffre peut faire comprendre l’ampleur de la crise qui frappe le système éducatif au Burundi : le taux de redoublement est de 30%, c’est l’un des plus élevés au monde.

Le gouvernement a donc décidé de prendre le taureau par les cornes en organisant des états généraux de l’Education depuis mardi, à Bujumbura, où plus de 200 personnes vont se réunir pendant quatre jours pour essayer de faire le diagnostic et de trouver des solutions à cette crise.

Lire la suite...
 
Enlisement d’une grève dans les universités publiques et privées du Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 14 octobre 2014

 Bujumbura, Burundi - Les étudiants de plusieurs universités publiques et privées du Burundi ont entamé mardi la seconde semaine d’une grève des cours à durée "indéterminée", faute de réponse "définitive" pour le moment à leur principale revendication d’une loi qui précisera la valeur du diplôme appelé à sanctionner la fin des études dans le nouveau système de "Baccalauréat- Master et Doctorat" (Bmd), apprend-on de source syndicale à Bujumbura.

Lire la suite...
 
Les universités burundaises en grève illimitée Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

APA, 08-10-2014

 Bujumbura (Burundi) - Une nouvelle grève illimitée paralyse depuis la semaine passée les universités publiques du Burundi, un mouvement auquel se sont jointes depuis lundi les universités privées, a constaté APA à Bujumbura.

Le mouvement d’humeur est né du nouveau système BMD (Baccalauréat, Master, Doctorat), adopté par la loi n°1/22 du 30 décembre 2011 portant réorganisation de l’Enseignement supérieur au Burundi.

Lire la suite...
 
Nouveau mouvement de grève dans plusieurs universités du Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 06 octobre 2014

L’introduction du système "BMD" à l’origine d’une grève "illimitée" dans plusieurs universités du Burundi

Bujumbura, Burundi - Les étudiants de certaines universités publiques et privées du Burundi ont entamé, lundi, un mouvement de grève à durée "illimitée" pour exiger des mesures d'accompagnement de l'entrée en vigueur du nouveau système de "Baccalauréat-Master-Doctorat" (BMD), apprend-on de source syndicale.

Le baccalauréat dans le nouveau système est de trois ans, le master de deux, contre trois ans pour le doctorat et les étudiants ont surtout peur du fait qu’aucun texte de loi n’est venu préciser, entre-temps, le classement du diplôme de fin de ce genre d'études dans le palier de recrutement à la Fonction publique.

Lire la suite...
 
Burundi : grève générale à durée indéterminée de six universités Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 03/10/2014 - Source Xinhua

 Les étudiants du premier cycle du nouveau système d'enseignement universitaire Baccalauréat Maîtrise Doctorat de six universités ont entamé vendredi un mouvement d'arrêt des activités d'une durée indéterminée pour exiger un décret régissant le diplôme de fin de ce cycle et le classement de ce diplôme à la fonction publique.

Il s'agit de deux universités publiques, l'Université du Burundi et de l'Ecole Nationale Supérieure, et quatre universités priéves, l'Université du Lac Tanganyika, l'Université des Grands Lacs, l'Université Lumière de Bujumbura et l'Université Martin Luther King.

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 51 - 75 sur 231

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017

parking aéroport pas cher