topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Education
Burundi : A la découverte d'une école pour les sourds Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 01/10/2014 – Source Xinhua

Le Centre des sourds Ephphata, situé dans la commune de Gihosha au nord de la capitale burundaise Bujumbura, est spécialisé dans l'enseignement des sourds-muets et compte 130 élèves.

Des élèves sélectionnées par cette école ont réussi ces dernières années au concours national. Les enfants sélectionnés passent toute une année dans une classe spécialisée avant d'aller passer le concours national avec les enfants entendant.

Lire la suite...
 
Burundi : célébration du 10e anniversaire du premier Institut Confucius au monde Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 28/09/2014 – Source Xinhua

Le 10ème anniversaire de la création du premier Institut Confucius au monde a été célébré à Bujumbura, capitale du Burundi, où un Institut Confucius a été mis en place à l'Université du Burundi (UB) en 2012.

Lors d'une rencontre avec la presse samedi, l'ambassadeur de Chine au Burundi, Yu Xuzhong, a fait savoir qu'en l'espace de 10 ans, on recense 465 Instituts Confucius dans le monde, qui enseignent le chinois à quelque 850.000 étudiants.

Lire la suite...
 
Burundi : les diplômes de licence sont reconnus au niveau de l’EAC Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 24/09/2014 - Source Xinhua

Les diplômes de licence délivrés par les établissements burundais d'enseignement supérieur, publics et privés, sont bel et bien reconnus au niveau de la Communauté Est-Africaine (East african community - EAC), qui regroupe le Burundi, le Kenya, l'Ouganda, le Rwanda et la Tanzanie, a rassuré mardi Mme Sylvie Hatungimana, secrétaire exécutive permanente de la Commission Nationale de l'Enseignement Supérieure (CNTS).

La preuve est que la mobilité des étudiants burundais est tout à fait effective, aussi bien au niveau privé qu'au niveau des bourses de l'Etat, particulièrement au sein des pays de l’EAC, où les diplômes de licence sont toujours bien reconnus, a expliqué Mme Hatungimana au cours d'un point de presse à Bujumbura.

Lire la suite...
 
Bujumbura abrite une conférence internationale sur l’Enseignement supérieur Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

APA, 17-09-2014

 Le recteur de l'université de Bujumbura appelle à repenser l'enseignement pour une formation de haute qualité en Afrique

Bujumbura (Burundi) - Le recteur de l’Université du Burundi, professeur Gaston Hakiza (photo), a souligné la nécessité de repenser et opérer des changements majeurs pour assurer une formation de haute qualité en Afrique pour faire face aux exigences de la mondialisation et de l’intégration régionale, tout en se focalisant sur les besoins et les réalités de la société africaine.

Lire la suite...
 
Burundi : l'Institut Confucius remet 114 certificats Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 13/07/2014 – Source Xinhua

 L'Institut Confucius de l'Université du Burundi (UB) a remis dimanche à 114 personnes des certificats de fin d'études de l'année académique 2013-2014, en présence de l'ambassadeur de Chine au Burundi, Yu Xuzhong (photo) et du vice-recteur de cette Université, Paul Banderembako.

Dans son discours de circonstance, M. Yu a déclaré "féliciter chaleureusement" les diplomés pour leur réussite de l'examen.

Lire la suite...
 
Burundi : dix-neuf ans après les massacres d’étudiants Hutus, l’UB se souvient Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 11/06/2014

 L’Université du Burundi a commémoré mercredi les massacres du 11 juin 1995 qui ont ciblés les étudiants Hutus. Les rescapés ont rendu hommage à deux anciens responsables de l’Université, MM. Athanase Bakunda et Pascal Firmin Ndimira, qui ont lutté pour qu’il n’y ait pas de crise au sein de cette institution, bien qu’ils aient été dépassés par les événements.

Un des rescapés a témoigné que les deux autorités de l’Université du Burundi à l’époque, ont plaidé pour que les étudiants Hutus qui avaient fui après l’assassinant de Ndadaye puissent regagner les auditoires et avoir des chambres comme les autres, malgré le refus de certains extrémistes Tutsis.

Lire la suite...
 
Burundi : un concours final de la langue chinoise à Bujumbura Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 25/05/2014 - Source Xinhua

 L'Institut Confucius de l'Université du Burundi (ICUB) a organisé dimanche soir à Bujumbura un concours final de la langue chinoise dans le cadre de la 13ème compétition internationale de la langue chinoise dénommée "Pont vers le chinois 2014" prévue en juillet prochain dans la province chinoise du Hunan.

Dans le concours de la sélection d'un étudiant qui représentera le Burundi dans le cadre du 13ème "Pont vers le chinois", l'étudiant burundais Pacifique Rugezamyampi s'est classé en première place avec près de 80% des points devant cinq autres compatriotes concourants, a proclamé M. Gaston Hakiza (photo), Recteur de l'Université du Burundi (UB).

Lire la suite...
 
Suspension de la grève universitaire : Fin de crise ou simple répit ? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 08-05-2014

Au Burundi, les étudiants reprennent le chemin des universités

 Au Burundi, après une rencontre avec les professeurs, le gouvernement avait décidé de suspendre l’application d’un décret réduisant de moitié le nombre de bénéficiaires de bourses d’études. La grève des étudiants a donc été suspendue dans la foulée.

A l’Université, pour l’instant les cours n’ont pas encore repris, car de nombreux jeunes étaient rentrés chez eux en province pendant les deux mois de grève. [Photo : Sur le bord de la route en mars dernier, des étudiants grévistes exclus des résidences de l'Université.]

Lire la suite...
 
Burundi : Les étudiants reprennent les cours après deux mois de grève Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

APA, 07-05-2014

 Bujumbura (Burundi) - Les étudiants de l’Université du Burundi (UB) et de l'Ecole normale supérieure (ENS) ont repris, mercredi, les cours après deux mois de grève déclenchée pour protester contre un décret présidentiel et une ordonnance qui limitaient le nombre d’étudiants devant bénéficier d’une bourse.

La mesure de cesser le mouvement a été décidée la veille, au cours d’une assemblée générale des délégués qui ont, à l’occasion, remercié le chef de l’Etat d’avoir fait marche arrière en supprimant l’ordonnance ministérielle contestée.

Lire la suite...
 
Burundi : les étudiants des Universités publiques suspendent leur grève Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 07/05/2014 – Source Xinhua

 Les étudiants de l'Université du Burundi et de l'Ecole Normale Supérieure ont décidé mardi de suspendre leur mouvement de grève.

"Nous proclamons que le mouvement de réclamations est suspendu dès ce 6 mai 2014", a déclaré au cours d'un point de presse Omer Nahimana, un des délégués des étudiants. Toutefois, les étudiants ont revendiqué certaines conditions d'un bon retour aux auditoires. [Photo : Le campus universitaire de Kiriri à Bujumbura]

Lire la suite...
 
Burundi : Le parti au pouvoir appelle les étudiants à reprendre les cours Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 05/05/2014

COMMUNIQUE 005 DU PARTI CNDD-FDD EN RAPPORT AVEC LA GREVE DES ETUDIANTS DES ETABLISSEMENTS PUBLICS

 1. Le Parti CNDD-FDD conseille les Etudiants de l’Université de Bujumbura et de l’Ecole Normale Supérieure à reprendre les cours sans délais en réponse à l’appel que le Président de la République S.E Pierre NKURUNZIZA et son Gouvernement viennent de lancer à leur endroit. Sans nul doute, les étudiants savent que la connaissance est le plus grand investissement pour eux-mêmes, pour leurs familles et pour le pays.

Lire la suite...
 
Burundi : les étudiants en grève priés de reprendre les cours dès ce lundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 02/05/2014 - Source Xinhua

Le ministère burundais de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique a invité vendredi les étudiants de l'Université du Burundi et de l'Ecole Normale Supérieure à arrêter le mouvement de grève, qui dure depuis plus de 45 jours, et à reprendre les cours à partir du 5 mai.

« Tous les étudiants de l'Université du Burundi et de l'Ecole Normale Supérieure sont priés à arrêter le mouvement de grève à dater de ce vendredi 2 mai 2014 (...).

Lire la suite...
 
Le mot d’ordre de grève maintenu dans les Universités publiques du Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 24 avril 2014

 Bujumbura, Burundi - Les étudiants des Universités publiques du Burundi ont maintenu jeudi le mot d’ordre de grève qui dure depuis bientôt deux mois, malgré de récentes assurances du chef de l’Etat burundais, Pierre Nkuruzziza, d'adoucir certaines dispositions controversées d’une nouvelle loi qui durcit les conditions d’accès à la bourse d’études et de stages par souci de gestion plus rigoureuse des deniers publics.

Les 18.000 étudiants concernés ont refusé pour la quatrième fois d’obtempérer à l'ultimatum du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique qui leur demande de regagner les amphithéâtres après s'être ré-inscrits et signé un engagement à respecter les règlements.

Lire la suite...
 
Burundi : Les amphithéâtres sont désespérément vides malgré l’appel présidentiel Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 23-04-2014

Burundi : les étudiants désertent toujours les Universités

 Les étudiants des universités publiques burundaises sont en grève depuis plus de 40 jours contre une réforme des conditions d’octroi de la bourse d’études. Menaces, arrestations, fermeture des campus, annulation des inscriptions, rien n’a entamé leur détermination. Le président burundais a décidé de revenir sur une partie des mesures et leur demande de reprendre les cours dès lundi.

Ce mardi, au deuxième jour de la reprise officielle des cours, les campus burundais sont désespérément vides. A la faculté d’Economie, on n’a même pas pris la peine d’enlever les cadenas qui ferment les portes des amphithéâtres.

Lire la suite...
 
Le Burundi cherche à généraliser l'enseignement préscolaire Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 22/04/2014 – Source Xinhua

 Le Burundi prendra des mesures pour favoriser l'accès à l'école maternelle ou préscolaire des enfants de 0 à 6 ans, a-t-on appris mardi dans un colloque international de quatre jours sur l'éducation préscolaire, qui se tient depuis mardi au Burundi

« Au Burundi, les enfants de 0 à 6 ans représentent 24% de la population, mais seulement 4,8% de ces enfants accèdent à l'école maternelle ou préscolaire avant l'âge officiel d'entrer au primaire qui est de 7 ans », a souligné Johannes Wedenig, représentant du Fonds des Nations Unies pour les Enfants (UNICEF) au Burundi lors des cérémonies d'ouverture dudit colloque.

Lire la suite...
 
Burundi : les étudiants refusent toujours de regagner les auditoires Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 21/04/2014 - Source Xinhua

Les étudiants de l'Université du Burundi (UB) et de l'Ecole Normale Supérieure (ENS), en grève depuis le 12 mars 2014, n'ont pas répondu à l'appel du chef de l'Etat Pierre Nkurunziza, fait le 16 avril, pour qu'ils regagnent les auditoires ce lundi.

"Nous sommes encore au premier jour. Il est donc tôt pour pouvoir conclure que ces étudiants ne vont pas répondre favorablement à l'appel lancé par le Chef de l'Etat. Il n'y a pas de raison particulière qui pourrait les empêcher de se faire réinscrire et l'Université du Burundi les attend durant toute cette semaine", a toutefois déclaré lundi le porte-parole de l'Université du Burundi, Siméon Ndoricimpa.

Lire la suite...
 
Déblocage d’une longue grève dans les universités publiques du Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 17 avril 2014

Bujumbura, Burundi - Les cours pourraient reprendre normalement le lundi de Pâques dans les différentes universités publiques du Burundi, à la suite d’une décision du chef de l’Etat burundais, Pierre Nkurunziza, portant annulation d’une mesure du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique qui durcissait tellement les conditions d’accès à la bourse d’études et de stage, notamment contre les redoublants, au point d’avoir poussé les 18.000 étudiants du public à une grève "illimitée" depuis le mois de mars dernier, apprend-on de source officielle à Bujumbura.

Lire la suite...
 
Burundi : Nkurunziza annule l'ordonnance ministérielle sur l’octroi des bourses Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 16/04/2014 – Source Xinhua

 Le président burundais Pierre Nkurunziza (photo) a décidé mercredi soir à Bujumbura l'annulation de l'ordonnance ministérielle du 12 février dernier qui avait été à l'origine du déclenchement d'une grève illimitée des les étudiants de l'Université du Burundi (UB) et de l'Ecole Normale Supérieure (ENS), a déclaré le porte-parole du président Léonidas Hatungimana, via un communiqué. [L'intégralité du Communiqué de presse de la Présidence est accessible en bas de cet article]

« Le président de la république du Burundi, en réponse aux doléances que les étudiants lui ont adressé lui demandant de prendre en main lui-même les tenants et les aboutissants de la problématique liée à la question de l'octroie de la bourse, a décidé la révision immédiate de l'ordonnance ministérielle portant modalités d'assistance aux lauréats éligibles à l'enseignement supérieur au titre de l'année académique 2013-2014 particulièrement dans son article 3. Par là donc, tous les étudiants éligibles à l'UB et à l'ENS jouissent au même rang de l'assistance de l'Etat appelé état boursier », a dit M. Hatungimana.

Lire la suite...
 
Burundi : le mouvement étudiant en passe de faire plier le gouvernement ? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

France 24, 16/04/2014

Étudiants burundais cherchent bourse désespérément

 Depuis plus d’un mois, une grève a paralysé les universités du Burundi. Les étudiants s’opposaient aux nouvelles conditions d’octroi de la bourse d’études décrétées par le gouvernement, laquelle était conditionnée aux résultats scolaires. Pour notre Observateur, ce texte signait l’arrêt de mort d’un système universitaire jusque-là démocratique. [Photo : Sur le bord de la route, des étudiants grévistes exclus des résidences de l'Université.]

Adoptée le 12 février 2014 par le ministère de l’Enseignement supérieur, la mesure devait s’appliquer aux titulaires du baccalauréat fraîchement admis à l’université. Celle-ci stipulait que seuls ceux ayant obtenu une note générale supérieure ou égale à 69,2 % (environ 14/20) pouvaient bénéficier de la bourse d’études classiques.

Lire la suite...
 
Burundi : impasse totale dans la crise qui paralyse les Universités publiques Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 15-04-2014

Burundi : le conflit entre le gouvernement et les étudiants s’enlise

Au Burundi, c’est l’impasse totale dans la crise qui paralyse les universités publiques. Face à la grève des étudiants, le gouvernement a voulu frapper fort en en chassant les élèves des résidences universitaires et en leur accordant un délai pour qu’ils se fassent réinscrire. Devant le peu de mobilisation, ce délai a une nouvelle fois été prolongé jusqu’au 25 avril.

Aucun responsable burundais ne veut plus s’exprimer sur le sujet depuis plus de deux semaines. Les autorités burundaises sont aujourd’hui en plein désarroi, face à la détermination des étudiants des universités publiques de ce pays, chassés des campus universitaires, il y a plus d’un mois.

Lire la suite...
 
Burundi : les étudiants de l'UB et de l'ENS refusent de se faire réinscrire Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 14/04/2014 - Source Xinhua

 Les étudiants de l'Université du Burundi (UB) et de l'Ecole Normale Supérieure (ENS, photo) refusent pour la troisième fois de se faire réinscrire, ce qu'a demandé le ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Joseph Butore, vendredi dernier.

« Nous ne pourrons pas regagner les auditoires sans que les mesures injustes et discriminatoires qui nous ont poussé à suspendre les activités académiques soient abrogées. Même pour entrer en dialogue, il faut que ces mesures soient suspendues », ont déclaré lundi les représentants de ces deux institutions.

Lire la suite...
 
Burundi : Enlisement de la grève des étudiants dans les Universités publiques Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 04 avril 2014

Bujumbura, Burundi - Un nouvel ultimatum a été adressé aux étudiants des universités publiques du Burundi qui ont jusqu'au 11 avril prochain pour mettre fin à leur grève, se réinscrire et s'engager individuellement à "être plus sage", sous peine de sanctions plus sévères que le simple renvoi des campus qui dure depuis bientôt plus d'un mois.

Les deux précédents ultimatums s'étaient soldés par moins de 700 réinscriptions sur une population estudiantine des universités publiques estimée à quelque 18.000 individus.

Lire la suite...
 
Burundi : les étudiants des Universités décidés à faire plier le Gouvernement Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 03-04-2014

Burundi : face au gouvernement, les étudiants ne cèdent pas

 La grève des étudiants se poursuit au Burundi. Ils sont toujours mobilisés malgré l'expiration de l'ultimatum fixé par les autorités. Le gouvernement avait annulé l'année universitaire et demandé à tous ceux qui voulaient poursuivre leurs études de se réinscrire et de signer un document expliquant qu'ils ne feraient plus grève. Mais une minorité seulement a répondu à cet appel.

Les chiffres sont encore une fois accablants. Sur les quelque 8 400 étudiants des premières et deuxièmes années à l’université du Burundi, seuls 191 étudiants se sont fait réinscrire depuis le premier appel lancé par le ministre burundais de l’Enseignement supérieur, selon le vice-recteur de l’Université, Paul Banderembako.

Lire la suite...
 
Burundi : Les Députés appellent à l'allégement des sanctions envers les étudiants Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 31/03/2014

Le député Marceline Bararufise, président de la Commission Permanente chargée des questions d'éducation à l'Assemblée nationale a demandé ce lundi "l’allègement des sanctions prises contre certains étudiants et le retours de ces derniers dans les auditoires après avoir fait des inscriptions" comme demandé par le m+inistre de tutelle.

Dans une intervention qu'elle a faite, l'ancienne gouverneure de Rutana a souligné que seul le dialogue est à mesure de mettre fin aux tensions et méfiances entre l'autorité rectorale et le Ministre de tutelle Joseph Butore d'un coté et les étudiants des Universités publiques, ENS et l'Université du Burundi.

Lire la suite...
 
Crise universitaire : Le ministre Joseph Butore lâché de toutes parts Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 29/03/2014

L'administration de l'Université du Burundi est de l'Ecole Normale Supérieure (ENS) s'est montrée inquiète par le refus des étudiants de se faire réinscrire comme l'avait demandé il y a quelques jours le ministre de tutelle, lors du renvoie des 18.000 étudiants des deux établissements publics.

Le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Joseph Butore, présentant jeudi le bilan des inscriptions dans les deux écoles, a annoncé que « seuls 650 étudiants avaient été inscrits aux cours et aux rôles ».

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 76 - 100 sur 231

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017

parking aéroport pas cher