topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Santé
Burundi : 38 réfugiés retournent de Tanzanie avec le choléra Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 24/05/2015 – Source Xinhua

Au moins 38 réfugiés burundais sont rentrés de Tanzanie avec le choléra, a déclaré dimanche la ministre burundaise de la Santé publique et de la Lutte contre le sida, Sabine Ntakarutimana, sur les ondes de la Radiotélévision nationale burundaise.

"Les gens qui se rapatrient de la Tanzanie arrivent avec le choléra. On a déjà 38 cas cumulés dont 8 cas hospitalisés ici au centre de santé de Kabonga", a déclaré Mme Ntakarutimana, qui vient de rentrer du centre de santé de Kabonga de la commune de Nyanza-Lac, en province de Makamba (sud) où sévit le choléra.

Lire la suite...
 
L'UNICEF au chevet des réfugiés burundais confrontés au choléra Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

APA, 22-05-2015

Arusha (Tanzanie) - Le Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF) annonce avoir lancé une opération d'assistance pour répondre à l'épidémie de choléra à laquelle sont confrontés les 50.000 réfugiés burundais qui campent dans un endroit reculé de la Tanzanie, sur les rives du lac Tanganyika.

L'UNICEF a indiqué, dans un communiqué daté de jeudi et reçu vendredi à APA, avoir envoyé des fournitures pour traiter le choléra et travaille en étroite collaboration avec des partenaires des deux côtés de la frontière pour accroître l'assistance.

Lire la suite...
 
Le choléra tue des réfugiés burundais Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

BBC Afrique, 19 mai 2015

 L'organisation caritative Oxfam a indiqué que quinze burundais sont morts du choléra en Tanzanie après avoir fui les violences dans leur pays. Au moins 2450 personnes qui se trouvent dans le camp de Nyarugusu près de Kigoma présentent des symptômes de la maladie.

Tous les jours, près de 2000 personnes arrivent à Kagunga, un village situé à la frontière entre le Burundi et la Tanzanie. Ce village ne peut accueillir que 10,000 personnes.

Lire la suite...
 
Vive préoccupation de la Croix-Rouge au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Voice of America, 19.05.2015 

 « Nous sommes très inquiets des conséquences des violences qui secouent le Burundi », explique Georgios Georgantas, chef de la délégation du CICR dans le pays.

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) se dit « vivement préoccupé » par les tensions pré-électorales au Burundi, et par les conséquences humanitaires que cela entraîne pour la population. Il a lancé un appel à la retenue à toutes les parties en présence, et demandé que les personnels de santé et les structures médicales soient respectés. 

Lire la suite...
 
Tanzanie : une épidémie de diarrhée chez des réfugiés burundais Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 18/05/2015 – Source Xinhua

 Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a indiqué lundi avoir pris des mesures d'urgence, en collaboration avec les autorités de Tanzanie, pour contenir la propagation d'une épidémie de diarrhée aqueuse sévère chez les réfugiés burundais arrivés dans ce pays, alors que sept personnes sont mortes depuis mercredi.

Deux cas ont été diagnostiqués comme étant le choléra, mais le HCR a dit attendre la confirmation officielle d'un laboratoire de référence.

Lire la suite...
 
Burundi : l'ordre des médecins condamne l'attaque contre un hôpital privé Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 18/05/2015 – Source Xinhua

 Le Conseil national de l'ordre des médecins du Burundi (CNOMB) a condamné lundi un incident survenu jeudi dernier, le lendemain du déclenchement du coup d'Etat, dans lequel des hommes armés et en uniforme ont fait irruption dans l'hôpital privé Bumerec et emporté des blessés vers une destination inconnue.

"Le CNOMB condamne avec la plus grande énergie l'incursion d' hommes en uniformes et armés dans l'hôpital Bumerec. Il condamne les actes ignobles commis au sein de cet hôpital. Le respect de la personne humaine et plus particulièrement celui des blessés inoffensifs constituent un droit inaliénable", a déclaré le Dr Gordien Ngendakuriyo (photo), président du CNOMB.

Lire la suite...
 
Burundi : premier passage de la Semaine de la santé mère-enfant Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 10/05/2015 – Source Xinhua

Le Burundi organisera du 13 au 16 avril le premier passage de la Semaine de la santé de la mère et de l'enfant (SSME). L'activité permettra aux enfants de moins de 15 ans et aux femmes enceintes de bénéficier d'un paquet de services sanitaires.

Selon Josiane Nijimbere, directeur administratif et technique au Programme national de santé de la reproduction (PNSR) du Burundi, la Semaine de la santé, qui sera couplée avec la cinquième édition de la Semaine Africaine de Vaccination (SAV) 2015, est de réduire la morbi-mortalité maternelle et infantile liée à la rougeole, à l'avitaminose A, aux parasitoses intestinales, à l'anémie chez les enfants et chez les femmes enceinte et la faible disponibilité du sang.

Lire la suite...
 
Le Burundi est le pays à forte mortalité maternelle et infantile au sein de l’EAC Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 25/02/2015 - Source Xinhua

Le Burundi est le pays à forte mortalité maternelle et infantile au sein des pays de la Communauté est-africaine/East african community (CEA/EAC), a reconnu mardi à Bujumbura Dr Dionis Nizigiyimana, secrétaire permanent au ministère burundais de la Santé Publique et de la Lutte contre le Sida.

"Avec une mortalité maternelle de 500 sur 100.000 naissances et un taux de mortalité infanto-juvénile de 96 décès sur 1000 naissances vivantes selon l'Enquête Démographique de Santé (EDS) réalisée en 2010, le Burundi est le pays à forte mortalité maternelle et infantile au sein des pays de l'EAC (Burundi, Rwanda, Ouganda, Kenya et Tanzanie) et se classe parmi les pays à forte majorité maternelle dans la sous-région", a précisé Nizigiyimana dans lors d'un atelier régional de sensibilisation des leaders religieux pour promouvoir la santé maternelle et infantile.

Lire la suite...
 
Le cancer du col de l'utérus en progression au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

APA, 25-02-2015

Bujumbura (Burundi) - Au total 1421 nouveaux cas d’infection aux papillona virus, responsable du cancer du col de l’utérus chez la femme, sont diagnostiqués chaque année au Burundi, selon le Dr Zacharie Ndizeye, professeur à la faculté de médecine du Burundi lors de la présentation mardi de son étude sur ce virus.

Chaque année également 1080 burundaises meurent de ce cancer qui est le premier cancer féminin au Burundi et le quatrième au niveau mondial, d’après Dr Ndizeye.

Lire la suite...
 
Burundi : 200 personnes déjà mortes du paludisme en 2015 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

APA, 20-02-2015

 Bujumbura (Burundi) - Le paludisme, sur 500.000 cas détectés, a déjà tué 200 personnes au Burundi depuis le début de l’année 2015, a-t-on appris lors des 11-èmes journées médicales, organisées sous l’égide de la faculté de médecine du Burundi et du ministère de la Santé publique.

Ainsi, le paludisme reste une des causes majeures de morbidité et de mortalité malgré les efforts du gouvernement pour son éradication. Près de 50% des consultations externes dans les centres de santé sont dues à la malaria, selon le ministère de la Santé publique.

Lire la suite...
 
Burundi : Campagne de vaccination contre la fièvre aphteuse Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 20/02/2015 - Source Xinhua

Le ministère de l'Agriculture et de l'Elevage compte organiser du 23 au 27 février 2015 une campagne de vaccination contre la fièvre aphteuse dans neuf provinces du pays les plus touchées par cette maladie.

Le directeur de la Santé animale, Dr. Déo Nsanganiyumwami, a lancé vendredi un appel à cet effet envers les éleveurs "de construire des kraals/couloires de contention de leurs animaux et de se munir de 2 000 Fbu (légèrement inférieur à 1 dollar) par dose et par animal" et envers l'administration communale et locale "de mobiliser les éleveurs à faire vacciner tous les animaux".

Lire la suite...
 
Burundi : 200 personnes déjà mortes du paludisme en 2015 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

APA, 20-02-2015

Bujumbura (Burundi) - Le paludisme, sur 500.000 cas détectés, a déjà tué 200 personnes au Burundi depuis le début de l’année 2015, a-t-on appris lors des 11-èmes journées médicales, organisées sous l’égide de la faculté de médecine du Burundi et du ministère de la Santé publique.

Ainsi, le paludisme reste une des causes majeures de morbidité et de mortalité malgré les efforts du gouvernement pour son éradication. Près de 50% des consultations externes dans les centres de santé sont dues à la malaria, selon le ministère de la Santé publique.

Lire la suite...
 
Burundi : le paludisme reste la première cause de mortalité et de morbidité Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 19/02/2015 – Source Xinhua

La faculté de médecine de l'Université du Burundi a déclaré jeudi que le paludisme reste la première cause de mortalité et de morbidité dans le pays et qu'il progresse malheureusement avec un rythme croissant depuis 2012 malgré les efforts du gouvernement.

"Au Burundi, la lutte contre le paludisme a été érigée en priorité par le Programme National de Santé de 2005 à 2015 ainsi que le Deuxième Programme National de Développement Sanitaire de 2011 à 2015. Malgré cet engagement, le paludisme demeure la première cause de mortalité et de morbidité au Burundi.

Lire la suite...
 
Burundi : la malnutrition chez les moins de 5 ans supérieure aux normes de l'OMS Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 11/02/2015 - Source Xinhua

 Au Burundi, le nombre d'enfants de moins de 5 ans souffrant de la malnutrition chronique a diminué depuis 2010 mais le taux de cette malnutrition reste supérieur aux normes de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), a déclaré mardi Gervais Rufyikiri, le deuxième Vice-président de la République du Burundi.

"De 58% des enfants de moins de 5 ans qui souffraient de la malnutrition en 2010, le pays arrive à 48% actuellement. C'est certes un pas en avant, mais ce taux reste supérieur à 40%, acceptable par les normes de l'OMS", a-t-il précisé.

Lire la suite...
 
496 nouveaux cas de lèpre en 2014 au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

APA, 10-02-2015

Bujumbura (Burundi) - Au total 496 nouveaux cas de lèpre ont été enregistrés en 2014 au Burundi, selon le ministère de la Santé publique et de la Lutte contre le Sida, soulignant que la bataille contre cette maladie est loin d’être gagnée.

«Depuis 2010, suite au retour des réfugiés en provenance des pays voisins, le pays enregistre entre 400 et 500 de nouveaux cas de lèpre chaque année, alors qu'il espérait arriver au stade d'éradication. Les zones les plus touchées sont les provinces frontalières de la Tanzanie et de la RDC, pays qui n'ont pas encore atteint le seuil d'éradication de la maladie», explique le ministère.

Lire la suite...
 
Burundi : 496 nouveaux cas de lèpre détectés en 2014 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 09/02/2015 - Source Xinhua

496 nouveaux cas de lèpre ont été détectés en 2014 au Burundi, a révélé lundi à Bujumbura Dr Thaddée Ndikumana, directeur du programme national intégré de lutte contre la lèpre et la tuberculose au ministère burundais de la Santé Publique et de la Lutte contre le sida.

"Parmi ceux-ci, 85% des cas sont contagieux, ce qui montre que, finalement, la contamination de la lèpre est une réalité au Burundi", a précisé le Dr Ndikumana au cours d'un point de presse dans le cadre de la célébration de la journée mondiale de lutte contre la lèpre dédiée aux malades lépreux chaque dernier dimanche du mois de janvier.

Lire la suite...
 
Un accessoire de smartphone dépistant Sida et Syphilis Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 05/02/2015 – Source AFP

Des ingénieurs américains ont mis au point un accessoire de smartphone bon marché capable de dépister rapidement le sida et la syphilis.

Cet appareil reproduit pour la première fois toutes les fonctions mécaniques, optiques et électroniques d'un système d'analyse de laboratoire, précisent mercredi ses concepteurs dans la revue médicale américaine Science Translational Medicine. Toute l'énergie électrique est fournie par le smartphone.

Lire la suite...
 
Burundi : plus de 800 vaches atteintes de fièvre aphteuse dans le Sud Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 03/02/2015 - Source Xinhua

La maladie de la fièvre aphteuse a attaqué depuis plus d'un mois les vaches de la quasi- majorité des neuf communes de la province de Bururi, dans le sud du Burundi, où l'on dénombre 844 vaches déjà touchées, a rapporté mardi la radio nationale du Burundi.

La commune de Bururi vient en tête avec 346 vaches touchées, suivie de celle de Rutovu (250 vaches) et de Vyanda qui en compte 126 vaches.

Lire la suite...
 
Burundi : anarchie prévalant dans le commerce des médicaments Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 28/01/2015 - Source Xinhua

 L'Observatoire des Circuits Pharmaceutiques (OCP), une ONG burundaise, s'inquiète de l'anarchie prévalant dans le commerce des produits pharmaceutiques, a déclaré mercredi M. Clément Nshimirimana, représentant légal de cette association burundaise sans but lucratif et étudiant finaliste dans la faculté de médecine de l'Université du Burundi (UB).

M. Nshimirimana, qui s'exprimait dans un point de presse, a précisé que la première principale cause de cette problématique est l'absence d'une réglementation dans le secteur pharmaceutique.

Lire la suite...
 
Burundi : les taux de mortalité maternelle et infantile restent élevés Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 14/01/2015 – Source Xinhua

La ministre burundaise de la Santé publique et de la Lutte contre le Sida a déclaré mercredi que les taux de mortalité maternelle et infantile restent élevés malgré des tendances à la baisse.

"En 2010 (date de la dernière enquête démographique et de santé, ndlr), on était à 500 décès maternels pour 100 000 naissances vivantes alors qu'autour de 2006, on était à 800 décès. C'est encore beaucoup, mais il y a une tendance à la diminution de la mortalité", a reconnu la ministre Sabine Ntakarutimana au cours d'une conférence de presse de présentation des réalisations en 2014.

Lire la suite...
 
Burundi : L'accès aux médicaments contre le VIH continuera le PRIDE Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 27/12/2014 – Source Xinhua

A quelques jours de la fin du projet PRIDE (Programme d'Intensification et de Décentralisation de la Lutte contre le Sida) prévu fin de décembre 2014, le secrétaire exécutif permanent du Conseil National de Lutte contre le Sida, Dr. Jean Rirangira a rassuré samedi les personnes vivant avec le Sida au Burundi qu'il n'y aura pas de rupture dans la poursuite des services qui leur étaient offerts par ce projet.

"Les gens peuvent être tranquilles. Il n'y aura pas de discontinuité en ce qui concerne l'accès aux services et spécialement les services d'accès aux médicaments. Les fournitures en médicaments vont continuer", a affirmé le Dr. Jean Rirangira.

Lire la suite...
 
Burundi : l'introduction du TPI pour les femmes enceintes attendue en 2015 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 23/12/2014 Xinhua

 L'introduction du traitement préventif intermittent (TPI) à la sulfadoxine-pyriméthamine pour les femmes enceintes est attendue au Burundi en 2015 dans le cadre du contrôle du paludisme auprès de cette population vulnérable, a révélé mardi à Bujumbura Dr Dismas Baza, expert au Bureau de la représentation de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

 "Dans les pays comme le Burundi où le poids du paludisme est suffisamment élevé [...] il est recommandé entre autres que le pays puisse mettre en oeuvre un TPI chez la femme enceinte en utilisant la sulfadoxine-pyriméthamine pour réduire en fait le poids de la maladie", a indiqué l'expert Baza en marge d'un atelier de mise en oeuvre de cette stratégie.

Lire la suite...
 
Des innovations en matière de santé maternelle et infantile au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 17 décembre 2014

 Bujumbura, Burundi - Une semaine, qui a été dédiée à la santé maternelle et infantile, a débuté, mardi au Burundi, avec à l’agenda la vaccination, le déparasitage, la sensibilisation au lavage régulier des mains à l’eau propre et au savon ainsi que des poudres de micronutriments qui seront distribuées pour la première fois sous forme de sachets unidoses faciles à saupoudrer sur les aliments à la maison, apprend-on de source proche du bureau du Fonds des Nations unies pour l’Enfance (Unicef) à Bujumbura.

Lire la suite...
 
Izere-Hollande et Interplast ont effectué leur 10ème mission au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 11/12/2014

COMMUNIQUE

 L'organisation IZERE-Hollande et INTERPLAST, une Fondation de chirurgiens Plasticiens Hollandais viennent d’effectuer leur dixième mission humanitaire au Burundi dans le cadre de leur partenariat répondant à l’engagement d’IZERE de participer à la reconstruction du pays spécialement dans le domaine de la santé.

En effet, conformément au programme convenu entre IZERE, INTERPLAST et les autorités du Ministère de la Santé, l'équipe médicale a comme d'habitude, commencé ses activités par le screening le jour même de son arrivée à Makamba le 01 Novembre 2014 en vue de fixer les rendez-vous aux divers patients portant des déformations congénitales, fentes labiales et palatines, déformations liées aux brûlures, défigurations traumatiques (lèvres coupées, bras déformés), ainsi que les tumeurs de toute sorte, etc.

Lire l'intégralité du Communiqué

 
Burundi : manque d'une législation adaptée dans le secteur pharmaceutique Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 22/11/2014 - Source Xinhua

Le Burundi manque d'une législation adaptée en matière de réglementation pharmaceutique, a révélé samedi à Bujumbura Cassien Ntadambanya, président de l'Ordre National des Pharmaciens du Burundi (ONPB).

Lors d'une interview, M. Ntadambanya a déploré le manque de textes législatifs et réglementaires adaptés dans le secteur des médicaments au Burundi.

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 51 - 75 sur 358

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017