topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Pour le fil complet des informations : Cliquez sur « Toute l’actualité » [Menu de gauche] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Sécurité
Burundi : démantèlement d’un réseau de contrefacteurs Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 05/10/2010 – Source Xinhua

Une équipe de six malfaiteurs accusée de contrefaçon de documents biométriques vient d’être arrêtée par la police burundaise.

Comme l’a indiqué à la presse locale Pierre Chanel Ntarabaganyi, le porte-parole de la police nationale, il s’agit de Ngaragara Emmanuel, un rwandais chef de file de ce réseau, devenu récidiviste puisqu’il dirigeait toutes les opérations à partir de l’Hôpital Prince Régent Charles de Bujumbura où il prétendait se faire soigner alors qu’il était emprisonnait à la prison centrale de Mpimba à Bujumbura.

Lire la suite...
 
Burundi : Atterrissage dans le noir d'un Airbus A330 de Brussels Airlines Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 05/10/2010 – Source Crash-Aérien

Un Airbus A330-300 de Brussels AirlinesDimanche 03 octobre à 18H54 (16H54 GMT), un Airbus A330-300 appartenant à la compagnie Brussels Airlines immatriculé OO-SFV assurant le vol SN-453 reliant Bruxelles (Belgique) à Bujumbura (Burundi), vient tout juste de toucher la piste à l'atterrissage à Bujumbura de nuit, quand une panne totale d'électricité a plongé dans le noir l'aéroport, la piste et son balisage.

Ce moment de flottement a duré quelques 8 à 10 secondes le temps du balancement automatique de la source "stand-by" prévue justement à cet effet. L'avion a continué son roulement et sa décélération sur la piste en toute sécurité.

Lire la suite...
 
Un jeune albinos de 16 ans tué et mutilé à des fins de sorcellerie au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 04/10/2010

Bujumbura, Burundi - Un albinos de 16 ans a été tué dimanche dans le Nord du Burundi et ses membres inférieurs emportés par les meurtriers, a rapporté lundi l'Agence burundaise de presse (ABP, gouvernementale) dans la région.

La victime était un orphelin de père et de mère et vivait chez sa grand-mère où les meurtriers se sont introduits par effraction vers 22 heures locales (20 heures GMT).

Lire la suite...
 
Burundi : coupures d'électricité à répétition à l'aéroport de Bujumbura Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 04/10/2010 – Source AFP

Une coupure totale d'électricité est survenue dimanche soir à l'aéroport international de Bujumbura, au moment même de l'atterrissage d'un avion de Brussels airlines, a-t-on appris de sources concordantes.

Cette coupure a eu lieu dimanche vers 20H00 locales (18H00 GMT), plongeant tout l'aéroport dans le noir pendant plus de dix secondes, alors que l'avion de Brussels airlines était en train de se poser, ont indiqué plusieurs témoins.

Lire la suite...
 
Au Burundi la communauté albinos est sous le choc Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 04 octobre 2010

Les albinos du Burundi sont sous le choc. Il y a un peu plus de 48 heures, un garçon albinos de 8 ans a été tué puis démembré, alors que les autorités pensaient avoir mis fin à ces crimes rituels qui avaient frappé jusqu'ici la province de Ruyigi, frontalière de la Tanzanie. Le président de l'association Albinos sans frontière du Burundi, Kassim Kazungu, exprime la terreur qui anime désormais les albinos et entend agir pour ne plus voir ce genre de crime.

Au Burundi, six albinos ont été tués et un septième porté disparu au cours des quatre derniers mois. Chacun des membres de cette communauté vit désormais dans la terreur d’être le prochain sur la liste. Aujourd’hui, des dizaines d’albinos ont fui leurs collines pour les villes où la sécurité est mieux assurée.

Lire la suite...
 
Burundi : la société civile décharge l’opposition dans la vague d’attaques Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 03/10/2010

Jean Marie Vianney KavumbaguLe projet « Amatora mu Mahoro » a annoncé jeudi dernier à Bujumbura que les partis de l’opposition ne sont pas derrière les attaques par des hommes armés, ces derniers jours au Burundi.

Présentant le rapport final du projet, Jean Marie Vianney Kavumbagu a souligné que depuis le début de la crise politique au mois de juin, il s’est entretenu avec les leaders des partis d’opposition, qui lui ont avoué ne pas être des groupes armés mais des partis épris de paix et de démocratie au Burundi.

Lire la suite...
 
Un garçon albinos tué puis démembré au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 03/10/2010 – Source AFP

Un garçon albinos du BurundiUn garçon albinos a été tué puis démembré au Burundi, alors que les autorités pensaient avoir mis fin à ces crimes rituels qui avaient frappé jusqu'ici la province de Ruyigi, frontalière de la Tanzanie, a-t-on appris de sources concordantes samedi.

"Cinq malfaiteurs ont attaqué le ménage d'une veuve de la colline de Nyabikenke (...) ils ont amené de force un garçon albinos âgé de 14 ans environ puis l'ont tué avant de lui couper les bras et les jambes et de les emporter avec eux", a annoncé Dieudonné Niyonzima, joint par téléphone à Nyamurenza (140 Km au nord de Bujumbura), localité de la province de Ngozi (Nord), frontalière du Rwanda.

Lire la suite...
 
Burundi : les militants d’Agathon Rwasa accusés d’être auteurs des massacres Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 29/09/2010 – Source Xinhua

Emmanuel Miburo, autoproclamé "nouveau président" des Forces nationales de libération (FNL), accuse les militants d’Agathon Rwasa, le chef historique de ex-rébellion au Burundi, d’être les auteurs des massacres perpétrés le 15 septembre dernier dans une plantation de cannes à sucre sur la lisière de la réserve naturelle de la Rukoko, à quelque 15 Km au nord-ouest de Bujumbura, la capitale burundaise.

"Nous avons la ferme conviction que ce sont les militants d’Agathon Rwasa qui ont attaqué les ouvriers agricoles dans la plantation des cannes à sucre près de la réserve naturelle de la Rukoko. Des gens ont vu le général Antoine Bariyanka alias Shoot en train de diriger cette attaque", a indiqué M. Miburo lundi à la presse.

Lire la suite...
 
Burundi : Bandits ou rebelles ? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Jeune Afrique, 29/09/2010

Par Tshitenge Lubabu M. K.

Inquiétudes, à Bujumbura, au Burundi, après le meurtre de plus de dix personnes, mi-septembre. L’identité des tueurs fait débat.

Depuis le boycott, en mai, de l’élection présidentielle par les partis de l’opposition et la contestation des résultats des communales qui l’avaient précédée, la tension n’a pas baissé au Burundi. Elle s’est même accentuée avec la fuite de la plupart des dirigeants de l’opposition (dont celle d’Agathon Rwasa, chef des Forces nationales de libération) et le harcèlement dont leurs partisans se disent victimes.

Lire la suite...
 
Burundi : plus de 40 "bandits armés" arrêtés par la police depuis août Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 23/09/2010 - Source AFP

Plus de 40 "bandits armés", soupçonnés d'être responsables entre autres des récents meurtres de civils au nord de Bujumbura, ont été arrêtés par la police depuis août, a annoncé le chef de la police du Burundi.

"Je dois informer le public que les forces de défense et de sécurité ont aujourd'hui réussi à appréhender un bon nombre de maillons des réseaux criminels dont certains avaient participé aux différentes tentatives avortées (de déstabiliser) le processus électoral", a déclaré à la presse mercredi soir le commissaire principal Fabien Ndayishimiye.

Lire la suite...
 
Burundi : au moins six mineurs tués dans l'effondrement d'une mine Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 23/09/2010 – Source AFP

Au moins six mineurs ont été tués, trois grièvement blessés et quatre sont portés disparus à la suite de l'effondrement mercredi d'une mine de cassitérite dans la commune de Kabarore, à 120 km au nord de Bujumbura, a-t-on appris de sources concordantes.

"Ce (mercredi) matin, de 13 à 15 mineurs sont entrés dans une mine de cassitérite pour y travailler mais vers 09H00 (07H00 GMT), la mine s'est effondrée sur eux à cause des pluies abondantes des derniers jours", a annoncé Mathias Manirumva, secrétaire communal de Kabarore, joint au téléphone.

Lire la suite...
 
Burundi : Nouvelles victimes civiles, la population invoque la paix et la sécurité Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

MISNA, 22/9/2010

Le nombre des victimes des mystérieuses agressions qui se vérifient depuis plusieurs semaines continue de grimper depuis la découverte de 14 corps, dont certains mutilés, dans les marais de Rukoko, à une dizaine de kilomètres au nord-ouest de Bujumbura.

Des "hommes armés" non identifiés avaient attaqué la semaine dernière une plantation de cannes à sucre à Gihanga (dans la province de Bubanza), tuant neuf ouvriers et blessant 11 personnes.

Lire la suite...
 
Burundi : 14 corps retrouvés sur la rivière Rusizi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 22/09/2010 – Source Xinhua

Quatorze corps ont été retrouvés flottants ces derniers jours sur la rivière Rusizi à l’embouchure avec le lac Tanganyika au nord ouest de Bujumbura.

Selon les témoignages récoltés sur place, ces corps, dont l’identité reste difficile à faire, proviendraient des marais de la réserve naturelle de Rukoko qui risque de devenir le bastion d’une rébellion en gestation pendant que le gouvernement parle plutôt de bandits.

Lire la suite...
 
Nouvelles découvertes macabres au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI,  22 septembre 2010

Pas moins de quatorze cadavres, certains mutilés, ont été découverts il y a une semaine près de Gatumba, au nord-ouest de la capitale burundaise.

Depuis deux mois, des rumeurs persistantes font état d'une rébellion naissante dans les marais de la Rukoko à une vingtaine de kilomètres au nord de Bujumbura et dans la forêt de la Kibira qui court du nord au sud du Burundi. Les autorités politiques et militaires assurent de leur côté qu'il agit de simples groupes « de bandits armés non identifiés ».

Lire la suite...
 
Burundi : 14 cadavres découverts en une semaine au nord de Bujumbura Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 22/09/2010 – Source AFP

Au moins quatorze cadavres, certains mutilés, ont été découverts depuis une semaine en périphérie nord-ouest de Bujumbura à l'embouchure d'une rivière qui se jette dans le lac Tanganyika, a appris l'AFP de sources concordantes.

"Nous avons découverts (mardi) quatre cadavres à l'embouchure de la rivière Rusizi au bord du lac Tanganyika", a indiqué un responsable administratif local, Julien Nimbona, précisant que l'un des corps était décapité.

Lire la suite...
 
Burundi : fouille perquisition aux domiciles de deux opposants Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 17/09/2010 – Source Xinhua

Alexis SinduhijeLa police burundaise a effectué jeudi deux fouilles perquisitions dans les domiciles de deux hommes politiques, rapporte la presse locale.

Le domicile d’Alexis Sinduhije, président du parti Mouvement pour la Solidarité et la Démocratie (MSD), situé dans la commune de Kinindo en mairie de Bujumbura, a connu une visite des éléments de la police nationale.

Selon des sources policières, un carton contenant 20 tenues militaires neuves et une paire de bottines militaires ont été saisies et quatre personnes trouvées sur les lieux ont été appréhendées et emmenées par la police.

Lire la suite...
 
Au Burundi, insécurité grandissante dans les marais de la Rukoko Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 17 septembre 2010

Les violences se sont multipliées depuis quelques jours dans les marais de la Rukoko, à une dizaine de kilomètres au nord de Bujumbura. Un mystérieux groupe armé qui sévit dans la zone, a massacré mercredi 15 septembre 2010, sept ouvriers travaillant dans les champs de cannes à sucre, puis s’en est pris aux bêtes. Actes perpétrés par des bandits ou imputables à l’opposition ? Le mystère semble entier.

Dans la matinée du 15 septembre, ce groupe armé attaque une plantation de cannes à sucre. Sept ouvriers sont tués par balles ou à coups de machette et dix autres sont blessés. Dans la soirée, des dizaines de ces bandits armés, selon la dénomination officielle, investissent trois fermes, toujours dans le même périmètre, où ils ont abattus une quarantaine de vache et mutilé une vingtaine d’autres, alors que les nombreuses patrouilles militaires lancées à leurs trousses, étaient rentrés bredouilles.

Lire la suite...
 
Burundi : insécurité grandissante à Bubanza dans l’ouest du pays Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 17/09/2010 – Source Xinhua

Un groupe de malfaiteurs a tendu ce mercredi à 17H00GMT une embuscade à trois véhicules sur la route Bujumbura-Bubanza et a dépouillé des passagers tout ce qu’ils avaient sur eux dont des téléphones portables et les chaussures, a rapporté un journaliste de la place correspondant d’une radio privée.

A la presque même heure, la même source a rapporté ce jeudi qu’ il y a un groupe de malfaiteurs qui a attaqué un troupeau de vaches dans cette même localité, tuant 38 d’entre elles et blessant 18 autres tandis que 7 autres ont été emportées par ce groupe. Selon cette source, "le matin de ce jeudi, certaines de ces vaches blessées étaient encore agonisantes".

Lire la suite...
 
Des bandits seraient les meurtriers de 11 personnes au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 16/09/2010

Colonel Gaspard BaratuzaBujumbura, Burundi - Le meurtre de 11 personnes, mercredi à Rukoko, une réserve naturelle de l'Ouest de Bujumbura, serait l'œuvre de simples malfaiteurs et non d'une rébellion naissante, a déclaré jeudi le porte-parole de la Force de défense nationale et des anciens combattants, le colonel Gaspard Baratuza.

Selon lui, il ne faut pas, pour le moment, parler d'une nouvelle rébellion tant que personne n'aura voulu en assumer la paternité.

Le colonel Baratuza a indiqué que ces meurtres pourraient être commis par des bandits qui «tuent, pillent et violent» connues des services des forces de défense et de sécurité.

Par ailleurs, dans la nuit de mercredi à jeudi près de 30 vaches ont été massacrées dans la même réserve naturelle de la Rukoko et d'autres amputées de leurs sabots par des hommes armées non encore clairement identifiés.


 
Burundi : au moins 9 morts près de Bujumbura Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Voice of America, 16 septembre 2010

Le gouvernement burundais impute à des « bandits armés » la responsabilité de l’attaque qui a fait au moins 9 morts près de Bujumbura. Selon le porte-parole de l’armée, le colonel Gaspard Baratuza, cinq individus armés et trois non armés ont rassemblé des travailleurs d’une plantation de canne à sucre, puis les ont attaqués.

Des survivants parlent d’une rébellion armée, avec des éléments vêtus d’uniformes et équipés de fusils neufs. Le colonel Baratuza, lui, accuse une bande de voleurs et de pilleurs, qui ne se réclament d’aucune appellation, ou d’un quelconque leadership.

Depuis les élections municipales le pays est, à nouveau, plongé dans une crise politique. Plusieurs dirigeants de l’opposition, dont Agaton Rwasa et Leonard Nyangoma, et d’anciens rebelles ont fui le pays. Le Burundi a déjà traversé plusieurs années de guerre civile ce qui ramène la psychose d’une nouvelle rébellion.


 
Burundi : perquisition chez Alexis Sinduhije, des uniformes "découvertes" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 16/09/2010 – Source AFP

Quatre personnes ont été arrêtées et 20 tenues de combat de l'armée "découvertes" jeudi à la faveur d'une perquisition au domicile du chef d'un parti d'opposition, l'ancien journaliste Alexis Sinduhije aujourd'hui en exil, a-t-on constaté à Bujumbura.

"Lorsque je suis arrivé dans la propriété de M. Sinduhije, il y avait quatre personnes menottées et à côté d'eux, un carton qui contenait 20 tenues de combat de l'armée flambant neuves, toujours dans leur emballage d'origine", a expliqué à la presse la chef du quartier Kinindo, Gloriose Kwizera.

Lire la suite...
 
Burundi : sept civils tués dans le nord Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 16 septembre 2010

Au moins sept civils ont été tués mercredi 15 septembre 2010 au cours d'une attaque attribuée à « des bandits armés non identifiés » près de Bujumbura, dans une zone que la population soupçonne d'abriter de nouvelles poches de rébellion et où les forces de sécurité ont lancé une opération.

Pour la première fois, le groupe armé qui opère depuis quelque temps, à partir des marais de la Rukoko (situés à une quinzaine de kilomètres au nord-ouest de Bujumbura), a frappé en plein jour. Le bilan est très lourd : sept personnes tuées de sang-froid et dix blessés, dont quatre dans un état critique, selon des sources administratives. Cette explosion de violence a eu l’effet d’un électrochoc dans la région.

Lire la suite...
 
Burundi : Les travailleurs d’une plantation attaqués dans la réserve de Rukoko Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

APA, 15-09-2010

Bujumbura (Burundi) - Des hommes armés ont attaqué ce mercredi à 9 heures les travailleurs de la Société Tanganyika Buniness Company, de plantation de cannes à sucre, située dans la réserve naturelle de Rukoko, dans la commune de Gihanga, à une vingtaine de km à l’ouest de Bujumbura et appartenant à l’homme d’affaires Nahum Barankiriza, proche du CNDD-FDD, au pouvoir.

L’attaque a fait 5 morts et 6 blessés, selon les témoignages recueillis auprès des habitants qui étaient venus voir si un des leurs se trouvait parmi les victimes. Selon ces témoignages, les assaillants ont encerclé les travailleurs à qui ils ont intimé l’ordre de ne plus venir les déranger dans leur demeure, et que quiconque sera trouvé dans cette réserve sera considéré comme un ennemi.

Lire la suite...
 
Les défections se poursuivent au sein de l’armée burundaise Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 15/09/2010 – Source APA

Bujumbura (Burundi) - L’armée burundaise affirme tout ignorer sur la disparition du major Aloys Nzabampema et ses agents de transmission portés disparus depuis le 3 septembre, affirmant qu’un avis de recherche va être lancé contre l’officier qui sera considéré comme déserteur s’il ne rejoint pas son poste.

L’armée burundaise a précisé mardi qu’aucun groupe armé n’existe au Burundi sauf une bande de voleurs et de tueurs.

Lire la suite...
 
Burundi : Une attaque meurtrière dans les plantations d’un ami du président Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 15/09/2010

Une attaque attribuée à des hommes armés en uniforme a eu lieu ce mercredi matin à Gihanga dans la province de Bubanza, au nord-ouest du Burundi.

Des sources sur places citées par les radios locales soulignent que c’était aux environs de 9h30 lorsque les travailleurs du Tanganyika Business Company (BTC), appartenant à l’homme d’affaire Nahum Barankiriza, se rendaient dans les plantations de canne à sucre quand ils ont été encerclés par des hommes armés en uniformes militaires et armés de fusils kalachnikov, qui ont tiré sur eux.

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 Suivante > Fin >>

Résultats 2026 - 2050 sur 2266

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher