topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Sécurité
Le Burundi annonce la fin de son programme DDR Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 10/08/2009

Bujumbura, Burundi - Le Burundi a annoncé, lundi, la clôture définitive de son programme de Désarmement, démobilisation et réinsertion (DDR), à l'issue de cérémonies officielles de retour à la vie civile d'un groupe de 576 ex-combattants des Forces pour la libération nationale (FNL, dernier mouvement rebelle du pays).

Ce programme, qui avait commencé en avril dernier, touche aujourd'hui à sa fin avec un total de 16.948 ex-combattants et assimilés aux FNL démobilisés, a indiqué le Secrétaire général et porte-parole du gouvernement, M. Philippe Nzobonariba, qui a prévenu que les personnes qui ne se sont pas manifestées à la date de ce 10 août 2009 ne peuvent en aucune manière prétendre aux avantages et droits offerts.

Lire la suite...
 
Trois morts dont un journaliste dans un accident au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 09/08/2009

Bujumbura, Burundi - Le correspondant de l'Agence burundaise de presse (ABP, publique) à Kayanza, Aloys Kabura, figure parmi trois victimes d'un acident de circulation survenu, samedi soir, sur la Route nationale numéro 1 (RN1) reliant cette province du nord du pays à Bujumbura, la capitale, apprend-on de la rédaction l'agence.

Un camion de transport de marchandises et un véhicule militaire à bord duquel voyageait le journaliste de l'ABP, seraient impliqués dans l'accident qui a également fait une dizaine de blessés graves à quelques km du chef-lieu de Kayanza.

Aloys Kabura avait connu des moments difficiles de plus de cinq mois d'emprisonnement, en 2006, pour avoir publiquement critiqué le gouvernement, rappelle-t-on dans les milieux des défenseurs des droits de l'Homme.


 
30 officiers de Police en formation au maintien de la paix Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 03/08/2009

Bujumbura, Burundi - Quelque 30 officiers de la nouvelle Police nationale du Burundi (PNB) vont grossir les rangs de leurs camardes déjà présents sur le théâtre des opérations de maintien de la paix dans quatre pays africains, après une formation spécialisée de deux semaines qui a débuté, lundi, avec l'aide d'experts canadiens, apprend-on de source sécuritaire à Bujumbura.

Le Soudan, la Côte d'Ivoire, le Tchad ainsi que la Somalie sont autant de théâtres d'opérations où des dizaines d'officiers burundais donnent déjà "entière satisfaction", s'est réjoui le directeur général de la PNB, Fabien Ndayishimiye, en lançant la formation sous la bannière de l'Union africaine (UA).

Lire la suite...
 
Somalie : 3 soldats burundais de l'Amisom succombent à une maladie inconnue Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 25/07/2009 – Source AFP

Soldats de l'AmisomTrois militaires burundais de la force de paix de l'Union africaine en Somalie ont succombé à une maladie non identifiée dans un hôpital du Kenya où ils avaient été transférés ainsi qu'une dizaine de soldats présentant les mêmes symptômes, a annoncé vendredi l'armée burundaise.

"Nous avons déjà enregistré trois cas de décès; nous avons plus d'une dizaine de soldats hospitalisés" dans un hôpital de la capitale kényane Nairobi, a indiqué à Bujumbura le chef d'état-major de l'armée burundaise, le général Godefroy Niyombare. "Ca doit nous inquiéter, ça nous préoccupe", a-t-il commenté.

Lire la suite...
 
Saisie de 135 kg d’ivoire à l’aéroport international de Bujumbura Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 24/07/2009

Bujumbura, Burundi - Une quantité de 135 kg d’ivoire a été saisie, jeudi, à l’aéroport international de Bujumbura, sur un ressortissant guinéen au moment où il s’apprêtait à embarquer pour Lagos, au Nigeria, apprend-on de source aéroportuaire dans la capitale burundaise.

Le trafiquant a été aussitôt arrêté en même temps que trois agents complices travaillant pour le compte de la Société burundaise de gestion de l’aéroport (SOBUGEA) et d’Air Burundi, selon le directeur de la Régie des œuvres aéroportuaires de Bujumbura, Joseph Bangurambona.

Le responsable de la Régie des œuvres aéroportuaires a appelé ses services, mais aussi toute la population burundaise, à plus de vigilance pour que le pays ne devienne pas une plaque tournante du trafic prohibé de l’ivoire d’éléphant, une espèce animale en voie d’extinction au Burundi.

 
L'effondrement d'un immeuble fait 18 tués au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 10/07/2009

Bujumbura, Burundi - Le dernier bilan provisoire des pertes humaines dues à l'effondremment jeudi matin à Gitega, dans le centre du Burundi, d'un immeuble en construction, fait état, vendredi, de 18 maçons et aide-maçons ayant succombé à leurs blessures et d'une centaine de blessés graves.

L'immeuble de 4 étages devait abriter les bureaux de la permanence régionale du Conseil pour la défense de la démocratie/Forces de défense de la démocratie (CNDD-FDD, ex-principale rébellion du pays actuellement au pouvoir).

Dans un communiqué rendu public vendredi, cette formation politique a annoncé des enquêtes minutieuses afin de déterminer les causes exactes du drame qui a surpris près de 200 ouvriers à leur lieu de travail aux premières heures de la matinée de jeudi.

 
Effondrement immeuble du CNDD-FDD : 15 morts, 39 blessés, 3 disparus Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 10/09/2009 – Source AFP

Au moins 15 ouvriers ont été tués, 39 blessés et trois sont portés disparus après l'effondrement jeudi au Burundi d'un immeuble en construction à Gitega (centre), selon un nouveau bilan vendredi de source médicale.

Cet immeuble en construction devait abriter les bureaux à Gitega du parti présidentiel burundais, le CNDD-FDD. La zone du sinistre a été interdite aux journalistes. Il s'agit du pire accident de ce genre dans l'histoire du Burundi, a indiqué la police.

Lire la suite...
 
Gitega : un immeuble du CNDD-FDD s'effondre, 14 morts Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 09/07/2009 – Source AFP

Permanence du Cndd-Fdd à BujumburaAu moins 14 ouvriers ont été tués et 40 blessés jeudi au Burundi dans l'effondrement d'un immeuble en construction à Gitega (centre), alors qu'un nombre indéterminé d'ouvriers resteraient sous les décombres, selon un bilan provisoire de source médicale.

"Depuis l'effondrement de cet immeuble ce matin, on a déjà dégagé des décombres 54 personnes", a annoncé le médecin directeur de l'hôpital de Gitega, Fréderic Irambona, joint par téléphone depuis Bujumbura.

Lire la suite...
 
Au moins six morts dans l'effondrement d'un immeuble au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 09/07/2009

Bujumbura, Burundi - Au moins six maçons et aides-maçons ont trouvé la mort et plusieurs autres ont été blessés ou portés disparus dans l'effondrement d'un immeuble en construction, dans le centre de Bujumbura, a-t-on appris jeudi de sources concordantes dans la capitale burundaise.

Le bâtiment en construction, un immeuble de quatre niveaux, devait servir de permanence au Conseil national pour la défense de la démocratie/Forces de défense de la démocratie (CNDD-FDD, au pouvoir).

Lire la suite...
 
Insolite : Un avion Brussels Airlines abîmé au Burundi par... une antilope Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 28/06/2009 - Source Belga

Incident peu banal, le week-end du 20 juin dernier, pour un avion de la compagnie Brussels Airlines, qui a heurté... une antilope, lors de son atterrissage à l'aéroport de Bujumbura, au Burundi.

L'incident n'a pas fait de blessé mais a occasionné de sérieux dégâts au train d'atterrissage. Quant à savoir ce que la malheureuse antilope faisait sur la piste, mystère...

 
Burundi : deux enfants tués dans l'explosion d'une grenade dans leur maison Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 22/06/2009 – Source AFP

Deux enfants âgés de 3 et 4 ans ont été tués dans la nuit de dimanche à lundi par l'explosion d'une grenade lancée dans leur chambre, tandis que l'explosion d'une deuxième grenade a grièvement blessé leurs parents et des amis dans la province de Muyinga (Est), selon la police.

"Hier soir, quelqu'un a lancé une grenade par la fenêtre de la chambre à coucher des enfants de Aloys Barengayabo (...) malheureusement deux enfants de trois et quatre ans ont été tués sur le coup", a annoncé une source policière, sous anonymat.

Lire la suite...
 
Les récents actes criminels à Bujumbura seraient d'origine politique Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 04/06/2009

Bujumbura, Burundi - Une organisation criminelle ayant des mobiles politiques serait à l'origine des attaques perpétrées ces derniers jours contre des maisons d'assurance à Bujumbura, a déclaré, jeudi, le directeur général de la Police nationale, Fabien Ndayishimiye, faisant référence aux aveux d'un membre du réseau de casseurs arrêté.

Citant toujours le témoignage du casseur présumé, M. Ndayishimiye a ajouté que la prochaine cible des attaques devait être le ministère burundais des Finances, ajoutant que ces actes criminels pourraient avoir un lien direct avec les prochaines échéances électorales de 2010 qui déchaînent déjà des passions dans la classe politique burundaise.

Lire la suite...
 
Visites rocambolesques de sociétés d'assurance au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 01/06/2009

Bujumbura, Burundi (PANA) - Des individus non encore identifiés sont entrés par effraction, dans la nuit de dimanche à lundi, à l'intérieur du siège central de la Société d'assurance du Burundi (SOCABU, la plus importante du pays), à Bujumbura, laissant derrière eux un spectacle désolant de flaques de sang par terre, de vitres, armoires et portes fracassées ainsi que des documents en désordre, mais sans rien emporter, apprend-on de source administrative sur place.

Les mêmes méthodes surprenantes ont été utilisées pour mettre à sac les locaux de la "Burundi insurance corporation" (BICOR) dans la nuit de jeudi à vendredi dernier.

Lire la suite...
 
Campagne de dépistage volontaire du SIDA dans l’armée burundaise Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 26/05/2009

Lt-Général Germain NyoyankanaBujumbura, Burundi - Le ministre burundais de la Défense et des Anciens combattants, le général-major Germain Niyoyankana, a lancé, mardi, une campagne de dépistage volontaire du VIH/SIDA qui s’étendra à toutes les unités et régions militaires du pays, a-t-on appris de source sécuritaire à Bujumbura.

Le général Niyoyankana a donné, le premier, l’exemple en se prêtant au test de dépistage au grand camp militaire de Ngagara, à la périphérie nord de la capitale burundaise.

Selon les études déjà menées sur les corps en uniforme, "les militaires sont contaminés cinq fois plus que les civils en temps de paix et 50 fois plus en période de guerre", a rappelé le ministre Niyoyankana.

Lire la suite...
 
Burundi : Des policiers tirent sur des scouts Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 24/05/2009

Le logo de l'Association des scouts du BurundiLe zèle d’un fonctionnaire et la méprise d’une unité de police font un mort et plusieurs blessés parmi des scouts réunis, le 21 mai, à Kayogoro dans le sud du pays. Les élèves scouts qui faisaient leurs vœux dans un bois avaient été surpris par des policiers qui ont ouvert le feu. Les forces de l’ordre auraient pris les scouts pour un groupe de rebelles préparant un mauvais coup.

Jeudi, à Kayogoro à quelque deux cents kilomètres au sud de Bujumbura, une trentaine de lycéens, tous des scouts, sont rassemblés dans une petite forêt proche de leur école où ils préparent la cérémonie de Promesse, une sorte de rite initiatique de leur mouvement.

Lire la suite...
 
Prévention et gestion des catastrophes : le PNUD renforce les capacités du Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 13/05/2009 – Source PNUD

Du matériel roulant, informatique et de communication remis  à la police de protection civile

Gustavo GonzalezLe Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) a remis de vendredi 8 mai 2009 à la direction générale de la Protection civile du ministère de la Sécurité publique du matériel roulant, du matériel informatique et de communication.

Ce matériel d’une valeur globale de 263.300 dollars US composé de 5 camionnettes Toyota Hilux, 2 ambulances Toyota Hiace, 6 ordinateurs avec imprimantes et autres consommables, 6 radios de communication de marque Motorola GP 340 VHF, 5 GPS et 25 mégaphones est destiné à appuyer le gouvernement du Burundi dans le renforcement des capacités en matière de prévention des risques et de gestion des catastrophes, a indiqué le directeur pays du PNUD au Burundi, M. Gustavo Gonzalez.

Lire la suite...
 
Echauffourées entre la Police et d'ex-enfants soldats au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 05/05/2009

Bujumbura, Burundi - Quelque 340 ex-enfants soldats mécontents de leurs conditions de séjour dans un site de rééducation de Gitega, une ville du centre du Burundi, ont passé une bonne partie de la nuit de lundi à mardi à affronter la Police anti-émeute, occasionnant d'importants dégâts matériels, a-t-on appris de diverses sources concordantes dans la région.

Les ex-enfants-soldats, mécontents de la qualité et de la quantité de nourriture servie dans le centre de rééducation, évoluaient récemment encore dans les rangs des Forces nationales de libération (FNL) et avaient été acheminés des différents coins du pays jusqu'à Gitega dans le cadre du processus global de Démobilisation, désarmement et réintégration (DDR) des combattants du dernier des sept ex-principaux mouvements rebelles burundais.

Lire la suite...
 
Burundi : mutinerie d'enfants soldats issus des FNL Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 05/05/2009 – Source AFP

Plus de 300 enfants soldats issus de l'ex-rébellion des Forces nationales de libération (FNL) du Burundi se sont révoltés lundi soir contre leurs conditions de vie à la base de Gitega (centre) où ils sont regroupés depuis avril, a-t-on appris aujourd'hui de sources officielles.

"Les 340 enfants soldats regroupés dans le centre de démobilisation de Gitega se sont mutinés depuis hier (lundi) soir. Ils ont cassé des vitres et fait du tapage toute la nuit et ce matin, ils sont sortis armés de gourdins et ont perturbé l'ordre dans une partie de la ville", a annoncé le responsable du centre, Romain Ndagabwa, joint par téléphone.

Lire la suite...
 
L'ex-rébellion du Burundi remet ses armes à l'armée nationale Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 30/04/2009

Bujumbura, Burundi - Les Forces nationales de libération (FNL, ex-rébellion au Burundi) ont remis officiellement, jeudi, leur arsenal de guerre à la Force de défense nationale (FDN, nouvelle armée nationale du pays) en signe de renoncement définitif à une lutte armée qu'elles ont menée durant 30 ans, a-t-on appris de source sécuritaire à Bujumbura.

La remise d’une petite quantité de 633 fusils de type Kalachnikov, de mortiers et autres mitrailleuses par un mouvement rebelle qui se disait fort de plus de 21.000 combattants, n’a pas convaincu tous les participants à la cérémonie qui s’est déroulée à Rubira, une localité du nord-ouest du pays, en présence des membres du Mécanisme conjoint de vérification et de suivi (MCVS) de l'accord de cessez-le-feu avec le pouvoir central de Bujumbura et des représentants de la médiation sud-africaine dans le conflit burundais.

Lire la suite...
 
Casernement de 3.500 ex-combattants rebelles au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 24/04/2009

Bujumbura, Burundi - Les 3.500 combattants des Forces nationales de libération (FNL, ex-rébellion du Burundi) retenus pour faire partie des différents corps de défense et de sécurité du pays se trouvent déjà dans les casernes de l'Armée régulière et de la Police nationales après un court séjour dans des centres de Désarmement, de démobilisation et de réintégration (DDR), a- t-on appris de source sécuritaire à Bujumbura.

Les camps militaires de Kamenge, au nord de Bujumbura et de Muzinda, plus à l'ouest de la capitale burundaise, ont accueilli, chacun, 1.050 ex- combattants rebelle appelés à faire partie de la force de défense nationale, à en croire le représentant de l'Etat burundais au Mécanisme conjoint de vérification et de suivi (MCVS) de la mise en application de l'accord global de cessez-le-feu liant le pouvoir central et les FNL, le général de Brigade Lazarre Nduwayo.

Lire la suite...
 
Des agents du FBI au Burundi pour un dossier de meurtre Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 23/04/2009

Feu Ernest ManirumvaBujumbura, Burundi - Des agents du Bureau fédéral américain d’investigation (FBI) sont attendus incessamment au Burundi pour participer aux enquêtes portant sur l’assassinat non encore élucidé du vice-président de l’Observatoire de lutte contre la corruption et les malversations économiques (OLUCOME, indépendant), Ernest Manirumva, apprend-on de diverses sources concordantes à Bujumbura.

L’offre du gouvernement américain a été annoncée par le procureur général de la République du Burundi, Elysée Ndaye, comme un "gage de transparence" dans la recherche de la vérité sur les commanditaires, les exécutants et le mobile du crime, qui a suscité beaucoup d’émotion, y compris au-delà des frontières nationales.

Lire la suite...
 
Le FBI va intervenir dans l'enquête sur l'assassinat d’Ernest Manirumva Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 23/04/2009 - Burundi : Bujumbura accepte l'aide du FBI

 La police fédérale américaine va collaborer avec la police burundaise dans l'enquête sur l'assassinat du vice-président de l'Obervatoire de lutte contre la corruption (Olucome). Ernest Manirumva a été tué dans la nuit du 8 au 9 avril, à l'arme blanche. Son bureau avait été saccagé et de nombreux dossiers ont alors disparu. C'est Washington qui a proposé l'assistance de la police fédérale américaine, après la levée de bouclier de 200 associations de la société civile burundaise.

Deux semaines après l’assassinat d’Ernest Manirumva, la police burundaise n’a pas fait beaucoup de progrès dans son enquête. L’ambassadeur des Etats-Unis au Burundi, Patricia Moller a donc proposé l’aide de la police fédérale américaine, le fameux FBI, en vue d’aider les autorités burundaises à confondre les assassins du militant anti-corruption.

Lire la suite...
 
Un Hutu, ex-rebelle, nommé patron de l’armée Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 17/04/2009 

C’est une grande première au Burundi qui sort tout doucement d'une décennie de guerre civile. Le Sénat vient d’approuver la nomination, au poste de chef d'état-major général de l'armée, de l'ex-rebelle et général Godefroid Niyombare, qui devient le premier Hutu à la tête de l'armée dans l'histoire du pays.

Le Burundi vient de tourner une page de son histoire. Hier après-midi, le Sénat a approuvé à une large majorité la nomination par le président burundais, Pierre Nkurunziza, du général Godefroid Niyombare à la tête de l’armée, le premier Hutu à occuper ce poste depuis l’indépendance du Burundi en 1962.

Lire la suite...
 
Burundi : Accord sur un programme de DDR entre la rébellion et l'Etat Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 16/04/2009

Bujumbura, Burundi - Le ministre burundais de la Force de défense nationale (FDN), le lieutenant-général Germain Niyoyankana, a annoncé, jeudi, un nouvel accord sur la Démobilisation, le désarmement et la réintégration (DDR) de quelque 8.500 ex-combattants des Forces nationales de libération (FNL).

L'accord, scellé à Pretoria, sous la médiation sud-africaine, prévoit l'intégration dans les différents corps de défense et de sécurité de 3.500 ex-rebelles à raison de 60% dans l'Armée régulière et 40% dans la Police nationale, a détaillé le ministre.

Lire la suite...
 
Burundi : un Hutu pour la première fois à la tête de l'armée Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 16/04/2009 – Source AFP

Le Sénat du Burundi a approuvé à une large majorité jeudi la nomination, au poste de chef d'état-major général de l'armée, de l'ex-rebelle et général Godefroid Niyombare, qui devient le premier Hutu, l'ethnie majoritaire, à la tête de l'armée dans l'histoire du pays.

"Le Sénat vient d'approuver par 34 voix sur 47 la nomination par le président Pierre Nkurunziza du général Godefroid Niyombare au poste de chef d'état-major général de l'armée", a annoncé le sénateur William Munyembabazi.

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 81 82 83 84 85 86 87 88 89 Suivante > Fin >>

Résultats 2126 - 2150 sur 2224

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher