topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Emploi

 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Pour le fil complet des informations : Cliquez sur « Toute l’actualité » [Menu de gauche] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Justice
Burundi : le président de PARCEM condamné à 5 ans de prison Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 24/07/2012 – Source Xinhua

La Cour anticorruption du Burundi a prononcé mardi une peine d'emprisonnement de cinq ans et une amende de 500.000 Fbu (environ 345 dollars) contre Faustin Ndikumana, président et représentant légal de l'ONG Parole et Action pour le Réveil des Consciences et l'Evolution des Mentalités (PARCEM). L'ONG a aussi été condamnée à payer une amende de 10 millions de Fbu (près de 6 897 dollars).

Faustin Ndikumana est poursuivi par le ministre de la Justice et Garde des Sceaux, Pascal Barandagiye, pour avoir accusé son ministère de corruption lors des recrutements. Le président de PARCEM a été emprisonné pendant deux semaines en février dernier.


 
Burundi : Le journaliste condamné à la perpétuité fait appel Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 19 juillet 2012

Burundi : Hassan Ruvakuki fait appel de sa condamnation à perpétuité

 Après avoir dénoncé, il y a quelques jours, plusieurs entraves judiciaires qui l’avaient empêché de faire appel, l'avocat d'Hassan Ruvakuki a annoncé, mercredi 18 juillet au cours d’une conférence de presse, qu’il venait de faire appel auprès de la cour d’appel de Gitega dans le centre du Burundi.

Le 20 juin dernier, Hassan Ruvakuki, journaliste d'une station privée burundaise Bonesha Fm et correspondant de RFI en swahili, avait été condamné à la prison à perpétuité pour « acte de terrorisme ».

Lire la suite...
 
Le Burundi va libérer plus du quart de ses détenus d'ici vendredi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 11 juillet 2012

 Le président burundais avait annoncé, à l’occasion de la célébration du cinquantenaire du Burundi début juillet, des mesures visant à désengorger les prisons archibondées, avec quelque 10 500 détenus, pour le tiers de places disponibles. La mise en oeuvre de ces mesures a débuté lundi 9 juillet et doit se poursuivre jusqu’à vendredi, avec pour objectif de libérer plus du quart des détenus, en leur faisant bénéficier de la libération conditionnelle.

Le ministre burundais de la Justice s’est rendu mardi à la prison centrale de Mpimba à Bujumbura, la plus grande du Burundi, pour dit-il, « se rendre compte personnellement du déroulement de l’opération ».

Lire la suite...
 
Burundi : vers la création des mécanismes de réparation pour les victimes Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 21/06/2012 – Source Xinhua

Une cinquantaine de victimes, à majorité féminine, sont réunies jeudi à Bujumbura pour réfléchir sur les modalités de mise en place au Burundi des mécanismes de réparation qui intègrent les victimes dans leurs communautés, en attendant l'avènement des Mécanismes de Justice Transitionnelle (MJT).

Les victimes des différentes crises survenues au Burundi souhaitent que les torts causés soient réparés et sentent le besoin de prendre des initiatives locales de réconciliation et de cohésion sociale, tels les chaines de solidarité, qui les intègrent dans la société, a déclaré à Xinhua M. Evariste Ngendakumana, coordonnateur du projet « Pour une voix forte de la femme dans la consolidation de la paix et la réconciliation au Burundi », qui a organisé ces assises.

Lire la suite...
 
Burundi : condamnation de 23 personnes accusées de terrorisme Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 20/06/2012 – Source Xinhua

Le Tribunal de Grande Instance de Cankuzo, dans l'est du Burundi, a prononcé ce mercredi des peines allant de 15 ans à l'emprisonnement à vie contre 23 personnes accusées de participer à des actes de terrorisme, a rapporté la radio nationale burundaise.

L'affaire remonte en novembre 2011 où se sont opérées les premières arrestations des gens soupçonnés de faire partie d'un mouvement rebelle appelé FRD-Abanyagihugu, mouvement que les autorités judiciaires ont qualifié de terroriste.

Lire la suite...
 
Burundi : Une commission d’enquête sur des cas d’exécutions extrajudiciaires Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 12 juin 2012

Bujumbura, Burundi - Le procureur général de la République du Burundi, Valentin Bagorikunda, a annoncé mardi, la mise en place d'une commission de six magistrats du ministère publique chargée d’enquêter sur des cas présumés d’exécutions extrajudiciaires ces derniers temps par des organisations nationales et internationales de défense des droits humains.

Un récent rapport de Human rights watch (HRW, une organisation américaine de défense des droits humains à travers le monde) et d’autres rapports sur des cas d’exécutions extrajudiciaires au Burundi de l’Association burundaise pour la protection des droits humains et des personnes détenues (APRODH) ont été évoqués par le haut magistrat burundais parmi les pistes que la commission devra explorer.

Lire la suite...
 
La justice belge ouvre une enquête contre le médiateur du Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 08 juin 2012

Mohamed RukaraBruxelles, Belgique - Le Parquet de Bruxelles a ouvert une enquête contre médiateur de la République au Burundi, Mohamed Rukara, pour blanchiment d'argent, annonce un communiqué publié vendredi dans la capitale belge.

Selon le Parquet, M. Rukara a récemment placé dans une banque belge une importante somme d'argent dont la justice souhaite élucider l'origine.

Lire la suite...
 
Burundi : acquittement et libération de l’opposant Pasteur Mpawenayo Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 01/06/2012 – Source Xinhua

 La chambre judiciaire de la Cour suprême a acquitté et libéré vendredi Pasteur Mpawenayo, un des coaccusés avec l’ancien président du parti au pouvoir, Hussein Radjabu, dans une affaire d’atteinte à la sécurité intérieure de l’Etat.

« C’est un sentiment de surprise, car je n’attendais pas de la justice une telle décision », s’est-il exprimé d’emblée au sortir de la prison centrale de Mpimba Pasteur Mpawenayo.

Lire la suite...
 
Le président du Burundi acquitté dans la plus grande discrétion Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 25 mai 2012

Burundi: l'acquittement en catimini de Pierre Nkurunziza suscite la polémique

Pierre NkurunzizaUn activiste des droits de l'homme a découvert par hasard qu'il y a près d'un an, dans la plus grande discrétion, le président du Burundi, Pierre Nkurunziza, a été acquitté par la Cour suprême alors qu’il aurait dû répondre devant la future Commission vérité et réconciliation pour les actes commis en 1998.

Pierre Nkurunziza était un des chefs de la rébellion hutu du CNDD-FDD. Accusé d'être à l'origine d'une campagne de terreur contre la population à Bujumbura, il a été condamné à mort. En 2004, il a pu revenir au Burundi grâce à un accord de cessez-le-feu assorti d'une loi d'amnistie.

Lire la suite...
 
Burundi : Le verdict du procès Manirumva a fait l’effet d’une bombe Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 24 mai 2012

Burundi : les militants des droits de l'homme dénoncent le verdict du procès des assassins d’Ernest Manirumva

La justice burundaise a condamné mardi 22 mai en catimini à de très lourdes peines de prison les 14 personnes poursuivies pour l’assassinat en 2009 d’Ernest Manirumva, un important militant anti-corruption. Huit écopent de la perpétuité. Ce verdict qui survient après de nombreux rebondissements dans un procès qui défraie la chronique judiciaire depuis plus de deux ans, a été dénoncé par des militants des droits de l'homme. Ils estiment que les condamnés paient pour les véritables commanditaires, qui eux, sont bien placés.

Lire la suite...
 
Burundi : 14 personnes condamnées pour le mort de Manirumva Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 24/05/2012 – Source Xinhua

Le tribunal de grande instance de la mairie de Bujumbura a prononcé mardi des peines allant de 10 ans à un emprisonnement à perpétuité contre 14 personnes impliquées dans l'assassinat de Ernest Manirumva, ancien vice- président de l'Observatoire de lutte contre la corruption et les malversations économiques (OLUCOME), ONG burundaise.

Huit personnes accusées d'avoir participé directement à l’assassinat de cet ancien activiste des droits de l'homme ont été condamnés à une peine d'emprisonnement à vie. Trois prévenus ont été condamnés à une peine de 20 ans pour complicité dans cet assassinat et trois autres à une peine de 10 ans pour manquement à la solidarité publique. Deux de cette dernière catégorie sont des policiers qui montaient la garde au bureau où feu Ernest Manirumva travaillait.

Lire la suite...
 
Prison à vie pour les assassins d’un militant anti-corruption au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 24 mai 2012

Bujumbura, Burundi - Huit individus ont été condamnés mercredi à la prison à vie par le Tribunal de grande instance de Bujumbura pour l'assassinat, dans la nuit du 8 au 9 avril 2009, de l’ancien vice-président de l’Observatoire de la lutte contre la corruption et les malversations économiques (OLUCOME), Ernest Manirumva.

Huit individus ont été condamnés mercredi à la prison à vie par le Tribunal de grande instance de Bujumbura pour l'assassinat, dans la nuit du 8 au 9 avril 2009, de l’ancien vice-président de l’Observatoire de la lutte contre la corruption et les malversations économiques (OLUCOME), Ernest Manirumva.

Lire la suite...
 
Assassinat d’Ernest Manirumva : verdict dans "le procès de la honte" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 23/05/2012 – Source AFP

Ernest ManirumvaLa justice burundaise a annoncé mercredi la condamnation de huit Burundais à la prison à vie pour l'assassinat d'Ernest Manirumva, un important militant anti-corruption, un verdict dénoncé par des militants des droits de l'Homme qui estiment que les condamnés paient pour les commanditaires.

Le Tribunal de grande instance de Bujumbura a également condamné mardi six autres personnes, dont trois policiers, à des peines de 20 et 10 ans de prison, pour complicité d'assassinat et non assistance à personne en danger, a indiqué le porte-parole de la Cour suprême du pays, Elie Ntungwanayo.

Lire la suite...
 
Burundi : 4 personnes condamnées pour le kidnapping d’un Malien Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 16/05/2012 - Source Xinhua

Quatre Burundais, dont deux officiers de la police nationale, ont été condamnés mercredi à des peines de prison de 3 à 10 ans pour avoir kidnappé un ressortissant malien.

La Cour d’Appel de Bujumbura a ainsi condamné les officiers de la police nationale, Kayaya Emmanuel et Hakizimana Jean Claude, et un civil du nom de Dieudonné Ndayishimiye à 10 ans de prison et à payer 500.000 Fbu (environ 357 dollars) de dédommagement chacun.

Lire la suite...
 
Burundi : procès pour "terrorisme" sans aucune assistance juridique Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 09 mai 2012

Burundi : perpétuité requise contre Hassan Ruvakuki, correspondant de RFI en swahili

Le ministère public burundais a requis ce mardi 8 mai devant le tribunal de grande instance de Cankuzo, dans l’est du pays, la peine maximum contre le correspondant de RFI en swahili et employé d’une radio locale, Bonesha FM, et ses 22 coaccusés, poursuivis pour « actes de terrorisme ».

Le procureur de Cankuzo les accuse d’être impliqués, à des degrés divers, dans l’attaque lancée par une nouvelle rébellion burundaise basée en Tanzanie voisine, les Forces pour la restauration de la démocratie (FRD), en novembre dernier dans cette province.

Lire la suite...
 
Burundi : Perpétuité requise contre un journaliste accusé de "terrorisme" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 08/05/2012 - Source AFP

Hassan RuvakukiUn procureur du Burundi a requis mardi la prison à perpétuité contre le journaliste Hassan Ruvakuki et ses 22 co-accusés, poursuivis pour « acte de terrorisme » à la suite d'une attaque perpétrée en novembre dernier.

« Ils sont poursuivis pour un crime très grave, une attaque qui visait à perturber la sécurité du pays », a déclaré le procureur Barbatus Ntakarusho à l'issue d'une journée d'audience. « Pour cela je requiers pour chacun de ces accusés la prison à perpétuité » a-t-il ajouté.

Lire la suite...
 
Pierre Buyoya déplore la condamnation de Charles Taylor Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 27 avril 2012

 « Beaucoup en Afrique - y compris moi-même - ont l'impression que c'est une Cour qui n'applique pas toujours le principe de base de la justice, en particulier l'égalité de tous les justiciable devant cette Cour ».

Une voix discordante dans le concert de louanges qui a suivi la condamnation de Charles Taylor par la Cour pénale internationale. Pierre Buyoya a été président du Burundi, à deux reprises. Aujourd'hui, il est l'un des médiateurs de l'Union africaine entre les deux Soudan. Il répond aux questions de Christophe Boisbouvier.

Ecoutez l’interview sur RFI


 
Burundi : libération de 24 prisonniers accusés de" terrorisme" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 24/04/2012 – Source Xinhua

Hassan Ruvakuki24 prisonniers poursuivis pour « collaboration avec des groupes terroristes » ont été libérés mardi après-midi par le Procureur Général près la Cour d'Appel de Gitega, la seconde plus grande ville du Burundi, a rapporté la Radio Sans Frontières - Bonesha Fm (RSF-Bonesha FM).

Seulement un certain Emmanuel Ndereyimana, qui appartiendrait à une mouvance politique d'opposition de l'Union pour la paix et le développement (UPD), et le journaliste de la RSF-Bonesha FM, Hassan Ruvakuki, poursuivis pour le même motif, n'ont pas bénéficié de cette mesure d'élargissement.

Lire la suite...
 
Burundi : Nouvelle politique sectorielle du ministère de la Justice Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 29/03/2012 – Source Xinhua

Pascal Barandagiye, le ministre de la Justice et Garde des Sceaux du BurundiLe ministère burundais de la Justice et Garde des Sceaux vient d'élaborer un nouveau document de sa politique sectorielle pour la période 2011-2015 qui vise principalement une justice indépendante, une justice pour tous et une justice pénale humanisée. 

« Le document se veut réaliste et se présente comme une réponse à la demande de justice, une demande exprimée à travers les défis fréquemment relevés dans le secteur », a indiqué jeudi le ministre de la Justice et Garde des Sceaux du Burundi, Pascal Barandagiye, au cours d'une réunion avec les partenaires techniques et financiers du ministère.

Lire la suite...
 
Le Burundi ratifie la Convention de l’ONU contre la criminalité transnationale Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 29/02/2012 – Source Xinhua

L’Assemblée nationale burundaise a adopté mercredi le projet de loi portant Convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale organisée, connue également sous le nom de Convention de Palerme.

La convention a pour objectif de répresser les activités criminelles transnationales et d’améliorer la coopération judiciaire. Elle contient des dispositions complètes et détaillées relatives à l’extradition et à l’entraide judiciaire, ce qui permettra de pallier les cas d’absence de convention bilatérale.

Lire la suite...
 
Burundi : libération sous caution du leader de l'ONG Parcem Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 21/02/2012 – Source Xinhua

Le président de l'ONG Parole et Action pour le Réveil des Consciences et le Changement des Mentalités (PARCEM) Faustin Ndikumana a été libéré sous caution mardi, après 14 jours de détention à Bujumbura, capitale burundaise.

Accusé de propos diffamatoires et calomnieux à l'endroit du ministre burundais de la Justice et Garde des Sceaux, Faustin Ndikumana a été libéré après avoir payé une caution d'un million de FBU (546 dollars).

Lire la suite...
 
Burundi : Un militant anti-corruption libéré sous caution Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 21/02/2012 – Source AFP

Faustin Ndikumana, président de ParcemLe président d'une association burundaise de lutte contre la corruption, arrêté le 7 février pour « fausses déclarations », a été libéré mardi sous caution. « Faustin Ndikumana vient de sortir de prison après avoir bénéficié d'une liberté provisoire sous conditions, et malheureusement, il a dû payer une caution », a annoncé son avocat Me Lambert Nsabimana.

Selon des sources judiciaires, M. Ndikumana, président de Parole et action pour le réveil des consciences et l'évolution des mentalités (Parcem) a payé un million de francs burundais (565 euros). Il doit rester dans la circonscription de la Mairie de Bujumbura et se présenter devant le juge une fois par semaine.

Lire la suite...
 
Au Burundi, libération de l’opposant et avocat François Nyamoya Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 18 février 2012

Au Burundi, le secrétaire général du parti de l’opposition, le Mouvement pour la solidarité et le développement (MSD), maître François Nyamoya, détenu depuis juillet dernier dans une prison de Bujumbura, a recouvré la liberté vendredi soir 17 février.

Cette libération est intervenue dans la précipitation alors que l’Union européenne, le principal bailleur de fonds du Burundi, haussait le ton depuis quelques jours face aux multiples violations des droits de l’homme dans ce pays.

Lire la suite...
 
Burundi : le n°2 d'un parti d'opposition libéré après six mois de prison Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 17/02/2012 – Source AFP

Francois NyamoyaMe François Nyamoya, figure d'un parti burundais d'opposition et avocat des parties civiles dans le procès de l'assassinat du responsable de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) à Bujumbura en 2001, a été remis vendredi en liberté provisoire après six mois de prison, selon des sources judiciaires.

Numéro deux du Mouvement pour la Solidarité et le Développement (MSD), Me Nyamoya avait été arrêté fin juillet 2011 pour subornation de témoins dans l'affaire de l'assassinat du Dr Kassi Manlan, à Bujumbura.

Lire la suite...
 
Burundi : verdict en catimini du procès des auteurs du massacre de Gatumba Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 28 janvier 2012

La justice burundaise a rendu son verdict ce 27 janvier 2012 dans le procès des auteurs du massacre de Gatumba. Vingt-et-une personnes étaient accusées d'être les auteurs et co-auteurs de l'attaque qui avait fait au moins 37 morts et une quarantaine de blessés en septembre dernier. Le verdict a été annoncé plus tôt que prévu, sans que les avocats de la défense n'en aient été avertis.

Ni les prévenus, ni les parties civiles ou les avocats n’avaient été avertis que le jugement allait être rendu ce vendredi matin. Les juges du tribunal de grande instance de Bujumbura ont donc annoncé leur verdict dans une salle d’audience presque vide : la perpétuité pour sept prévenus, cinq ans de prison pour sept autres, deux en ont pris pour trois ans. Cinq prévenus, dont deux policiers et un officiel de l’armée burundaise ont été acquittés.

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 Suivante > Fin >>

Résultats 526 - 550 sur 741

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher