topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Justice
Remise en liberté d'un journaliste au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 18/03/2009

Jean-Claude KavumbaguBujumbura, Burundi - Le directeur de l'agence en ligne, Net press (indépendante), Jean-Claude Kavumbagu, a recouvré la liberté, mercredi, après 189 jours d'incarcération à la prison centrale de Bujumbura pour "outrage à chef d'Etat", a-t-on appris de source judiciaire dans la capitale burundaise.

Les ennuis judiciaires du directeur de Net press avaient commencé au lendemain de la publication d'un article faisant état d'un montant de 100.000 dollars US qui auraient servi de frais de mission au président de la République du Burundi, Pierre Nkurunziza, lors d'une visite en Chine remontant à l'ouverture des Jeux Olympiques de Pékin, au mois d'août 2008.

Lire la suite...
 
Acquittement du journaliste Jean-Claude Kavumbagu Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 18/03/2009

La justice burundaise a acquitté un journaliste accusé à tort de diffamation envers le président Pierre Nkurunziza, a annoncé mercredi son avocat.

Jean-Claude Kavumbagu, qui dirige l'agence de presse Net Press, avait rapporté en août dans un article que le chef de l'Etat et son entourage avaient dépensé 100000 dollars lors de leur séjour en Chine pour les Jeux olympiques de Pékin.

 
Remise en liberté d'un opposant politique au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 12/03/2009

Bujumbura, Burundi - Le président du Mouvement pour la solidarité et la démocratie (MSD) au Burundi, Alexis Sinduhije, a recouvré la liberté, jeudi matin, après quatre mois de détention à la prison centrale de Bujumbura pour "outrage au chef de l'Etat", a appris la PANA de source judiciaire dans la capitale burundaise.

Une foule immense de militants, sympathisants et autres curieux, était venue saluer la sortie de prison de l'étoile montante de la politique nationale, mais n'a pas pu l'approcher, M. Sinduhije ayant quitté les lieux par une porte dérobée, par mesure policière de précaution.

Lire la suite...
 
Libération d’Alexis Sinduhije Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 11/03/2009 – Source APA

Alexis SinduhijeLe tribunal de grande instance de Bujumbura (Burundi) a acquitté mercredi M. Alexis Sinduhije, président du Mouvement pour la solidarité et la démocratie (MSD), également ancien Directeur de la radio publique africaine (RPA), emprisonné depuis l’année dernière dans ce pays pour « injures graves » à l’endroit du chef de l’état burundais.

Selon son avocat, Maître Prosper Niyoyankana, le juge a ordonné qu’il soit libéré ‘’immédiatement’’.

Reconnu pour son franc parler, M. Sinduhije, a été à maintes reprises dans le collimateur des services de police.

Lire la suite...
 
Burundi : 2 ans et demi de prison requis contre l'opposant Alexis Sinduhije Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 19/02/2009 – Source AFP

Alexis SinduhijeLa justice burundaise a requis une peine de 2 ans et demi de prison jeudi à Bujumbura contre l'ancien journaliste et opposant burundais, Alexis Sinduhije, arrêté le 3 novembre 2008 et poursuivi pour outrage au chef de l'Etat.

« Accuser un chef d'Etat en fonction de vols et de tueries et dire que c'est lui qui vole et tue va au-delà de la critique politique et si Alexis Sinduhije pense que c'est ça la critique politique, je lui conseille d'abandonner la politique », a accusé le procureur Alexis Nduwimana.

« La loi reconnaît le droit à l'expression, mais elle en prévoit des limites et c'est pour ça que nous requérons une peine de 2 ans et 6 mois de peine principale et une amende de 30.000 francs burundais (25 dollars) », a-t-il dit.

Lire la suite...
 
17 tribunaux correctionnels en cours de construction au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 18/12/2008

Bujumbura, Burundi - Les travaux de construction de 17 nouveaux tribunaux correctionnels devraient être achevés dans moins d'un mois, indique le dernier rapport du Secrétaire général sur les activités du Bureau intégré des Nations unies au Burundi (BINUB).

Le projet entre dans le cadre d’une série de réformes judiciaires appuyées par le Fonds des Nations unies pour la consolidation de la paix au Burundi, selon la même source.

Lire la suite...
 
Des centaines de sympathisants au procès d'Alexis Sinduhije Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 28/11/2008 - Source AFP

Sinduhije AlexisDes centaines de personnes ont tenté d'assister vendredi à Bujumbura à l'ouverture du procès d'un opposant burundais, l'ancien journaliste Alexis Sinduhije, arrêté le 3 novembre et poursuivi pour outrage au chef de l'Etat.

Dès le matin, les autorités avaient déployé plus d'une centaine de policiers, certains en tenue anti-émeute, aux abords immédiats du Palais de justice de la capitale burundaise, pour en interdire l'accès.

Lire la suite...
 
Alexis Sinduhije maintenu en détention Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 19/11/2008

Maintien en détention préventive d’un opposant politique au Burundi

Alexis SinduhijeBujumbura, Burundi - Le président du Mouvement pour la solidarité et la démocratie (MSD), Alexis Sinduhije, est retourné, mercredi, à la prison centrale de Bujumbura, après une seconde audition de plusieurs heures au parquet général de la République, apprend-on de la défense du prévenu qui est aux arrêts depuis trois semaines pour "outrage au chef de l'Etat".

Les preuves exactes de l’infraction restent inconnues, mais se trouveraient dans des documents saisis lors d’une fouille policière à la permanence du mouvement.

Lire la suite...
 
Peine de mort requise contre quatre militaires pour le massacre de Muyinga Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 23/10/2008 – Source AFP

Le procureur de la Cour militaire du Burundi a requis la peine de mort contre quatre militaires, dont deux officiers, accusés du massacre d'une trentaine de civils en 2006 dans un camp militaire, a-t-on appris jeudi de sources concordantes.

"L'auditeur militaire (procureur) a requis la peine de mort pour assassinat contre le commandant de la IVe région militaire de l'époque, le colonel Vital Bangirinama, qu'il a présenté comme le commanditaire du massacre, et trois autres soldats, dont le commandant Eliezer Manirambona, présentés comme les exécutants", a déclaré Me Jean-Bosco Nduwimana, avocat de la partie civile.

Lire la suite...
 
Début du procès de militaires pour le massacre de civils en 2006 à Muyinga Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 14/10/2008 – Source AFP

Le procès des assassins présumés d'une trentaine de civils en 2006, dans un camp militaire de la province de Muyinga (est), a débuté mardi devant la cour militaire du Burundi sur les lieux du crime en l'absence du principal accusé, a-t-on appris de sources concordantes.

"Le procès des assassins présumés de civils dans le camp militaire de Mukoni (province de Muyinga, à 220 km à l'est de Bujumbura) a débuté ce (mardi) matin devant la cour militaire qui siège sur les lieux mêmes de ce drame", a annoncé le porte-parole de l'armée, le lieutenant-colonel Adolphe Manirakiza.

Lire la suite...
 
Le génocide rwandais au coeur d'un procès contre Pierre Péan à Paris Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 24/08/2008 – Source AFP

Pierre PéanLa justice française se penche depuis mardi, et ce jusqu'à jeudi, sur le génocide rwandais, à l'occasion du procès à Paris de l'écrivain Pierre Péan, poursuivi pour diffamation et incitation à la haine raciale pour son ouvrage sur le Rwanda "Noires fureurs, blancs menteurs".

La publication chez Fayard en novembre 2005 de ce livre consacré au génocide rwandais avait entraîné en octobre 2006 le dépôt d'une plainte de l'association SOS Racisme.

Lire la suite...
 
Le directeur de Net press, Jean-Claude Kavumbagu, arrêté pour diffamation Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 11/09/2008 – Source AFP

Jean-Claude KavumbaguJean-Claude Kavumbagu, le directeur d'un journal burundais en ligne, Net press, a été arrêté et écroué jeudi à Bujumbura sur décision du bureau du procureur qui le poursuit pour diffamation, a indiqué son avocat.

"Le directeur de Net press, Jean-Claude Kavumbagu, était convoqué pour la deuxième fois au parquet de Bujumbura (...) sur la base d'une plainte du secrétaire général du gouvernement. Il vient d'être arrêté et conduit à la prison centrale de Mpimba", a déclaré son avocat Me Gabriel Sinarinzi.

Lire la suite...
 
Mutinerie dans une prison du centre du Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 22/08/2008

Bujumbura, Burundi - Un policier a été gravement blessé, vendredi matin, lors d'une perquisition à l'intérieur d'un établissement pénitentiaire de Muramya, dans le centre du pays, à la recherche d'armes à feu, de stupéfiants et de téléphones portables détenus illégalement par les prisonniers, a rapporté le correspondant local de l'Agence burundaise de presse (ABP, gouvernementale).

Selon le correspondant, les policiers ont été accueillis par des jets de pierres et d'autres projectiles avant de riposter par des tirs en l'air pour maîtriser la situation.

Lire la suite...
 
Un membre de ICG entendu par la justice burundaise Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 19/08/2008

Bujumbura, Burundi - Le représentant de l'"International crisis group" (ICG) au Burundi, Willy Nindorera, a été entendu, mardi, par la justice à Bujumbura, dans le cadre d'une enquête sur de présumés agissements "irréguliers" de la Société civile burundaise, a-t-on appris de source associative.

Le responsable de ICG a comparu, dans le même dossier, ensemble avec la secrétaire exécutive de la ligue "Iteka" (dignité, en langue nationale, le kirundi), qui oeuvre à la défense des droits de l'Homme, Mme Chantal Niyokindi.

Lire la suite...
 
Des activistes des droits de l'homme poursuivis au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 18/08/2008

 Bujumbura, Burundi - Le président sortant de la principale ligue nationale de défense des droits de l'homme du Burundi, "Iteka", Jean-Marie Vianney Kavumbagu, et son ancien assistant, Joseph Mujiji, ont déclaré lundi, avoir été entendus par un magistrat à Bujumbura, sur une information leur attribuant la dénonciation dans les médias locaux d'un plan du pouvoir visant à déstabiliser l'opposition.

L'actuelle secrétaire exécutive de "Iteka" (dignité, en langue nationale burundaise, le Kirundi), Mme Chantal Niyokindi, doit également comparaître mercredi dans le même dossier devant la justice.

Lire la suite...
 
Le Rwanda accuse 670 Burundais d'avoir participé au génocide de 1994 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 31/07/208 – Source AFP

La justice rwandaise a transmis au Burundi les dossiers de 670 ressortissants burundais accusés d'avoir participé au génocide de 1994 au Rwanda, et a l'intention de lancer des mandats d'arrêt internationaux contre certains accusés, a annoncé le procureur général du pays.

"Nous avons déjà saisi la justice burundaise pour nous aider à statuer" sur ces accusations "de génocide pour ces ressortissants du Burundi", pays voisin du Rwanda, a déclaré mercredi soir le procureur général Martin NGOGA.

Lire la suite...
 
Le Rwanda lance des mandats d'arrêt contre 670 Burundais Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 30/07/2008

Kigali, Rwanda - Le Rwanda a lancé des mandats d'arrêt internationaux contre 670 Burundais impliqués dans le génocide de 1994, a annoncé le procureur rwandais, Alphonse Hitiyaremye, cité mardi par la presse locale.

"Nous avons désormais des preuves tangibles sur la responsabilité directe de ces 670 ressortissants burundais qui ont trempé dans le génocide de 1994 au Rwanda", a-t-il affirmé.

Lire la suite...
 
L'ex-président Buyoya du Burundi annonce une plainte pour diffamation Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 28/07/2008

Bujumbura, Burundi - L'ancien président burundais Pierre Buyoya a annoncé lundi à Bujumbura sa décision de porter plainte contre un ex-procureur de la République qui l'a récemment accusé d'être le commanditaire de l'assassinat d'un ancien représentant- résident au Burundi de l'OMS.

"Je voudrais m'adresser solennellement à la presse et à travers elle à toute l'opinion nationale et internationale, pour dire clairement que tout ce que raconte M. (Gérard) Ngendabanka à mon endroit n'est qu'un tissu de mensonges grossiers et grotesques", s'est défendu l'ex-homme fort du Burundi, qui jouit aujourd'hui d'un grand respect dans le pays et à l'étranger.

Lire la suite...
 
Libération de présumés assassins d'un agent de l'OMS au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA14/07/2008

Kassi MANLANBujumbura,Burundi - Les six présumés assassins de l'ancien représentant de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) au Burundi, l'Ivoirien Kassi Manlan, ont recouvré la liberté, lundi, après plus de cinq ans passés à la prison centrale de Bujumbura, apprend-on de source judiciaire dans la capitale burundaise.

La victime avait été assassinée à son domicile des hauteurs sud de Bujumbura dans la nuit du 20 au 21 novembre 2001. Le corps sans vie de l'ancien représentant de l'OMS au Burundi avait été retrouvé le lendemain sur les rives ouest du lac Tanganyika, bordant la capitale burundaise.

Lire la suite...
 
Le député Pasteur MPAWENAYO a été arrêté Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 04/07/2008 - Arrestation d’un ancien député du pouvoir au Burundi

 Bujumbura, Burundi - Un ancien député du parti présidentiel burundais, le Conseil national pour la défense de la démocratie/Forces de défense de la démocratie (CNDD-FDD), Pasteur Mpawenayo, a été arrêté vendredi matin par la police nationale et conduit directement à la prison centrale de Bujumbura, apprend-on des proches du prévenu.

Les ennuis judiciaires de M. Mpawenayo ne datent cependant pas d’aujourd’hui, mais l’ancien député comparaissait jusque-là en prévenu libre dans un dossier d’"atteinte à la sûreté intérieure de l’Etat" qui a déjà conduit en prison l’ex-président (CNDD-FDD, ex- principale rébellion actuellement au pouvoir), Hussein Radjabu.

Lire la suite...
 
Les affaires foncières engorgent les tribunaux au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 24/06/2008

Bujumbura, Burundi - Les conflits fonciers représentent 80% des affaires pendantes devant les tribunaux au Burundi, a révélé, mardi, le ministre burundais de l'Environnement, de l'Aménagement du territoire et des Travaux publics, Anatole Kanyenkiko.

M. Kanyenkiko, qui intervenait lors d'une cérémonie de lancement officiel des travaux d'un comité technique interministériel élargi chargé de préparer la Lettre de politique foncière et d'organiser la révision du code foncier du Burundi, a déclaré que la dernière version révisée du code foncier du pays date de 1986.

Lire la suite...
 
Bras de fer entre la Cour suprême et le Parquet général du Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 17/06/2008

Bujumbura, Burundi - Un bras de fer inédit oppose depuis bientôt une semaine la Cour suprême du Burundi, qui s'est déjà prononcée en appel en faveur de la relaxe immédiate de auteurs présumés de l'assassinat d'un ancien fonctionnaire de l'OMS et le Parquet général de la République, qui s'est aussitôt pourvu en cassation.

Six anciens hauts responsables des corps de Police et de sécurité publique ont régulièrement comparu pour répondre de leur rôle présumé dans l'assassinat, en novembre 2001, de l'Ivoirien Kassi Manlan, alors représentant à Bujumbura de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Un épais mystère continue cependant d'entourer le mobile et les commanditaires du forfait pour lequel les présumés assassins ont plaidé non coupables tout le long du procès fleuve qui tient en haleine l'opinion depuis 2004.

Lire la suite...
 
Relaxe des assassins présumés d'un représentant de l'OMS au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
PANA, 13/06/2008

Bujumbura, Burundi - La Cour suprême du Burundi a prononcé jeudi la relaxation pour les six assassins présumés de l'ancien représentant résident de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), l'Ivoirien Kassi Manlan, dans la nuit du 19 au 20 novembre 2001.

Les assassins présumés étaient d'anciens hauts responsables des services de police et de sécurité publique.

Lire la suite...
 
Affaire MANLAN : acquittement de tous les accusés de l’assassinat du chef de l’OMS Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
@rib News, 13/06/08 - Source AFP

Kassi MANLAN

Les personnes accusées de l’assassinat en 2001 du représentant de l’Organisation mondiale de la santé au Burundi, Kassi MANLAN, et qui avaient été condamnées à mort en première instance, ont été acquittées par la Cour suprême jeudi, a-t-on appris de sources judiciaires.

« La Cour suprême s’est prononcée cet après-midi sur le dossier (de l’Ivoirien) Kassi MANLAN, (...) tous les prévenus qui avaient été condamnés à des peines très lourdes en première instance, viennent d’être acquittés », a annoncé Me Anatole MIBURO, l’un des avocats de la défense.

Lire la suite...
 
Burundi : début du procès du massacre de civils par des militaires en 2006 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
@rib News, 02/06/08 - Source AFP

Le procès de 24 soldats burundais, jugés pour le massacre d’une trentaine de civils en juillet 2006 dans un camp militaire de la province de Muyinga, dans l’Est du Burundi, a débuté lundi en l’absence du principal accusé, en fuite, a-t-on appris de sources concordantes.

Le procès « a débuté ce matin devant la Cour militaire, qui siège pour l’occasion dans le camp militaire de Mukoni, dans cette même province », a annoncé le porte-parole de l’armée, le lieutenant-colonel Adolphe MANIRAKIZA.

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 21 22 23 Suivante > Fin >>

Résultats 551 - 575 sur 575

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017

parking aéroport pas cher