topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Diplomatie
Ambassadeur Bizimana salue le soutien de la Russie et de la Chine au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Sputnik, 31.05.2016

« Grâce au soutien russe, le Burundi est debout ».

Entretien avec Dr. Edouard Bizimana

La Fédération de Russie et la République du Burundi connaissent actuellement une étape fortement intéressante dans leurs relations bilatérales.

De l'aveu de nombreux observateurs, une nouvelle page s'ouvre dans les relations russo-burundaises et dans des domaines variés: politique, économico-commercial, culturel.

Lire la suite...
 
Burundi : Michaëlle Jean salue la relance du dialogue politique à Arusha Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 30/05/2016 – Source OIF

 La Secrétaire générale de la Francophonie, Mme Michaëlle Jean, salue la tenue des rencontres qui ont eu lieu du 21 au 24 mai 2016, à Arusha (Tanzanie), dans le cadre du dialogue politique inter burundais, à l’initiative de Benjamin William Mkapa, ancien Président de la République-Unie de Tanzanie, et Facilitateur de la Communauté Est-Africaine dans la crise burundaise.

Lire la suite...
 
Ban Ki-moon s'est réjoui des rencontres à Arusha sur le Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

UN News Centre, 27 mai 2016

Burundi : l'ONU se félicite des rencontres qui ont eu lieu à Arusha pour résoudre la crise politique

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon (photo), s'est réjoui des rencontres relatives au dialogue politique sur le Burundi qui ont eu lieu à Arusha, en Tanzanie, du 21 au 24 mai, sous les auspices du Facilitateur de la Communauté Est-Africaine, Benjamin William Mkapa, ancien Président de la République-unie de Tanzanie.

Lire la suite...
 
La France réitère son soutien à la médiation tanzanienne dans la crise au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 27 mai 2016

Bujumbura, Burundi - La France a réitéré, vendredi, son soutien au facilitateur et ancien président tanzanien, Benjamin M’kapa, après la détermination dont il a fait montre au premier round du dialogue inter-burundais, du 21 au 24 mai dernier, à Arusha, en Tanzanie, face aux protagonistes de la crise de plus d’un an dans l’un des bastions les plus sûrs de la Francophonie au niveau de la région des Grands Lacs, apprend-on de source diplomatique à Bujumbura.

Lire la suite...
 
Burundi : l'ONU satisfaite que le facilitateur veuille rencontrer les absents à Arusha Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 27/05/2016 – Source AFP

L'ONU a appelé vendredi les protagonistes de la crise au Burundi à mener "un dialogue véritablement inclusif" et a salué la décision du médiateur régional de rencontrer bientôt l'opposition burundaise.

Dans un communiqué, le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon "se réjouit" des pourparlers de paix qui ont eu lieu à Arusha, en Tanzanie, entre le 21 et le 24 mai, sous les auspices de l'ancien président tanzanien Benjamin William Mkapa.

Lire la suite...
 
Les Etats-Unis saluent le début du dialogue interburundais à Arusha Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 26-05-2016

 Tom Periello, l'envoyé spécial des Etats-Unis pour les Grands Lacs, salue l'avancée que constitue à ses yeux les discussions qui ont eu lieu à Arusha en vue d'une reprise du dialogue interburundais après des mois de blocage. Une session à laquelle n'ont pas participé les principaux leaders de l'opposition ni certaines figures imminentes de la société civile, mais le médiateur, l'ancien président tanzanien Benjamin Mkapa promet de les rencontrer d'ici 14 jours. [Photo : Tom Periello (2è à partir de la gauche) lors de la séance inaugurale de la reprise du dialogue interburundais le 21 ami 2016 à Arusha]
Lire la suite...
 
Le deuxième vice-président burundais au sommet humanitaire mondial en Turquie Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 21 mai 2016

 Bujumbura, Burundi - Le deuxième vice-président burundais, en charge des questions sociales et économiques, Joseph Butore, a quitté Bujumbura, samedi, à destination d’Istanbul, en Turquie, pour prendre part au premier sommet humanitaire mondial destiné à arrêter une stratégie coordonnée pour mieux répondre aux situations d’urgence

[Photo : Joseph Butore (à d), à son arrivée à Istanbul.]

Lire la suite...
 
Burundi : l'UA préconise le déploiement d'une force de police internationale Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 20/05/2016 – Source AFP

L'Union africaine (UA) a appelé vendredi au déploiement d'une force de police internationale au Burundi en conclusion d'un rapport sur les violations des droits de l'homme dans ce pays depuis le début de la crise il y a plus d'un an.

"En plus d'augmenter le nombre d'observateurs militaires et des droits de l'homme de l'Union africaine (au Burundi), le déploiement d'une force de police internationale est nécessaire", écrivent les experts de l'UA.

Lire la suite...
 
Cloîtré au Burundi, Nkurunziza sera absent à l’investiture d'Obiang Ngwema Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 18 mai 2016

Un vice-président burundais à l’investiture du chef de l’Etat équato-guinéen

 Bujumbura, Burundi - Le premier vice-président burundais, Gaston Sindimwo, a quitté Bujumbura, mercredi, à destination de Malabo, pour assister, vendredi, aux cérémonies d’investiture du chef de l’Etat équato-guinéen, Teodoro Obiang Ngwema Mbasogo, réélu sur un score de 93,7% des voix exprimées, le 24 avril dernier, pour un cinquième septennat d’affilée, à l’âge de 74 ans, apprend-on de source officielle dans la capitale burundaise.
Lire la suite...
 
Le vice-ministre russe des Affaires étrangères reçu par le chef de l’Etat burundais Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 14 mai 2016

Bujumbura, Burundi - Le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Mikhaïl Bogdanov, s'est entretenu samedi à Bujumbura avec le chef de l’Etat burundais, Pierre Nkurunziza, sur les voies et moyens de renforcer les relations entre les deux pays, rapporte la radio nationale.

Les Russes apprécient positivement le pas déjà franchi dans la recherche de la paix au Burundi, plongé dans une grave crise politique depuis plus d’un an, et s’apprêtent à aider dans différents domaines de la vie nationale, a indiqué le porte-parole-adjoint du président burundais, Jean-Claude Karerwa, cité par la radio.

Lire la suite...
 
Le Vatican manipulé par la diplomatie belge, affirme Amb. Edouard Bizimana Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 14/05/2016

Burundi : le Saint-Siège piégé ?

Par Edouard Bizimana

Le 1er mai 2016, Sébastien Maillard, du journal La Croix, publiait un article relatant les préoccupations du Saint-Siège sur la situation au Burundi intitulé : Burundi, le Vatican juge ambiguës les réactions internationales. Cet article a été repris par plusieurs sites et media dont Arib, Bonesha FM etc. soit en partie ou en entièreté. [Photo : Ambassadeur Edouard  Bizimana au Vatican lors de la présentation des Lettres de créance au Pape François, 25 septembre 2015]

Lire la suite...
 
Privé de sortie depuis un an, Nkurunziza se fait représenter chez Museveni Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 11 mai 2016

Un vice-président burundais aux cérémonies d’investiture du chef de l’Etat ougandais

Bujumbura, Burundi - Le deuxième vice-président de la République du Burundi, Joseph Butore, a quitté Bujumbura mercredi matin, à destination de Kampala où il participera, jeudi, aux cérémonies d’investiture du chef de l’Etat ougandais, Yoweri Kaguta Museveni, réélu en février dernier, pour un cinquième quinquennat d’affilée, à 72 ans, dont 30 passés au pouvoir, apprend-on de source officielle à Bujumbura. [Photo : Joseph Butore (crntre), à son arrivée mercredi à Entebbe.]

Lire la suite...
 
Washington presse pour une reprise des pourparlers inter-burundais Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 03 mai 2016

 Les Etats-Unis insistent sur la nécessité urgente de reprendre le dialogue burundais

Washington D.C, Etats-Unis - Les Etats-Unis ont exprimé leur déception suite au report du dialogue burundais et invité toutes les parties prenantes à s'assurer de sa reprise immédiate. Elles devraient aussi s'engager à y participer sans conditions préalables ni réserves.

Lire la suite...
 
Burundi, le Vatican juge ambiguës les réactions internationales Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

La Croix, le 01/05/2016 

 La diplomatie vaticane s’inquiète des conflits d’intérêts des pays africains et européens au Burundi, qui empêchent tout dialogue honnête pour sortir le pays du chaos.

Le pape François dénonce sans cesse les trafics d’armes qui alimentent les guerres à travers le monde. Aux yeux du Saint-Siège, le Burundi en donne, depuis un an, une terrible illustration. Qui arme le président burundais, Pierre Nkurunziza? Qui finance la rébellion? Ce sont les questions que soulève la diplomatie vaticane, « très très préoccupée » devant une « répression silencieuse »exercée par le pouvoir.

Lire la suite...
 
La crise au Burundi ravive une "guerre froide" entre les Grands de ce monde Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 29 avril 2016

Bujumbura, Burundi - Les Russes et les Chinois ont encore fait échec, mardi, à un nouveau projet de résolution au Conseil de Sécurité des Nations unies visant à déployer une force internationale de protection et de stabilisation de la situation délétère de crise sociopolitique au Burundi, à l’initiative de la France, avec l’appui des Américains.

Le lendemain, le Haut-Commissaire des Nations unies aux droits de l’homme, le Jordanien Zeid Ra’ad Al Hussein, alertait sur les assassinats ciblés qui ont fait au moins 31 victimes au cours de ce seul mois d’avril, dont le plus récent et symptomatique de la gravité de la situation au Burundi, a emporté la vie du général de l’armée nationale, Athanase Kararuza, et celle de son épouse, lundi, contre neuf cas, en mars.

Lire la suite...
 
Le Conseil de sécurité peine à s'entendre sur l'envoi d'une police au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 28-04-2016

Police de l’ONU au Burundi : face aux divergences, le statu quo prévaut

 Le Conseil de sécurité de l'ONU s'est réuni à l'initiative de la France, ce mercredi 27 avril, pour discuter des recommandations du secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon pour le déploiement d'une force de police au Burundi. Mais les divergences sont encore trop profondes entre les cinq membres permanents et c'est le statu quo qui prévaut.

Lire la suite...
 
La situation au Burundi au menu de la visite de Reynders dans la sous-région Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Le Soir, 27 avril 2016

Le Burundi, un souci de Luanda à Kinshasa

Le carnet de Colette Braeckman

 De Luanda à Kinshasa, Didier Reynders, en plus des problèmes particuliers se posant tant en Angola qu’en République démocratique du Congo, a eu l’esprit en partie mobilisé par la situation au Burundi.

Il y a un an, très exactement le 25 avril 2015, qu’a commencé la descente aux enfers de ce pays, lorsque le CNDD, le parti du président Nkurunziza a annoncé qu’il présenterait la candidature du chef de l’Etat sortant à un troisième mandat. [Photo : Didier Reynders a rencontré lundi 25 avril 2016 à Luanda le président angolais Jose Eduardo dos Santos.]

Lire la suite...
 
Les Etats-Unis se félicitent de la reprise du dialogue burundais Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 27 avril 2016

 Washington DC, Etats-Unis - Les Etats-Unis se sont félicités de l'annonce par l'ex-président tanzanien, Benjamin Mkapa, facilitateur du dialogue burundais sous l'égide la Communauté d'Afrique de l'Est (EAC), que la prochaine série de négociations aura lieu du 02 au 06 mai à Arusha, en Tanzanie.

"Nous continuons à soutenir ce dialogue à médiation régionale comme le meilleur moyen de rétablir la paix et la stabilité au Burundi et invitons vivement tous les acteurs à y participer pleinement sans conditions préalables ni réserves", a déclaré Mark C. Toner (photo), porte-parole du Département d’Etat américain, dans un communiqué publié mardi.

Lire la suite...
 
Paris appelle à la reprise "sans délai" du dialogue inter-burundais Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

France-Diplomatie, 26 avril 2016

 Burundi - Recrudescence des violences (25 avril 2016)

Point de presse du 26 avril 2016

La France condamne les assassinats et tentatives d’assassinat qui ont visé, ces derniers jours, plusieurs représentants des autorités burundaises - dont l’attaque qui a coûté la vie le 25 avril au général Athanase Kararuza, conseiller militaire du premier vice-président de la République, et à son épouse, ainsi que l’attentat dont ont réchappé le ministre des droits de la personne humaine et son épouse le 24 avril.

Lire la suite...
 
L'OIF déplore la multiplication des attaques ciblées au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 26 avril 2016

 Bruxelles, Belgique - La secrétaire générale de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF), Mme Michaelle Jean (photo), a condamné avec la plus grande fermeté l'attaque ayant causé la mort du général Athanase Kararuza, de son épouse et de sa fille, lundi, à Bujumbura.

Dans un communiqué parvenu à la PANA à Bruxelles, la secrétaire générale de l’OIF condamne également les assassinats du lieutenant Emmanuel Buzubona et du colonel Darius Ikakure, ainsi que les attaques ayant fait plusieurs blessés parmi lesquels, le ministre des Droits de l’homme, Donatien Ndabigeze.

Lire la suite...
 
Burundi : Ban Ki-moon condamne le meurtre du Général Kararuza Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

UN News Centre, 25 avril 2016

Burundi : l'ONU condamne l'assassinat d'un général de brigade et de sa famille

 Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a condamné lundi le meurtre du Général de brigade burundais, Athanase Kararuza, ainsi que de son épouse et de leur fille dans la matinée à Bujumbura, dernière en date d'une série de tentatives d'assassinat politique dans le pays au cours des dernières semaines.

[Photo : Ban Ki-moon a rencontré le président burundais Pierre Nkurunziza, le 23 février 2016 à Bujumbura.]

Lire la suite...
 
Burundi : "Le dialogue politique doit s'ouvrir urgemment", appelle l’UE Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 25/04/2016 - Source EEAS-Europa

Déclaration du Porte-Parole de l'Union européenne sur l'aggravation de la situation au Burundi

Bruxelles, 25/04/2016

 Les trois assassinats et tentatives d'assassinat perpétrés à Bujumbura ces dernières 24 heures, visant des officiers de l'armée et un membre du gouvernement, révèle une aggravation extrêmement préoccupante de la violence au Burundi.

L'annonce par le Président Mkapa, facilitateur au titre de la médiation régionale, de l'ouverture du dialogue inclusif à Arusha dans les prochains jours constitue un pas dans la bonne direction. 

Lire la suite...
 
La Belgique appelle le Burundi à un dialogue avec les "véritables protagonistes" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 25/04/2016 – Source SPF Affaires étrangères

Communiqué de presse

Didier Reynders inquiet de la recrudescence des assassinats ciblés au Burundi

 Le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères Didier Reynders s'inquiète de la recrudescence des assassinats ciblés ces dernières semaines au Burundi. Plusieurs de ces attentats ont visé de hauts cadres des Forces de Défense Nationale ainsi que de la police.

La violence, d’où qu’elle vienne, est inacceptable et éloigne le pays d’une solution négociée à la crise qu’il traverse.

Lire la suite...
 
Blatter dit avoir été sollicité par la Suisse dans la crise au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 21/04/2016 – Source AFP

 Sepp Blatter, ancien président de la Fifa, a déclaré jeudi avoir été mandaté en mai 2015 par le ministère suisse des Affaires étrangères, à la demande des Etats-Unis, pour intervenir auprès du président du Burundi, Pierre Nkurunziza (photo), afin de le convaincre de ne pas se représenter.

"Les Suisses, qui voulaient défendre les intérêts du Burundi, m'ont demandé de parler avec le président Pierre Nkurunziza, qui est aussi un grand fan de football, pour le persuader de ne pas se représenter", a déclaré M. Blatter à la presse, à l'issue de la présentation à Zurich de sa biographie dans laquelle il a révélé cette mission diplomatique jusque-là restée secrète.

Lire la suite...
 
Nkurunziza s’était vu offrir un poste à la FIFA pour renoncer au 3é mandat Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Tribune de Genève, 21 avril 2016

Sepp Blatter, en mission secrète au Burundi

 Berne a demandé à l'ex-président de la FIFA d'intervenir au Burundi pour empêcher le président de se représenter à un troisième mandat.

Sepp Blatter, président de la FIFA, a été mandaté par le Département fédéral des Affaires étrangères (DFAE) pour écarter le président d'un troisième mandat en 2015. Peine perdue...

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 151 - 175 sur 1532

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017

parking aéroport pas cher