topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)



Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]

Diplomatie
Jacob Zuma retenu au Burundi en raison de problèmes techniques sur son avion Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 27/02/2016 – Source Xinhua

Le président sud-africain Jacob Zuma, qui dirigeait une mission de paix au Burundi, n'a pas pu quitter le pays en raison de problèmes techniques sur son avion, a annoncé la présidence sud-africaine samedi.

M. Zuma devait quitter le Burundi vendredi après avoir terminé sa visite, mais il se trouvait encore dans le pays samedi matin. Il manquera donc la 16e édition de la cérémonie nationale annuelle de remise des prix de l'enseignement qui se tiendra à Johannesburg dimanche, a indiqué le porte-parole de la présidence sud-africaine, Bongani Majola.

Lire la suite...
 
Bujumbura est resté ferme sur sa position face à la délégation de haut niveau Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 27-02-2016

Burundi : davantage d’observateurs militaires et des droits de l’homme de l’UA

Au Burundi, le président Pierre Nkurunziza a reçu les membres de la délégation envoyés à Bujumbura par l’Union africaine (UA) les 25 et 26 février. Pendant deux jours, les chefs d’Etat du Gabon, Sénégal, Mauritanie et Afrique du Sud ainsi que le Premier ministre éthiopien se sont efforcés de convaincre Pierre Nkurunziza de renouer le dialogue avec ses opposants que le pouvoir burundais qualifie de «putschistes». Ils ont obtenu le renforcement des experts militaires et des observateurs des droits de l'homme de l'UA, dans le pays, selon un communiqué de la délégation de l’Union africaine.

Lire la suite...
 
L'UA appelle la communauté internationale à "reprendre son aide au Burundi" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

BBC Afrique, 27 février 2016

Burundi : l'UA déploiera des observateurs

L'Union africaine a décidé d'augmenter le nombre de ses observateurs des droits de l'Homme et de ses experts militaires au Burundi

Dans un communiqué sanctionant leur visite de travail de deux jours, le président sud-africain Jacob Zuma, chef de cette délégation a affirmé que : "L'UA va déployer 100 observateurs des droits de l'Homme et 100 experts militaires pour surveiller la situation".

Lire la suite...
 
L'Union africaine envoie 200 observateurs au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 27/02/2016 – Source Reuters

L'Union africaine va envoyer 100 observateurs chargés de veiller au respect des droits de l'homme et 100 observateurs militaires au Burundi, confronté depuis plusieurs mois à des vagues de violences meurtrières, a annoncé samedi le président sud-africain, Jacob Zuma.

Il n'a pas précisé quand les observateurs arriveront sur le terrain ni quand ils commenceront leur mission au Burundi où plus de 400 personnes ont été tuées depuis avril.

Lire la suite...
 
Burundi : l'UA veut renforcer sa mission d'observation des droits de l'Homme Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 27/02/2016 – Source AFP

L’Union africaine a prôné samedi en des termes plutôt vagues un "dialogue inclusif" pour sortir le Burundi de la crise et s'est engagée à muscler sa mission d'observateurs des droits de l'Homme et d'experts militaires dans le pays, à l'issue d'une visite de deux jours à Bujumbura.

"L'UA va déployer 100 observateurs des droits de l'Homme et 100 experts militaires pour surveiller la situation", a annoncé samedi le président sud-africain Jacob Zuma, chef de la délégation dépêchée par l'UA à Bujumbura.

Lire la suite...
 
Burundi : Le bilan de la mission africaine de haut niveau se fait attendre Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 26 février 2016

Suspense total quant à l’issue de la visite des médiateurs africains dans la crise au Burundi

Bujumbura, Burundi - La visite de deux jours des cinq chefs d’Etat et de gouvernement africains a pris fin vendredi dans la soirée par un tête-à-tête de plus de quatre heures avec le président burundais, Pierre Nkurunziza, sans toutefois donner lieu à un communiqué ou à une déclaration finale sur le bilan des consultations avec les différents protagonistes de la crise au Burundi qui fait courir la Communauté internationale depuis bientôt une année.

Lire la suite...
 
Délégation de l'UA au Burundi : "les résultats atteints" seront annoncés samedi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 26-02-2016

La délégation de l'UA quitte le Burundi après sa rencontre avec Nkurunziza

Pour le moment, rien n’a filtré sur l'issue de la rencontre qui s'est tenue vendredi après-midi à Bujumbura entre le président burundais et la délégation dépêchée par l'Union africaine pour tenter de débloquer la crise politique dans laquelle est plongé le pays depuis 10 mois. Le président sud-africain Jacob Zuma a indiqué que « les résultats atteints » ne seraient divulgués que ce samedi.

Lire la suite...
 
Burundi : la délégation de l'UA rencontre Nkurunziza, l'opposition dubitative Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 26/02/2016 – Source AFP

Les chefs d'Etat africains en visite au Burundi se sont longuement entretenus vendredi avec le président Pierre Nkurunziza, après avoir rencontré la veille des représentants de l'opposition qui ont insisté sur la nécessité d'organiser, à l'étranger, un dialogue incluant toutes les parties pour sortir de la crise.

Dépêchée par l'Union africaine (UA), la délégation emmenée par le président sud-africain Jacob Zuma et composée des présidents mauritanien, sénégalais, gabonais (qui a quitté Bujumbura jeudi soir) et du Premier ministre éthiopien, tente depuis jeudi de débloquer la crise politique dans laquelle est plongé le Burundi depuis 10 mois.

Lire la suite...
 
Le Gabonais Ali Bongo Ondimba a quitté Bujumbura plus tôt que prévu Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 26 février 2016

Changement dans le programme de visite d'un panel de cinq chefs d'Etat africains au Burundi

Bujumbura, Burundi - Le tête-à-tête très attendu entre le président burundais, Pierre Nkurunziza et cinq chefs d’Etat africains, initialement prévu, jeudi, devrait finalement intervenir, vendredi, au deuxième et dernier jour d’une mission de haut niveau chargée par l’Union africaine (UA) de convaincre les protagonistes de la crise politique au Burundi à passer par un dialogue inclusif pour la résoudre, a-t-on appris de source officielle à Bujumbura.

Lire la suite...
 
Délégation de l’UA au Burundi : l'opposition affiche son mécontentement Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

UA-Burundi: l'opposition déçue à l'issue d'une première journée de consultations

RFI, 26-02-2016

Ce jeudi marquait le premier jour de discussions au Burundi pour la délégation de haut niveau de l'Union africaine. Composée de cinq dirigeants africains, cette délégation est chargée de mener des consultations pour convaincre de la nécessité d'un dialogue inclusif hors du Burundi pour tenter de sortir de la crise qui secoue le pays.

Lire la suite...
 
Burundi : l'opposition "déçue" après une rencontre avec un panel de chefs d'états Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 26/02/2016 – Source AFP

L'opposition burundaise s'est dite déçue vendredi par le contenu de ses échanges la veille avec une délégation de chefs d'Etat africains venus pour relancer un dialogue de sortie de crise au Burundi.

"Nous sommes déçus car en écoutant le président (sud-africain, Jacob) Zuma, nous avons eu l'impression que ces chefs d'Etat sont venus conforter (Pierre) Nkurunziza dans son 3e mandat", a déclaré Charles Nditije, président de l'aile d'opposition du parti Uprona (une frange minoritaire de l'Uprona est au gouvernement).

Lire la suite...
 
Démarrage en douce d'une mission africaine de haut niveau au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 25 février 2016

Bujumbura, Burundi - Les cinq médiateurs africains de haut niveau dans la crise au Burundi ont démarré jeudi leur mission par une cérémonie de dépôt de gerbes de fleurs sur la tombe du "héros de la démocratie" et ancien président burundais, Melchior Ndadaye, dans le centre-ville de Bujumbura et au Mausolée du Prince Louis Rwagasore, le père de l’indépendance nationale, sur les hauteurs-Est de la capitale burundaise, conformément à un agenda officiel chargé d’une visite de deux jours.

Le président mauritanien, Mohamed Abdel Aziz, a été le premier à fouler le sol burundais en fin d’après-midi de mercredi, suivi, plus tard dans la soirée, par son homologue sénégalais, Macky Sall.

Lire la suite...
 
Appel de l'UE pour la reprise du dialogue politique au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 25 février 2016

Bruxelles, Belgique  - "Il n'y a pas de solution à la crise burundaise autrement que par le dialogue politique inclusif, sous médiation internationale et dans le respect de l'Accord d'Arusha et de la Constitution du Burundi", souligne un communiqué du Conseil des Etats membres transmis jeudi à la presse.

Dans ce communiqué, l’UE appelle toutes les parties et, en particulier, les autorités burundaises à s’inscrire dans cette logique, déplorant "qu’en dépit de tous les efforts de la communauté internationale, la situation politique au Burundi demeure dans l’impasse".

Lire la suite...
 
Une délégation africaine de "haut niveau" tente de résoudre la crise au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 25/02/2016 – Source AFP

Cinq chefs d'Etat et de gouvernement africains ont débuté jeudi à Bujumbura une visite de deux jours pour tenter de convaincre le président burundais Pierre Nkurunziza et son opposition de relancer un dialogue de sortie de crise actuellement au point mort.

Cette visite relève d'une offensive diplomatique plus globale pour tenter de trouver une issue pacifique à la crise au Burundi, deux jours après la venue à Bujumbura du secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon et des représentants du Conseil de sécurité de l'ONU quelques semaines plus tôt.

Lire la suite...
 
Burundi : la délégation de l'UA est à pied d'œuvre Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 25-02-2016

L'offensive diplomatique se poursuit au Burundi. Après Ban Ki-moon mardi, cinq dirigeants africains sont sur place, à Bujumbura dépêchés par l'Union africaine.

Les présidents sud-africain, mauritanien, sénégalais, gabonais et le Premier ministre éthiopien vont eux aussi tenter de relancer le dialogue politique alors que la crise s'enlise autour de la question du 3ème mandat du président Nkurunziza. [Photo : Le président gabonais Ali Bongo (à g) accueilli à son arrivée par Pierre Nkurunziza] 

Lire la suite...
 
Arrivée à Bujumbura de la Mission de l'Union africaine conduite par Jacob Zuma Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 25 février 2016

Bujumbura, Burundi - Le président sud-africain, Jacob Zuma, est arrivé ce jeudi à Bujumbura (photo) où l'ont précédé la veille ses homologues mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz et sénégalais, Macky Sall, dans le cadre d’une Mission panafricaine visant à faciliter un dialogue inclusif des protagonistes de la crise politique au Burundi, a constaté la PANA sur place.

Le Premier ministre éthiopien, Hailémariam Desalegn, est également arrivé jeudi matin dans la capitale burundaise où on attendait encore le président du Gabon, Ali Bongo Ondimba, pour compléter l’équipe des médiateurs pour le compte de l’Union africaine (UA).

Lire la suite...
 
Des chefs d'Etat africains au Burundi pour relancer le dialogue Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 25/02/2016 – Source AFP

Le président sud-africain Jacob Zuma est arrivé jeudi matin dans la capitale burundaise où, à la tête d'une délégation de l'Union africaine, il tentera de convaincre le pouvoir et son opposition de relancer un dialogue de sortie de crise, a-t-on constaté.

Outre M. Zuma, les présidents mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz, sénégalais Macky Sall [photo, à son arrivée à Bujumbura], gabonais Ali Bongo Ondimba et le Premier ministre éthiopien Haile Mariam Dessalegn font partie de cette délégation dont le principe avait été arrêté lors du dernier sommet de l'Union africaine fin janvier.

Lire la suite...
 
Jacob Zuma conduira la mission de l’UA au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

APA, 24-02-2016

Pretoria (Afrique du Sud) - Le président sud-africain, Jacob Zuma, va diriger jeudi une délégation panafricaine de haut niveau composée de chefs d’Etat et de gouvernement pour une mission de deux jours au Burundi, a indiqué le ministère des relations internationales et de la coopération à Pretoria.

Mercredi, des hauts responsables du ministère ont indiqué que la visite de deux jours de la délégation à Bujumbura, après celle du Secrétaire général des Nations Unies, Ba Ki-moon, qui était à Bujumbura mardi pour encourager le dialogue entre le pouvoir et l’opposition, intervient à la demande du président de la Commission de l’UA et du président en exercice, le chef de l’Etat tchadien Idriss Deby Itno.

Lire la suite...
 
Le président mauritanien à Bujumbura pour la médiation africaine au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 24 février 2016

Bujumbura, Burundi - Mohamed Ould Abdel Aziz, premier des cinq chefs d’Etat et de gouvernement attendus à Bujumbura, est arrivé en fin d’après-midi mercredi pour une mission de médiation de deux jours dans la crise politique qui secoue le Burundi depuis bientôt une année, suite à un conflit électoral mal résolu entre le pouvoir et l’opposition, a-t-on constaté sur place, dans la capitale burundaise.

Le président burundais, Pierre Nkurunziza, a fait le déplacement de l’aéroport international de Bujumbura pour accueillir son homologue mauritanien (photo).

Lire la suite...
 
Burundi : après l'ONU, une délégation de l'UA pour prôner le dialogue Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 24-02-2016

Le ballet diplomatique se poursuit au Burundi. Deux jours après la visite du secrétaire général de l'ONU, une délégation de cinq chefs d'Etats et de gouvernement envoyés par l'Union africaine est attendue ce jeudi à Bujumbura.

Les présidents sénégalais, sud-africain, gabonais et mauritanien ainsi que le Premier ministre éthiopien vont tenter de trouver une solution pour sortir de la crise qui secoue le pays depuis dix mois. Objectif : convaincre le président Nkurunziza d'accepter de dialoguer avec l'ensemble de l'opposition.

Lire la suite...
 
La France "très préoccupée" par les violations des droits de l'Homme au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 24/02/2016 – Source Xinhua

La France est "très préoccupée par les violations des droits de l'Homme et les actes de violence au Burundi, dans la capitale comme en province". Elle condamne les attaques à la grenade qui frappent "presque chaque jour" la population civile de Bujumbura, a déclaré mercredi le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, Romain Nadal lors d'un point de presse.

La France salue l'engagement du secrétaire général des Nations Unies qui s'est rendu sur place le 23 février, ainsi que les annonces faites à cette occasion par le président burundais Pierre Nkurunziza "dans le sens du dialogue et des mesures de confiance". La France restera attentive à ce que ces engagements soient "pleinement tenus et rapidement suivis d'effets concrets", a ajouté le porte-parole français.

Lire la suite...
 
L'Union africaine au chevet du Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Deutsche Welle, 24.02.2016

 Au Burundi, le ballet diplomatique se poursuit ce mercredi 24 février. Dans les prochains jours se succèderont une mission d’Information de l’Union interparlementaire, puis la délégation de Haut niveau envoyée par l'UA.

La mission d’Information de l'Union interparlementaire est conduite par le président du Sénat du Kenya, David Ekwee Ethuro, tandis que la mission de Haut niveau se compose de chefs d'États et de gouvernements africains  (photo, de g à d) : le président mauritanien Mohamed Ould Abdelaziz, ses homologues sud-africain Jacob Zuma, sénégalais Macky Sall, gabonais Ali Bongo Odimba et le premier ministre éthiopien Hailemariam Desalegne.

Lire la suite...
 
Incertitudes autour de la libération de détenus au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 23-02-2016

 Avant de rejoindre la République démocratique du Congo, Ban Ki-moon a fait une étape d'un peu plus de 24h au Burundi. Il a rencontré mardi matin le président Nkurunziza qui promet selon lui d'ouvrir un « dialogue inclusif ».

En fait, le chef de l'Etat maintient les conditions fixées les derniers mois : les personnes soupçonnées d'être impliquées dans les violences ne sont pas conviées aux débats. Toujours selon Ban Ki-moon, le président burundais s'engage à libérer des prisonniers. Mais une incertitude plane sur cette annonce.

Lire la suite...
 
Ban Ki-moon a terminé sa visite à Bujumbura sur une note de satisfaction Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 23 février 2016

● Ban Ki-moon satisfait des échanges «sincères et constructifs» avec le président burundais

 Bujumbura, Burundi - Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon a terminé, mardi, une visite de 48 heures à Bujumbura sur une note de satisfaction à la suite des échanges «sincères et productifs» qu’il a eu avec le président burundais, Pierre Nkurunziza, essentiellement sur la façon de régler une tenace crise politique de bientôt une année dans ce pays des Grands Lacs africains.

Un optimiste qui tranche toutefois d’avec la frustration qu’avaient affiché les 15 ambassadeurs du Conseil de sécurité des Nations Unies lors de leur visite du mois de janvier dernier au Burundi. [Photo : Ban Ki-moona a quitté Bujumbura mardi en fin de matinée.]

Lire la suite...
 
Burundi : Le Chef de l’ONU se félicite de son tête-à-tête avec Pierre Nkurunziza Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

UN News Centre, 23 février 2016

A Bujumbura, Ban Ki-moon salue la décision du Président burundais de relâcher 1.200 détenus

 Au deuxième jour de sa visite à Bujumbura, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a salué mardi la décision du Président burundais, Pierre Nkurunziza, de relâcher 1.200 personnes en détention, mesure qu'il a qualifiée de pas dans la bonne direction pour une résolution pacifique du conflit actuel.

« Je me trouve au Burundi au moment où le pays est en crise. Nous ne pouvons pas nous permettre de le voir sombrer », a déclaré M. Ban lors d'une conférence de presse dans la capitale burundaise, suite à son entretien dans la matinée avec M. Nkurunziza.

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 201 - 225 sur 1503

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition


Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2014