topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


KENYA : UN MEMBRE DE LA COMMISSION ÉLECTORALE DÉMISSIONNE ACCUSANT SES COLLÈGUES DE PARTIALITÉ POLITIQUE : "La commission dans son état actuel ne peut certainement pas garantir une élection crédible le 26 octobre 2017. Je ne veux pas faire partie d'une telle parodie", a affirmé mercredi Roselyn Akombe dans un communiqué daté de New York. [BBC Afrique, 17 octobre 2017] ● Pour le fil complet des informations : Cliquez sur "Toute l’actualité" [Menu de gauche] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Diplomatie
L’UE échoue à convaincre le groupe ACP de sanctionner le Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

EURACTIV, 23 juin 2017

Les Européens ne parviennent pas à mobiliser les pays en développement pour condamner le Burundi, en crise politique depuis 2 ans.

Les critiques venues d’Europe ne sont pas les bienvenues chez les pays de l’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique. A l’occasion de la 32ème assemblée parlementaire paritaire ACP-UE qui s’est tenue du lundi 19 au mercredi 21 juin, à Malte, les Européens l’ont une nouvelle fois constaté concernant le Burundi.

Lire la suite...
 
Burundi : l'ONU s'inquiète d'une situation instable Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

UN News Centre, 21 juin 2017

La sécurité au Burundi reste instable, la situation socioéconomique se dégrade, et la récente décision des autorités de mettre en place une commission de révision de la Constitution dans un contexte de fortes restrictions aux libertés civiles risque de provoquer une escalade dans la crise, a averti mardi le Sous-Secrétaire général des Nations Unies aux affaires politiques, Tayé-Brook Zerihoun. [Photo : Tayé-Brook Zerihoun, Sous-Secrétaire général aux affaires politiques, devant le Conseil de sécurité.]

Lire la suite...
 
Bujumbura promet de publier des documents impliquant l'Union Européenne Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 10/06/2017 – Source Xinhua

Le Burundi promet de rendre publics des documents impliquant l'UE dans la déstabilisation du pays

Après la découverte d'un document faisant foi des financements de l'Union Européenne aux instigateurs dans la tentative de renverser les institutions du pays, le gouvernement du Burundi a affirmé que d'autres documents sur l'implication de l'UE dans la déstabilisation du pays continueraient d'apparaître.

Lire la suite...
 
Pour l'UE, Bujumbura fait une "interprétation erronée" de son programme Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 07-06-2017

Burundi : l'UE récuse les accusations de déstabilisation de Bujumbura

Le gouvernement du Burundi, qui traverse une grave crise politique depuis plus de deux ans, s'en est pris violemment à l'Union européenne, en l'accusant dans un communiqué lu à la radiotélévision nationale d'avoir participé et financé la déstabilisation de ce pays, en se basant sur des documents qui montrent que l'UE avait financé l'exfiltration du Burundi de défenseurs de droits humains dont la vie était menacée. Bruxelles a dénoncé mercredi 7 juin de «—fausses accusations—».

Lire la suite...
 
L’UE réfute formellement les accusations de déstabilisation du Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 07/06/2017 – Source Délégation de l'UE au Burundi

Délégation de l'Union européenne au Burundi

Bujumbura, le 7 juin 2017

Déclaration locale de l’Union européenne

Déclaration suite aux accusations de volonté de déstabilisation du Burundi

La Délégation de l'Union européenne publie la déclaration suivante en accord avec les Chefs de Mission européens au Burundi :

Lire la suite...
 
Burundi : Benjamin Mkapa reconnait les difficultés de sa facilitation Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 06-06-2017

Alors que le discours inter-burundais est toujours au point mort, un discours adressé par le facilitateur Benjamin Mkapa aux chefs d’Etat de la sous-région, lors du sommet de la Communauté des Etats d’Afrique de l’Est du 20 mai dernier, circule dans la presse.

Dans ce document, Benjamin Mkapa, qui communique rarement sur son travail, fait part des difficultés rencontrées au cours de sa médiation.

Lire la suite...
 
Burundi : l'envoyé spécial de l'ONU en concertation avec le président burkinabè Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 26/05/2017 – Source Xinhua

Le nouvel Envoyé spécial du secrétaire général de l'ONU au Burundi, l'ancien président de la transition du Burkina Faso, Michel Kafando (photo, à g), a demandé vendredi le soutien du président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré (photo, à d) dans le cadre de sa mission.

"Je suis venu saluer le président du Faso et l'informer de ce que je vais bientôt entamer ma mission d'envoyé spécial du secrétaire général des Nations Unies pour le Burundi", a déclaré M. Kafando, diplomate de formation, à l'issue d'une audience avec le chef de l'Etat burkinabè.

Lire la suite...
 
L'EurAc dénonce l'EAC vis à vis de Bujumbura Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Deutsche Welle, 22.05.2017

Lors du 18ème sommet des chefs d’Etat de la Communauté Est africaine - l’EAC, les présidents Tanzanien et Ougandais ont lancé un appel en faveur de la levée des sanctions de l'Union européenne contre le Burundi.

Le 18ème sommet des chefs d’Etat de la Communauté Est africaine - l’EAC - s'est tenu samedi à Arusha en Tanzanie. Une rencontre marquée par la présence d'une haute délégation du Burundi. [Photo : Donatella Rostagno, Directrice du Réseau Européen pour l’Afrique Centrale (EurAc).]

Lire la suite...
 
Burundi : L'EAC plaide pour une levée de sanctions Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

BBC Afrique, 21 mai 2017

L'ougandais, Yoweri Museveni et le tanzanien, John Magufuli ont appelé samedi à Dar es Salam en faveur de la levée des sanctions imposées par l'Union Européenne contre le Burundi.

Cet appel a été lancé lors d'un sommet régional de la Communauté est-africaine (EAC) dans la capitale tanzanienne. [Photo : Ouverture du sommet de l’EAC samedi à Dar es Salaam.]

Lire la suite...
 
Deux présidents est-africains pour la levée des sanctions de l'UE contre le Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 20/05/2017 – Source AFP

Les présidents de Tanzanie et d'Ouganda ont lancé un appel samedi à Dar es Salaam en faveur de la levée des sanctions de l'Union européenne contre le Burundi, au cours d'un sommet régional.

L'appel, qui a été lancé par Yoweri Museveni (Ouganda, photo à gauche) et John Magufuli (Tanzanie, photo à droite) devant la Communauté est-africaine (EAC), qui comprend aussi le Burundi, le Kenya et le Soudan du Sud, a aussitôt été rejeté par un diplomate de l'UE.

Lire la suite...
 
La crise au Burundi au cœur du sommet des Etats de l'Afrique de l'Est Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 20-05-2017

La Tanzanie accueille ce samedi 20 mai, un sommet de la Communauté des chefs d'Etat des Etats de l’Afrique de l’Est (EAC). Ces derniers doivent notamment se pencher sur la crise politique dans laquelle est enlisé le Burundi depuis deux ans.

Le dialogue prôné par le médiateur, l'ex-président tanzanien Benjamin Mpaka, est au point mort. Il s'en remet aux chefs de la région vers lesquels se tourne également la figure de la société civile burundaise, Gabriel Rufyiri.

Lire la suite...
 
Nouvelle absence du numéro Un burundais au sommet de l’EAC Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 19 mai 2017

Le vice-président burundais au 18e sommet de la sous-région Est-africaine en Tanzanie

Bujumbura, Burundi - Le vice-président burundais, Gaston Sindimwo, a quitté Bujumbura, jeudi, à destination de Dar-es-Salaam pour participer au 18ème sommet ordinaire des chefs d’Etat de la Communauté Est-africaine prévu, le 20 mai prochain, dans la capitale tanzanienne, pour examiner les questions d’intégration politique et économique des six pays membres, a-t-il précisé peu avant de prendre l’avion.

Lire la suite...
 
Le Burundi sera représenté par le 1er Vice-président au sommet de l’EAC Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 18/05/2017 – Source Xinhua

Le premier Vice-président burundais Gaston Sindimwo, a pris l'avion jeudi à destination de la Tanzanie où il va représenter le chef de l'Etat au 18ème Sommet ordinaire des chefs d'Etats et de gouvernements des pays de la Communauté Est Africaine/East african Community (CAE/EAC) qui s'ouvre samedi le 20 mai 2017 à Dar-Es-Salaam.

"L'objet de notre visite en Tanzanie est de répondre à l'appel du pésident Magufuli de la Tanzanie, qui est le président en exercice des pays membres de la Communauté Est-Africaine", a indiqué à la presse Gaston Sindimwo peu avant qu'il ne prenne l'avion à l'Aéroport International de Bujumbura (photo).

Lire la suite...
 
Burundi : les raisons de la visite du vice-président chinois Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Jeune Afrique, 12 mai 2017

Burundi : 5 choses à savoir sur la visite de Li Yuanchao, vice-président chinois

Le vice-président chinois Li Yuanchao est en visite officielle pour trois jours au Burundi, depuis mercredi 10 mai. Comment est-il reçu, et pourquoi ?

Une visite économique

Pour Pékin, la présence de Li Yuanchao au Burundi n’aurait qu’une visée : « Mettre en œuvre les consensus importants dégagés entre les deux chefs d’État [chinois et burundais] et les acquis du Forum sur la Coopération sino-africaine tenu en décembre 2015 à Johannesburg », précise le communiqué de presse de l’ambassade de Chine au Burundi.

Lire la suite...
 
Le dialogue de sourds continue entre le gouvernement burundais et l'UE Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 11-05-2017

Le Burundi traverse depuis avril 2015 une crise politique qui a déjà fait entre 500 et 2 000 morts, selon l'ONU et les ONG, et poussé plus de 400 000 Burundais à l’exil. Le processus de sortie de crise est en panne et l'Union européenne, premier bailleur de fonds du pays, a pris des sanctions financières contre le gouvernement qui rejette tout dialogue inclusif.

Lire la suite...
 
Visite "historique" du vice-président chinois au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 11/05/2017 – Source AFP

Le vice-président chinois Li Yuanchao était jeudi en visite officielle au Burundi, pays en crise dont les autorités saluaient le caractère historique de ce déplacement et soulignaient le précieux soutien de la Chine.

"Il s'agit d'une visite historique car c'est la première fois qu'une personnalité de ce rang visite le Burundi depuis l'établissement de nos relations diplomatiques" en 1963, s'est réjoui auprès de l'AFP le ministre burundais des Relations extérieures, Alain-Aimé Nyamitwe (photo, saluant le vice-président chinois).

Lire la suite...
 
Arrivée à Bujumbura du vice-président chinois pour une visite de trois jours Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 10/05/2017 – Source Xinhua

Le vice-président chinois, Li Yuanchao, a atterri à l'aéroport international de Bujumbura mercredi soir, pour entamer une visite officielle au Burundi prévue du 10 au 12 mai.

Le vice-président chinois a été accueilli à sa descente d'avion par le 1er vice-président du Burundi, Gaston Sindimwo, du maire de la ville, Freddy Mbonimpa et de l'ambassadeur de Chine au Burundi, Zhuo Ruisheng.

Lire la suite...
 
Appel de l’UE au dialogue de tous : Bujumbura évoquer une "ligne rouge" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 10/05/2017 – Source Xinhua

Burundi : l'UE appelle "toutes les parties prenantes au conflit" à se retrouver autour d'une même table

L'ambassadeur de l'Union Européenne (UE) au Burundi, Wolfram Vetter, a appelé récemment "toutes les parties prenantes au conflit burundais" à dépasser la crise de confiance et à faire en sorte que "toutes" se retrouvent autour d'une même table. [Photo : Wolfram Vetter avec le président du Burundi, Pierre Nkurunziza.]

Lire la suite...
 
Le vice-président chinois effectuera une visite au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 08/05/2017 – Source Xinhua

L'ambassadeur de Chine au Burundi, Zhuo Ruisheng, a annoncé lundi que le vice-président chinois Li Yuanchao (photo) effectuera une visite au Burundi du 10 au 12 mai, dans le cadre de la mise en œuvre entre autres des consensus importants dégagés entre les chefs d'Etat des deux pays et les acquis du sommet du Forum sur la coopération sino-africaine à Johannesburg en décembre 2015.

Lire la suite...
 
Bujumbura demande au futur envoyé spécial onusien "d'être honnête" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 08/05/2017 – Source Xinhua

Le gouvernement burndais a dit lundi avoir appris que l'ancien président du Burkina Faso, Michel Kafando, a été désigné par le nouveau secrétaire général de l'ONU pour faire partie de l'équipe des envoyés spéciaux qu'il est en train de mettre en place et a dit attendre de lui l'honnêteté s'il advenait qu'il soit désigné pour le Burundi.

"On a appris que Michel Kafando a été désigné envoyé spécial du secrétaire général des Nations Unies, sûrement non pas pour le Burundi, mais dans l'ensemble parmi les membres de l'équipe nouvelle que le nouveau SGNU est en train de mettre en place parmi ses conseillers spéciaux (...)", a déclaré sur les ondes de la radio nationale, Philippe Nzobonariba (photo), secrétaire général et porte-parole du gouvernement.

Lire la suite...
 
L'ex-président du Burkina devient l'envoyé de l'ONU au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 05/05/2016 - Source AFP

Michel Kafando (photo), ancien président du Burkina Faso, a été nommé vendredi émissaire des Nations unies au Burundi où les efforts pour mettre un terme à la crise politique déclenchée par le président Pierre Nkurunziza sont au point mort.

M. Kafando, âgé de 74 ans, "arrive à ce poste avec plus de trois décennies d'une vaste expérience en matière de diplomatie internationale et de politique à haut niveau", a commenté Stéphane Dujarric, porte-parole de l'ONU, en annonçant cette nomination.

Lire la suite...
 
Guterres nomme Kafando pour coordonner l’action de l’ONU au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 05/05/2017 – Source ONU

SECRÉTAIRE GÉNÉRAL                          SG/A/1729-BIO/4964

NOMINATIONS                                      5 MAI 2017

Le Secrétaire général nomme M. Michel Kafando, du Burkina Faso, en tant qu’Envoyé spécial

Le Secrétaire général, M. António Guterres, a annoncé aujourd’hui la nomination de M. Michel Kafando, du Burkina Faso, en tant qu’Envoyé spécial.

Lire la suite...
 
L'ancien président de la Transition du Burkina représentant de l’ONU au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 29/04/2017 – Source Xinhua

Michel Kafando (photo), ancien président de la Transition au Burkina Faso, a été nommé représentant spécial des Nations unies au Burundi, a-t-on appris de sources diplomatique.

M. Kafando a été nommé en remplacement de Jamal Benomar en fin de mandat. Il a pour mission d'apporter sa contribution dans la résolution de la crise burundaise.

Lire la suite...
 
Le Burundi soutient le report du sommet de l’EAC au mois de mai Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 27/04/2017 – Source Xinhua

Le Burundi "s'accommode bien" à une récente proposition du Kenya sur le report du 18ème sommet de la Communauté Est-Africaine /East african Community (CAE/EAC) au 20 mai prochain à Dar-Es-Salaam, en Tanzanie, a réagi jeudi à Bujumbura Jean Rigi (photo), secrétaire permanent au ministère burundais à la Présidence chargé des Affaires de l’EAC.

A ce jour, l’EAC est composé de six Etats, à savoir le Kenya, l'Ouganda et la Tanzanie qui en ont été fondateurs en 2000, le Burundi et le Rwanda qui l'ont rejoint en 2007, ainsi que le Soudan du Sud dont l'adhésion récente remonte à l'an 2016.

Lire la suite...
 
Burundi : Michel Kafando nommé représentant spécial de l’ONU Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Le Pays, 27 avril 2017

Michel Kafando (photo), ancien président de la Transition au Burkina Faso, a été nommé  représentant spécial des Nations unies au Burundi, en remplacement de Jamal Benomar en fin de mandat.

C’est le pouvoir burundais qui a donné son accord pour la nomination, par l’ONU, de l’ex-président du Faso. Michel Kafando est désormais chargé d’aider les Burundais à résoudre leur crise qui n’a que trop duré.

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 26 - 50 sur 1557

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017

parking aéroport pas cher