topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)



Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]

Diplomatie
L’UE demande une enquête de la CPI sur le Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Jeune Afrique, 23 janvier 2017

Burundi : l’UE demande à la CPI d’ouvrir sans tarder une enquête sur les violations des droits de l’homme

Dans une nouvelle résolution, l’Union européenne vient de demander à la Cour pénale internationale et au Conseil de sécurité des Nations unies d’ouvrir une enquête sur les "violations des droits de l’homme au Burundi". Un sujet sur lequel le Parlement européen n'est "pas à jour", a rétorqué Bujumbura.

Lire la suite...
 
Trump officiellement président des États-Unis : « l’Amérique d’abord » Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 20/01/2017 - Source AFP

 Donald Trump est devenu vendredi le 45e président des États-Unis, promettant dans un discours sombre, offensif, aux accents résolument populistes, d’articuler sa politique autour d’un seul axe: «lAmérique dabord».

Arrivé à la Maison-Blanche en fin d’après-midi, l’homme d’affaires républicain de 70 ans succède à la tête de la première puissance mondiale au démocrate Barack Obama, 55 ans, sous le regard inquiet des alliés des États-Unis, échaudés par ses déclarations tonitruantes, parfois contradictoires.

Lire la suite...
 
Le Parlement européen condamne les violations des droits de l'homme au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 19/01/2017 – Source Europarl

Dans une résolution adoptée jeudi, les députés européens expriment leur profonde inquiétude face à l'aggravation de la situation politique et sécuritaire au Burundi, condamnant les violences qui y sont commises depuis 2015.

Ils demandent que les auteurs soient traduits en justice par une enquête approfondie et indépendante sur des abus généralisés ayant conduit à des morts, des actes de torture, des violences ciblées contre les femmes, notamment le viol collectif, le harcèlement et l’emprisonnement de milliers de personnes, le déplacement forcé de centaines de milliers de Burundais, des arrestations arbitraires et des détentions illégales.

Lire la suite...
 
Le Nigeria sollicite le soutien du Burundi pour un poste de commissaire de l'UA Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 18/01/2017 – Source Xinhua

Un envoyé spécial du président nigérian, Muhammadu Buhari, a rencontré mercredi le président burundais Pierre Nkurunziza (photo à gauche), pour demander le soutien du Burundi pour son candidat au poste de Commissaire pour la paix et la sécurité de l'Union africaine (UA).

"Je suis porteur d'un message du président nigérian Muhammadu Buhari. Le Nigeria a un candidat pour le poste de Commissaire à la paix et à la sécurité, et le Burundi a un candidat aussi. Nous (le Nigeria) voulons le soutien du Burundi pour ce poste", a déclaré aux journalistes l'envoyé spécial du président nigérian, et ministre des Affaires étrangères de ce pays d'Afrique de l'Ouest, Geoffrey Onyeama (photo, centre), après sa rencontre avec M. Nkurunziza.

Lire la suite...
 
Le Canada "troublé par les récents propos du président burundais Nkurunziza" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 05/01/2017 - Source Affaires mondiales Canada

Déclaration

Le Canada préoccupé par la situation au Burundi

Le 5 janvier 2017 - Ottawa, Ontario - Le ministre des Affaires étrangères, l’honorable Stéphane Dion [photo], a fait aujourd’hui la déclaration suivante au sujet de la situation au Burundi :

« Le Canada est troublé par les récents propos du président burundais, M. Pierre Nkurunziza, qui a indiqué son intention de solliciter un quatrième mandat présidentiel en 2020 et de modifier la Constitution, alors que le Burundi est plongé dans une crise. L’Accord de paix d’Arusha et la Constitution limitent le président à deux mandats de cinq ans chacun.

Lire la suite...
 
Washington réclame justice pour le meurtre d'un ministre burundais Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Voice of America, 04 janvier 2017

Le département d’Etat exige, dans une déclaration, que les assassins d'Emmanuel Niyonkuru, ministre burundais de l’Eau, de l’Environnement et de la Planification, soient déférés devant la justice.

Les Etats-Unis condamnent le meurtre d'Emmanuel Niyonkuru, le 1er janvier, dernier par des inconnus, indique un communiqué du département d’Etat. "Nous espérons que les auteurs seront rapidement traduits en justice", précise le texte.

Lire la suite...
 
Crise au Burundi : Guterres appelle à un "engagement personnel" de Nlkurunziza Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 27/12/2016 - Source Xinhua

Le nouveau secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, qui doit entrer en fonction officiellement à partir du 1er janvier 2017, s'est adressé au président burundais Pierre Nkurunziza, pour lui réitérer l'engagement de l'ONU dans la résolution de la crise burundaise.

"Je voudrais réitérer le ferme engagement de notre organisation en faveur de la paix, la stabilité et le développement au Burundi, ainsi que dans la région des Grands Lacs.

Lire la suite...
 
La tension diplomatique entre le Burundi et l'UE ne cesse de monter Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 15-12-2016

Burundi : les ambassadeurs européens convoqués par le chef de la diplomatie

La tension diplomatique entre le Burundi et les Etats membres de l'UE qui ont des représentations dans le pays ne cesse de monter.

Bujumbura reproche à ce groupe, qui a pris des sanctions économiques et financières contre son gouvernement depuis la crise, d'avoir pris faits et cause pour l'opposition.

Lire la suite...
 
Burundi : les ambassadeurs des pays de l'UE convoqués pour une explication Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 15/12/2016 - Source AFP

Les ambassadeurs de l'Union européenne (UE) et de ses Etats membres qui ont des représentions diplomatiques au Burundi ont été convoqués jeudi pour une demande d'explication après avoir manqué une réunion de travail, a-t-on appris de sources gouvernementale et diplomatiques.

Mardi, les ambassadeurs de l'UE, de l'Allemagne, de Belgique, de France (absent du pays) et des Pays-Bas n'avaient pas participé à une réunion à l'intention du corps diplomatique accrédité au Burundi avec le premier vice-président burundais, Gaston Sindimwo, et le ministre des Relations extérieures, Alain-Aimé Nyamitwe.

Lire la suite...
 
Guterres, neuvième Secrétaire général de l'ONU, prête serment Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 12/12/2016 - Source Reuters

L'ancien Premier ministre portugais Antonio Guterres, qui deviendra le 1er janvier le neuvième secrétaire général des Nations unies, a prêté serment lundi devant les délégués des 193 Etats membres de l'Assemblée générale de l'organisation.

Il succède à 67 ans au Sud-Coréen Ban Ki-moon, de cinq ans son aîné, qui a effectué deux mandats. Outre le poste de chef du gouvernement portugais, qu'il a occupé de 1995 à 2002, Antonio Guterres a été haut commissaire de l'Onu aux réfugiés de 2005 à 2015.

Lire la suite...
 
Bujumbura rappelle son ambassadeur en Belgique dans un contexte tendu Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 11/12/2016 - Source Xinhua

Le Burundi rappelle son ambassadeur en Belgique pour exprimer son mécontentement à l'égard de Bruxelles

Le gouvernement burundais a décidé de rappeler son ambassadeur en Belgique, Jérémie Banigwaninzigo, pour exprimer son mécontentement par rapport au comportement de cette dernière dans les relations entre les deux pays.

Lire la suite...
 
Burundi : la position de Benjamin Mkapa signe la fin de toute médiation Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 09-12-2016

Pour le facilitateur Benjamin Mkapa, le pouvoir burundais est «légitime»

La visite du facilitateur dans la crise au Burundi se termine ce vendredi. Et les propos de l'ancien président tanzanien Benjamin Mkapa (photo) n'ont pas plu à tout le monde. Après trois jours de consultations à Bujumbura, le facilitateur dans la crise burundaise jette un pavé dans la mare. Il a assuré avoir pris note de la légitimité du gouvernement burundais, appelant « à ne plus perdre de temps à discuter de cette question de légitimité ou non du pouvoir en place ».

Lire la suite...
 
Burundi : l’UE appelle à un compromis entre le gouvernement et l'opposition Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 09/12/2016 – Source Xinhua

Les ambassadeurs de l'Union européenne (UE) accrédités au Burundi ont estimé jeudi que seul un compromis entre le gouvernement et l'opposition en exil peut résoudre la crise politique que traverse le pays aujourd'hui.

Ils se sont ainsi exprimés lors d'une rencontre à la capitale burundaise Bujumbura le facilitateur du dialogue inclusif inter-burundais Benjamin William Mkapa, également l'ancien président de la Tanzanie.

Lire la suite...
 
Mkapa : Il n'y a "plus à perdre de temps à discuter" du troisième mandat Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

BBC Afrique, 09 décembre 2016

Burundi: "le pouvoir est légitime" selon Mkapa

Le facilitateur dans la crise burundaise juge inutile de continuer à contester la légitimité du président Pierre Nkurunziza, dont la réélection est contestée par l'opposition radicale.

Au terme d'une visite de trois jours au Burundi, Benjamin Mpaka a également appelé à un dialogue inclusif pour baliser la voie vers des élections « justes, libres et crédibles » en 2020.

Lire la suite...
 
Burundi : Mkapa juge inutile de contester la "légitimité" de M. Nkurunziza Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 09/12/2016 – Source AFP

Le facilitateur dans la crise burundaise, l'ancien président tanzanien Benjamin Mkapa, a estimé inutile vendredi de continuer à contester la "légitimité" de l'élection en 2015 du président Pierre Nkurunziza, et appelé les parties à cette crise à se concentrer sur la bonne tenue des élections de 2020.

"Ce n'est pas à moi de déterminer la légitimité du gouvernement du Burundi", a déclaré à la presse M. Mkapa, au terme d'une visite de trois jours au Burundi visant à relancer le dialogue de crise.

Lire la suite...
 
Burundi : possibles négociations directes en janvier prochain Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Voice of America, 09 décembre 2016

Le médiateur dans le conflit burundais, l’ancien président tanzanien Benjamin William Mkapa séjourne dans la capitale burundaise depuis mercredi. Il mène des consultations avec des acteurs locaux, politiques et de la société civile. Jeudi, M. Mkapa s’est entretenu notamment avec le président Pierre Nkurunziza. Il envisage des négociations directes vers le 10 janvier 2017.

Trois raisons ont motivé le déplacement de l’ex-président tanzanien à Bujumbura. Selon des personnes jointes par VOA Afrique qui ont rencontré le facilitateur, M. Mkapa a indiqué qu’il est venu évaluer "la situation politico-sécuritaire, l’espace politique et médiatique et si la suspension de l’aide ne risque pas de favoriser la violence."

Lire la suite...
 
Burundi : première journée bien remplie pour le facilitateur Mkapa Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 08-12-2016

Le facilitateur dans la crise et ancien président tanzanien Benjamin Mkapa est au Burundi pour tenter de relancer un dialogue en panne, et qui bute sur le refus du pouvoir de discuter avec l'opposition en exil regroupée au sein du Cnared.

Après une rencontre en tête à tête ave le président burundais Pierre Nkurunziza aujourd'hui, Mkapa a reçu toute la journée les différents acteurs de la crise burundaise, mais aussi des diplomates (photo).

Lire la suite...
 
L'ambassadeur du Burundi à Bruxelles rappelé en consultation Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

La Libre Belgique, 08 décembre 2016

Alors que des officiels burundais s'en sont pris verbalement à la Belgique à trois reprises, ces dernières semaines, l'ambassadeur du Burundi en Belgique, Jérémie Banigwaninzigo (photo), a été rappelé en consultation à Bujumbura et devait quitter notre pays ce jeudi.

Selon nos informations, c'est la tenue, le mois dernier au sénat belge, d'un colloque consacré à la crise burundaise qui serait en cause; cette crise politique, sécuritaire, économique et humanitaire est provoquée par l'obstination du président Pierre Nkurunziza à se maintenir au pouvoir pour un troisième mandat, malgré l'interdiction formelle de l'Accord de paix d'Arusha qui avait mis fin à la guerre civile (1993-2005).

Lire la suite...
 
Benjamin Mkapa est arrivé mercredi dans la capitale burundaise Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Voice of America, 07 décembre 2016

Le facilitateur du dialogue inter-burundais à Bujumbura pour la reprise des consultations

L’ancien président tanzanien, Benjamin William Mkapa, est arrivé dans la capitale burundaise pour la reprise des consultations avec les parties du conflit dans ce pays de la région des Grands lacs en proie à une crise meurtrière depuis plus deux ans à la suite d’un troisième mandat du président Pierre Nkurunziza.

[Photo : Le facilitateur du dialogue inter-burundais, Benjamin William Mkapa, accueilli à son arrivée à Bujumbura par Alain Nyamitwe, le ministre burundais des relations extérieures.]

Lire la suite...
 
Crise au Burundi : le médiateur africain attendu mercredi à Bujumbura Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 06/12/2016 - Source Belga

Le facilitateur africain dans le conflit burundais, l'ancien président tanzanien Benjamin Mkapa, est attendu mercredi à Bujumbura, reprenant une médiation en suspens depuis plusieurs mois, a rapporté mardi le site d'informations SOS Médias Burundi.

Durant cette visite de trois jours, Benjamin Mkapa s'entretiendra avec le président burundais Pierre Nkurunziza [Photo : leur dernière rencontre date du 18 mars 2016, à Bujumbura], les ambassadeurs en poste dans la capitale burundaise, les représentants des organisations de la société civile, les groupes de jeunes et femmes, ainsi que les leaders politiques et des confessions religieuses.

Lire la suite...
 
Burundi : le facilitateur Mkapa à Bujumbura pour tenter de relancer le dialogue Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 06-12-2016

Le facilitateur dans le conflit burundais et ancien président tanzanien, Benjamin Mkapa, n'est parvenu jusqu'ici à faire asseoir à la même table de discussion le pouvoir burundais et son opposition à Arusha, en Tanzanie, comme il l'a tenté à deux reprises.

Il va encore une fois essayer de relancer le dialogue qu'il a engagé depuis une année pour tenter de sortir le Burundi de la crise dans laquelle ce pays des Grands Lacs africains est plongé depuis fin avril 2015 et la décision du président Pierre Nkurunziza de briguer un 3e mandat.

Lire la suite...
 
Burundi : le Facilitateur du dialogue inter-burundais attendu à Bujumbura Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 06/12/2016 - Source Xinhua

Une délégation du Facilitateur du dialogue inter-burundais Benjamin William Mkapa est attendue mercredi à Bujumbura pour une visite de trois jours.

[Photo : Benjamin Mkapa (à gauche) a rencontré début novembre le président ougandais Yoweri Museveni (à droite), qui préside l'Initiative régionale de l'EAC sur le Burundi.]

Lire la suite...
 
La France soutient la facilitation de l’EAC dans le dialogue inter-burundais Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 02/12/2016 – Source France diplomatie

Burundi – Mission de facilitation de Benjamin Mkapa pour le dialogue inter-burundais (1er décembre 2016)

 La France salue la détermination et l’engagement du facilitateur et ancien président tanzanien Benjamin Mkapa en faveur d’une solution politique de la crise burundaise dans le respect de l’accord d’Arusha, qu’il vient de réaffirmer dans un communiqué publié le 1er décembre.

Nous lui renouvelons notre plein soutien pour poursuivre son travail en faveur du dialogue inter-burundais, dans le cadre du mandat que lui a confié la communauté d’Afrique de l’Est.

Lire la suite...
 
Attentat contre Willy Nyamtwe : Les USA appellent "au calme et à la retenue" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 30/11/2016 – Source U.S. Embassy in Bujumbura

 COMMUNIQUE DE PRESSE

29 Novembre 2016

Les Etats-Unis Condamnent l’Attaque visant Willy Nyamitwe

L’Ambassade des Etats-Unis condamne fermement l’attaque du 28 Novembre visant le conseiller principal en communication du Président de la république du Burundi ; Willy Nyamitwe. Les Etats-Unis continuent d’appeler au calme et à la retenue dans la ville de Bujumbura pendant que les autorités enquêtent sur l’attentat. Nous continuons aussi d’appeler toutes les parties de renoncer à la violence et de s’engager vers un dialogue transparent, complet et inclusif, qui résout la crise burundaise en cours.

 
UE : L’attentat contre Nyamitwe "reflète la persistance d'un climat de violence" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 29/11/2016 – Source Délégation de l'UE au Burundi

Bujumbura, le 29 novembre 2016

 Déclaration locale de l’Union européenne

Déclaration suite à l’attentat contre Willy NYAMITWE, Conseiller principal à la présidence de la République du Burundi chargé des questions de presse, d'information et de communication

La Délégation de l'Union européenne publie la déclaration suivante en accord avec les Chefs de Mission européens au Burundi :

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 26 - 50 sur 1503

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition


Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2014