topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Opinion
Burundi : Ndayizeye en mission commandée pour torpiller l’ADC-Ikibiri ? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 27/07/2014

Domitien Ndayizeye et Pancrace Cimpaye, deux inséparables suspects

Par Biberk Kana

Dans mon article précédent « Pancrace Cimpaye, la taupe dans le jardin de l’ADC-Ikibiri », j’écrivais comment Pancrace Cimpaye  qui se faisait passer pour l’indigné n°1 du système CNDD-FDD s’est finalement créé une place d’honneur dans la tribune à Bujumbura lors de la célébration de 50 ans d’indépendance.

Dès lors on ne sait pas s’il est du Frodebu, du MSD ou tout simplement « citoyen » de l’ADC Ikibiri. Tout le monde se pose la question de savoir pour qui il roule. Le rideau vient de tomber avec le démasquage de Domitien Ndayizeye suivi de sa suspension du Frodebu, « tout va se savoir ».

Lire la suite...
 
Burundi : Nkurunziza fera-t-il un "coup d’Etat contre l’Accord d’Arusha" ? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 22/07/2014

 Le troisième mandat de Pierre Nkurunziza sera-t-il légal ?

Par Pancrace Cimpaye

Au début du mois de juillet 2014, j’ai lu avec délectation un échange houleux entre le Dr.Stef Vandeginste et Monsieur Théophile Bamwumva au sujet du troisième mandat du Président sortant Pierre Nkurunziza. Bien entendu à la lecture de l’argumentaire du professeur Vandeginste  on ne peut pas arrêter de penser à un Président Nkurunziza en train de se frotter les mains et congratuler l’auteur de  cette plaidoirie providentielle !

 

Lire la suite...
 
3è mandat de Nkurunziza : Vandeginste invite à passer du "débat virtuel" au concret Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 09/07/2014

Débat Bamwumva – Vandeginste : suite et fin

Par Stef Vandeginste

La réponse qu’a publiée Mr Théophile Bamwumva sur les sites www.arib.info (le 9 juillet 2014) et www.tutsi.org (le 8 juillet 2014) m’oblige à réagir une dernière fois. Avant de répondre, et pour éviter toute confusion, je signale que les deux papiers qui font l’objet du débat sont publiés sur le site web de l’Institut de politique et de gestion du développement (IOB) de l’Université d’Anvers: https://www.uantwerpen.be/en/faculties/iob/publications/working-papers/ (voir les Working Papers numéros 2014.04 et 2012.03). Le lecteur est invité à consulter l’intégralité des deux papiers pour apprécier si réellement mon analyse constitue un « danger » comme le prétend Mr. Bamwumva.

Lire la suite...
 
Burundi : Controverse sur la recevabilité de la candidature de Nkurunziza en 2015 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 09/07/2014

La CENI a l'obligation de rejeter la candidature du Président Pierre Nkurunziza et la Cour constitutionnelle a le pouvoir et le devoir de la déclarer contraire à la Constitution.

Réponse aux observations de Stef Vandeginste

Par Théophile Bamwumva

Le professeur Vandeginste soutient que, en cas d'acceptation de la candidature du président Pierre Nkurunziza, aucun recours n'est prévu. Il écrit ceci: «Je fais le simple constat que, suivant la loi burundaise, un rejet de candidature par la CENI peut être contesté devant la Cour (article 103), mais qu’en cas d’acceptation de candidature, aucun recours n’est prévu». Et il continue comme suit: «Ayant déjà analysé la question du troisième mandat quant au fond, j’explique donc que, dans ce nouveau papier, je me concentre uniquement sur la procédure et sur les pouvoirs des deux instances analysées».

Lire la suite...
 
UPRONA : Epilogue d'une mort annoncée ou simple péripétie ? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 03/07/2014

Communiqué de Décès du Parti UPRONA

 Par Pancrace Cimpaye

Les derniers développements de ce que l’on appelle à tort une crise passagère à l’UPRONA, mettent à nu un plan méconnu par le public et surtout par les Badasigana.

En effet  le refus de la tenue des assises du Comité Central de l’UPRONA ce 29 juin 2014 ainsi que la radiation de l’honorable Charles NDITIJE sur la liste des membres du parti de Rwagasore par Concilie NIBIGIRA constituent un signal très fort envoyé à ceux qui doutent encore du plan d’abolition définitive du parti du héros de l’indépendance.

Lire la suite...
 
"Mon analyse n’est pas à vendre", répond Stef Vandeginste à son détracteur Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 01/07/2014

Cher Monsieur Bamwumva,

J’ai lu avec grand intérêt votre réponse à mon papier “La limitation constitutionnelle du nombre de mandats présidentiels : une coquille vide ?” sur le site www.tutsi.org et sur le site www.arib.info le 30 juin 2014. Permettez-moi de répondre, à mon tour, à certaines de vos observations. Avant tout, je voudrais vous remercier très sincèrement pour votre lecture attentive de mon papier. Comme vous le dites à juste titre, le silence des acteurs politiques (mais aussi académiques) burundais sur ce sujet est étonnant. Votre réaction constitue donc une importante contribution au débat.

Lire la suite...
 
La dernière analyse de Stef Vandeginste sur le Burundi ne fait pas l’unanimité Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 30/06/2014

Le constituant et le législateur burundais ne sont pas muets sur la limitation du nombre de mandats présidentiels.

Par Théophile Bamwumva

La lecture de l'analyse du constitutionnaliste belge, le professeur Stef Vandeginste, sur les sites internet burundais, nous a étonné autant que nous sommes surpris par le silence des acteurs politiques burundais sur ce sujet.

Le Chef de l’Etat burundais sait que son temps est compté depuis que l’Assemblée Nationale lui a fait manger son chapeau en rejetant in extremis son précieux projet de Révision de la Constitution de mars 2005 qui lui aurait garanti un 3ème mandat.

Lire la suite...
 
La série noire d'incendies des marchés sème l'inquiétude au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 14/06/2014

Burundi : Des incendies de marchés sans explications et sans coupables.

Actes accidentels ou criminels ?

Par Jacqueline Nibaruta

D'emblée, j'avoue à mes lecteurs que par cet article, je n'ai aucune prétention de vous éclairer sur le phénomène des incendies des marchés burundais ni sur les mobiles de ces derniers, étant donné que comme la plupart de mes compatriotes, je n'ai aucun accès privilégié aux informations clefs. A travers cet écrit, je vais modestement apporter ma contribution en structurant autant que je peux, les raisons qui m'ont amenées à me poser et vous poser à votre tour, la question dela nature de ces incendies de marchés qui font légions depuis ces derniers mois, dans la quasi-indifférence totale des autorités et services concernés.

Lire la suite...
 
Halte à la manipulation de l’Histoire : L’« Egypte pharaonique fut noire » Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 10/06/2014

Nos ancêtres les Pharaons … noirs !

JP. Mbonabuca

Cher Rédacteur en Chef de l’ARIB.INFO,

 Je viens encore une fois réagir à une de vos dernières publications sur le site ari.info.  Rassurez-vous  il ne s’agit pas, comme tout récemment de statistiques. Rassurez-vous également je ne parlerai pas de politique ; ni de celle du Burundi, ni de celle du monde. Ou peut-être bien puisqu’il s’agit d’un fait en apparence divers et très anodin (c’est pour cela que ce genre de réalité passe inaperçue), mais qui n’en révèle pas la façon dont fonctionne le monde depuis presque deux mille ans et davantage. Cette fois-ci il s’agit de manipulation, non des statistiques, mais de l’Histoire, de la Grande Histoire, de la saga de l’homme à travers époques et espaces.

Lire la suite...
 
Souvenirs poignants d'enfance sur l'hécatombe de 1972 au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 07/06/2014

Les souvenirs d’une enfance songeuse dans une république cannibale

Un témoignage, suite de la conférence de Montréal sur le génocide des Hutu du Burundi en 72

Par Willibrod Kaburahttps://mail.google.com/mail/u/0/images/cleardot.gif

En 1972, je fréquentais l’école appelée «Athénée primaire de Bujumbura ». Elle est située au cœur de la ville de Bujumbura. J’étais en classe de 6ème année et tout me semblait normal, à l’école comme à la maison. Sauf que, j’ai quand même été intriguée par les faits et les étranges situations que voici :

1) Chaque matin, avant de rentrer en classe, tous les élèves, leurs instituteurs et le directeur étaient tous devant l’école. En rangs et figés devant le salut du drapeau national pour chanter l’hymne national du Burundi. Un matin, un camion militaire stationnait sur la place, devant nous. Après le rituel matinal et dans le calme, des militaires en tenue ont embarqué dans leur véhicule des personnes triées dans la masse. Combien de gens et pourquoi elles ?

Lire la suite...
 
Burundi : Le pouvoir accusé de manœuvre de scission d’un parti d'opposition Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 06/06/2014

Les services de renseignements de Pierre NKURUNZIZA en train de créer une aile au parti MSD !

 Par Pancrace Cimpaye

« Ce n’est pas le gouvernement qui doit prendre les destinées des partis politiques. C’est de l’organisation interne ». Telle est la réponse du Président Pierre Nkurunziza , sur RFI, qui niait l’interférence de son pouvoir dans le fonctionnement des partis politiques. Mais au moment où le Président rejetait du revers de la main cette accusation, Monsieur Sylvestre Ndayizeye alias Adballah, directeur des services de renseignement intérieurs organisait la création d’une aile au parti Mouvement pour la Solidarité et la Démocratie (MSD).

Lire la suite...
 
Nouveau signe du refroidissement des relations entre l'ONU et le Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 06/06/2014

Bras de fer entre BNUB et le gouvernement à propos de l’officier expulsé

Par Anaclet Muhakwanke

L’affaire du deuxième fonctionnaire de l’ONU expulsé du Burundi fait les choux gras des médias aussi bien nationaux qu’internationaux. Elle vient montrer l’attitude de fermeté du gouvernement par rapport au Bureau de l’ONU au Burundi qui n’a que cinq moins pour fermer les portes. Toute faute ou maladresse du BNUB est sanctionnée sans complaisance de même que le BNUB ne se gêne pas d’ignorer les arguments du gouvernement quant à la bonne préparation des élections de 2015 et de joindre sa voix à celle de l’opposition et d’une partie de société civile hostile au pouvoir pour alerter la communauté internationale contre les risques de crise politique sinon de guerre au Burundi. Un dialogue de sourds s’est installé et la collaboration n’est vécue que comme pure hypocrisie.

Lire la suite...
 
Burundi : Les pièges de la statistique et la manipulation des données Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 05/06/2014

Cher Rédacteur en Chef de l’ARIB,

Tout n’est pas que politique, n’est-ce pas ?  Une fois n’est pas coutume, j’aimerais bien réagir de la manière la plus « apolitique » possible (j’espère) sur un article qui n’en implique pas moins de relents politiques. « 96% de Burundais ont un contact facile et régulier avec la radio » lit-on dans un de vos derniers postings de fin mai (probablement le 28 ou 29 mai, puisque la date de l’article de PANA est celle du 28).

J’ai lu, intéressé, ces chiffres et je me suis surpris à penser que la manipulation des chiffres nourrissant son homme dans le monde du développement des pays africains, certains de ceux fournis dans le papier créeraient une bonne surprise s’ils s’avéraient exacts.

Lire la suite...
 
L'image du président burundais écornée dans la presse africaine Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Le Pays, 4 juin 2014

Burundi : Nkurunziza, une calamité pour la démocratie

A un an des échéances électorales, le Burundi est en proie à des remous sociaux du fait des agissements des acteurs politiques dont le président lui-même, Pierre Nkurunziza. En effet, son parti, le Conseil national pour la défense de la démocratie-Forces pour la défense de la démocratie (CNDD-FDD), serait en train d’armer les Imbonerakure, du nom de ces jeunes qui ne jurent que par lui. Une situation qui suscite l’inquiétude des Etats-Unis qui ont dépêché un émissaire au Burundi pour échanger avec le président himself.

Lire la suite...
 
"Fugace Passage de la Démocratie au Burundi" : Documents annexes Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 01/06/2014

Le 06 avril dernier, ARIB.INFO publiait "Fugace Passage de la Démocratie au Burundi - Vingt ans après : Rétrospective ", un Dossier de Rose Ntwenga sur la seconde tentative d’introduction de l’esprit de démocratisation au Burundi de 1992 à 1994.

Nous publions aujourd’hui l’intégralité des documents annexes y relatifs.

Dossier d’annexes – documents originaux en version intégrale -

Liste des annexes :

Lire la suite...
 
Anatole Bacanamwo s’insurge contre un article paru dans "Bujumbura News" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 28/05/2014

NdlR : L’Ambassadeur Anatole Bacanamwo réagit vigoureusement et se démarque d’un article publié sur "Bujumbura News", un site web burundais édité à partir de Bruxelles, et dont il juge les propos et insinuations diffamatoires à son égard. Face au refus des responsables de ce médium de prendre en compte sa réaction, l’Ambassadeur Bacanamwo nous demande de publier son "démenti".

Sans vouloir créer de polémiques, ni prendre position dans cette affaire, La Rédaction d’ARIB.INFO a décidé de lui ouvrir notre espace, dans le souci de lui assurer le "Droit de réponse" que le site web en question a refusé de lui accorder, alors que c'eût été, nous semble t-il, la moindre des choses.

Ci-après la mise au point de l’Ambassadeur Bacanamwo Anatole :

Lire la suite...
 
Burundi : Quid du droit de vote pour les personnes détenues ou hospitalisées ? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 22/05/2014

Des élections de 2015 au Burundi

Droits politiques et civiques des malades et des détenus.

 Par Jacqueline Nibaruta

Selon les récentes informations obtenues par le biais d’un citoyen aujourd’hui locataire de la prison de Mpimba, il semblerait que les prisonniers comme les personnes hospitalisées ne sont pas pris en compte que ce soit dans la préparation, l’organisation et des opérations électorales des scrutins généraux qui s’organisent périodiquement au Burundi. Apparemment, les personnes concernées ignorent eux-mêmes qu’elles ont ce droit, pour le réclamer. C’est une réalité burundaise qui me laisse sans voix, si jamais cela venait à s’avérer véritable. Je vous prie par conséquent de me confirmer ou de m’infirmer cette situation et de m’excuser au cas ce serait faux pour ce qui suit, car j’ai jugé bon de partager mon opinion à ce sujet.

Lire la suite...
 
La "Société civile burundaise" risque d’être éclaboussée par des scandales Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

 @rib News, 15/05/2014

Le FORSC ferait-il de l’arnaque son cheval de bataille ?

Par Anaclet Muhakwanke

Avec la sortie de l’ombre de ce qui a été présenté comme la société civile citoyenne, il devient plus que jamais clair que la société civile burundaise est divisée en deux blocs : celui qui combat ouvertement le pouvoir et celui qui défend plutôt le régime contre vents et marées. Ceux qui étaient habitués à n’entendre que les présidents de l’APRODH, du FORSC, de la PARCEM et des syndicats des enseignants, des infirmiers et des magistrats découvrent désormais une société civile qui se nomme Société civile citoyenne (Socic). L’apparition de cette société civile apparemment proche du pouvoir mérite l’attention mais surtout il faut s’intéresser aux révélations relatives aux accusations d’escroquerie qui risquent d’éclabousser le forum de la société civile FORSC.

Lire la suite...
 
Burundi : Des questions après l’assassinat d’un proche de Rwasa Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 13/05/2014

Qui a tué Datus NSHIMIRIMANA

Par Anatole Bacanamwo

La mort de Datus NSHIMIRIMANA survenue ce dimanche 11 mai 2014 est un signe qui ne trompe pas, quand à l'ambiance de terreur qui ira malheureusement crescendo, au fur et à mesure que la campagne électorale 2015 approche. A moins que des mesures qui s'imposent soient prises à temps par les décideurs, pour arrêter cette descente en enfer.

Datus NSHIMIRIMANA, un proche de RWASA que j'ai eu à côtoyer à maintes reprises, était apprécié  pour ses qualités humaines, sa générosité, sa piété, son sens de responsabilité et du compromis.

Lire la suite...
 
Burundi : Les "Imbonerakure" plus forts que la Police et l’Administration ? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 13/05/2014

SEQUESTRATION  DE DEUX  JOURNALISTES Serge NIBIZI ET Sonia ROLLEY :

La milice Imbonerakure dévoile son commandant suprême !

Par Pancrace Cimpaye

En date du 19 avril, le Président Nkurunziza a réuni le commandement de la milice Imbonerakure, au niveau national, dans sa province natale de Ngozi. Ceux qui doutaient de  l’objet de cette rencontre viennent d’être éclairés par cette séquestration de deux journalistes à Marangara.

En effet dans la soirée de ce vendredi 9 Mai 2014, la journaliste de RFI Sonia Rolley et Serge Nibizi de la Radio Publique Africaine ont été arrêtés, séquestrés  pendant plus de trois heures par une cohorte de miliciens Imbonerakura.

Lire la suite...
 
Crise universitaire : Appel à la mise en place d’une équipe de médiation Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 06/05/2014

VOIE DE SORTIE DE LA CRISE : SEUL UN DIALOGUE FRANC ET SINCERE PEUT  DESAMORCER LA CRISE QUI SECOUE L’UNIVERISTE DU BURUNDI ET L’ENS.

 Par Libérat Ntibashirakandi

Depuis plusieurs années, tous les paliers d’enseignement au Burundi évoluent sur fond de crises latentes ou larvées. Et l’Université du Burundi qui est censée les chapeauter se trouve particulièrement gangrenée. Mais le pouvoir qui a la responsabilité de contenir cet incendie et de relancer cette institution s’active plutôt à fouetter d’autres chats ou de tenir un discours qui entretient l’incendie, au lieu d’organiser des débats ou des états généraux de l’éducation.

Lire la suite...
 
Sur les prises de position changeantes de certains politiciens burundais Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 27/04/2014

Les paradoxes du jeu politique de l’opposition au Burundi

Par Hassan Ngendakumana

Il paraît qu’il est très difficile pour les étrangers et surtout les occidentaux de bien comprendre le jeu politique de l’opposition burundaise. Il est tellement complexe qu’il faut un maximum de recule et d’analyse historique approfondie pour bien comprendre ses paradoxes et par là, juger de sa fiabilité ou crédibilité. S’il est vrai qu’on dit souvent que ceux qui ne changent pas d’avis sont stupides, il est aussi vrai que par insanité, on change d’opinion. Depuis l’an 2000, on observe au Burundi des paradoxes dans le jeu politique de l’opposition que nous voudrions partager avec nos  lecteurs.

Lire la suite...
 
Burundi : Halte aux tentatives d’intoxication et de manipulation de l’opinion ! Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 24/04/2014

La machine de la manipulation de l’opinion est toujours à l’œuvre au Burundi

Par Isaac Bakanibona

 Quand je rédigeais l’appel du 11 avril 2014 par lequel je demandais à chacun d’agir pour lutter contre le fléau de la manipulation après les manifestations du  Bureau des Nations Unies au Burundi (BNUB), je ne savais pas que celui-ci a osé transcrire des allégations mensongères de distribution d'armes à une partie de la population.

Je suis étonné par la réaction de certains groupes, certainement à l’origine de cette rumeur, qui demandent à cor et à cri la création d’une Commission Indépendante pour mener les investigations alors que tous les témoignages sur place ne rapportent aucun indice sur la réalité de ces allégations. 

Lire la suite...
 
Un opposant table sur "un chapelet d’épines dans la botte de Nkurunziza" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 23/04/2014

LES DIX PECHES QUI FERONT TOMBER NKURUNZIZA ET SON CLUB !

Par Pancrace Cimpaye

Depuis que le président Pierre Nkurunziza a décidé de briguer un troisième mandat en violation du prescrit de l’Accord d’Arusha, de la constitution et de la volonté d’une grande majorité du CNDD-FDD, l’homme devient de plus en plus isolé. L’étau de cet isolement sur le plan international et au sein de son propre parti politique qui se resserre autour de lui le pousse à tenter des démarches solitaires suicidaires. Ces démarches ne font que l’enfoncer et l’éloigner du trône qu’il convoite tant. Tout tourne de travers ! Rien ne lui réussi ! A cet égard les faits suivants finiront par avoir raison de lui :

Lire la suite...
 
Burundi : L’Histoire n’a pas encore mesuré la gravité de l’hécatombe de 1972 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 18/04/2014

Pour le génocide de 1972 il faut crever l’abcès.

42 ans déjà ! Rappel des faits.

Par Kazirukanyo Martin

La communauté internationale s’est toujours invitée dans nos affaires pas nécessairement pour notre bien. Dans l’ouvrage Burundi 1972, au bord des génocides pp 410 – 413, nous lisons que « sur le plan militaire, l’embarras est plus grand, Paris a toujours accepté d’assurer l’approvisionnement de l’armée burundaise en minutions,… les deux hélicoptères Alouettes III, gracieusement offerts (sic) par la France au Burundi, ont arrosé de mitrailles des dizaines de villages hutu ». Au moment venu, le rôle de la France dans cette affaire devra être tiré au clair.

Le porte-parole des Nations unies Stéphane Dujarric a déploré

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 151 - 175 sur 425

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher