topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


KENYA : UN MEMBRE DE LA COMMISSION ÉLECTORALE DÉMISSIONNE ACCUSANT SES COLLÈGUES DE PARTIALITÉ POLITIQUE : "La commission dans son état actuel ne peut certainement pas garantir une élection crédible le 26 octobre 2017. Je ne veux pas faire partie d'une telle parodie", a affirmé mercredi Roselyn Akombe dans un communiqué daté de New York. [BBC Afrique, 17 octobre 2017] ● Pour le fil complet des informations : Cliquez sur "Toute l’actualité" [Menu de gauche] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Opinion
Nkurunziza : "La conférence de Genève sera déterminante pour le Burundi" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Le Temps, 26 octobre 2012

Genève marque une étape dans le développement du Burundi

 Pierre Nkurunziza, président du Burundi, présente les défis qui attendent son pays en reconstruction, à quelques jours d’une conférence

Plus de 15 années de conflit sociopolitique ont ravagé mon pays au cours des deux décennies précédentes. Ce furent des périodes d’instabilité et de violences qui ont laissé des traces dans l’économie et le tissu social burundais. Peu de familles ont été épargnées par le conflit et les traumatismes qu’il a engendrés. Les séquelles de cette période sombre de l’histoire de mon pays apportent encore quelques nuisances, auxquelles le peuple burundais doit faire face au quotidien.

Lire la suite...
 
L’ancien Bodyguard de Ndadaye rejette le rapport de l’ONU de 1996 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 24/10/2012

DEMENTI CONCERNANT LE RAPPORT DES NATIONS UNIES SUR L’ASSASSINAT DU PRESIDENT NDADAYE

 Par Gratien Rukindikiza

Mon démenti s’adresse à Arib qui a publié l’extrait du rapport des Nations Unies sous forme d’éclaircissement. En effet, ce rapport sorti en 1996 a été contesté par plusieurs personnes par son manque de professionnalisme. Des témoignages inventés de toutes pièces m’ont été attribués parce que les enquêteurs refusaient de publier ce que je leur avais expliqué.

Contrairement à ce qui est écrit et repris par Arib, le Colonel Bikomagu ne m’a jamais  donné un ordre de partir à l’Ile Maurice. Il ne savait même pas si je partais à l’étranger ce jour. Pour toute personne qui connaît l’organisation de la sécurité d’un Président, le chef d’Etat Major n’a pas des ordres à donner à cette sécurité. Le Colonel Bikomagu ne m’a jamais donné un ordre au moment où j’étais à la sécurité du Président Ndadaye. Lui–même sait que j’avais une liberté d’action et que j’avais posé des actes hors du palais sans qu’il soit au courant.

Lire la suite...
 
Pénurie d'essence au Burundi : la grogne sociale couve ! Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 14/10/2012

Bujumbura : quand devant une pénurie d’essence l’autorité de l’Etat fout le camp !

Par Muhakwanke Balthazar

Il y a des moments où la nation aux abois attend que le Chef de l’Etat sorte du silence promptement et partant, tire son épingle du jeu. Comme en ces jours où la pénurie d’essence sème un désespoir démesuré. Avec des stations quasiment en cessation d’activités, peu de bus de transport en commun aident les Burundais à se rendre au travail. A la fin de la journée, on se précipite au marché central dans l’espoir d’user de ses biceps pour arracher une place dans quelque bus vétuste. Des scènes d’une autre époque où les passagers passent par la fenêtre ou bagarrent à l’entrée du bus choquent. Dans ces chamailleries, bien des passagers se font voler porte-monnaie, montres ou téléphone. Voilà plus de deux semaines que le calvaire perdure. Le Gouvernement a beau multiplier les déclarations rassurantes, personne n’est dupe : les pétroliers souhaitent l’augmentation du prix et ils l’obtiendront. A quoi bon éprouver longtemps les nerfs des pauvres hères ?

Lire la suite...
 
Du Burundi unitaire à l'Etat fédéral : utopie ou nécessité ? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 08/10/2012

Le Burundi en marche vers l’Etat fédéral ?

 Par Hassan Ngendakumana

Ces dix dernières années, nous assistons dans notre pays un réel changement dans le sens du progrès démocratique.

A  l’origine de ce progrès se trouvent d’une part la population burundaise qui a bien compris que les conflits ethniques qui ont pendant longtemps endeuillé notre pays sont à bannir, et d’autre part, les différents acteurs politiques, sociaux et économiques qui continuent à œuvrer pour renforcer cette jeune démocratie burundaise sans bien évidemment oublier le corps de défense et de sécurité pour son rôle indéfectible à veiller à la sécurité nationale.

Lire la suite...
 
Une opération médiatique pour masquer un bilan dramatique Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 24/09/2012

Bujumbura organise une offensive médiatique internationale d’envergure!

 Par Daniel Kabuto

Le Gouvernement du Burundi semble l’avoir enfin compris : il est insensé pour un Etat moderne de négliger voire pire de mépriser la scène médiatique internationale. Ceux qui attendent le gouvernement de Bujumbura comme un maçon au pied du mur ont intérêt à ne pas braquer leur regard sur New York ou Genève. L’Assemblée Générale des Nations Unies accorde la priorité aux dossiers comme le Mali, la Somalie, la Syrie, les Soudans et l’Est de la RDC. Certes, la conférence des bailleurs de fonds du Burundi est un rendez-vous très important puisque le gouvernement et le peuple burundais souhaitent obtenir le financement du Cadre Stratégique de Croissance et de Lutte contre la Pauvreté, CSLP bis. Et en ces jours de crise économique mondiale, le Burundi a besoin qu’on lui souhaite bonne chance!

Lire la suite...
 
UPRONA : "Putsch politique organisé par Térence Sinunguruza" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 19/09/2012

MISE AU POINT SUR LE RETOUR A LA LEGALITE

CONSTITUTIONNELLE AU SEIN DU PARTI UPRONA.

Par Pacelli Ndikumana

A l’issue d’une convocation illégale du Congrès National du Parti Uprona qui s’est tenu le 16 Septembre 2012, les participants à ce congrès ont élus M. Charles Nditije comme Président, M. Felix Mboneko comme Vice-Président et enfin Gaston Sindimwo comme Secrétaire Général du Parti.

Il est important de signaler que conformément au jugement rendu par la Chambre administrative de la Cour Suprême, les Congrès communaux et provinciaux qui ont précédé ce congrès sont illégaux et par conséquent les invités au Congrès national de l’Uprona n’avaient aucune qualité et aucun pouvoir pour représenter les membres du Parti. Ce Congrès est donc illégal et les décisions ou mesures qui résultent de ce congrès sont nulles et de nul effet. Par conséquent,  les personnes qui ont été élues comme Président, Vice-Président et Secrétaire Général n’ont aucune qualité et aucun pouvoir pour représenter le Parti.

Lire la suite...
 
Un bloggeur sous la menace d’agents de renseignements burundais Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 19/08/2012

Qui a peur des idées d’un étudiant burundais en Russie ?

 Par Jean-Marie Ntahimpera

Avant-hier, je partageais sur le blog collectif zeraction.com dont je suis le rédacteur en chef un poème de Inès Kidasharira intitulé « Aux hommes forts ». J’ai décidé de partager ce poème avec la permission de son auteur parce qu’Ines m’a signifié qu’elle avait en peu pensé à moi en l’écrivant. Non pas que je sois un homme fort (je ne sais pas ce que ca signifie). Une façon, sans doute de me remonter le moral, de me rappeler qu’ « Être humain est un éternel combat ! ».

Parce que je lui avais fait par de mes inquiétudes, de mes frustrations. Je me pose trop de questions, sans toutefois trouver des réponses. Je n’arrive presque plus à écrire. Je me sens déboussolé. Parce que des agents de renseignements burundais opérant en Afrique du Nord et en Europe jurent de me rendre la vie dure si je n’arrête pas à écrire sur la politique burundaise, à dénoncer les abus du pouvoir de Bujumbura.

Lire la suite...
 
Le député Barekebavuge, "pickpocket" de la population de Cibitoke ? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 23/07/2012

L’Ignorance et l’arrogance de l’Honorable BAREKEBAVUGE Alexis

Par Hassan Ngendakumana

 On parle et on reparle, encore et encore de ce super influent et richissime Honorable BAREKEBAVUGE Alexis. Les sujets à son actif sont tellement nombreux qu’on n’aura du mal à les épuiser !!! Dans cet article, un seul sujet nous intéresse pour comprendre le niveau de compréhension des priorités pour le développement de la Province de Cibitoke  de cet Honorable BAREKEBAVUGE Alexis.

La construction d’un stade dit « moderne » au chef lieu de la Commune Buganda (commune natale de BAREKEBAVUGE Alexis).

Lire la suite...
 
Débat sur la maitrise de la démographie au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 21/07/2012

A propos de la régulation de la démographie

Par Dr Isidore Nkunzumwami

Je réagis sur les propos du ministre de l'Intérieur à propos de l'idée qu'il a de réguler la démographie dans notre pays. Sur quelles données le ministre de l’Intérieur se base-t-il pour fixer le nombre d’enfants par futur couple burundais à trois ?

Dès qu’il y a loi, il y a interdiction. Et dès qu’il y a interdiction, souvent des idées sont mises  en place pour contourner l’interdit. Souvent les conséquences sont inattendues et dramatiques.

Lire la suite...
 
Drame de Buta : Grossier mensonge et visées négationnistes ? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 21/07/2012

Le carnage des séminaristes de Buta

Laissons s’accomplir le dessein de Dieu.

 Par Salvator Sunzu, journaliste

Le drame de Buta a longtemps fait objet de plusieurs écrits relevant tantôt d’un véritable et légitime courroux et de révolte face à un carnage inacceptable, tantôt d’un sentiment de désolation et de soutien aux familles, tantôt d’un alarmisme outrancier en passant par une sorte de dramaturge artistique, de la spéculation voire même de la désinformation-manipulation, alors que d’autres ont des visées et objectifs purement politiques ou d’un rocambolesque cynisme. Très ancien du séminaire de Buta, et très touché par cette horreur, je me suis senti interpellé avec pour motif de remettre le drame dans son contexte, et dissuader ceux qui tentent de profiter d’une catastrophe pour une entreprise hautement et honteusement politicienne. Les réseaux aux apparences sibyllines qui sont tissés, et dont les tentacules atteignent même Vatican, cherchent manifestement à imposer une vision unilatérale et unique de l’histoire et des faits.

Lire la suite...
 
Portrait sans concession du très influent député Alexis Barekebavuge Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 12/07/2012

Honorable Alexis BAREKEBAVUGE, la Bible dans sa main, les Dollars dans  sa poche et les Complots dans sa tête.

Par Hassan Ngendakumana - 8 juillet 2012

Alexis BarekebavugeDans la suite de mon article publié la semaine passée portant sur l’abus de pouvoir devenu règle de vie pour Alexis BAREKEBAVUGE, point n’est besoin de rappeler que BAREKEBAVUGE Alexis n’était pas ce qu’il est maintenant 6 ans il y a. Il était simple et modeste comme tout autre burundais. Très malin il su construire sa personnalité d’homme de Dieu (born-again) pour gagner la sympathie de S.E le Président de la République. Toujours la Bible dans la main tout en ignorant son contenu, pour lui l’objectif était de profiter au maximum de sa proximité avec S.E le Président de la République pour devenir une puissance économique et politique de CIBITOKE.

Lire la suite...
 
La présence belge au cinquantenaire du Burundi a fait débat Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 05/07/2012 - Source Le Soir

Fallait-il se presser à Bujumbura ? [Le Soir, Mardi 3 juillet 2012]

Filip Reyntjens : « En matière de démocratie, il y a bien pire »

 Fallait-il envoyer une délégation belge de haut niveau au Burundi ?

Oui. C’est le 50e anniversaire d’un pays avec qui nous avons eu une histoire commune. La Belgique fait beaucoup d’efforts pour ce pays qui est, je crois, le quatrième bénéficiaire de l’aide bilatérale directe. Que ce pays ne soit pas une démocratie parfaite, c’est évident, mais si l’on devait ne pas aller dans un pays africain qui n’est pas une démocratie parfaite, on n’irait nulle part ! Il y a bien pire que le Burundi, et d’abord son voisin le Rwanda, où il n’y a pas de délégation aux fêtes des 50 ans de l’indépendance, parce qu’on n’y est pas invité.

Lire la suite...
 
Cinquantenaire du Burundi à Bruxelles : Y'a-t-il anguille sous roche ? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 05/07/2012

50 ans d’Indépendance au Burundi : Joie et déception au sein de la Diaspora burundaise de Belgique surtout les Associations culturelles

 Par Philippe Niyongabo

LA DIASPORA BURUNDAISE VIVANT EN BELGIQUE SE RETROUVE DEVANT UN NEPOTISME GRANDISSANT AU SEIN DES FONCTIONNAIRES DE L’AMBASSADE DU BURUNDI EN BELGIQUE.

Du jamais vu ai sein de notre communauté burundaise vivant en Belgique. Une société très fière d’être originaire du Burundi malgré les réalités de l’exil où chacun a son l’histoire particulier tandis que les fonctionnaires de l’Ambassade n’arrivent pas à trouver un représentant légalement au sein de la diaspora burundaise accepté par tous et toutes les associations d’origine burundaise qui existent en Belgique.

Lire la suite...
 
Le Prince Louis Rwagasore, sa vision et son programme… 50 ans après ! Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 01/07/2012

HOMMAGE APPUYE AU HEROS DE L’INDEPENDANCE NATIONALE

LE PRINCE LOUIS RWAGASORE

Libérat NTIBASHIRAKANDI - Dimanche, 1er juillet 2012

Les festivités du cinquantenaire divisent les Burundais. Certains se demandent s’il faut réellement fêter en grande pompe 50 ans d’indépendance dans un pays qui est à « la croisée des chemins », qui ne respecte pas les droits de l’homme, qui dépend à plus de 50% de l’aide extérieure, où les malades sont emprisonnés dans les hôpitaux suite à leur incapacité de payer les frais d’hospitalisation et des différentes prestations des médecins, etc. D’autres sont favorables aux festivités en grande pompe.

A tous mes compatriotes qui se posent de telles questions, je leur dirai fêtons en toute modestie ce cinquantenaire par respect de nos vaillants aïeux qui ont mené une lutte longue et acharnée pour arracher cette autodétermination. Le fer de lance de ce noble combat reste sans nul doute le Prince Louis Rwagasore et ses compagnons de lutte nationalistes. Ces Hérauts ont abattu un travail titanesque. Ils ont droit au respect et à l’honneur. Mais rien ne nous empêche de nous poser certaines questions : qu’avons-nous fait de cette indépendance ?

Lire la suite...
 
Burundi : Oppression et exploitation 50 ans après l’indépendance Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 30/06/2012

Le cinquantenaire sera célébré dans une discorde nationale totale

Par Nyandwi Léon

Malgré les tentatives du pouvoir de peindre en rose la situation du pays, la réalité est que le pays va mal. Très mal. A la veille des festivités du cinquantenaire, l’insécurité a atteint des niveaux jamais égalés depuis la fin de la guerre civile. Le pillage étatique et l’impunité sont devenus des politiques gouvernementaux bien assainis. Sur cela s’ajoute un recul inquiétant enregistré en matière de la démocratisation des institutions, le respect des droits de l’homme, la liberté d’expression et d’opinion.

Le CNDD-FDD ne peut pas continuellement gaver des mensonges à tout un peuple alors que la vérité crève les yeux : le parti présidentiel s’est substitué à l’Etat et ce n’est pas quelques boulevards entretenus à la hâte qui changera l’état alarmant dans lequel le pays est plongé. Demain, la mouvance présidentielle célébrera seule l’indépendance alors que l’opposition a été contraint à l’exile ou à la clandestinité. Quelle indépendance ! Quelles célébrations !

Lire la suite...
 
Le Burundi semble effacé de la scène médiatique mondiale Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Bondy Blog, 29 juin 2012

Burundi, qu’est-ce qu’on en dit ?

Par Claire Diao

 En Afrique, il y a des pays dont on entend parler du fait de leur actualité et d'autres qui demeurent oubliés. Le Burundi, qui célébrera ses 50 ans d'indépendance le 1er juillet prochain, fait partie de ces derniers.

« Il faut qu’on fasse connaître notre pays à travers le cinéma » décrète Evrard Niyomwugere, réalisateur du meilleur documentaire national du 4e Festival international du cinéma et de la télévision du Burundi (Festicab). Lui qui a eu l’opportunité d’étudier à l’école de cinéma La Fémis de Paris, regrette : « Les gens ne nous repèrent qu’à travers d’autres pays ».

Lire la suite...
 
Un poème d'anniversaire pour le cinquantenaire du Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 28/06/2012

Vive le cinquantenaire de l'indépendance de mon pays le Burundi !

Nsengiyumva Minani Félicien (Femi)Poème de Nsengiyumva Minani Félicien (Femi)

Et voilà le jour tant attendu arrive au pays de milles collines,

Dans la joie et l'enthousiasme, sous un beau et doux soleil,

Le jour du 1er juillet, a une résonance particulière au Burundi,

Aujourd'hui, c'est le 50ème anniversaire de notre beau pays.

Burundaise, Burundais, oui, nous sommes tous concernés,

Fêtons tous ensemble, dignement, dans la paix et la joie,

Ce moment unique, très important, historique et mémorable,

De notre très cher pays, Souverain, Libre et Indépendant.

Lire la suite...
 
Plaidoyer contre l'appel au boycott du Cinquantenaire du Burundi à Bruxelles Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 27/06/2012

La célébration du Cinquantenaire de l’Indépendance : Une occasion de manifester sa fierté d’être Burundais et non d’être pris en otage par des différends politiques.

Par Innocent Bano

Dans moins d’une semaine, le Burundi célèbrera ses cinquante ans d’indépendance. Au Burundi comme à l’étranger des Burundais se mobilisent pour fêter cet événement unique dans la vie de certains. C’est également une occasion de rendre hommage à tous ces Burundais qui ont donné leur courage et leur sang pour que cette occasion se présente aujourd’hui. C’est en somme une opportunité pour tout citoyen burundais d’interroger sa conscience et de manifester sa joie et sa fierté d’être Burundais; quels que soient son vécu passé ou ses couleurs sociopolitiques.

Lire la suite...
 
Portrait peu reluisant de l’Ombudsman par un ancien collaborateur Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 18/06/2012

LE VRAIE VISAGE RUKARA MOHAMED

Par Rufuruguta Henry alias Lepage

Rukara Mohamed « l’actuel Ombudsman du Burundi » avec rang de deuxième Vice-président de la République a été pris la main dans le sac. Le masque est tombé et son vrai visage vient de se révéler aux Burundais depuis le 06 juin 2012. Une enquête pour blanchiment d’argent a été ouverte par les autorités judiciaires belges contre mon ami Rukara. De toute évidence il a perdu ipso facto toute autorité morale ; il ne peut plus valablement continuer son mandat. Rukara Mohamed n’a pas que le rang de deuxième Vice-président de la République, il est également le numéro 2 du parti au pouvoir en sa qualité de Vice-président du Conseil des Sages et devrait vraisemblablement être révoqué de ce poste. Mais est ce que les Burundais et le monde connaissent qui est réellement Mohamed Rukara ?

Lire la suite...
 
Le pèlerinage de Saint-Maurice aura eu le mérite de délier des langues Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 14/06/2012

LE TEMPS DU SILENCE EST REVOLU

(Quand les « martyrs de Buta » parlent d’Outre-tombe)

Par Roger MACUMI

Procédure de pré-béatification ? Préludes à la canonisation des séminaristes de Buta ? A Saint-Maurice, dans le canton du Valais, en Suisse, comme au Burundi, les mots et les concepts exaspèrent, choquent et divisent. Espérons qu’ils ne tueront plus !

Si la sainteté n’a peut-être pas encore acquis la force de chose jugée, le pèlerinage aux « martyrs » burundais de Saint-Maurice aura au moins eu le mérite de délier des langues et de sortir du bois certains nostalgiques d’un passé encore présent, trouble et nauséabond.

Lire la suite...
 
Mohamed Rukara victime d'une manipulation médiatico-politique ? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 13/06/2012

Qui veut la peau de l’Ombudsman burundais Mohamed Rukara ?

Par Jean-Paul S. – Bruxelles 12-06-2012

Olivier Chastel, ministre belge du Budget et de la Simplification, avec Mohamed Rukara, Ombudsman du BurundiC'est sans doute le dossier le plus épineux, voire le plus explosif, que va devoir trancher l’Ombudsman burundais Mohamed Rukara : l’affaire qui le met en cause personnellement en Belgique. Tenu par son devoir de réserve, le médiateur de la République du Burundi s’est muré dans le silence, et ses détracteurs en profitent pour tirer à boulets rouges sur un homme qui a choisi de ne pas s’exprimer publiquement sur cette affaire.

Depuis quelques jours en effet, l’opinion dans l’ensemble du pays est embarrassée par une information publiée dans les colonnes d’un journal financier belge De Tijd, et reprise par les médias burundais, portant sur l’ouverture d’une enquête pour blanchiment contre le médiateur de la République du Burundi.

Lire la suite...
 
Affaire Rukara : L’Ombudsman burundais aurait-il peur de s’exprimer ? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 13/06/2012

LE PARLEMENT DOIT VOLER AUSECOURS DE MOHAMED RUKARA !

Par Pancrace Cimpaye

Le silence  assourdissant de Monsieur Mohamed RUKARA est éloquent ! Il plaide coupable ! L’homme qui avait l’habitude de rentrer et de sortir de son bureau tambour battant, aujourd’hui, il se fait discret. Il entre dans son bureau tel un prisonnier qui rentre dans une cellule d’isolement. Le sourire a disparu. Un regard hagard et une mine renfrognée ne laissent planer aucun doute : RUKARA a peur !

Il a raison d’avoir la frousse. Le scandale de blanchissement d’argent vient d’éclater au très mauvais moment. En effet sa copine (nyumba ndogo en swahili) vient de passer plus ou moins deux mois dans la maison d’arrêt d’ARRAS, c’est en France. Le mobile de l’incarcération étant le trafic de drogue. Dans ce trafic, quel est le degré de participation de Rukara ?

Lire la suite...
 
Droit de réponse de deux anciens de Buta à Bamenyekanye et Bucumi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 05/06/2012

Martyrs de la fraternité, ce trente des tirs au dortoir restera gravé dans nos mémoires

Par Daniel Hakizimana, ancien séminariste de Buta

En tant que chrétien ancien élève du séminaire Saint Paul de Buta, qui (le séminaire) a eu l’HONNEUR de nourrir et éduquer ces jeunes martyrs qui semblent déranger certains esprits de leur coin au ciel, je me sens obligé à répondre aux compatriotes qui ces derniers jours ont publié des articles sur internet (ARIB). Ces articles  de mon avis s’attaquent aux  courageux innocents qui nous ont quittés en nous laissant un héritage précieux qui était rare, surtout dans le Burundi de l’époque (guerre civile).  

Je dois cependant mentionner que je ne suis pas témoin oculaires de la barbarie humaine du trente avril 1997. Je suis allé au Séminaire Saint Paul de Buta une année après mais j’ai eu la chance de côtoyer les survivants et les chrétiens des environs qui viennent faire le pèlerinage dans le sanctuaire leur dédié chaque 30 avril du mois.

Lire la suite...
 
Appel à une commission sur la question du rapatriement de Mwambutsa IV Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 03/06/2012

Mwambutsa Bangiricenge, père de la  réconciliation nationale.

Par Latif RUKARA

Le collectif « Réconcilions-nous avec notre Mwami Mwambutsa IV » a été lancé sur facebook en juin 2009, suite l’article publié par  M. Kaburahe. Le collectif souhaitait porter à la  connaissance du plus grand nombre l’existence d’un problème qui allait survenir en 2017. Pendant plus d’un an et demi, près de deux cents personnes (Burundais et des amis du Burundi) ont posté leurs commentaires ou ont partagé leur point de vue sur la question de la dépouille royale. Nos échanges avaient mis en évidence la nécessité  d’entretenir notre identité nationale. De même, nous avions relevé une crainte d’enfreindre la dernière volonté de Mwambutsa. Malgré cela, il apparaissait une volonté manifeste de remplir un devoir envers les vivants, un devoir de mémoire.

Lire la suite...
 
Des questions demeurent autour du pèlerinage à Saint Maurice Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 02/06/2012

Le 11ème pèlerinage aux Saints d’Afrique, 3 juin 2012, Saint-Maurice : des questions sur le choix des « 40 martyrs de Buta »

Par Roger Macumi - 28.05.2012

Le onzième pèlerinage aux Saintes et aux Saints d'Afrique à Saint Maurice, le 3 juin 2012, est centré sur la figure des jeunes témoins martyrs de Buta, au Burundi. Des questions se posent autour de cet évènement.

La première version postée sur le site de missio disait ceci : « C’est dans la matinée du 30 avril 1997 en effet que ces jeunes innocents ont été ignominieusement massacrés. Avant de passer au supplice de ces innocents, les miliciens leur ont demandé que les hutus se mettent d’un côté et les tutsis d’un autre. L’objectif était bien sur l’élimination des seuls tutsis comme cela se faisait partout ailleurs où cette formation génocidaire avait déjà sévi. Les séminaristes ont choisi de rester unis, ce qui leur a valu de périr ensemble certes, mais de rester gravés dans la mémoire des burundais et de tous les bien-pensants comme des martyrs de la fraternité………… », (http://www.mission.ch/fr/missio-eglise-universelle/pelerinage-africain-2012.htlm, visitée et imprimée le 13 avril 2012). Qui sont les « tous les bien-pensants » et où sont-ils ?

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 226 - 250 sur 413

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017

parking aéroport pas cher