topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

ALERTE : RIFIFI AU SEIN DE L’OPPOSITION BURUNDAISE CNARED EN PLEINE "REFONDATION" : JEAN MINANI & CIE ONT CLAQUÉ LA PORTE. [@rib News, 20/06/2018] ● Pour le fil complet des informations : Cliquez sur « Toute l’actualité » [Menu de gauche] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Opinion
AIDBU, CBB, DBB, ... : appropriation et usurpation d’une identité partagée ! Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 15/02/2013

La diaspora burundaise de Belgique : quelle identité ?

Par Protais Nisubire

Dans son mot de remerciement publié sur le site ARIB ce jeudi 14 février 2013, Gervais NZIKORURIHO, secrétaire général de l’organisation, Diaspora Burundaise de Belgique (DBB), rapporte que les intervenants à la journée de la diaspora burundaise de Belgique ont pu constater l’absence d’une définition spécifique de la diaspora burundaise :

« A la suite de son compatriote Dieudonné HABARUGIRA, Mme Patricia NTARIMA a corroboré cette définition selon laquelle, et à défaut de définition spécifique, on va dire par extension que l’appellation « diaspora burundaise » fait référence « aux personnes d’origine burundaise qui vivent à l’étranger et qui ont la volonté de contribuer au développement du Burundi. »

Lire la suite...
 
Incendie à Bujumbura : "Une tragédie aux conséquences ahurissantes" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 28/01/2013

Incendie du marché de Bujumbura comme

le « World Trade Center » à New York

 Par Daniel Kabuto

D’emblée, il importe de ne pas tirer des conclusions hâtives sur l’implication des islamistes de Somalie dans cette tragédie nationale. Mais l’impact de l’incendie survenu ce dimanche 27 janvier 2013 au marché central de Bujumbura est à comparer, pour le Burundi et la sous-région, aux mêmes choc et pertes vécus par les Américains, l’Occident voire même le monde entier. Hélas, déjà la compassion et la sérénité foutent le camp et la mobilisation en faveur des aides pour les familles et l’économie est reléguée à l’arrière plan par les détracteurs du régime à travers des écrits et des déclarations cyniques ou machiavéliques. Rien d’étonnant qu’on parle de par le monde de l’incendie d’une discothèque du Brésil et presque nullement de la tragédie burundaise. Maudite Afrique ! Pauvre Burundi !

Lire la suite...
 
Manassé Nzobonimpa interpellé sur son "virement à 180°" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 16/01/2013

Monsieur Manassé Nzobonimpa, j’ai des questions à vous poser !

Par Hassan NGENDAKUMANA

Monsieur Manassé, vous avez été parmi les grands fondateurs du parti CNDD-FDD, vous avez bataillé dur, vous avez même occupé les fonctions de secrétaire général et membre du comité des sages de ce parti. Sans doute que vous connaissez les forces et les faiblesses de chacun de vos anciens compagnons de lutte, vous étiez respectés et bien  considérés jusqu’au jour où tout à basculé. Maintenant c’est l’heure de la déception, de la défection. Pourquoi en arriver à l’indiscrétion?

Est-ce parce que vous êtes réellement soucieux de la situation globale du pays ? Ou tout simplement  parce que vous êtes soucieux de votre propre situation ? Vous est-il possible de  critiquer le gouvernement tout en gardant vos secrets ?

Lire la suite...
 
Burundi : La continuité de l’Etat caution de massacres et spoliations ? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 03/01/2013

La problématique de la terre au Burundi :

empoignades électorales par la CNTB interposé

 Par Salvator Sunzu, Journaliste

La CNTB est aujourd’hui sur toutes les lèvres. Elle fait la Une des journaux et des ragots des bistrots. L’homme d’Eglise Mgr Sérapion, ("sobriqueté" de Scorpion par ses détracteurs) qui dirige la Commission Nationale Terre et autres Biens a une délicate et périlleuse mission : celle de remettre les victimes du génocide et de la barbarie innommable de 1972 dans leurs droits fonciers. Les victimes seraient des Tutsi prétendument fauchés par une rébellion fantomatique appelée à l’époque "Les Mulele", comme les Hutus décimés par une clique sanguinaire et génocidaire avec à sa tête l’innommable M…

Lire la suite...
 
Le spectre d’une "stratégie de la tension" au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 24/12/2012

Que la stratégie de la tension ne rime pas avec 2013 au Burundi.

Par Martin Kazirukanyo

La stratégie de la tension consiste à : imposer le débat, installer le doute des dirigeants d’un Etat souvent dit faible, créer l’incertitude non gérable chez les citoyens en les faisant craindre le chaos et en les poussant vers des actions désespérées, amener les milieux sociaux vers des revendications sans issue, cautionner toute idée avilissant le pouvoir en place et en le dénigrant systématiquement malgré ses réalisations, appuyer tout groupe qui se veut vouloir bloquer toute initiative novatrice en la qualifiant d’office de néfaste pour la société en vue d’arracher l’assentiment de la population en faveur du statuquo, etc. Bref, tout paralyser sauf si ces dirigeants acceptent le dictat.

Lire la suite...
 
Flash-back sur l’histoire tumultueuse des élections au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 22/12/2012

Le BURUNDI face à la civilisation électorale

 Par Hassan NGENDAKUMANA

La civilisation électorale est un processus extrêmement lent, et la lutte électorale développe des comportements dit déviants aux règles même de la démocratie, mais qui permettent d’accéder au pouvoir ou de le conserver par le biais d’élections  démocratiques. La stabilisation d’un tel régime, avec des élections qui ne sont pas susceptibles d’entraîner une crise du système politique, doit passer par un processus dont seul le temps sera le maître de sa mise en place effective. Faisons une analyse des différentes élections qui se sont déroulées au Burundi et tirons une conclusion.

Lire la suite...
 
Des lobbies derrière le rapport de Transparency International ? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 17/12/2012

La face cachée de Transparency International

 Par Hassan Ngendakumana

La presse nationale burundaise commente le dernier rapport de Transparency International sur la corruption  au Burundi. Elle accepte les conclusions de ce document sans se poser de questions sur ses auteurs, leur méthodologie et leur finalité.

Tout d’abord parlons de la corruption au niveau mondial, Alors que Transparency International insiste sur le rôle des pays en voie de développement, le prix Nobel d’économie Joseph Stieglitz rappelle que ce sont pourtant bien l’Europe et le Etats-Unis qui via les multinationales génèrent les plus grandes corruptions hors de leurs frontières.

Lire la suite...
 
Burundi : La problématique des déplacés visiblement instrumentalisée Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 20/11/2012

Burundi-Déplacés : Graves sequelles d’une réconciliation inachevée.

 Par Salvator Sunzu, Journaliste

Ruhororo, en province de Ngozi a été le théâtre de violents affrontements entre déplacés tutsi et la population hutue de la localité. Si les premiers ont préféré rester dans les sites de déplacés durant et après la longue crise sociopolitique, la dernière,  qui avait fui dans les marais, a regagné ses terres depuis la fin de celle-ci. Les affrontements à Ruhororo ont eu lieu dans la matinée du 4 au 5 novembre 2012. Les dégats ont été assez importants, semble-t-il. Chacun des media ayant intérêt dans l’affaire a donné ses propres bilans. Chacun y a mis sa propre sauce et l’auditeurou le lecteur  s’y est perdu. A telle enseigne que peu savent ce qui s’est réellement passé.

Aucun mort heuresement. Mais les dégats sont là : maisons et champs détruits, personnes blessées. Les violences ont en tout cas montré que le fossé entre les deux communauté (pour ne pas parler d’ethnie, terme ethimologiquement incorrect dans le contexte burundais) est grand. Les positionnements à des points radicalement opposés, la manière dont les médias et les hommes politiques se sont saisis du cas montrent à suffisance la gravité de la situation.

Lire la suite...
 
Burundi : choisir entre "vivre à genou" ou "mourir débout" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 18/11/2012

Vers l’insurrection populaire au Burundi

Par Nyandwi Léon

Comme dans les années 80 et 90 sous Bagaza et Buyoya respectivement, l’édification d’un régime tyrannique sous le Régime Nkurunziza I & II aurait brisé le stoïcisme du Peuple Murundi jusqu'à forcer ce dernier au maquis. L’information provenant des divers groupes rebelles qui émergent aujourd’hui laisse très peu d’illusions en ce qui concerne leur intention: combattre la dictature et réinstaurer la démocratie au Burundi. À défaut d’avoir refusé de tirer de leçons du passé, le CNDD-FDD assisterait déjà à la répétition de l’histoire.

Lire la suite...
 
Rose Ntwenga : "le temps de la Restitution est arrivé" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 05/11/2012

Dix-sept ans après l’enlèvement de Djuni, le 5 octobre 1995.

Injustice et Barbarie au Burundi.

Contribution à la Commission Vérité et au Mécanisme de Justice transitionnelle.

Montpellier, le 4 novembre 2012.

Par Rose Ntwenga.

Félix Ntwenga junior, dit Djuni, mon demi-frère a été enlevé à Bujumbura le 5 octobre 1995, par de jeunes hommes de sa connaissance, dans le quartier de Buyenzi, tout près du marché de Ruvumera. Après que l’un des ravisseurs l’ait désigné du doigt, d’autres jeunes[1] l’ont sorti du lot des passagers du bus pour le conduire au quartier de Bwiza. C’était à l’adresse de Bosco Sindihebura, dit Cehusi, mon demi-frère du côté de ma mère, Marcelline Ndikumana.

Arthur Nshimiye, l’ami de Djuni, avec qui il partageait la navette, a assisté médusé à la scène. Il a eu la présence d’esprit de ne pas faire de commentaires dès les premiers ordres en vue de l’enlèvement. Par contre, il s’est empressé de retourner à Katumba avertir ma nièce, Espérance Nahimana, de la situation impensable en cours. Elle devait convaincre son oncle Cehusi de laisser la vie sauve à son autre oncle[2]. Malgré toutes les demandes répétées de ma nièce, Djuni n’a plus réapparu au grand jour et son corps n’a jamais été retrouvé. Une  situation très difficile à revivre se présentait à nouveau pour la famille de Venant Ntwenga.

Lire la suite...
 
Burundi : Clap fin dans l’affaire Interpetrol ? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 04/11/2012

L’affaire Interpetrol : Le Gouvernement présente ses sympathies aux anciens Ministres Denise Sinankwa, Athanase Gahungu, à l’ancien Gouverneur de la BRB Isaac Bizimana et au Directeur General d’Interpetrol selon un communiqué émanant du Gouvernement.

Par J. Isaac Bizimana

Un communiqué du Gouvernement émis le 12 octobre 2012 renseigne que le Gouvernement du Burundi avait inscrit à l’ordre du jour en conseil des Ministres du 11 et 12 octobre 2012 une note d’information relative au dossier Interpetrol présentée par le Ministre à la Présidence chargé de la Bonne Gouvernance et de la privatisation. Cette note informait le Conseil des Ministres de la « clôture d’un différent financier qui oppose l’Etat du Burundi à la Société Interpetrol en rapport avec deux paiements successifs faites cette société et de la dette douanière die par la même société » selon ce communiqué.

Lire la suite...
 
Nkurunziza : "La conférence de Genève sera déterminante pour le Burundi" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Le Temps, 26 octobre 2012

Genève marque une étape dans le développement du Burundi

 Pierre Nkurunziza, président du Burundi, présente les défis qui attendent son pays en reconstruction, à quelques jours d’une conférence

Plus de 15 années de conflit sociopolitique ont ravagé mon pays au cours des deux décennies précédentes. Ce furent des périodes d’instabilité et de violences qui ont laissé des traces dans l’économie et le tissu social burundais. Peu de familles ont été épargnées par le conflit et les traumatismes qu’il a engendrés. Les séquelles de cette période sombre de l’histoire de mon pays apportent encore quelques nuisances, auxquelles le peuple burundais doit faire face au quotidien.

Lire la suite...
 
L’ancien Bodyguard de Ndadaye rejette le rapport de l’ONU de 1996 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 24/10/2012

DEMENTI CONCERNANT LE RAPPORT DES NATIONS UNIES SUR L’ASSASSINAT DU PRESIDENT NDADAYE

 Par Gratien Rukindikiza

Mon démenti s’adresse à Arib qui a publié l’extrait du rapport des Nations Unies sous forme d’éclaircissement. En effet, ce rapport sorti en 1996 a été contesté par plusieurs personnes par son manque de professionnalisme. Des témoignages inventés de toutes pièces m’ont été attribués parce que les enquêteurs refusaient de publier ce que je leur avais expliqué.

Contrairement à ce qui est écrit et repris par Arib, le Colonel Bikomagu ne m’a jamais  donné un ordre de partir à l’Ile Maurice. Il ne savait même pas si je partais à l’étranger ce jour. Pour toute personne qui connaît l’organisation de la sécurité d’un Président, le chef d’Etat Major n’a pas des ordres à donner à cette sécurité. Le Colonel Bikomagu ne m’a jamais donné un ordre au moment où j’étais à la sécurité du Président Ndadaye. Lui–même sait que j’avais une liberté d’action et que j’avais posé des actes hors du palais sans qu’il soit au courant.

Lire la suite...
 
Pénurie d'essence au Burundi : la grogne sociale couve ! Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 14/10/2012

Bujumbura : quand devant une pénurie d’essence l’autorité de l’Etat fout le camp !

Par Muhakwanke Balthazar

Il y a des moments où la nation aux abois attend que le Chef de l’Etat sorte du silence promptement et partant, tire son épingle du jeu. Comme en ces jours où la pénurie d’essence sème un désespoir démesuré. Avec des stations quasiment en cessation d’activités, peu de bus de transport en commun aident les Burundais à se rendre au travail. A la fin de la journée, on se précipite au marché central dans l’espoir d’user de ses biceps pour arracher une place dans quelque bus vétuste. Des scènes d’une autre époque où les passagers passent par la fenêtre ou bagarrent à l’entrée du bus choquent. Dans ces chamailleries, bien des passagers se font voler porte-monnaie, montres ou téléphone. Voilà plus de deux semaines que le calvaire perdure. Le Gouvernement a beau multiplier les déclarations rassurantes, personne n’est dupe : les pétroliers souhaitent l’augmentation du prix et ils l’obtiendront. A quoi bon éprouver longtemps les nerfs des pauvres hères ?

Lire la suite...
 
Du Burundi unitaire à l'Etat fédéral : utopie ou nécessité ? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 08/10/2012

Le Burundi en marche vers l’Etat fédéral ?

 Par Hassan Ngendakumana

Ces dix dernières années, nous assistons dans notre pays un réel changement dans le sens du progrès démocratique.

A  l’origine de ce progrès se trouvent d’une part la population burundaise qui a bien compris que les conflits ethniques qui ont pendant longtemps endeuillé notre pays sont à bannir, et d’autre part, les différents acteurs politiques, sociaux et économiques qui continuent à œuvrer pour renforcer cette jeune démocratie burundaise sans bien évidemment oublier le corps de défense et de sécurité pour son rôle indéfectible à veiller à la sécurité nationale.

Lire la suite...
 
Une opération médiatique pour masquer un bilan dramatique Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 24/09/2012

Bujumbura organise une offensive médiatique internationale d’envergure!

 Par Daniel Kabuto

Le Gouvernement du Burundi semble l’avoir enfin compris : il est insensé pour un Etat moderne de négliger voire pire de mépriser la scène médiatique internationale. Ceux qui attendent le gouvernement de Bujumbura comme un maçon au pied du mur ont intérêt à ne pas braquer leur regard sur New York ou Genève. L’Assemblée Générale des Nations Unies accorde la priorité aux dossiers comme le Mali, la Somalie, la Syrie, les Soudans et l’Est de la RDC. Certes, la conférence des bailleurs de fonds du Burundi est un rendez-vous très important puisque le gouvernement et le peuple burundais souhaitent obtenir le financement du Cadre Stratégique de Croissance et de Lutte contre la Pauvreté, CSLP bis. Et en ces jours de crise économique mondiale, le Burundi a besoin qu’on lui souhaite bonne chance!

Lire la suite...
 
UPRONA : "Putsch politique organisé par Térence Sinunguruza" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 19/09/2012

MISE AU POINT SUR LE RETOUR A LA LEGALITE

CONSTITUTIONNELLE AU SEIN DU PARTI UPRONA.

Par Pacelli Ndikumana

A l’issue d’une convocation illégale du Congrès National du Parti Uprona qui s’est tenu le 16 Septembre 2012, les participants à ce congrès ont élus M. Charles Nditije comme Président, M. Felix Mboneko comme Vice-Président et enfin Gaston Sindimwo comme Secrétaire Général du Parti.

Il est important de signaler que conformément au jugement rendu par la Chambre administrative de la Cour Suprême, les Congrès communaux et provinciaux qui ont précédé ce congrès sont illégaux et par conséquent les invités au Congrès national de l’Uprona n’avaient aucune qualité et aucun pouvoir pour représenter les membres du Parti. Ce Congrès est donc illégal et les décisions ou mesures qui résultent de ce congrès sont nulles et de nul effet. Par conséquent,  les personnes qui ont été élues comme Président, Vice-Président et Secrétaire Général n’ont aucune qualité et aucun pouvoir pour représenter le Parti.

Lire la suite...
 
Un bloggeur sous la menace d’agents de renseignements burundais Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 19/08/2012

Qui a peur des idées d’un étudiant burundais en Russie ?

 Par Jean-Marie Ntahimpera

Avant-hier, je partageais sur le blog collectif zeraction.com dont je suis le rédacteur en chef un poème de Inès Kidasharira intitulé « Aux hommes forts ». J’ai décidé de partager ce poème avec la permission de son auteur parce qu’Ines m’a signifié qu’elle avait en peu pensé à moi en l’écrivant. Non pas que je sois un homme fort (je ne sais pas ce que ca signifie). Une façon, sans doute de me remonter le moral, de me rappeler qu’ « Être humain est un éternel combat ! ».

Parce que je lui avais fait par de mes inquiétudes, de mes frustrations. Je me pose trop de questions, sans toutefois trouver des réponses. Je n’arrive presque plus à écrire. Je me sens déboussolé. Parce que des agents de renseignements burundais opérant en Afrique du Nord et en Europe jurent de me rendre la vie dure si je n’arrête pas à écrire sur la politique burundaise, à dénoncer les abus du pouvoir de Bujumbura.

Lire la suite...
 
Le député Barekebavuge, "pickpocket" de la population de Cibitoke ? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 23/07/2012

L’Ignorance et l’arrogance de l’Honorable BAREKEBAVUGE Alexis

Par Hassan Ngendakumana

 On parle et on reparle, encore et encore de ce super influent et richissime Honorable BAREKEBAVUGE Alexis. Les sujets à son actif sont tellement nombreux qu’on n’aura du mal à les épuiser !!! Dans cet article, un seul sujet nous intéresse pour comprendre le niveau de compréhension des priorités pour le développement de la Province de Cibitoke  de cet Honorable BAREKEBAVUGE Alexis.

La construction d’un stade dit « moderne » au chef lieu de la Commune Buganda (commune natale de BAREKEBAVUGE Alexis).

Lire la suite...
 
Débat sur la maitrise de la démographie au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 21/07/2012

A propos de la régulation de la démographie

Par Dr Isidore Nkunzumwami

Je réagis sur les propos du ministre de l'Intérieur à propos de l'idée qu'il a de réguler la démographie dans notre pays. Sur quelles données le ministre de l’Intérieur se base-t-il pour fixer le nombre d’enfants par futur couple burundais à trois ?

Dès qu’il y a loi, il y a interdiction. Et dès qu’il y a interdiction, souvent des idées sont mises  en place pour contourner l’interdit. Souvent les conséquences sont inattendues et dramatiques.

Lire la suite...
 
Drame de Buta : Grossier mensonge et visées négationnistes ? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 21/07/2012

Le carnage des séminaristes de Buta

Laissons s’accomplir le dessein de Dieu.

 Par Salvator Sunzu, journaliste

Le drame de Buta a longtemps fait objet de plusieurs écrits relevant tantôt d’un véritable et légitime courroux et de révolte face à un carnage inacceptable, tantôt d’un sentiment de désolation et de soutien aux familles, tantôt d’un alarmisme outrancier en passant par une sorte de dramaturge artistique, de la spéculation voire même de la désinformation-manipulation, alors que d’autres ont des visées et objectifs purement politiques ou d’un rocambolesque cynisme. Très ancien du séminaire de Buta, et très touché par cette horreur, je me suis senti interpellé avec pour motif de remettre le drame dans son contexte, et dissuader ceux qui tentent de profiter d’une catastrophe pour une entreprise hautement et honteusement politicienne. Les réseaux aux apparences sibyllines qui sont tissés, et dont les tentacules atteignent même Vatican, cherchent manifestement à imposer une vision unilatérale et unique de l’histoire et des faits.

Lire la suite...
 
Portrait sans concession du très influent député Alexis Barekebavuge Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 12/07/2012

Honorable Alexis BAREKEBAVUGE, la Bible dans sa main, les Dollars dans  sa poche et les Complots dans sa tête.

Par Hassan Ngendakumana - 8 juillet 2012

Alexis BarekebavugeDans la suite de mon article publié la semaine passée portant sur l’abus de pouvoir devenu règle de vie pour Alexis BAREKEBAVUGE, point n’est besoin de rappeler que BAREKEBAVUGE Alexis n’était pas ce qu’il est maintenant 6 ans il y a. Il était simple et modeste comme tout autre burundais. Très malin il su construire sa personnalité d’homme de Dieu (born-again) pour gagner la sympathie de S.E le Président de la République. Toujours la Bible dans la main tout en ignorant son contenu, pour lui l’objectif était de profiter au maximum de sa proximité avec S.E le Président de la République pour devenir une puissance économique et politique de CIBITOKE.

Lire la suite...
 
La présence belge au cinquantenaire du Burundi a fait débat Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 05/07/2012 - Source Le Soir

Fallait-il se presser à Bujumbura ? [Le Soir, Mardi 3 juillet 2012]

Filip Reyntjens : « En matière de démocratie, il y a bien pire »

 Fallait-il envoyer une délégation belge de haut niveau au Burundi ?

Oui. C’est le 50e anniversaire d’un pays avec qui nous avons eu une histoire commune. La Belgique fait beaucoup d’efforts pour ce pays qui est, je crois, le quatrième bénéficiaire de l’aide bilatérale directe. Que ce pays ne soit pas une démocratie parfaite, c’est évident, mais si l’on devait ne pas aller dans un pays africain qui n’est pas une démocratie parfaite, on n’irait nulle part ! Il y a bien pire que le Burundi, et d’abord son voisin le Rwanda, où il n’y a pas de délégation aux fêtes des 50 ans de l’indépendance, parce qu’on n’y est pas invité.

Lire la suite...
 
Cinquantenaire du Burundi à Bruxelles : Y'a-t-il anguille sous roche ? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 05/07/2012

50 ans d’Indépendance au Burundi : Joie et déception au sein de la Diaspora burundaise de Belgique surtout les Associations culturelles

 Par Philippe Niyongabo

LA DIASPORA BURUNDAISE VIVANT EN BELGIQUE SE RETROUVE DEVANT UN NEPOTISME GRANDISSANT AU SEIN DES FONCTIONNAIRES DE L’AMBASSADE DU BURUNDI EN BELGIQUE.

Du jamais vu ai sein de notre communauté burundaise vivant en Belgique. Une société très fière d’être originaire du Burundi malgré les réalités de l’exil où chacun a son l’histoire particulier tandis que les fonctionnaires de l’Ambassade n’arrivent pas à trouver un représentant légalement au sein de la diaspora burundaise accepté par tous et toutes les associations d’origine burundaise qui existent en Belgique.

Lire la suite...
 
Le Prince Louis Rwagasore, sa vision et son programme… 50 ans après ! Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 01/07/2012

HOMMAGE APPUYE AU HEROS DE L’INDEPENDANCE NATIONALE

LE PRINCE LOUIS RWAGASORE

Libérat NTIBASHIRAKANDI - Dimanche, 1er juillet 2012

Les festivités du cinquantenaire divisent les Burundais. Certains se demandent s’il faut réellement fêter en grande pompe 50 ans d’indépendance dans un pays qui est à « la croisée des chemins », qui ne respecte pas les droits de l’homme, qui dépend à plus de 50% de l’aide extérieure, où les malades sont emprisonnés dans les hôpitaux suite à leur incapacité de payer les frais d’hospitalisation et des différentes prestations des médecins, etc. D’autres sont favorables aux festivités en grande pompe.

A tous mes compatriotes qui se posent de telles questions, je leur dirai fêtons en toute modestie ce cinquantenaire par respect de nos vaillants aïeux qui ont mené une lutte longue et acharnée pour arracher cette autodétermination. Le fer de lance de ce noble combat reste sans nul doute le Prince Louis Rwagasore et ses compagnons de lutte nationalistes. Ces Hérauts ont abattu un travail titanesque. Ils ont droit au respect et à l’honneur. Mais rien ne nous empêche de nous poser certaines questions : qu’avons-nous fait de cette indépendance ?

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 226 - 250 sur 424

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher