topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

ALERTE – PIERRE BUYOYA CONDAMNÉ À LA PERPÉTUITÉ POUR L'ASSASSINAT DE MELCHIOR NDADAYE : La Cour suprême du Burundi a condamné lundi l'ancien président Pierre Buyoya à la prison à vie pour "sa participation à l'assassinat de son successeur Melchior Ndadaye". [@rib News, 20/10/2020] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] ● Pour le fil complet des informations : Cliquez sur « Toute l’actualité » [Menu de gauche] ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire] 

Droits de l'Homme
CPJ : "La condamnation d'Hassan Ruvakuki doit être annulée" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Committee to Protect Journalists, le 8 janvier 2013

Burundi : La peine d'emprisonnement d'Hassan Ruvakuki réduite en appel

Nairobi -- Une cour d'appel au Burundi a aujourd'hui déclaré le journaliste Hassan Ruvakuki non coupable des accusations de terrorisme contre lui et réduit à trois ans de prison la peine d'emprisonnement à perpétuité qui lui avait été infligée, selon des journalistes locaux et des médias.

Ruvakuki, reporter de la radio locale Bonesha FM et correspondant de la chaîne française Radio France Internationale (RFI), est en prison depuis novembre 2011 après avoir été condamné en juin de la même année pour «participation à des attentats terroristes » sur la base de ses reportages sur un groupe rebelle local, selon des médias. En juin novembre 2011, Ruvakuki avait interrogé Pierre Claver Kabirigi, un ancien policier qui prétendait être le chef d'un nouveau groupe rebelle, le Front pour la Restauration de la Démocratie-Abanyagihugu.

Lire la suite...
 
Verdict Ruvakuki : La défense va saisir le ministre de la Justice Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 08 janvier 2013

Maître Fabien Segatwa : «Hassan Ruvakuki peut être libéré à tout moment»

Par Caroline Paré

Le verdict est tombé mardi 8 janvier au Burundi : le correspondant de RFI en swahili, Hassan Ruvakuki, est condamné à trois ans de prison par la Cour d’appel de Gitega. L’un des défenseurs de notre confrère, Me Fabien Segatwa, a réagi à ce verdict.

RFI : Le verdict est tombé : trois ans. Jusque-là, notre correspondant était condamné à la perpétuité. Quelle est votre réaction ?

Fabien Segatwa : Ma réaction est mitigée parce que, de toute façon, Hassan Ruvakuki est innocent. C’est pourquoi, dans un premier temps bien entendu, nous demandons au ministre de la Justice de lui accorder la libération conditionnelle puisqu’il a déjà fait un quart de sa peine. Par la suite, je vais également demander à mon client de se pourvoir en cassation.

Lire la suite...
 
Verdict Ruvakuki : "C'est une condamnation injuste", crie la défense Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 08/01/2013 – Source Reuters

Le Tribunal de Gitega, au Burundi, a réduit mardi en appel à trois ans de prison la peine d'emprisonnement à perpétuité infligée en juin 2012 au correspondant à Bujumbura de Radio-France Internationale en swahili.

Hassan Ruvakuki, qui travaille aussi pour une station de radio indépendante burundaise, avait été condamné en première instance pour complicité dans une attaque armée commise en 2011.

Lire la suite...
 
Le crime de Ruvakuki : refus de coopérer avec les services secrets Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

France 24, 08/01/2013

Le correspondant de RFI, Hassan Ruvakuki, écope de trois ans ferme en appel

Le journaliste avait été condamné en juin 2012 à la prison à vie pour "actes de terrorisme" en première instance pour avoir réalisé un reportage sur un groupe rebelle burundais. Il avait refusé de livrer des informations aux autorités.

Poursuivi pour "actes de terrorisme", Hassan Ruvakuki, le correspondant de la radio RFI au Burundi, a été condamné mardi à trois ans de prison ferme par la Cour d'appel. En première instance, le 20 juin 2012, le journaliste avait été condamné à la prison à vie.

Lire la suite...
 
Affaire Ruvakuki : "Le verdict est une mascarade et un déni de justice" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

FIJ, 8 janvier 2013

Fédération Internationale des Journalistes (FIJ) - Communiqué

La FIJ dénonce la condamnation d’un journaliste à trois ans de prison ferme au Burundi

 La Fédération Internationale des Journalistes (FIJ) a vigoureusement dénoncé aujourd’hui la condamnation du journaliste burundais Hassan Ruvakuki à trois ans de prison ferme. Hassan avait fait appel contre la peine à perpétuité dont il avait écopé devant le Tribunal de première instance de Muramvya.

Selon l’Union Burundaise des Journalistes (UBJ), un affilié de la FIJ, la Cour d'appel de Gitega (centre du pays), a rendu son jugement ce mardi 8 janvier 2013, condamnant Hassan à trois ans de servitude pénale principale pour « participation à une association formée dans le but d'attenter aux personnes et aux propriétés».

Lire la suite...
 
Un journaliste de RFI condamné à trois ans de prison au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RTBF, 8 janvier 2013

La justice burundaise a condamné mardi en appel un journaliste de Radio France Internationale (RFI), Hassan Ruvakuki, à trois ans de prison ferme, une peine beaucoup moins lourde que la perpétuité dont il avait écopé en première instance, mais qui a néanmoins suscité de larges protestations.

La Cour a abandonné les charges de "terrorisme" retenues au premier procès et déclaré coupable le journaliste et dix autres accusés de "participation à une association formée dans le but d'attenter aux personnes et propriétés".

Lire la suite...
 
Un journaliste burundais condamné en appel à trois ans de prison Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 08 janvier 2013

Bujumbura, Burundi - Le correspondant de Radio France Internationale (RFI) au Burundi, Hassan Ruvakuki, a été condamné mardi en appel à trois ans d’emprisonnement pour "participation à une entreprise terroriste", a-t-on appris à Bujumbura de source judiciaire.

Le verdict est tombé après plus d’un an de détention du journaliste de la section swaili de RFI qui avait été arrêté le 28 novembre 2011.

Lire la suite...
 
La condamnation de Ruvakuki est une menace déguisée destinée aux médias Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

France Info, 8 janvier 2013

Trois ans de prison au Burundi pour un journaliste de RFI

 Il encourait la réclusion criminelle à perpétuité. Hassan Ruvakuki, correspondant de Radio France Internationale au Burundi, a été condamné en appel à trois ans de prison mardi, pour "terrorisme". Il était poursuivi pour avoir fait... son métier.

Hassan Ruvakuki avait été arrêté en novembre 2011 en Tanzanie, alors qu'il effectuait un reportage sur la naissance d'un nouveau groupe rebelle. Le gouvernement burundais avait immédiatement accusé le journaliste de complicité de terrorisme.

Lire la suite...
 
RSF lance une pétition pour la libération de Hassan Ruvakuki Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Reporters sans frontières, 8 janvier 2013

Alerte urgente - BURUNDI

Hassan Ruvakuki condamné en appel à trois ans de prison :

pourquoi cet acharnement ?

 Reporters sans frontières est profondément déçue par le verdict prononcé, le 8 janvier 2013, par le président de la cour d'appel de Gitega (Centre) à l'encontre du journaliste Hassan Ruvakuki, lequel écope d'une peine de trois ans de prison ferme.

Les faits retenus contre le correspondant du service en swahili de Radio France Internationale (RFI) et journaliste de la radio Bonesha FM ont été requalifiés. Il est condamné pour "participation à une association formée dans le but d'attenter aux personnes et propriétés". En juin 2012, il avait été condamné en première instance à la réclusion à perpétuité pour "terrorisme".

Lire la suite...
 
Verdict Ruvakuki : Le pouvoir burundais n’a pas voulu perdre la face Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 08 janvier 2013

Burundi : trois ans de prison pour le journaliste de RFI Hassan Ruvakuki

Ce mardi 8 janvier Hassan Ruvakuki, journaliste de RFI a été condamné en appel à trois ans de prison. Il y a un an, le 28 novembre 2011, notre confrère correspondant de RFI en swahili était arrêté par les autorités burundaises. Il venait tout juste de se rendre en Tanzanie pour couvrir, en tant que journaliste, la naissance d'un nouveau groupe rebelle burundais. Hassan Ruvakuki avait alors été condamné une première fois à la prison à vie, « pour actes de terrorisme ».

La Cour d'appel de Gitega dans le centre du Burundi a apparemment décidé de couper la poire en deux. Alors que le tribunal de grande instance de Cankuzo, dans l’est du pays, avait condamné Hassan Ruvakuki à la prison à perpétuité pour « actes de terrorisme », la Cour d’appel de Gitega a décidé de reformuler le premier jugement.

Lire la suite...
 
Burundi : un journaliste condamné en appel à trois ans de prison Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 08/01/2013 – Source AFP

 Un journaliste burundais de Radio France Internationale (RFI), Hassan Ruvakuki, condamné à la prison à perpétuité en première instance pour « terrorisme », a vu  sa peine ramenée à trois ans de prison en appel.

« La Cour réforme le jugement et requalifie les faits à charge de Ruvakuki Hassan » et de ses co-accusés, et les « condamne à trois ans de servitude pénale principale » (prison ferme), a déclaré Fulgence Ruberintwari, le président de la Cour d'appel de Gitega (centre du Burundi) qui les jugeait.

Lire la suite...
 
Cinq ans après, toujours pas de Justice pour Agnès Dury Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Action contre la Faim, 27 décembre 2012

ASSASSINAT D’AGNES DURY AU BURUNDI :

5 ANS ET L’ENQUETE TOUJOURS DANS L’IMPASSE

 Paris, 27 décembre 2012 - Cinq ans déjà qu’Agnès Dury, humanitaire engagée auprès d’Action contre la Faim, était assassinée, le 31 décembre 2007, au Burundi. Les circonstances de ce drame et les raisons qui y ont mené ne sont toujours pas élucidées ; les procédures en France et au Burundi s’enlisent en l’absence de coopération entre les deux pays.

Pas de réelle implication du Burundi

Après la visite en France en avril 2012 de Valentin Bagorikunda, le Procureur Général du Burundi, et l’assurance de la réelle implication de la justice burundaise dans l’enquête sur le meurtre d’Agnès, les parties civiles avaient repris espoir. En effet, sa visite au TGI de Mâcon et sa rencontre avec la juge d’instruction ainsi que la procureur devait relancer positivement les procédures dans les deux pays. Malheureusement, ces promesses n’ont pas été suivies et 8 mois plus tard l’enquête est bloquée.

Lire la suite...
 
La PDG de l'AEF s'est rendue au Burundi pour soutenir Ruvavuki Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 22/12/2012 – Source RFI

 Marie-Christine Saragosse, la PDG de l'Audiovisuel extérieur de la France, a quitté Bujumbura ce mercredi 19 décembre après une visite de deux jours dans ce pays où elle était venue apporter son soutien à Hassan Ruvakuki, le correspondant de RFI en swahili, condamné à la prison à perpétuité en première instance pour actes de terrorisme, après qu'il s'était rendu en Tanzanie en vue de couvrir la naissance d'une nouvelle rébellion burundaise.

Madame Saragosse, qui a rendu visite au journaliste dans sa prison de Muramvya, dans le centre du Burundi, où il croupit depuis plus d'une année, a rencontré plusieurs responsables burundais dont le premier vice-président. Elle quitte le Burundi avec espoir, alors que le verdict du procès en appel de Hassan Ruvakuki est attendu le 8 janvier 2013.


 

 
Burundi : une ONG réclame une loi pour la protection des albinos Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 21/12/2012 – Source Xinhua

 L'ONG burundaise « Albinos Sans Frontières » (ASF-Burundi) réclame la mise en place d'une loi spécifique pour la protection des albinos burundais, estimés aujourd'hui à un millier de personnes, a indiqué vendredi à Bujumbura M. Kassim Kazungu, président de l'ASF- Burundi, à l'occasion d'une séance de plaidoyer et de réflexion sur la problématique d'albinisme au Burundi.

M. Kazungu a précisé que cette loi viendrait notamment protéger le droit à la vie des albinos au Burundi, dont 18 ont déjà été tués à cause des pratiques obscurantistes ainsi que des femmes répudiées par leurs maris suite à des naissances des enfants albinos taxés souvent de « fantômes ».

Lire la suite...
 
Burundi : la France accorde un prix des droits de l’Homme à l’ANSS Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 10/12/2012 – Source Xinhua

 L’ambassadeur de la France au Burundi Jean Lamy a remis lundi soir à Bujumbura une médaille marquant la mention du prix des droits de l’homme de la République française à l’Association nationale de soutien aux séropositifs et aux sidéens (ANSS).

Selon un communiqué de l’ambassade de France, l'ANSS s'est vue accorder cette distinction, à l' occasion de la Journée Internationale des Droits de l' Homme célébrée le 10 décembre de chaque année, pour ses efforts menés depuis plusieurs années dans le domaine de la lutte contre le sida.

Lire la suite...
 
Burundi : La FIJ rend visite à un journaliste condamné à perpétuité Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 05 décembre 2012

Burundi : la FIJ a rendu visite à Hassan Ruvakuki, correspondant de RFI, condamné à perpétuité

 La Fédération internationale des journalistes, la FIJ, a rendu visite le 4 décembre à Hassan Ruvakuki. Le correspondant de RFI en swahili est détenu à Gitega, dans le centre du pays, où il attend le verdict de son procès en appel pour le 8 janvier. Hassan Ruvakuki est un peu inquiet, mais déterminé.

Il a répété qu'il n'avait fait que son travail en couvrant la création d'un groupe rebelle burundais en Tanzanie. Les autorités l'accusent pourtant de terrorisme.

Lire la suite...
 
Burundi : pour la promotion d’une culture inclusive des handicapés Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 28/11/2012 – Source Xinhua

La présidente de l'ONG burundais "Femmes Albinos Espoir", Mlle Kanda Nathalie Muco, a demandé mardi au gouvernement burundais d'initier une politique de promotion d'une culture inclusive en faveur des personnes vivant avec un handicap.

Mme Muco, qui intervenait lors d'une conférence-débat organisée par cette organisation à l'occasion de la Journée mondiale des personnes handicapées célébrée le 3 décembre de chaque année, a déploré que ces personnes sont souvent stigmatisées, rejetées par la société burundaise et ne sont pas suffisamment intégrées, notamment dans le secteur de l'emploi, de l'enseignement, de la santé et des affaires publiques.

Lire la suite...
 
Affaire Ruvakuki : Une année d'emprisonnement injuste Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 28 novembre 2012

Burundi : il y a un an, l'arrestation d'Hassan Ruvakuki

 Correspondant de RFI en swahili, Hassan Ruvakuki venait tout juste de se rendre en Tanzanie pour couvrir, en tant que journaliste, la naissance d'un nouveau groupe rebelle burundais, lorsqu’il a été arrêté le 28 novembre 2011. Condamné une première fois à la prison à vie «pour actes de terrorisme», il a de nouveau été jugé en appel. Le verdict est attendu et doit être rendu le 8 janvier. Ses confrères de Bonesha FM dénoncent une année d'emprisonnement injuste.

Le 28 novembre 2011, Hassan Ruvakuki est arrêté par des policiers accompagnés d'agents des services de renseignement. Ces hommes l'emmènent dans un lieu inconnu, à l'est du pays, alors que pendant ce temps dans la capitale, son domicile est perquisitionné.

Lire la suite...
 
Burundi : Appel en faveur d’un journaliste arrêté il y a un an Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Reporters sans frontières, 28 novembre 2012

BURUNDI : Hassan Ruvakuki : déjà un an derrière les barreaux

 Un an après l'arrestation du journaliste Hassan Ruvakuki, le 28 novembre 2011, Reporters sans frontières lance un nouvel appel en faveur de sa libération. L'organisation estime que la mobilisation derrière le journaliste de Bonesha FM et correspondant du service en swahili de Radio France Internationale (RFI)  ne doit pas faiblir.

"Depuis le premier jour de cette affaire, nous répétons que Hassan Ruvakuki n'a fait que son travail de journaliste et n'a rien à faire derrière les barreaux d'une prison. Nous attendons le verdict du président de la Cour d'appel de Gitega avec impatience et voulons croire à la libération prochaine de notre confrère", a déclaré Reporters sans frontières.

Lire la suite...
 
Ouverture au Burundi d’une conférence internationale sur le Genre Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 27 novembre 2012

Bujumbura, Burundi - Le président du Burundi, Pierre Nkurunziza, a procédé mardi à l’ouverture d’une conférence internationale de deux jours sur le rôle des organes de sécurité dans la prévention et la lutte contre les violences faites aux femmes et aux filles. Les participants vont aussi chercher les voies et moyens de juguler le fléau social en Afrique et dans le monde.

"Nous sommes conscients qu’au Burundi et ailleurs, les violences faites aux femmes et aux filles sont devenues un problème épineux qui nécessite la prise de conscience de tout un chacun", a déclaré le président Nkurunziza.

Lire la suite...
 
Burundi : campagne contre les violences faites aux femmes Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 27 novembre 2012

 Bujumbura, Burundi  - Le chef de l’Etat du Burundi, Pierre Nkurunziza, a procédé lundi au lancement officiel d’une campagne nationale de 16 jours contre les violences faites aux femmes et aux filles.

"Le gouvernement du Burundi va tout mettre en œuvre pour que ces actes ignobles soient sévèrement réprimés et découragés conformément à la loi", a-t-il affirmé.

Lire la suite...
 
Conférence internationale à Bujumbura sur les violences au femmes Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 23 novembre 2012

Bujumbura, Burundi - Une conférence internationale sur le rôle des organes de sécurité dans la prévention et la lutte contre les violences faites aux femmes et aux filles est prévue à Bujumbura du 27 au 28 novembre prochain, a appris la PANA de source diplomatique dans la capitale burundaise.

La conférence s’inscrit dans le cadre de la "Campagne 2008-2015" du Secrétariat général des Nations unies visant à mettre fin aux violences faites aux femmes et aux filles.

Lire la suite...
 
L'ONU préconise une loi sur la succession en faveur des Burundaises Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 22/11/2011 – Source Xinhua

La Directrice Régionale d'ONU-Femmes en Afrique Centrale, la kenyane Diana Ofwana, a plaidé jeudi à Bujumbura pour la mise en place d'une loi sur la succession en faveur des femmes burundaises afin que celles-ci puissent jouir des fruits des héritages parentaux au même titre que les hommes.

Mme Ofwana a lancé cet appel à l'issue d'une entrevue avec le président burundais Pierre Nkurunziza dans le cadre des préparatifs de la 2ème Conférence Internationale des organes de sécurité pour lutter contre les violences faites aux femmes et aux filles africaines, prévue à Bujumbura du 27 au 28 novembre prochain dans la capitale burundaise.

Lire la suite...
 
Un cortège de l'opposition dispersé par la force à Bujumbura Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 19/11/2012

Au moins 9 personnes dont l’ancienne deuxième vice-présidente de la République Marina Barampama et l’ancienne ministre du Commerce Euphrasie Bigirimana ont été blessées dimanche lors de l’intervention de la police leur empêchant de se rendre à Gatumba dans une réunion du parti Frodebu.

Tout commence vers 11h du matin, un cortège de plus de 30 véhicules transportant les membres des partis Frodebu, MSD, UPD Zigamibanga et le CNDD part depuis le rond point du CHANIC, vers Gatumba. A quelque mètre du ruisseau connu sous le nom de Kajaga, une barrière est érigée par la police nationale. Mais des agents de renseignements étaient là aussi et quelques membres de la milice du parti au pouvoir.

Lire la suite...
 
Les opposants burundais tabassés par la police et les miliciens du pouvoir Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 18/11/2012

Perturbation des activités de l’opposition ADC-Ikibiri

D’après un témoin oculaire ayant requis l’anonymat

Les membres de la coalition ADC-Ikibiri ont été dispersés par des fusillades de la police nationale, des gaz lacrymogènes, des pompes à eau. D’autres frappés par les policiers. C’était ce dimanche le 18 novembre 2012 à la rivière Rusizi à partir de 11 Heures.

Les membres de la coalition ADC-Ikibiri se rendaient à Gatumba de la commune Mutimbuza  en province de Bujumbura communément appelée Bujumbura Rural où devrait se tenir une réunion qui avait était organisée par le parti Sahwanya-FRODEBU.

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 Suivante > Fin >>

Résultats 1001 - 1025 sur 1409

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher