topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Droits de l'Homme
Burundi : Un expert de l'ONU condamne le meurtre d'un militant anti-corruption Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

UN News Centre, 16 avril 2009

L'expert indépendant auprès des Nations Unies sur la situation des droits de l'homme au Burundi, Akich Okola, a exprimé jeudi son indignation face au meurtre d'Ernest Manirumva, vice-président de l'Observatoire de la lutte contre la corruption et les malversations économiques (OLUCOME).

Assassiné chez lui à Bujumbura le 8 avril, M. Manirumva était un leader dans la promotion de la bonne gouvernance au Burundi.

Lire la suite...
 
RSF prend acte de la décision d'acquitter Jean-Claude Kavumbagu Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 19/03/2009

 Reporters sans frontières - 19 mars 2009

BURUNDI : Le directeur du site Internet Net press acquitté après six mois de prison

Reporters sans frontières prend acte de la décision du tribunal de grande instance de Bujumbura, le 18 mars 2009, d'acquitter Jean-Claude Kavumbagu, directeur du site Internet Net press.

Le journaliste était incarcéré depuis le 11 septembre 2008, à la prison centrale de Mpimba, suite à une plainte pour "diffamation" déposée contre lui par le secrétaire général du gouvernement.

Il lui était reproché la publication d'un article accusant le président de la République, Pierre Nkurunziza, d'avoir dépensé 100 millions de francs burundais (71 000 euros) lors de son voyage en Chine, à l'occasion de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques, alors que le secrétariat général du gouvernement affirme ne lui avoir octroyé que 50 millions.

 
Les députés du Burundi confirment la pénalisation de l'homosexualité Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 16/03/2009 – Source Têtu

Pie NtavyohanyumaS'il n'y a pas de compromis entre l'Assemblée nationale et le Sénat, qui a rejeté le texte, c'est le vote des députés qui prévaudra.

Les députés burundais campent sur leur position : "L'amendement voté par le Sénat et qui retire du projet de révision du code pénal l'article qui criminalise l'homosexualité est rejeté à la quasi unanimité. Nous allons contacter le président du Sénat pour qu'on mette en place une commission paritaire chargée d'écrire un texte de compromis", a déclaré après le président de l'assemblée nationale, Pie Ntavyohanyuma.

Et si les deux chambres ne parviennent pas à s'entendre, c'est le vote de l'Assemblée nationale qui prévaudra.

Lire la suite...
 
Chapitre sur le Burundi du Rapport Mondial 2009 de Human Rights Watch Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 11/03/2009 – Source HRW

Burundi - Événements de 2008

 Les efforts pour résoudre le conflit entre le gouvernement et le dernier groupe rebelle actif, le Parti pour la Libération du Peuple Hutu-Forces Nationales pour la Libération (Palipehutu-FNL), ont marqué le pas. Des pourparlers préliminaires entamés début 2008 pour reprendre les négociations ont rapidement abouti à une impasse. En avril, les forces du FNL ont attaqué la capitale, Bujumbura. La Tanzanie, qui depuis longtemps accueillait les dirigeants du Palipehutu-FNL, les a expulsés en mai. S'ajoutant aux pertes subies dans les combats, ces actions ont ramené le groupe à la table des négociations et un nouveau cessez-le-feu a été signé le 25 mai. Toutefois, jusqu'au mois de novembre, le Palipehutu-FNL refusait de se joindre au processus politique s'il ne pouvait pas conserver son nom, bien que la constitution interdise les partis politiques basés sur une appartenance ethnique.

Les rebelles, les forces de sécurité et des civils armés liés au parti au pouvoir se sont rendus coupables d'exécutions extrajudiciaires d'opposants. Pendant ce temps, le Conseil National pour la Défense de la Démocratie-Forces pour la Défense de la Démocratie (CNDD-FDD), parti du Président Pierre Nkurunziza, s'est livré à des actes d'intimidation contre les partis rivaux et la société civile.

Lire la suite...
 
Maggy Barankitse promue Chevalier de la Légion d'Honneur Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

BBC, Friday, 27 February 2009

France awards 'Angel of Burundi'

'Maggy' Barankitse has helped care for 10,000 children since 1993

A woman known as the "Angel of Burundi" has been awarded one of France's highest honours for humanitarian work.

Marguerite Barankitse has spent 14 years caring for 10,000 orphans who were the victims of war and HIV/Aids.

She also offers a place for women and child refugees returning to Burundi to rebuild their lives.

The title of Chevalier of the Legion of Honour was bestowed upon Ms Barankitse on Friday by French Secretary of State for Human Rights Rama Yade.

Lire la suite...
 
ONUSIDA salue le rejet par le Sénat d'un projet de loi criminalisant l'homosexualité Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

UN News Centre, 18 février 2009

 ONUSIDA, le programme commun des Nations Unies sur le VIH/ Sida a salué mercredi le rejet par le Sénat du Burundi d'un projet de loi visant à criminaliser l'homosexualité.

A une très large majorité, les sénateurs du Burundi se sont opposés à un amendement au code pénal qui proposait l'emprisonnement des personnes ayant des rapports sexuels avec des personnes du même sexe.

«En rejetant cet amendement, les sénateurs au Burundi ont protégé les droits de l'homme de leur peuple,» a déclaré Michel Sidibé, le directeur exécutif d'ONUSIDA. «Ils servent aussi d'exemple à suivre pour les autres législateurs dans le monde qui doivent arrêter les lois qui bloquent la lutte contre le sida.»

Lire la suite...
 
HRW : le Sénat burundais sur le point de violer les droits humains élémentaires Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 16/02/2009

Burundi : Le parlement devrait respecter le droit à la vie privée et rejeter une loi répressive

Le projet de révision du code pénal violerait le droit international

 (Bujumbura, le 16 février 2009) - Le parlement du Burundi devrait respecter ses obligations en matière de droits humains et rejeter un projet de révision du code pénal qui interdirait les pratiques homosexuelles consenties, a déclaré aujourd’hui Human Rights dans une lettre (ci-joint) au président Peter Nkurunziza et aux membres du Sénat burundais.

Les législateurs ont rectifié d’autres aspects du code pénal proposé qui posaient problème, supprimant la peine de mort et faisant de la torture, du génocide, des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité des délits punissables. Cependant, ils n’ont pas jusqu’ici modifié une disposition qui imposerait des peines pouvant atteindre deux ans de prison pour pratique homosexuelle consentante. Human Rights Watch a affirmé que cette disposition violerait la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples, ainsi que le Pacte international relatif aux droits civils et politiques (PIDCP) dont le Burundi est signataire. Il est prévu que le projet révisé soit mis au vote en session plénière du Sénat, le 17 février 2009.

Lire la suite...
 
Alison Des Forges tuée dans un crash d'avion aux USA Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 14/02/2009 - Source AFP

Alison Des ForgesUne spécialiste mondiale du génocide de 1994 au Rwanda, l'Américaine Alison Des Forges, 66 ans, se trouvait à bord de l'avion qui s'est écrasé jeudi soir à Buffalo (nord de l'Etat de New York), a rapporté vendredi l'organisation des droits de l'homme Human Rights Watch.

L'accident a fait 50 morts, tous les passagers à bord et un homme au sol, qui se trouvait dans la maison sur laquelle l'appareil est tombé puis a pris feu.

"La mort d'Alison est un drame non seulement pour HRW, mais aussi pour le Rwanda et la région des Grands Lacs" en Afrique, a déclaré dans un communiqué le directeur de l'organisation, Kenneth Roth.

Lire la suite...
 
Le Gouvernement burundais épinglé par le CPJ pour le cas Kavumbagu Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 11/02/2009

Le CPJ publie son Rapport 2008 sur la liberté de la presse dans le monde

Jean-Claude KavumbaguNew York, le 10 Février, 2009 — Le Comité pour la Protection des Journalistes (CPJ) a publié mardi son rapport 2008, bilan de l’état de la liberté de la presse dans le monde. Le rapport, intitulé Attaques contre la Presse en 2008, évalue de manière critique la situation de 150 pays. Le livre dans son intégralité est disponible en ligne en Anglais et Français, sur notre site Internet : www.cpj.org.

Concernant l’Afrique, le rapport met l’accent sur les tendances suivantes :

● Un total de 25 journalistes étaient derrière les barreaux pour leur travail à la fin de l’année 2008, un de plus que l’année 2007. Plus des deux tiers de ces journalistes étaient détenus sans aucune inculpation.

Lire la suite...
 
EXAMEN PERIODIQUE UNIVERSEL DU BURUNDI Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

FIDH, 20 jan 2009

Communiqué de presse

A l’issue du dialogue interactif sur la situation des droits de l’Homme au Burundi qui s’est tenu ce jour entre la délégation du Burundi et les Etats membres des Nations unies, la coalition des ONG se félicitent que nombre de leurs préoccupations aient été reprises et soutenues par les délégations ayant pris part à cet examen.

Les questions portant sur la liberté de réunion et d’association, la mise en place d’une Commission nationale indépendante des droits de l’Homme, l’indépendance de la justice, les violences et discriminations basées sur le genre, les arrestations arbitraires, les conditions de détention, les actes de torture, les droits de l’enfant et la justice transitionnelle ont notamment fait l’objet de questions et de recommandations précises adressées au Gouvernement du Burundi.

Lire la suite...
 
Manifestation de Burundais à Bruxelles Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 20/01/2009

Bruxelles, Belgique - Plusieurs dizaines de Burundais ont manifesté, lundi, devant les locaux des institutions européennes à Bruxelles pour réclamer la libération du journaliste Alexis Sinduhije, arrêté le 3 novembre à Bujumbura par les forces de l'ordre.

Le journaliste, fondateur de la "Radio publique africaine" au Burundi, a été arrêté avec 37 de ses sympathisants qui le soutiennent pour son courage politique et notamment pour ses émissions de lutte contre l'ethnisme.

Lire la suite...
 
Manifestation à Bruxelles pour la libération d’Alexis Sinduhije Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 15/01/2009

Alexis SinduhijeUne manifestation est organisée ce lundi 19 janvier 2009 à Bruxelles pour demander à l’Union européenne de faire pression sur le Gouvernement burundais pour la libération immédiate et sans condition de M. Alexis Sinduhije ainsi que d’autres prisonniers d’opinions détenus arbitrairement au Burundi, apprend-on auprès des organisateurs.

Selon la même source, cette manifestation, à laquelle sont conviés les membres de la diaspora burundaise, les amis du Burundi et les défenseurs des droits de l’Homme, se déroulera devant le Parlement européen (rond-point Schuman) de 10H30 à 12H30.

Lire la suite...
 
Le prix Olof Palme décerné au gynécologue congolais Denis Mukwege Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 09/01/2009 – Source AFP

Dr Denis MukwegeLe prix Olof Palme 2008 a été décerné au gynécologue congolais Denis Mukwege, le fondateur d'un hôpital qui soigne les femmes victimes de viols dans l'Est de la République démocratique du Congo, a annoncé jeudi le fonds qui attribue la récompense.

"Son travail est un exemple extraordinaire de ce que le courage, la ténacité et l'espoir immuable permettent d'accomplir pour les droits et la dignité de l'être humain en des temps où ces valeurs semblent les plus ignorées", salue dans un communiqué le Fonds mémorial Olof Palme, créé en souvenir du Premier ministre suédois assassiné.

Lire la suite...
 
Le Burundi va créer une commission indépendante des droits humains Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 27/12/2008

Nahayo ImmaculéeBujumbura, Burundi - Le gouvernement burundais compte mettre sur pied une commission nationale indépendante des droits de l'homme dès le mois de janvier prochain, a déclaré samedi à Bujumbura le ministre burundais des Droits de la personne humaine et du genre, Mme Immaculée Nahayo.

Elle a affirmé qu'un comité interministériel examine depuis mai dernier un projet de loi sur ladite commission qui sera transmis à l'Assemblée nationale et au Sénat pour son adoption.

Lire la suite...
 
La Déclaration universelle des droits de l'Homme a soixante ans Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 10/12/2008 - Source AFP

Il y a soixante ans, le 10 décembre 1948, l'Assemblée générale de l'Onu adoptait à Paris la Déclaration universelle des droits de l'Homme (DUDH) texte fondateur qui a inspiré le droit international d'après-guerre, mais dont l'idéal proclamé reste lointain et contesté.

Soixante ans après son adoption, la DUDH est confrontée à des défis nouveaux comme la lutte antiterroriste, la montée de pays comme la Chine, l'affirmation du fait religieux ou la répression de la "cyber-dissidence".

Lire la suite...
 
HRW appelle les sénateurs burundais à amender le tout nouveau code pénal Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

HRW, le 3 décembre 2008

 Burundi : L’Assemblée nationale abolit la peine de mort et criminalise la torture

Des amendements relatifs à la conduite homosexuelle, à la violence conjugale et aux abus d’autorité sont nécessaires

(Bujumbura, le 3 décembre 2008) – L’Assemblée nationale du Burundi vient d’adopter  d’importantes avancées en matière de droits humains dans le code pénal qu’elle a voté le 22 novembre 2008, notamment en abolissant la peine de mort et en rendant passibles de sanctions pénales au regard du droit burundais la torture, le génocide, les crimes de guerre et les crimes contre l’humanité, a déclaré Human Rights Watch aujourd’hui.

Toutefois trois modifications du code sont préjudiciables aux droits humains. Ces modifications feraient de la conduite homosexuelle consensuelle un délit pénal, dépénaliseraient la détention arbitraire commise par des agents de l’Etat, et limiteraient la responsabilité de l’Etat dans le traitement des violences conjugales. Pour devenir une loi, le code doit être approuvé par le Sénat et signé par le président.

Lire la suite...
 
Le Burundi en examen à l’ONU : violences sexuelles contre les femmes Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Tdh, 3 décembre 08

Juan Gasparini

Le Burundi était sur le grill de l’examen périodique universel mardi 2 décembre. Sa délégation, dirigée par deux femmes ministres, Immaculé Nahayo, chargée de la Solidarité, droits de l’homme et du genre, et Clotilde Niragira, ministre du Travail et de la fonction publique, ainsi que par le procureur de la République, Elysée Ndaye a reconnu l’ampleur des abus et des agressions sexuelles dont les femmes et les jeunes filles sont victimes dans ce pays.

Il s’agirait d’une séquelle de la guerre civile qui a pris fin par un cessez-le-feu en 2006.

Le problème avait été soulevé, entre autres, par la France, le Luxembourg, l’Allemagne, les Pays Bas, la Grande Bretagne, l’Autriche, la Suisse, l’Argentine et le Vatican.

Lire la suite...
 
Burundi : La liberté d'expression et d'association menacée, selon un expert de l'ONU Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

UN News, Centre, 1 décembre 2008

L'expert indépendant auprès des Nations Unies sur les droits de l'homme au Burundi, Akich Okola, a exprimé lundi sa profonde préoccupation concernant la détérioration de la situation en matière de liberté d'expression et d'association dans le pays.

«Le gouvernement doit restaurer un climat politique calme et prendre toutes les mesures nécessaires pour mettre fin au harcèlement et à l'intimidation des journalistes et des représentants de la société civile, des syndicats et des partis politiques», a dit M. Okola. « Il faudrait que cela se produise rapidement avec la libération de toutes les personnes qui sont détenues pour avoir exprimé leur opinion », a-t-il ajouté.

Lire la suite...
 
Burundi : nouveau code pénal entre progressisme et conservatisme Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

FIDH, mercredi 26 novembre 2008

 La Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme (FIDH) et son organisation membre au Burundi, la Ligue Burundaise des droits de l’Homme – ITEKA, accueillent avec satisfaction l’adoption d’un nouveau code pénal au Burundi qui consacre notamment l’abolition de la peine de mort mais regrettent fortement que celui-ci légifère sur la vie privée en pénalisant l’homosexualité.

Le 22 novembre 2008, le parlement burundais a adopté un nouveau code pénal commuant la peine de mort en servitude pénale à perpétuité et mettant ainsi un terme à un moratoire de fait en vigueur depuis 2001.

Lire la suite...
 
Appels à la libération d’Alexis Sinduhije victime de son courage Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 12/11/2008

Alexis SinduhijeAu Burundi comme à l’étranger, les appels se multiplient pour la libération d’Alexis Sinduhije, notre ancien confrère devenu leader politique. Mais les pressions diplomatiques tous azimuts et celles des défenseurs des droits de l'homme, aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur du pays, n'ont jusqu’ici pas réussi à faire revenir à la raison le pouvoir du CNDD-FDD pour libérer l'un des journalistes burundais les plus connus.

Alexis Sinduhije a été arrêté depuis la semaine dernière pour, avait-on argué dans un premier temps, avoir tenu une réunion qualifiée par les autorités de clandestine puisque son parti n’est pas encore officiellement reconnu.

Lire la suite...
 
HRW : le pouvoir burundais veut réduire au silence les voix dissidentes Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 05/11/2008

Human Rights Watch (Communiqués de presse)

Burundi : Les détentions d’opposants politiques portent atteinte aux droits humains

« Il semble que le parti au pouvoir fasse appel aux forces de l’ordre pour réduire au silence les voix dissidentes. »

Alison Des Forges, conseillère sénior pour l'Afrique à Human Rights Watch

(Bujumbura, le 5 novembre 2008) – La détention du militant politique Alexis Sinduhije et de 36 autres personnes par la police burundaise le 3 novembre 2008 témoigne des obstacles croissants au libre exercice des droits civils et politiques au Burundi, a déclaré Human Rights Watch aujourd’hui. Sinduhije, ancien journaliste de radio réputé, tente depuis le mois de février de former un parti politique d’opposition, le Mouvement pour la sécurité et la démocratie (MSD).

Les détentions font suite au harcèlement incessant des leaders de plusieurs partis opposés au parti dominant, le Conseil National pour la Défense de la Démocratie – Forces de Défense de la Démocratie (CNDD-FDD).

Lire la suite...
 
Human Rights Watch salue les condamnations pour le massacre de Muyinga Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 27/10/2008

Burundi : Les condamnations pour le massacre de Muyinga sont une victoire

15 soldats sont condamnés pour les exécutions de 31 civils

(New York, le 24 octobre 2008) – La condamnation le 23 octobre par un tribunal militaire de 15 soldats pour le massacre de 31 civils dans la province de Muyinga en 2006 est un coup important porté contre l’impunité au Burundi, a déclaré Human Rights Watch aujourd’hui. La série d’assassinats se classe parmi les pires atrocités commises par les forces de sécurité de l’Etat depuis l’entrée en fonctions du Président Pierre Nkurunziza en 2005.

« Après plus de deux ans, les familles des victimes de Muyinga ont enfin obtenu un peu de justice », s’est félicitée Alison Des Forges, conseillère senior à la division Afrique de Human Rights Watch. « Espérons que cela signifie que le Burundi est déterminé à mettre un terme aux exactions horribles et  récurrentes contre son peuple. »

Lire la suite...
 
Martti Ahtisaari prix Nobel de la Paix 2008 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 10/10/2008 - Source AFP

Martti Ahtisaari, prix Nobel de la Paix 2008Le prix Nobel de la paix a été attribué vendredi à l'ancien président finlandais Martti Ahtisaari pour ses nombreuses médiations de paix à travers le monde depuis 30 ans, malgré un échec notable au Kosovo.

« Ces efforts ont contribué à un monde plus pacifique et à la "fraternité entre les nations" dans l'esprit d'Alfred Nobel », a déclaré à Oslo le président du comité Nobel norvégien, Ole Danbolt Mjoes.

Agé de 71 ans, Martti Ahtisaari a sillonné la planète au service de la paix, notamment à la tête de la Crisis Management Initiative (CMI, Initiative de gestion des crises), l'ONG qu'il a fondée en 2000.

Lire la suite...
 
Le CNDD-FDD s’en prend aux droits civils et politiques des citoyens burundais Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 01/10/2008

Le parti CNDD-FDD (au pouvoir) cherche actuellement à se soustraire des obligations des instruments internationaux déjà ratifiés depuis longtemps par le Burundi, apprend-on de source proches de l’Assemblée nationale.

Ce mercredi 1er octobre, l'Assemblée nationale du Burundi va examiner, en seconde lecture, la loi portant ratification du « Protocole facultatif se rapportant au Pacte international relatif aux droits civils et politiques », alors que cette loi avait déjà été votée en première lecture lors de la session ordinaire de juin 2008 par les deux chambres du Parlement burundais, l'Assemblée nationale et le Sénat.

Lire la suite...
 
Les violations des droits de l'Homme en augmentation au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 28/09/2008 

Bujumbura, Burundi - En une semaine, les violations des droits de l'Homme ont sensiblement augmenté au Burundi, passant de 81 à 264 cas, selon le rapport hebdomadaire de la section droits de l'Homme du Bureau intégré des Nations unies dans ce pays (BINUB), reçu par la PANA.

L'essentiel de ces violations des droits l'Homme est imputable à la Police, responsable de 262 cas, qui, selon le rapport, se répartissent ainsi: trois cas d'atteinte au droit à la vie, trois cas d'atteinte à l'intégrité physique, un viol, 55 détentions arbitraires, 112 non-enregistrements au registre de rétention et de garde à vue, 37 cas de mauvaises conditions de détention et 38 cas de non séparation des enfants avec des adultes en détention.

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 Suivante > Fin >>

Résultats 1201 - 1225 sur 1238

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher