topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Politique
Burundi : le parti au pouvoir mobilise fortement contre l'ONU et l'UE Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 17/09/2017 – Source AFP

Le parti au pouvoir au Burundi a fortement mobilisé samedi à Bujumbura contre un récent rapport des experts des Nations unies qui a appelé la Cour pénale internationale (CPI) à enquêter sur de crimes contre l'humanité commis par les autorités burundaises.

"Des dizaines de milliers de militants du parti CNDD-FDD" (au pouvoir), ont défilé dans les rues de Bujumbura, selon le compte twitter du parti, qui a évoqué "une marée humaine (...) pour dénoncer un rapport biaisé et sans effets".

Lire la suite...
 
Burundi : le parti au pouvoir fulmine contre le Rapport d’enquête de l’ONU Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 16/09/2017 – Source Xinhua

L'ONU mise en garde par le parti au pouvoir burundais en cas de validation du rapport de la Commission d'enquête

Le secrétaire général du Conseil national pour la défense de la démocratie-Forces pour la défense de la démocratie (CNDD-FDD, parti au pouvoir), Evariste Ndayishimiye (photo), a mis en garde samedi à Bujumbura l'Organisation des Nations unies (ONU) en cas de "validation" du rapport final de la Commission d'enquête du Conseil des droits de l'homme des Nations unies sur le Burundi du 11 août dernier dont la présentation est prévue le 18 septembre prochain à Genève (Suisse).

Lire la suite...
 
Willy Nyamitwe anime une conférence publique à Paris contre le Rapport de l’ONU Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 13/09/2017

COMMUNIQUE

L'Ambassade de la République du Burundi en France  a l’honneur  d’inviter:

1. la communauté burundaise de France

2. la diaspora africaine de France

3. les burundais résidant dans les pays voisins et  les amis du Burundi

à prendre part à une conférence publique qui aura lieu ce samedi 16 septembre 2017.

Invité spécial : Ambassadeur Willy NYAMITWE, Conseiller Principal à la Présidence du Burundi en charge de la communication et des Médias.

Lire la suite...
 
Burundi : Le CNARED condamne la position de l’UA sur le rapport de l’ONU Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 11 septembre 2017

Le commissaire à la paix et à la sécurité de l’Ua attise la colère de l’opposition burundaise

Bujumbura, Burundi - Le Conseil national pour la défense de l’accord d’août 2000, à Arusha, en Tanzanie, sur la paix, la réconciliation et l’Etat de droit (Cnared, principale plate-forme de l’opposition intérieure et en exil), a rendu publique, lundi, une déclaration condamnant, avec véhémence, la récente prise de position du Commissaire à la paix et à la sécurité de l’Union africaine (Ua), Ismaïl Chergui (photo), en faveur de la Cour africaine des droits de l’homme pour enquêter et juger les crimes politiques au Burundi, en lieu et place de la Cour pénale internationale (Cpi).

Lire la suite...
 
Bujumbura salue la "clairvoyance" de l'UA sur la situation burundaise Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 11/09/2017 – Source Xinhua

Le Forum National des Femmes du Burundi a salué la "clairvoyance" de l'Union Africaine (UA) sur la situation burundaise, a déclaré samedi à Bujumbura Ménédore Nibaruta, vice-président de ce forum regroupant plusieurs associations féminines burundaises.

Mme Nibaruta s'exprimait au cours d'un point de presse tenu en marge d'une manifestation (photo) de ce forum contre le rapport de la commission d'enquête du Conseil des droits de l'homme de l'ONU sur le Burundi.

Lire la suite...
 
Burundi : l'opposition en exil se félicite du rapport de l'ONU Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 06-09-2017

Pancrace Cimpaye (photo), porte-parole du Cnared, plateforme d'opposition burundaise en exil, s'est félicité de la publication du rapport de l'ONU qui expose les crimes commis par le pouvoir de Pierre Nkurunziza et exhorte la CPI à s'en saisir.

Une commission indépendante d'enquête de l'ONU sur les crimes commis au Burundi a rendu son rapport le 4 septembre. Elle exhorte la Cour pénale internationale (CPI) à enquêter de toute urgence sur les crimes contre l'humanité et autres atrocités au Burundi.

Lire la suite...
 
Bujumbura "satisfait des avancées" du processus du dialogue politique Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 06/09/2017 – Source Xinhua

Le ministère des Relations extérieures et de la Coopération internationale (MRECI, photo siège) du Burundi est "satisfait des avancées" du processus du dialogue politique interburundais au niveau de ses dimensions interne et externe, a déclaré dans une interview accordée à Xinhua Jean de Dieu Ndikumana, secrétaire permanent au MRECI.

Ce processus, placé sous l'égide de la Communauté est-africaine (CEA) regroupant à ce jour six Etats (Kenya, Tanzanie, Ouganda, Burundi, Rwanda et Soudan du Sud), a été initié en janvier 2016 à la suite de la nouvelle crise électorale burundaise déclenchée le 26 avril 2015 et marquée par le coup d'Etat manqué du 13 mai de la même année.

Lire la suite...
 
Burundi : Les amis de la criminelle milice Imbonerakure Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

La Libre Belgique, 4 septembre 2017

Les enquêteurs de l’Onu sur les violations des droits de l’homme au Burundi viennent de presser la Cour pénale internationale (CPI) d’ouvrir une dossier sur ce pays en raison de graves abus commis « en majorité par des membres du Service national de renseignement, de la police et de l’armée, ainsi que des Imbonerakure », la ligue des jeunes du parti au pouvoir, le CNDD-FDD.

L’Onu qualifie depuis plusieurs années les Imbonerakure de « milice » et les ONG burundaises les accusent de nombreux crimes.

Lire la suite...
 
Burundi : plus de deux ans de crise violente Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 04/09/2017 – Source AFP

Le Burundi, où l'ONU demande l'ouverture d'une enquête de la Cour pénale internationale (CPI), connaît une grave crise depuis la candidature en avril 2015 du président Pierre Nkurunziza à un troisième mandat controversé, et son élection en juillet de la même année.

Les violences ont fait 500 à 2.000 morts selon les sources (ONU ou ONG) et poussé près de 400.000 Burundais à l'exil.

Lire la suite...
 
Burundi : De grandes manœuvres pour contrer un rapport onusien accablant Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 01/09/2017 – Source Xinhua

Le Burundi créera une commission parlementaire spéciale chargée d'examiner le contenu des rapports d'enquête internationaux sur le pays

Les députés de l'Assemblée nationale burundaise se sont convenus jeudi sur la mise en place d'une commission parlementaire spéciale chargée d'examiner le contenu des rapports des commissions internationales d'enquête produits sur le Burundi, a constaté Xinhua sur place.

Lire la suite...
 
La commission parlementaire de trop au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Deutsche Welle, 01.09.2017

Le parlement a mis en place une commission spéciale, chargée de conduire une contre-enquête sur les conclusions sévères d'un rapport des Nations unies sur les droits de l'homme au Burundi. Mais la commission divise.

Le rapport onusien sera publié lundi prochain et évoque des cas d'exécutions extrajudiciaires, disparitions forcées, tortures et violences sexuelles.

Lire la suite...
 
Burundi : mise en place d'une commission d'enquête Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

BBC Afrique, 1 septembre 2017

Le parlement burundais vient de mettre sur pied une commission spéciale composée de 12 députés. Elle sera chargée d'enquêter sur des informations contenues dans un rapport d'experts indépendants des Nations Unies.

Le rapport établit la persistance de crimes commis par les services de sécurité et les ''imbonerakure'' c'est-à-dire la jeunesse du parti au pouvoir.

Lire la suite...
 
Burundi : l'Accord d'Arusha "ne peut pas supplanter" la Constitution, dit le CNDD-FDD Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 31/08/2017 – Source Xinhua

L'Accord d'Arusha pour la Paix et la Réconciliation au Burundi(AAPRB) conclu à Arusha (nord de Tanzanie) "ne peut pas supplanter la loi-mère" qu'est la Constitution burundaise en vigueur promulguée le 18 mars 2005 au lendemain d'un vote référendaire populaire, a déclaré mercredi le parti au pouvoir au Burundi.

Nancy-Ninette Mutoni (photo), porte-parole du Conseil National pour la Défense de la Démocratie-Forces pour la Défense de la Démocratie (CNDD-FDD, parti au pouvoir), a fait ces remarques dans un point de presse tenu 17 ans après la signature de cet accord.

Lire la suite...
 
L’ambassadrice du Burundi en France décrit "un pays en paix" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

France 24, 31/08/2017

Au Burundi, "la crise est passée depuis longtemps", selon son ambassadrice en France

À l'occasion de la journée internationale des disparitions forcées, l'ambassadrice du Burundi en France, Christine Nina Niyonsavye, était l'invitée de France 24. Elle décrit "un pays en paix" où "la crise est passée depuis longtemps".

"La crise dont on parle de manière régulière n'existe plus." Christine Nina Niyonsavye, l'ambassadrice du Burundi en France, estime que "depuis presque deux ans", son pays "se développe" grâce à "des institutions qui fonctionnent".

Lire la suite...
 
Le Burundi met en place un Observatoire de lutte contre le génocide Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Deutsche Welle, 30.08.2017

La loi créant l’Observatoire national pour la prévention et l’éradication du génocide, des crimes de guerre et crimes contre l'humanité a été votée par le parlement. Mais elle divise la classe politique.

L'opposition dénonce la volonté du pouvoir en place de dresser un écran de fumée sur cette question très sensible. De son côté, le parti présidentiel, CNDD-FDD, dément toute récupération politique.

Lire la suite...
 
Contribution pour les élections de 2020 : L’OLUCOME dénonce "un vol organisé" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 28/08/2017 

COMMUNIQUE DE PRESSE  N° 020 /OLUCOME/08/2017 PORTANT  SURLA CONTRIBUTION OBLIGATOIRE DES CITOYENS BURUNDAIS POUR LES ELECTIONS DE 2020.

« Le Gouvernement du Burundi ne devrait pas voir seulement dans sa population les impôts et taxes. »

1. L’Observatoire de Lutte contre la Corruption et les Malversations Economiques (OLUCOME) vient d’apprendre que l’une des conclusions de la réunion tenue ce mardi le 22 août2017 par  le Ministre de l’Intérieur et de la Formation Patriotique à l’endroit des Gouverneurs et des administrateurs communaux est  de plaider en vue d’une mise en place d’un décret relatif à la contribution obligatoire de chaque citoyen pour la préparation des élections de 2020.

Lire la suite...
 
Rapprochement entre les jeunes des partis au pouvoir au Burundi et en RDC Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Jeune Afrique, 25 août 2017

RDC – Burundi : quand les jeunes du parti de Kabila s’affichent avec les Imbonerakure

La ligue des jeunes du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), formation politique du président congolais Joseph Kabila, a répondu favorablement le weekend dernier à une invitation des Imbonerakure, mouvement de jeunesse burundais affilié au CNDD-FDD, le parti au pouvoir. Ces jeunes sont soupçonnés d'être une milice supplétive des forces armées burundaises. Un affichage assumé qui suscite la controverse à Kinshasa. [Photo : le président burundais Pierre Nkurunziza (sweat bleu) au milieu des jeunes du parti au pouvoir en RDC.]

Lire la suite...
 
Burundi : Nkurunziza remercie ses compatriotes pour l'avoir réélu en 2015 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 20/08/2017 – Source Xinhua

Le président du Burundi, Pierre Nkurunziza, a remercié ce week-end ses compatriotes pour l'avoir réélu au cours du scrutin présidentiel burundais de 2015.

Au cours des scrutins présidentiels précédents de 2005 et 2010, le président Nkurunziza en était également sorti vainqueur, d'abord au suffrage universel indirect via un vote parlementaire, et ensuite au suffrage universel direct par une consultation directe de la population burundaise.

Lire la suite...
 
Le maire de Bujumbura déplore "beaucoup d'irrégularités" dans sa gestion Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 17/08/2017 – Source Xinhua

L'absence d'une loi régissant la province urbaine de Bujumbura-Mairie est à la base de "beaucoup d'irrégularités", a déclaré mercredi à Bujumbura Freddy Mbonimpa (photo), maire de la ville de Bujumbura.

Le maire Mbonimpa exprimait ainsi ses préoccupations au cours d'une réunion des activités des élus locaux de Bujumbura-Mairie sous l'égide du président du sénat burundais, Révérien Ndikuriyo.

Lire la suite...
 
Élections au Burundi : sonnantes et… trébuchantes ? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Jeune Afrique, 10 août 2017

Le Président burundais Pierre Nkurunziza demande à ses compatriotes de financer eux-mêmes les élections de 2020. Sursaut patriotique ou jalon d’une nouvelle candidature ?

Le droit de vote deviendra-t-il un devoir de cotisation ? On connaissait l’appel aux dons de candidats boudés par les banques, comme celui de certains prétendants de la droite dure à la dernière élection présidentielle française. Pour le scrutin burundais de 2020, c’est l’opération de vote elle-même qui fait l’objet d’une sorte de crowdfunding.

Lire la suite...
 
Nkurunziza demande aux Burundais de financer les élections de 2020 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 09-08-2017

Au Burundi, le président Pierre Nkurunziza a lancé il y a un peu plus d'un mois une campagne en vue de mobiliser les Burundais à financer eux-mêmes, grâce à leurs dons, les élections de 2020.

Un appel qui n'a pas été très suivi jusqu'ici dans ce pays qui traverse une grave politique et économique depuis plus de deux ans, selon des sources administratives.

Lire la suite...
 
Burundi : Nkurunziza contribue à l'autofinancement des élections de 2020 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 07/08/2017 – Source Xinhua

Burundi : la famille présidentielle dépose à la Banque centrale sa contribution pour l'autofinancement des prochaines élections

Le président du Burundi, Pierre Nkurunziza, vient de déposer à la Banque de la République du Burundi (BRB ; banque centrale) la contribution de sa famille pour l'autofinancement des prochaines élections burundaises de 2020, a annoncé lundi à Bujumbura sur son compte twitter une radio scolaire burundaise.

[Photo : Le président Nkurunziza déposant à la BRB sa contribution pour l'autofinancement des élections de 2020.] 

Lire la suite...
 
Burundi : Le parti FNL-Rwasa dénonce "l’état totalitariste" du régime Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 06/08/2017

MEMORANDUM DU FNL SUR LE PROCESSUS DE PURIFICATION POLITIQUE MENEE PAR LE PARTI AU POUVOIR A BUJUMBURA

L’extermination des militants et sympathisants du Parti FNL particulièrement, ainsi que d’autres opposants en général, continue à grande échelle. Elle est mise en exécution par le CNDD-FDD, parti-État burundais.

L'évolution politico-sécuritaire au Burundi mérite une attention particulière, puisque le verrouillage de l'espace politique de plus en plus musclé annonce, si on n'y prend pas garde, l'instauration totale d'une dictature déterminée à en découdre avec toute idée de réconciliation nationale et de paix pour tous.

Lire la suite...
 
Réaction du Burundi à la déclaration du Conseil de sécurité de l'ONU du 2 août Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 05/08/2017 – Source Xinhua

Le gouvernement burundais, par le biais de son secrétaire général et porte-parole, Phillipe Nzobonariba, a publié un communiqué lu samedi sur les ondes de la radiotélévision nationale dans lequel il fait une réaction mitigée par rapport à la déclaration du président du Conseil de sécurité des Nations unies du 2 août 2017.

Dans ce communiqué, il est constaté dans un premier temps des moments de satisfaction et de remerciements à l'endroit du Conseil suivis par après de mises au point par rapport à certains contenus de cette déclaration.

Lire la suite...
 
Burundi : Création d'un Conseil National pour l'Unité nationale et la Réconciliation Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 02/08/2017 – Source Xinhua

Le Sénat burundais a adopté à l'unanimité mercredi un projet de loi portant mission, composition, organisation et fonctionnement du Conseil National pour l'Unité Nationale et la Réconciliation.

Le ministre de l'Intérieur et de la Formation Patriotique, Pascal Barandagiye (photo), qui est allé éclairer les sénateurs a expliqué l'intérêt du projet de loi en rappelant l'histoire récente du pays.

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 1 - 25 sur 2675

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017

parking aéroport pas cher