topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)



Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]

Politique
Deux anciens présidents commentent la crise au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Deutsche Welle, 21.07.2016

Un an après la réélection controversée de Pierre Nkurunziza au Burundi, deux anciens présidents de ce pays estiment que leur successeur a violé la Constitution et d’être à l’origine de la crise actuelle.

Tout a commencé dès l’annonce fin avril 2015, de la candidature du président burundais pour un troisième mandat. Or, pour l’opposition, Pierre Nkurunziza n’avait pas le droit de se représenter, après avoir exercé deux mandats consécutifs à la tête de son pays. Comme le prévoient la Constitution et les Accords d’Arusha, signés en 2000.

Lire la suite...
 
Le Burundi un an après la présidentielle Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Deutsche Welle, 20.07.2016

Le 21 juillet 2015 s'est tenue la présidentielle très controversée à l'origine de l'actuelle crise politique. Pierre Nkurunziza a été réélu dès le premier tour avec un peu plus de 69% des voix.

Sa réélection contestée a été obtenue en partie à cause du boycott de ce scrutin par les principales figures de l'opposition, pour qui le troisième mandat du président est illégal et illégitime.

Lire la suite...
 
Burundi : Recommandations du CNDD-Nyangoma au Médiateur Mkapa Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 16/07/2016

MEMORANDUM DU CNDD AU SUJET DES NEGOCIATIONS D’ARUSHA, ADRESSÉ A SON EXCELLENCE BENJAMIN WILLIAM MKAPA, FACILITATEUR DU DIALOGUE INTERBURUNDAIS.

Introduction : objectifs du mémorandum

1. Le présent Mémorandum, proposé par le parti CNDD au Médiateur dans la crise burundaise, a pour objectifs de résumer la nature du conflit burundais, d’esquisser les évolutions possibles de la crise actuelle ; d’indiquer les conditions nécessaires à un aboutissement heureux et à une solution durable de cette crise ; et enfin de faire des recommandations, en matière d’agenda et de méthodologie, que le CNDD juge essentielles pour cette solution durable. Sans la mise en place d’un gouvernement de transition ayant des missions pertinentes et de fermes garanties, sans le rétablissement d’un Etat démocratique respectueux des droits de l’homme, des principes constitutionnels et de la bonne gouvernance, le partage des postes de responsabilité entre le pouvoir et l’opposition ne sera qu’un leurre et ne mettra pas fin durablement à la crise.

Lire l’intégralité du Mémorandum

 
Nyangoma recommande des négociations suivant le principe de "quatre blocs" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 15/07/2016

DECLARATION DE LEONARD NYANGOMA, PRESIDENT DU CNDD AU TERME DU DEUXIEME ROUND DES NÉGOCIATIONS INTER-BURUNDAISES A ARUSHA.

1. Suite au deuxième round des négociations inter-burundaises tenues à Arusha en Tanzanie du 12 au 14 juillet 2016 sous la facilitation de son Excellence Benjamin William Mkapa, le parti CNDD déclare ce qui suit :

A. les faits

Lire l’intégralité de la Déclaration

 
Le CNARED rejette la responsabilité de l’échec des pourparlers d’Arusha au pouvoir Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 15/07/2016

COMMUNIQUE DE PRESSE.

1. Du 12 au 14 Juillet 2016 s’est tenu une session de pourparlers interburundais à Arusha. L’ouverture de cette session a été sabotée et boycottée par le pouvoir de facto de Bujumbura qui a claqué la porte.

2. Ce boycotte s’inscrit dans une stratégie de bloquer les pourparlers jusqu’à la session parlementaire d’Octobre 2016. Au cours de cette session le pouvoir de facto de Monsieur Pierre Nkurunziza planifie de réviser la constitution dans le but d’une pseudo-légalisation de sa présidence à vie.

Lire l’intégralité du Communqué

 

 
Burundi : les pourparlers d'Arusha se soldent par un échec Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 14-07-2016

 En Tanzanie, le second round des pourparlers interburundais s’est achevé ce jeudi 14 juillet matin dans un contexte tendu après l’assassinat la veille à Bujumbura d’une ancienne ministre.

Une rencontre davantage marquée par les polémiques et les problèmes d’organisation que par de réelles avancées sur le plan du dialogue.

Lire la suite...
 
La laborieuse mise en place du dialogue interburundais en Tanzanie Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 13-07-2016

Une nouvelle journée de consultations sur le Burundi, sous facilitation de l'ancien président tanzanien, Benjamin Mkapa, a lieu à Arusha en Tanzanie pour tenter de sortir le pays de la crise qui dure depuis plus d'un an. Cela avait plutôt mal commencé mardi 12 juillet avec l'annulation de la cérémonie d'ouverture. Des représentants du gouvernement n'ont pas apprécié la présence de membres du Cnared, la plateforme de l'opposition en exil. Aujourd’hui le facilitateur reçoit les protagonistes à huis-clos. [Photo : Discussion remarquée mercredi à Arusha entre l'activiste en exil Pierre Claver Mbonimpa (g) et le Chef de la Diplomatique burundaise Alain Nyamitwe (d), sous l’œil attentif de Thomas Perriello (c), l'envoyé spécial américain dans la région des Grands Lacs]

Lire la suite...
 
Le deuxième round des discussions d’Arusha a débuté sur un couac Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 12-07-2016

Burundi : à Arusha, les pourparlers de sortie de crise commencent mal

C’est une nouvelle tentative pour sortir le Burundi de la crise, mais elle n’a pas très bien commencé ce mardi 12 juillet. Les pourparlers sont censés avoir repris à Arusha en Tanzanie sur l'avenir d’un pays secoué par des violences depuis plus d'un an, depuis l'annonce du troisième mandat du président Pierre Nkurunziza. Des discussions qui se déroulent sous l’égide de l'ancien président tanzanien Benjamin Mkapa. Mais ce matin, la session inaugurale a été annulée. Le gouvernement de Bujumbura proteste contre la présence de membres du Cnared, la coalition de l’opposition en exil.

Lire la suite...
 
Bujumbura boycotte l'ouverture du dialogue d'Arusha Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Deutsche Welle, 12.07.2016

L’ouverture de la seconde session du dialogue politique prévue ce matin à Arusha en Tanzanie, a été ajournée. Car les représentants du gouvernement sont sortis de la salle où devrait se tenir la réunion.

Le pouvoir ne voulait pas s'asseoir autour d'une même table avec certains membres de la coalition de l'opposition dénommée : CNARED qualifiés de putschistes par Bujumbura. Cette coalition est opposée au troisième mandat de Pierre Nkurunziza.

Lire la suite...
 
Dialogue interburundais : le gouvernement refuse de s'asseoir avec l'opposition Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 12/07/2016 - Source AFP

La cérémonie d'ouverture du dialogue de sortie de crise au Burundi a été annulée mardi à Arusha en Tanzanie, le gouvernement burundais dénonçant la présence dans la salle de figures de l'opposition et de la société civile, a-t-on appris auprès de plusieurs participants.

Le gouvernement du président Pierre Nkurunziza a jusqu'à présent refusé de discuter avec ces responsables, qu'il accuse d'être derrière une tentative de putsch en mai 2015 et les violences actuelles.

Lire la suite...
 
Délégués de l’opposition et représentants du pouvoir vont se retrouver à Arusha Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 12-07-2016

Burundi : deuxième round des discussions pour sortir de la crise à Arusha

Les discussions sur l'avenir du Burundi reprennent ce mardi 12 juillet à Arusha pour essayer de sortir le Burundi de la crise. Pour cette deuxième session, l'ancien président tanzanien Benjamin Mkapa réunit le pouvoir, l'opposition restée au Burundi, et certains acteurs de la société civile. Le mouvement en exil Cnared, lui, n'est pas invité. Certaines formations ont été conviées, mais pas le mouvement en tant que tel.

Lire la suite...
 
Nouveau dialogue burundais à Arusha Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Deutsche Welle, 12.07.2016

Le dialogue inter-burundais reprend ce mardi pour une troisième session, qui va se dérouler cette fois à Arusha, jusqu'à jeudi. Le gouvernement n'est toujours pas prêt à s'asseoir avec les opposants du CNARED.

Alors que les deux parties au conflit burundais sont censées se rencontrer autour d'une même table, le gouvernement n'est pas prêt à s'asseoir avec les opposants du CNARED, les accusant de tentative de coup d’Etat. Les opposants de leur part affirment que les capacités du CNDD-FDD à freiner le processus sont faibles.

Lire la suite...
 
Non convié comme entité, la direction du CNARED s’invite à Arusha Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 11/07/2016

Malgré ses rappels répétés qu’elle ne participera pas aux négociations inter-burundais que si elle est conviée comme une seule entité, la coalition d’opposition CNARED a finalement annoncé lundi que plusieurs membres de son Directoire vont se rendre à Arusha, alors certains n’y sont pas conviés, ni à titre individuel , ni encore moins collectif. « Nta rubanza rutagira abavumvyi », dit l’adage burundais.

La direction du CNARED s’est retrouvée isolée après que la quasi-totalité des partis membres de la plateforme aient décidé de répondre présent à l’invitation individuelle du Facilitateur, faisant fi du boycott décrété par le trio Minani-Busokoza-Nduwimana, à la tête de la plateforme.

Lire la suite...
 
Crise au Burundi: Benjamin Mkapa poursuit ses consultations Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Deutsche Welle, 08.07.2016

Au Burundi, le second round des discussions de sortie de crise aura lieu du 12 au 14 juillet prochain à Arusha en Tanzanie. On ignore toujours l'ordre du jour, tant les positions des belligérants demeurent tranchées.

À quelques jours de ce rendez-vous attendu par les Burundais, le facilitateur dans cette crise, le Tanzanien Benjamin Mkapa continue ses consultations. C'est ainsi qu'il a reçu cet après-midi, vendredi 8 juillet, l'un des représentants de la société civile, Gabriel Rufyiri.

Lire la suite...
 
Burundi : les médiateurs convoquent une seconde réunion de dialogue à Arusha Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 08/07/2016 – Source Xinhua

Le groupe régional de médiation sur la crise au Burundi devrait organiser la seconde réunion de Dialogue intra-burundais la semaine prochaine, a déclaré vendredi un haut responsable de la Communauté de l’Afrique de l’Est/East african community(CAE/EAC).

La rencontre de dialogue se tiendra du 12 au 14 juillet à Arusha, dans le nord de la Tanzanie, a déclaré Owora Richard Othieno, directeur de la Communication et des Affaires publiques de l'EAC.

Lire la suite...
 
Burundi : le second round du dialogue de sortie de crise reporté à mardi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 07/07/2016 - Source AFP

Le dialogue de sortie de crise au Burundi, relancé en mai après plusieurs mois de blocage, a été reporté de samedi à mardi à Arusha en Tanzanie, a-t-on appris de source diplomatique et de la médiation.

"Pour des raisons indépendantes de notre volonté, le dialogue de (sortie) de crise au Burundi prévu du 9 au 12 juillet à Arusha (nord de la Tanzanie) est reporté", a annoncé dans un tweet Macocha Tembele, secrétaire particulier du médiateur dans le conflit burundais, l'ancien président tanzanien Benjamin Mkapa.

Lire la suite...
 
Report des pourparlers d’Arusha où le CNARED se rendra en ordre dispersé Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 06/07/2016

La Facilitation a annoncé mercredi le report du dialogue inter burundais initialement prévu du 9 au 12 juillet 2016. "Pour des raisons indépendantes de notre volonté", écrit sur Tweeter Macocha Tembele, secrétaire particulier de Benjamin Mkapa, le Facilitateur dans le conflit burundais.

Plusieurs partis membres de la coalition d’opposition Cnared ont déjà répondu favorablement à l’invitation de la Facilitation au prochain round des pourparlers inter burundais, apprend-on en outre mercredi de plusieurs sources concordantes.

Lire la suite...
 
Burundi : des doutes sur la présence du Cnared à Arusha Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 06-07-2016

A six jours de la reprise annoncée de discussions sur l'avenir du Burundi à Arusha, la principale coalition d'opposants attend encore son invitation.

Le pouvoir a toujours dit qu'il ne comptait pas s'asseoir à la même table que le Cnared, accusé de compter des terroristes dans ses rangs. Et les médiateurs ne semblent pas trop savoir comment se positionner.

Lire la suite...
 
Burundi : le Cnared absent samedi à Arusha Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Voice of America, 05 juillet 2016

La plate-forme Cnared, l’opposition en exile ne sera pas en Tanzanie pour le second round des consultations inter-burundaises en vue d’une sortie de crise.

Le dialogue de sortie de crise au Burundi, relancé en mai dernier après plusieurs mois de blocage, doit se poursuivre à partir de samedi à Arusha en Tanzanie entre le 9 et le 12 juillet. C’est dans cette même ville que l’Accord de paix pour la réconciliation au Burundi a été signé en août 2001 sous les bons offices de Nelson Mandela.

Lire la suite...
 
Burundi : le gouvernement invité au prochain round du dialogue d'Arusha Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 04/07/2016 – Source Xinhua

Le gouvernement burundais a reçu l'invitation pour le prochain round du dialogue inter-burundais prévu à Arusha (nord de Tanzanie) du 9 au 12 juillet, a annoncé lundi à Bujumbura M. Willy Nyamitwe, conseiller principal chargé de la communication au cabinet du président de la république du Burundi.

Faisant cette annonce sur les ondes de la radio-télévision nationale du Burundi (RTNB), M. Nyamitwe s'est gardé de dire si le gouvernement burundais prendra part ou pas à ces assises politiques placées sous l'égide de l'ancien chef d'Etat tanzanien, Benjamin Mkapa, co-facilitateur régional désigné par la Communauté d'Afrique de l'Est (CAE), pour appuyer le médiateur en chef et président d'Ouganda, Yoweri Kaguta Museveni.

Lire la suite...
 
Le CNARED avertit que ses membres n’iront pas individuellement à Arusha Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 04/07/2016

 COMMUNIQUE DE PRESSE.

1. Ce lundi 04 juillet 2016, le CNARED-GIRITEKA vient d’apprendre que les négociations inter-burundaises reprendront du 09 au 12 Juillet 2016.

2. Il est surprenant que la plate-forme politique CNARED-GIRITEKA n’ait pas encore reçu son invitation. En revanche le CNARED-GIRITEKA réalise que la Facilitation a déjà envoyé à certains de ses membres des invitations individuelles malgré ses rappels répétés d’être convié à ces négociations comme une seule entité.

Lire la suite et l’intégralité du Communiqué

 
Le dialogue inter-burundais d'Arusha portera-t-il ses fruits ? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Deutsche Welle, 04.07.2016

 Au Burundi, le second round des discussions de sortie de crise aura lieu du 9 au 12 juillet 2016 à Arusha en Tanzanie. Le CNARED, opposé à Pierre Nkurunziza pourrait ne pas être invitée en tant qu'entité politique.

L'invitation ou non du CNARED laisse planer le doute sur la tenue effective de cette rencontre à Arusha. Car la semaine dernière encore le CNDD-FDD, le parti au pouvoir au Burundi a réitéré son refus de dialoguer avec ses opposants réunis au sein du CNARED, regroupant les principaux opposants à Pierre Nkurunziza. Le parti soutient que la solution à la crise ne viendra pas d'Arusha 2.

Lire la suite...
 
Deuxième round du dialogue inter Burundais à Arusha, toujours sans Le CNARED Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 04/07/2016 – Source AFP

 Le dialogue de sortie de crise au Burundi, relancé en mai après plusieurs mois de blocage, doit se poursuivre à partir de samedi à Arusha (Tanzanie), a annoncé lundi le facilitateur tanzanien, mais la coalition d'opposition CNARED devrait encore en être absente qu’entité.

"Le prochain round du dialogue (de sortie) de crise au Burundi est prévu du 9 au 12 juillet (...) à Arusha", a annoncé dans un tweet Macocha Tembele, secrétaire particulier du facilitateur dans le conflit burundais, l'ancien président tanzanien Benjamin Mkapa (photo, lors de la clôture du premier round en mai dernier).

Lire la suite...
 
Que se passe-t-il au CNARED : la maison Minani-Busokoza-Nduwimana brûle-t-elle ? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 03-07-2016

Burundi : l'UPD quitte la plateforme de l’opposition

 Que se passe-t-il au Cnared, une plateforme qui regroupait jusqu'ici la quasi-totalité des partis d'opposition du Burundi ? Après le retrait d'un petit parti il y quelques semaines, précédé par celui de Husssein Radjabu, leader historique de l'ex-rébellion aujourd'hui au pouvoir, c'est l'un de ses principaux membres, l'UPD, qui vient d'annoncer son retrait, et cela à quelques jours de la reprise du dialogue interburundais.

Lire la suite...
 
Plusieurs défections dans l'opposition burundaise Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

7sur7, 03/07/2016 – Source Belga

 La plate-forme regroupant la quasi-totalité de l'opposition burundaise en exil, le Cnared [Photo, réunion du Directoire, le 02 juin 2016 à Buxelles] a connu récemment plusieurs défections, dont la plus récente est le retrait de l'Union Pour la Paix et le Développement (UPD), a rapporté dimanche Radio France Internationale (RFI).

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 201 - 225 sur 2577

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition


Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2014