topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Politique
Burundi : Débuts poussifs des pourparlers inter-burundais de paix Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 29 novembre 2017

Bujumbura, Burundi - Les pourparlers inter-burundais de sortie d’une crise politique de plus de deux ans n’étaient pas encore entrés dans le vif du sujet, mercredi, au troisième jour de leur ouverture officielle, à Arusha, selon les échos médiatiques en provenance de cette ville du nord de la Tanzanie, censée les couver jusqu’au 8 décembre prochain.[Photo : Hôtel Ngurdoto Mountain Lodge, qui accueille les pourparlers inter-burundais à Arusha.]

Lire la suite...
 
Le dialogue interburundais, sans l'opposition en exil, débute dans la douleur Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 28-11-2017

Le facilitateur dans la crise burundaise avait annoncé un quatrième et dernier round du dialogue interburundais qui devait commencer lundi 27 novembre et se clôturer dans deux semaines, le 8 décembre, par la signature d'un accord de sortie de crise devant les chefs d'Etat de la Communauté des Etats de l'Afrique de l'Est, qui l'ont mandatée. Cette session, annoncée comme « totalement inclusive », a commencé dans la douleur, car les difficultés n'ont pas tardé à voir le jour. [Photo : Hôtel Ngurdoto Mountain Lodge, qui accueille les pourparlers inter-burundais à Arusha.]

Lire la suite...
 
Burundi : Jean Minani reprend les rênes de l’opposition réunie au sein du CNARED Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 28/11/2017

 Réunis en conclave à Bruxelles (photo), les membres du Directoire du Conseil national pour le respect de l'Accord d'Arusha pour la Paix et la Réconciliation au Burundi et de l'Etat de droit (CNARED, plate-forme regroupant des opposants burundais en exil), ont procédé mardi à des élections internes de ses dirigeants, annonce son porte-parole dans un communiqué. Ont été élus :

Lire la suite...
 
Burundi : réouverture du dialogue de sortie de crise, sans l'opposition en exil Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 28/11/2017 – Source AFP

Une nouvelle session du dialogue burundais de sortie de crise s'est ouverte mardi à Arusha (nord de la Tanzanie) en l'absence de l'opposition en exil, selon des diplomates et des participants. [Photo : Salle de Conférence de l’hôtel Ngurdoto Mountain Lodge où se tiennent, à huis clos, les pourparlers inter-burundais, à 30 km de la ville d’Arusha.]

Lire la suite...
 
Pour le CNARED, la Facilitation est "à la solde du pouvoir de facto de Bujumbura" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Jeune Afrique, 28 novembre 2017

Burundi : «Ce qui se passe à Arusha n’est pas un dialogue, c’est un monologue !»

Le Conseil national pour le respect de l'Accord d'Arusha (Cnared), principale plateforme de l'opposition, a décidé de boycotter la quatrième session du dialogue interburundais, qui doit se tenir en Tanzanie du 27 novembre au 8 décembre. [Photo : Pancrace Cimpaye, porte-parole du Cnared.]

Lire la suite...
 
Une quatrième rencontre pour un dialogue inter-burundais à Arusha Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Voice of America, 27 novembre 2017

Depuis le 15 novembre dernier, le bureau de la médiation de l’ancien président tanzanien Benjamin Mkapa affirme avoir invité à Arusha, en Tanzanie, toutes les parties prenantes dans la crise politique. [Photo : Les participants au dialogue inter burundais vont séjourner pendant deux semaines à l’hôtel Ngurdoto Mountain Lodge, qui accueille l’évènement, à 30 km de la ville d’Arusha.]

Lire la suite...
 
Le CNARED dénonce un “pseudo-accord écrit d’avance" aux pourparlers d’Arusha Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 27/11/2017

COMUNIQUE DE PRESSE.

Bruxelles, le 27 novembre 2017

Au terme de sa session ordinaire, le Directoire du CNARED-GIRITEKA porte à la connaissance de l’opinion tant nationale qu’internationale ce qui suit :

 

1. Le CNARED-GIRITEKA qui n’a pas été convié aux pourparlers interburundais en cours à Arusha confirme que cette session est un piège qui a pour mission de réconforter Monsieur Pierre Nkurunziza dans son aventure d’enterrer l’Accord d’Arusha pour la Paix et la Réconciliation au Burundi et la Constitution qui en est issue.

Lire la suite...
 
Reprise du dialogue inter burundais à Arusha Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

BBC Afrique, 27 novembre 2017

 Le dialogue inter burundais a repris à Arusha, dans le nord de la Tanzanie, sur fond de statu quo. La principale coalition de l'opposition boycotte la rencontre qui doit durer deux semaines.

Cette quatrième session est présentée par l'équipe du facilitateur comme la dernière avant la signature d'un accord. [Photo : L’ancien président tanzanien Benjamin Mkapa, facilitateur dans la crise burundaise.]

Lire la suite...
 
Dernier round du dialogue interburundais sans les ténors de l'opposition en exil Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 27-11-2017

C’est ce 27 novembre la reprise du dialogue interburundais à Arusha (photo, centre-ville) dans le nord de la Tanzanie, pour deux semaines, pour une quatrième session présentée par l'équipe du facilitateur comme la dernière avant la signature d'un accord dans ce pays qui traverse une grave crise politique née depuis fin avril 2015 de la volonté du président Pierre Nkurunziza de briguer un 3è mandat, qu'il a obtenu depuis juillet de la même année.

Lire la suite...
 
Accord improbable à Arusha entre protagonistes de la crise burundaise Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 25 novembre 2017

Burundi : Etat des lieux à la veille d’un ultime round des pourparlers inter-burundais de paix

Bujumbura, Burundi - Des dissensions, des désistements et la perte de confiance manifeste dans la médiation sous-régionale sont certains des signes annonciateurs de la difficulté à parvenir à un accord global de sortie d’une crise politique de plus de trois ans lors du quatrième et «dernier round» des pourparlers inter-burundais, prévu du 27 au 8 novembre prochain, à Arusha, en Tanzanie, de l’avis général des analystes à Bujumbura.

Lire la suite...
 
L’OLUCOME demande à la médiation "d’inviter tout vrai protagoniste dans la crise" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 22/11/2017

 COMMUNIQUE DE PRESSE N° 030/OLUCOME/11/2017 PORTANT SUR LA PROCHAINE SESSION DE DIALOGUE INTERBURUNDAIS EXTERNE.

« Le dialogue inter burundais externe  doit être inclusif et  paritaire. »

1. L’Observatoire de Lutte contre la Corruption et les Malversations Economiques (OLUCOME) se réjouit d’avoir appris que le dialogue inter burundais externe tant attendu  va reprendre et se tenir du 27 novembre au 8 décembre 2017 à Arusha en Tanzanie.

Lire la suite...
 
Le parti MSD décline l’invitation au prochain round du dialogue inter-burundais Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 21/11/2017

 Mouvement pour la Solidarité et la Démocratie

Communiqué

Le 16 novembre 2017, Monsieur François Nyamoya, Secrétaire Général du Parti MSD, a reçu du Bureau de la Facilitation de Monsieur Wiliam Benjamin Mkapa une invitation à se rendre à la 4ème Session du Dialogue Inter-burundais qui se tiendra du 27 novembre au 08 décembre 2017.

Lire la suite...
 
Burundi : Nkurunziza avertit contre toute contestation interne au sein de son parti Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 21/11/2017 – Source Xinhua

Burundi : le président Nkurunziza met en garde les "déviants" de la vision idéologique du parti au pouvoir

Le président du Burundi, Pierre Nkurunziza, a adressé dimanche, une mise en garde "sévère" aux "déviants" de la vision idéologique de sa formation politique au pouvoir depuis le 26 août 2005, à savoir le Conseil National pour la Défense de la Démocratie-Forces pour la Défense de la Démocratie (CNDD-FDD).

Lire la suite...
 
Burundi : Fin d’une semaine dédiée aux combattants du parti au pouvoir Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 18 novembre 2017

Burundi : Clôture d’une semaine dédiée aux combattants de l’ancienne rébellion du CNDD-FDD

Bujumbura, Burundi - Le chef de l’Etat burundais, Pierre Nkurunziza, en même temps président du Conseil des sages du Conseil national pour la défense de la démocratie/Forces de défense de la démocratie (Cndd-Fdd) était signalé samedi par la radio publique, dans le nord-ouest du pays pour une cérémonie de clôture d’une semaine dédiée aux combattants de cette ancienne principale rébellion armée arrivée au pouvoir par les urnes, à la faveur d’un cessez-le-feu dans la guerre civile de 1993 à 2003. [Photo : Le président Nkurunziza visite les stands dans lesquels se trouvent les aliments que les combattants mangeaient au temps du maquis.]

Lire la suite...
 
Burundi : Contribution financière du ministre de la Défense aux élections de 2020 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 17 novembre 2017

Le ministre de la Défense contribue pour 1.156 dollars à la caisse des prochaines élections au Burundi

Bujumbura, Burundi - Le ministre de la Défense nationale et des Anciens combattants, Emmanuel Ntahomvukiye (photo), un magistrat civil de formation, a annoncé, vendredi, une contribution personnelle de deux millions de francs burundais, soit un peu plus de 1.156 dollars américains, à l’autofinancement des prochaines élections de 2020 pour soutenir «la paix et la démocratie» au Burundi.

Lire la suite...
 
La facilitation relance un dialogue inter-burundais en panne depuis plus d'un an Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 17-11-2017

Burundi : nouveau round du dialogue de sortie de crise annoncé comme décisif

Vers une relance d'un dialogue inter-burundais en crise depuis plus d'une année. L'équipe du facilitateur dans cette crise, l'ancien président tanzanien Benjamin Mkapa (photo), est en train d'envoyer depuis deux jours des invitations aux protagonistes de la crise burundaise.

Lire la suite...
 
Burundi : Nkurunziza met en garde contre le néo-colonialisme occidental Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 16/11/2017 – Source Xinhua

Le président burundais avertit le personnel des services de la présidence contre le danger du néo-colonialisme

Le président burundais, Pierre Nkurunziza, a tenu jeudi une réunion avec le personnel des services de la présidence pour les avertir contre le danger du néo-colonialisme occidental. [Photo : Cadres de la Présidence et des services y rattachés.]

Lire la suite...
 
Vers un rapatriement au Burundi du processus de pourparlers inter-burundais Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

La Libre Belgique, 16 novembre 2017

Burundi : la mort des pourparlers inter-burundais ?

La coalition d’opposition burundaise Cnared-Giriteka appelle la communauté internationale à ne pas cautionner le projet de rapatriement au Burundi des pourparlers inter-burundais, opération qui, estime-t-elle, signifierait leur fin. [Photo : Les membres de l’équipe dirigeante (Bureau) du Cnared.] 

Lire la suite...
 
Burundi : L’opposition vent debout contre le projet de révision constitutionnelle Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Deutsche Welle, 16.11.2017

Révision de la constitution: l'opposition burundaise dit Stop

Au Burundi, l'opposition est en alerte face au projet de révision de la constitution. Elle a saisi la communauté régionale et internationale dans une lettre ouverte et s'inquiète d'un risque "probable" de génocide. [Photo : Thacien Sibomana, le porte-parole du courant de réhabilitation du parti UPRONA, aile non-reconnue par le pouvoir.]

Lire la suite...
 
Burundi : Le CNARED refuse de participer au prochain round des pourparlers Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 15/11/2017 

COMMUNIQUE DE PRESSE RELATIF A UNE DERNIERE SESSION DES POURPARLERS INTER BURUNDAIS D’ARUSHA

Bruxelles, le 15 novembre 2017

1. Le CNARED-GIRITEKA vient d’apprendre avec consternation, la convocation par la Facilitation d’une dernière session des pourparlers inter-burundais à Arusha du 26 novembre au 8 décembre 2017.

Lire la suite...
 
Burundi : L’OLUCOME dénonce des conventions opaques d’exploitation des minerais Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 15/11/2017

COMMUNIQUE DE PRESSE  N°29/OLUCOME/11/2017 PORTANT  SURL’OCTROI EN CASCADE DES PERMIS D’EXPLORATION ET D’EXPLOITATIONDES RESSOURCES MINIERES AU BURUNDI A DES FIRMES ETRANGERES SANS AUCUNE AUGMENTATION DE REVENUS ISSUS DE CE SECTEUR DANS LE BUDGET GENERAL DE L’ETAT.

A qui profitent nos ressources minières  au Burundi ?

1. L’Observatoire de Lutte contre la Corruption et les Malversations Economiques (OLUCOME) vient de constater que ces derniers jours, la plupart de conseils des Ministres du Burundi étudient les questions en rapport avec l’octroi des permis d’exploration et  d’exploitation des minerais à des firmes étrangères.

Lire la suite...
 
Le Burundi instaure une Journée de la Solidarité Nationale Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 14/11/2017 – Source Xinhua

 Suite à de nombreuses crises sociopolitiques qui ont créé beaucoup de personnes démunies et à des catastrophes naturelles dues aux changements climatiques causant des dégâts énormes, le gouvernement a décidé de créer une Journée dédiée à la solidarité nationale. [Photo : Pascal Barandagiye, ministre burundais de l'Intérieur et de la Formation Patriotique.]

Lire la suite...
 
Burundi : L’opposition répond aux présidents ougandais et tanzanien Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

La Libre Belgique, 13 novembre 2017

 L’opposition burundaise a répondu dimanche 12 novembre aux présidents de l’Ouganda et de la Tanzanie, qui ont vivement critiqué la décision de la Cour pénale internationale (CPI) d’ouvrir une enquête sur des crimes contre l’humanité qui pourraient avoir été commis au Burundi.

[Photo : Charles Nditije le président du Cnared, une plate-forme qui regroupe l'opposition en exil et une partie de l'opposition intérieure.]

Lire la suite...
 
Burundi-CPI : L’opposition CNARED déplore l’attitude de l’Ouganda et la Tanzanie Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 12/11/2017 

 DECLARATION DU CNARED-GIRITEKA A L’OCCASION DE LA DECISION DE LA COUR PENALE INTERNATIONALE (CPI) D’OUVRIR UNE ENQUETE SUR LES CRIMES COMMIS AU BURUNDI

1.  Le CNARED-GIRITEKA a accueilli avec une immense joie la décision de  la Chambre préliminaire III de la  Cour Pénale Internationale(CPI) d’autoriser la Procureure à ouvrir une enquête sur les crimes relevant de sa compétence, qui auraient été commis au Burundi,  depuis le 26 avril 2015 jusqu’au 26  octobre  2017.

Lire la suite...
 
Marches-manifestations encadrées contre la CPI au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 11 novembre 2017

Bujumbura, Burundi - Le pouvoir burundais a mobilisé la population samedi pour protester contre la décision de la Cour pénale internationale (CPI) d’ouvrir une enquête sur les "crimes contre l’humanité" supposés avoir été orchestrés par des acteurs étatiques entre avril 2015 et octobre 2017, période marquée par une violente crise électorale, a constaté la PANA à Bujumbura, la capitale burundaise.

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 26 - 50 sur 2759

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017

parking aéroport pas cher