topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Politique
Scrutin présidentiel au Burundi : la bataille des chiffres a commencé Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 28/06/2010 – Source AFP

Les Burundais ont voté lundi pour reconduire à son poste le président sortant Pierre Nkurunziza, seul candidat en lice, avec la crainte d'un retour à la violence politique après le retrait de tous les candidats d'opposition et une vague d'attaques à la grenade.

La participation aurait "dépassé largement les 50%", selon un membre de la commission électorale nationale, Prosper Ntahorwamiye, tandis que l'opposition avançait un chiffre "d'à peine 30%".

Lire la suite...
 
Elections au Burundi : un seul candidat en lice Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

BBC Afrique, 28 juin 2010

Selon un reporter de la BBC dans la capitale Bujumbura des douzaines de personnes ont fait la queue pour voter dans des bureaux qui étaient remplis le mois dernier pour les élections locales.Un seul candidat, le président Pierre Nkurunziza, est en lice.

L’opposition boycotte les élections présidentielles parce qu’il y a eu selon elle des irrégularités au cours du dernier scrutin.

Lire la suite...
 
Au Burundi, une élection présidentielle jouée d'avance Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 28/06/2010 – Source Reuters

Le président Pierre Nkurunziza en train de voter dans sa colline natale de NgonziL'élection présidentielle de lundi au Burundi semble avoir généré peu d'enthousiasme dans ce pays de l'Afrique des Grands Lacs, les six candidats de l'opposition boycottant l'exercice face au chef de l'Etat sortant.

Le président burundais Pierre Nkurunziza est assuré d'être réélu lundi, ses six adversaires s'étant retirés en dénonçant des fraudes. La campagne électorale s'est déroulée dans un climat de tensions, avec de nombreuses attaques à la grenade.

Lire la suite...
 
Présidentielle au Burundi : des violences affectent la participation électorale Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 28/06/2010 – Source Associated Press

Une série d'attaques à la grenade au Burundi semble avoir dissuadé de nombreux électeurs de se rendre aux urnes lundi pour une élection présidentielle dans laquelle un seul candidat, le président sortant Pierre Nkurunziza, était en lice.

Dix attaques à la grenade ont été signalées dans les 24 heures qui ont précédé le vote, dont une dimanche soir près du siège la mission d'observation de l'Union européenne au Burundi, selon le porte-parole de la police, Pierre Channel Ntarabaganyi.

Lire la suite...
 
Déroulement timide de la présidentielle au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 28/06/2010

Bujumbura, Burundi - Les électeurs continuaient à se présenter à compte-gouttes, lundi à la mi-journée, dans les bureaux de votre de Bujumbura pour prendre part à l'élection présidentielle.

Selon plusieurs sources, le scrutin se déroule «timidement» à l'intérieur du pays. Le scrutin présidentiel est suivi en direct et en temps réel grâce à une synergie des différentes radios et télévisions locales tant publiques que privées.

Lire la suite...
 
Le scrutin présidentiel ne passionne pas les foules Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 28 juin 2010

Peu d'affluence dans les bureaux de voteL’élection présidentielle mobilise pour l’instant peu de monde. L’opposition dans son ensemble a renoncé à y participer. Ce scrutin n’est donc qu'un vote pour la forme, avec un seul candidat, le chef d’Etat sortant, Pierre Nkurunziza. Les enjeux distincts du résultat sont connus d’avance : la sécurité et la série d’attaques à la grenade de ces deux dernières semaines dans le pays.

Comparée aux élections communales du mois dernier, la participation est pour l’instant beaucoup plus faible. Les électeurs viennent au compte-gouttes ; fini les longues files d’attente du scrutin de fin mai. A la mi-journée et dans plusieurs bureaux à peine un tiers des inscrits étaient venus voter.

Lire la suite...
 
Burundi : moins d'affluence à la présidentielle et crainte de nouvelles violences Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 28/06/2010 – Source AFP

Les Burundais votaient lundi pour reconduire à son poste le président sortant Pierre Nkurunziza, seul candidat en lice, avec la crainte d'un retour à la violence politique après le retrait de tous les candidats d'opposition et une vague d'attaques à la grenade.

Les six candidats d'opposition se sont retirés à la suite des élections communales du 24 mai largement gagnées par le parti au pouvoir CNDD-FDD, mais marquées selon eux par de graves irrégularités.

Lire la suite...
 
Burundi : début de la présidentielle, situation "sous contrôle" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 28/06/2010 – Source AFP

L'élection présidentielle a débuté lundi matin au Burundi, où la situation était "sous contrôle selon la police après plusieurs semaines de violences, alors que le président sortant Pierre Nkurunziza est resté le seul candidat en lice.

Au moins huit personnes ont été tuées et plus de soixante blessées dans les dernières deux semaines, dans une série d'attaques non revendiquées à la grenade.

Lire la suite...
 
Election présidentielle sous haute tension ce lundi au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 28 juin 2010

Plus de trois millions de Burundais sont appelés aux urnes ce lundi 28 juin 2010 pour élire leur président. Un scrutin qui se déroule dans un climat tendu et sans suspense, le chef de l'Etat sortant étant l'unique candidat en lice. Les 6 candidats de l'opposition ont décidé de ne pas participer au vote en raison des contestations qui ont suivi le scrutin communal du 24 mai, remporté par le parti au pouvoir. Six cadres de l'opposition ont été arrêtés dimanche à Burundi.

Un scrutin sous haute surveillance

Cette présidentielle (la première au suffrage universel direct depuis celle -il y a 17 ans- du premier président démocratiquement élu le Hutu Melchior Ndadaye) était considérée comme le point d’orgue d’un marathon électoral censé consolider la paix dans ce pays qui sort avec peine de treize années de guerre civile.

Lire la suite...
 
Les Burundais appelés à élire leur président dans un climat politique pollué Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

APA, 28-06-2010

Bujumbura (Burundi) - La présidentielle au Burundi prévue ce lundi, deuxième scrutin après les élections communales contestées du 24 mai dernier, se déroule dans un climat politique pollué engendré surtout par les contestations post- électorales.

L’opposition burundaise qui ne cesse de qualifier "d’escroquerie" les élections communales exprime sa crainte d’assister au retour du monopartisme, dans le pays. Elle a décidé ainsi de retirer ses candidats en guise de protestation, laissant seul en lice le président sortant, Pierre Nkurunziza.

Lire la suite...
 
Vague de violences au Burundi avant la présidentielle Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 27 juin 2010

Le Burundi est confronté à une recrudescence de la violence à quelques heures d'une présidentielle qui verra la participation d'un candidat unique, le président sortant Pierre Nkurunziza, et en l'absence de l'opposition, qui appelle à ne pas aller voter.

La tension est montée d’un cran au Burundi à quelques heures d’une présidentielle contestée par l’opposition et qui se tient dans un climat de violence.

Lire la suite...
 
Burundi : arrestations de cadres d'opposition avant la présidentielle Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 27/06/2010 - Source AFP

Six cadres dont la n°2 d'un parti d'opposition ont été arrêtés à Bujumbura, alors que les violences se sont multipliées à quelques heures d'une présidentielle contestée par l'opposition, ont déclaré dimanche la formation politique et la police.

"Hier vers 22h00 (20h00 GMT), des dizaines de policiers ont arrêté six cadres de notre parti -- dont la n°2, notre secrétaire générale Odette Ntahiraja et la trésorière du parti Yvette Rwayongwe -- alors qu'ils étaient en train de boire un verre dans un bar", a déclaré le président du Mouvement pour la solidarité et le développement (MSD), Alexis Sinduhije.

Lire la suite...
 
Fin de la campagne électorale pour le scrutin présidentiel au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 26/06/2010

Bujumbura, Burundi - Le président burundais sortant, Pierre Nkurunziza, qui va briguer un nouveau mandat de cinq ans à la tête de son pays le 28 juin prochain, a clôturé, vendredi, par la capitale Bujumbura, une campagne électorale solitaire de 15 jours.

Depuis les soupçons de "fraudes électorales massives", qui ont pesé sur les municipales du 24 mai dernier et dégradé le climat politico-sécuritaire dans le pays, aucun autre candidat n'a voulu entrer dans la course pour la présidentielle de lundi prochain.

Lire la suite...
 
Burundi : dernier jour de campagne pour Pierre Nkurunziza Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 25/06/2010 – Source Xinhua

Pierre Nkurunziza en campagne électoraleLe quatorzième et dernier jour de la campagne à la course présidentielle burundaise a eu lieu ce vendredi 25 juin 2010. Le président sortant et candidat unique à sa propre succession Pierre Nkurunziza a réuni ses potentiels électeurs dans la capitale burundaise Bujumbura, fief de l’opposition.

Outre les militants de la mairie de Bujumbura, des délégations du parti des provinces frontalières s’étaient donné rendez-vous au terrain sportif du Complexe du Textile de Bujumbura où a eu lieu le meeting.

Lire la suite...
 
Nkurunziza en solitaire Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Jeune Afrique, 25/06/2010

Par Tshitenge Lubabu M. K.

Cet article a été publié dans Jeune Afrique n° 2580 du 20 juin 2010. Depuis, l'opposant Agathon Rwasa a disparu de Bujumbura de manière inexpliquée. Dans un communiqué publié vendredi, le président de la Commission de l'Union africaine, Jean Ping, s'est dit « préoccupé » par le climat qui règne dans le pays.

Après le désistement de ses adversaires, le chef de l’État se retrouve seul en course pour la présidentielle du 28 juin. Le climat politique se détériore jour après jour.

Lire la suite...
 
Burundi : Lettre ouverte de l’ADC-Ikibiri au président Nkurunziza Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 24/06/2010

Excellence Monsieur le Président,

Nous avons l’honneur de vous faire parvenir nos avis et considérations  sur  la situation  juridique actuelle engendrée  par la non-observation et la violation flagrante de la Constitution et la loi électorale par la CENI en rapport avec les dernières élections du 24 mai 2010 et aussi avec l’élection présidentielle à Candidature unique en cours. Nous nous  adressons  encore  à Vous  en votre qualité de garant de la bonne  marche et du bon fonctionnement des Institutions de la République en vous demandant  par la même occasion de daigner intervenir le plus rapidement possible pour redresser la situation politique actuelle avant qu’il ne soit trop tard. Vous le pouvez, Excellence Monsieur le Président, pourvu  que vous puissiez mettre en œuvre l’article 95 de la Constitution pour le fonctionnement régulier des Institutions dans l’intérêt supérieur de la Nation.

I. Pertinence de la question.

1. Invoquer la loi dans les affaires politiques n’est pas chose aisée mais de toute manière, les responsables politiques doivent se mettre d’accord sur le minimum de consensus proclamé dans la Constitution à l’article 48 qui dispose que « les droits fondamentaux doivent être respectés dans l’ensemble de l’ordre juridique, administratif  et institutionnel. La Constitution est la loi suprême. Le législatif, l’exécutif et le judiciaire doivent la faire respecter ».

Lire l’intégralité de la Lettre ouverte


 

 
Où est donc passé Agathon Rwasa ? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 24 juin 2010

Agathon Rwasa avec une garde rapprochée sud-africaineLe leader des anciens rebelles des FNL et chef de file de l'opposition, Agathon Rwasa s'est évanoui dans la nature hier dès l'aube, alors que la tension monte dans ce pays qui s'apprête à organiser une présidentielle, le lundi 28 juin 2010. Le scrutin est boycotté par l'opposition, et qui verra la participation d'un seul candidat, le président sortant Pierre Nkuriziza.

Où est donc passé Agathon Rwasa ? Cette question agite très fortement le monde politique et diplomatique à Bujumbura, depuis que la nouvelle de sa disparition s’est ébruitée hier dans la matinée.

Lire la suite...
 
Burundi : Lt-Général Niyoyankana appelle au dialogue et non à la guerre Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

APA, 24-06-2010

Lt-Générak Germain NiyoyankanaBujumbura (Burundi) - Le ministre burundais de la défense, le Lieutenant-Général Germain Niyoyankana demande aux responsables politiques du pays de mettre en avant le dialogue et non la guerre.

Intervenant jeudi, au cours d’une conférence de presse il a invité la population burundaise de sauvegarder la paix et d’éviter de tomber dans le piège des responsables politiques.

Lire la suite...
 
Burundi : le gouvernement prendra en charge les victimes des violences politiques Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 24/06/2010 – D’après Xinhua

Dans un communiqué lu mercredi sur les ondes de la Radio et Télévision Nationale du Burundi (RTNB) et d'une radio privée REMA FM+ proche de la mouvance présidentielle, le Secrétaire général et porte-parole du gouvernement burundais a déploré les violences qui se sont manifestées ces derniers jours dans le pays par les explosions de grenades, l’incendie des symboles de certains partis politiques et les assassinats aveugles de citoyens honnêtes.

"Le gouvernement adresse ses condoléances aux familles qui ont perdu les leurs au cours de ces violences et s’engage à leur venir en aide", a  déclaré Philippe Nzobonariba. Le gouvernement prendra en charge les soins des personnes blessées au cours de ces violences, a dit le porte-parole du gouvernement.

Lire la suite...
 
Burundi : Les faits marquants "l’inconstitutionnalité" du processus électoral en cours Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 24/06/2010

Douze partis politiques d'opposition, regroupés au sein de L’Alliance des Démocrates pour le Changement au Burundi (ADC-Ikibiri), ont présenté mercredi les fait marquant l’« inconstitutionnalité et illégalité de l’élection présidentielle à candidature unique au Burundi ».

Selon l’opposition « Ni la constitution de la République du Burundi votée en 2005 à plus de 92%, ni le code électoral ne contiennent une moindre disposition légale ou une indication de la marche à suivre pour une élection à candidature unique ».

L’ADC-Ikibiri a ainsi accusé la Commission électorale nationale indépendante (CENI) « d’inventer une autre procédure d’élection du Président de la République, non prévue ni par la Constitution, ni par le Code électoral, alors que tout le monde sait très bien que  la loi n’autorise pas la CENI à changer ou amender la loi ».

Lire le Mot liminaire de la conférence de presse


 
Burundi : l'opposition annonce qu'elle ne participera pas aux législatives Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 23/06/2010 – Source AFP

Les principaux partis burundais d'opposition, regroupés au sein de l'Alliance démocratique pour le changement (ADC), ont annoncé mercredi qu'ils ne participeraient pas aux élections législatives prévues en juillet.

"Dans les conditions actuelles, nous n'allons pas nous présenter à la future mascarade qu'ils appellent élections législatives", a déclaré le porte-parole de cette coalition de 12 partis, Léonard Nyangoma, lors d'une conférence de presse.

Lire la suite...
 
Burundi : la prochaine présidentielle est "anti–constitutionnelle" dit l’opposition Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

APA, 23-06-2010

L’opposition burundaise annonce qu’elle ne reconnaîtra pas le chef d’Etat issu de la prochaine élection "anti–constitutionnelle"

Bujumbura (Burundi) - Les partis politiques contestataires des élections communales du 24 mai dernier réunis au sein de l’Alliance des Démocrates pour le Changement, (ADC), ont annoncé, mercredi, lors d’une conférence de presse, qu’ils n’accepteront pas le Chef de l’Etat qui sera issu de la présidentielle, du 28 juin prochain, estimant que cette consultation électorale est "anticonstitutionnelle".

Ce message de l’opposition qui se trouve par ailleurs dans une lettre ouverte adressée au Chef de l’Etat burundais, aux Chefs d’ Etat de la sous-région, à Ban Ki-Moon et à Jean Ping, note que les violations faites à la loi et surtout à la Constitution de la République sont des violences au même titre que les autres.

Lire la suite...
 
Burundi : Agathon Rwasa est introuvable, il aurait quitté le pays Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 23/06/2010 – Source AFP

Agathon RwasaAgathon Rwasa, chef de l'ex-rébellion hutu des Forces nationales de libération (FNL) et un des principaux leaders de l'opposition au Burundi, "s'est évanoui dans la nature" mercredi et aurait trouvé refuge dans l'Est de la RD Congo, selon une source au sein des services de sécurité. Interrogés, plusieurs responsables des FNL se sont refusé à tout commentaire.

"Ce matin vers 4H30 (2H30 GMT), Agathon Rwasa a quitté sa maison de Kiriri (quartier huppé de Bujumbura) en prétendant aller à l'église", a indiqué un haut responsable des services de sécurité, s'exprimant sous couvert d'anonymat. "Il aurait embarqué à bord d'un véhicule qui l'attendait et depuis lors nous ne savons pas où il est", a reconnu ce responsable.

Lire la suite...
 
Burundi : l’opposition ne reconnaîtra pas le président qui sera élu le 28 juin Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 23/06/2010 – Source Xinhua

Les partis d’opposition rassemblés au sein de l’Alliance des Démocrates pour le Changement au Burundi (ADC-Ikibiri) ont animé mercredi matin une conférence de presse autour du thème : Inconstitutionnalité et illégalité de l’élection présidentielle à candidature unique au Burundi.

Léonard Nyangoma, le porte-parole de l’ADC-Ikibiri, a annoncé que l’Alliance "ne reconnaîtra jamais un prétendu Président de la République, mis en place par ces montages électoraux anticonstitutionnels et illégaux qui sont en train d’être mis en avant par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) et le parti au pouvoir".

Lire la suite...
 
Burundi : le dépôt des dossiers aux législatives prolongé d'une semaine Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 22/06/2010

Bujumbura, Burundi - La date limite de dépôt des candidatures aux élections législatives du 23 juillet prochain au Burundi a été prolongée d'une semaine, a annoncé ce mardi la Commission électorale nationale indépendante (CENI) du pays.

Les délais limites vont ainsi passer du 23 au 27 juin 2010 afin de permettre aux candidats retardataires de certaines formations politiques de rassembler les dossiers administratifs d'usage, a expliqué le président de la CENI, Pierre Claver Ndayicariye.

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 Suivante > Fin >>

Résultats 2776 - 2800 sur 3142

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher