topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Breaking News : ARIB.INFO PASSE EN MODE VACANCES POUR LA PÉRIODE ESTIVALE : Comme chaque année, La Rédaction d'ARIB.INFO lève le pied durant les mois de juillet et août avant de redémarrer à fond début septembre. La Rédaction reste toutefois attentif à l’actualité et, comme vous pourrez le constater, ne vous laissera pas sans Info cet été. Le flux d'actus sera juste moins dense qu'à l'accoutumée. Alors restez connecté ! Toute La Rédaction en profite pour vous souhaiter d'agréables vacances. [@rib News, 05/07/2019] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Politique
Burundi : lancement officiel des activités de l'Ombudsman Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 12/02/2011 – Source Xinhua

Mohamed Rukara, Ombudsman du BurundiLes activités de l'Ombudsman burundais ont été lancées officiellement dans la soirée de ce vendredi 11 février 2011 à l'hôtel Source du Nil de Bujumbura en présence des hautes autorités du pays ainsi que des représentants des corps diplomatiques et consulaires accrédités à Bujumbura.

Outre la principale mission qui lui est confiée par la Constitution, à savoir celle d'assurer la médiation entre l'administration et la population, l'Ombudsman Mohamed Rukara a annoncé une série d'autres missions pour, dit-il « apporter un soutien indéfectible au Président de la République dans sa politique de Tolérance Zéro et à tous ceux qui œuvrent pour l'éradication de la corruption et des malversations économiques ».

Lire la suite...
 
Burundi : excuses ministérielles pour retards de paiement des fonctionnaires Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 12/02/2011

Annonciate SendazirasaLa ministre burundaise de la Fonction publique, Mme Annonciate Sendazirasa, s’est excusée auprès des fonctionnaires de l’Etat qui n’ont pas encore perçu le salaire du mois de janvier dernier.

« C’est à cause du nouveau système que nous sommes en train d’initier que les fonctionnaires de l’Etat n’ont pas encore perçu le salaire du mois de janvier » a-t-elle laissé entendre. « Au nom de la Fonction publique je m’excuse du fait que les fonctionnaires ont tardé à avoir leur salaire » a déclaré Mme Sendazirasa.

Lire la suite...
 
Burundi : Seul le Chef de l’Etat peut dissoudre un Conseil communal Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 10/02/2011

François BizimanaLe ministre de l’Intérieur n’a pas les compétences de dissoudre un Conseil communal, a déclaré à la presse François Bizimana, porte-parole du parti d’opposition CNDD.

« Seul le président de la République a les compétences de dissoudre un Conseil communal sur avis des députés de la circonscription concernée » a affirmé M. Bizimana sur les ondes de radio Isanganiro, une station privée locale.

« La décision du ministre de l’Intérieur ne peut se limiter qu’à la suspension du Conseil communal comme le recommande la loi communale » a rappelé porte-parole du parti dirigé par Léonard Nyangoma, aujourd’hui en exil, ajoutant que la population de la circonscription concernée doit avoir son mot à dire avant que la décision ne soit prise.

Lire la suite...
 
Le gouvernement burundais s’insurge contre un rapport de l’Ong ICG Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

APA, 10-02-2011

Philippe NzobonaribaBujumbura (Burundi) - Le gouvernement burundais s’est insurgé contre le contenu du dernier rapport de l’Ong international Crisis group (ICG) portant sur la situation post - électorale dans ce pays, estimant que cette ONG a « toujours cherché de noircir tout ce qui se passe au Burundi ».

Dans son rapport ICG indiquait que le Burundi vit dans une impasse politique depuis les élections de 2010, soulignant que cette situation pourrait conduire à une situation dangereuse qui risque d’hypothéquer les 10 ans de progrès enregistrés dans ce pays.

Lire la suite...
 
Burundi : le ministre de l’Intérieur suspend le conseil communal de Kanyosha Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 09/02/2011 – Source Xinhua

Le ministre burundais de l’Intérieur Edouard Nduwimana a signé ce mercredi une ordonnance qui suspend le Conseil communal de Kanyosha de la province de Bujumbura. Au terme de l’article 1 de cette ordonnance, « Le Conseil Communal de Kanyosha de la province de Bujumbura est suspendu ».

Cette ordonnance à trois articles n’indique pas les raisons de cette prise de décision, mais on connaît que ledit conseil est le seul au pays à n’avoir pas réussi à mettre en place les organes communaux.

Lire la suite...
 
Appel à Nkurunziza pour initier un dialogue franc avec l’ADC-Ikibiri Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 08/02/2011

DECLARATION DES PARTIS POLITIQUES DE L’OPPOSITION A L’ETRANGER REGROUPES AU SEIN DE L’ADC-IKIBIRI

1. Nous, membres des partis politiques de l’opposition à l’étranger regroupés au sein de l’ADC-IKIBIRI, suivons de près et régulièrement la situation politique, sécuritaire et sociale au Burundi.

2. Depuis les élections communales du 24 mai 2010, le Burundi vit une crise politico-institutionnelle résultant de la mascarade électorale orchestrée par le CNDD-FDD en complicité avec la CENI. En effet, depuis la découverte des fraudes massives et irrégularités notoires qui ont entaché l’organisation des élections générales de 2010, le Burundi vit les moments les plus difficiles de son histoire démocratique, alors même que le monde entier croyait les démons du passé entrain de s’éloigner pour laisser la place aux efforts de reconstruction et de développement.

Lire la suite...
 
Exilé en Belgique, le porte-parole du Frodebu écrit une lettre ouverte à Nkurunziza Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 07/02/2011

Pancrace CimpayePancrace CIMPAYE                                    Bruxelles, le 05 février 2011

Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

Tél.0032/488101085

Bruxelles

Belgique

 

 

 

 

Objet : Lettre ouverte pour un dialogue             A Son Excellence Monsieur le Président

avec l'opposition.                                       de la République du Burundi

à

BUJUMBURA.

 

Excellence Monsieur le Président,

 

Vous voudrez bien excuser la liberté que je prends en vous adressant cette lettre ouverte dictée par les malheurs, la souffrance et le désespoir qui hantent le peuple burundais après le hold up électoral du 24 Mai 2010. Depuis cette date, le pays fait face à de nombreux défis qui sont en passe de déstructurer totalement le tissus social de la nation burundaise. Face à cette menace grandissante, le peuple burundais attendait de votre Excellence une ébauche de solution, une lueur d’espoir le 31 Décembre 2010.

Malheureusement le refus de tout dialogue avec l’opposition annoncé dans votre discours de fin d'année a résonné dans les oreilles des burundais comme un coup de poignard dans leur coeur.

Lire la suite...
 
Burundi : Pierre Buyoya évalue la Charte de l'Unité, 20 ans après son adoption Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 05/02/2011 – Source Xinhua

Pierre BuyoyaLes Burundais ont célébré ce samedi le 20ème anniversaire de l'adoption de la Charte de l'Unité nationale, une Charte qui, selon l'ancien président Pierre Buyoya qui en est l'initiateur, est devenue une référence pour la quasi-totalité des textes régissant la République burundaise.

« Tout ce qui s'est fait après son adoption, même pour terminer la crise, la base, c'était la Charte de l'Unité (les négociations et la signature des Accords d'Arusha du 28 août 2000, la Constitution actuelle, les autres lois importantes qui gouvernent la République...).

Lire la suite...
 
Burundi : Absence très remarquée de l’opposition chez le ministre de l’Intérieur Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 02/01/2011

Le ministre burundais de l’Intérieur Edouard Nduwimana a déploré mardi l’absence des partis d’opposition réunis au sein de l’Alliance des Démocrates pour le Changement (ADC-Ikibiri). « C’est regrettable qu’il y aient des partis qui optent pour la politique de la chaise vide » a déclaré le ministre Nduwimana dans une réunion avec les partis politiques burundais.

« C’est aussi dommage qu’il y ait des partis politiques qui se confondent avec certaines personnes fondatrices ou membres de ces mêmes partis. On dirait que le CNDD sans Nyangoma n’existe pas ou le FNL sans Rwasa n’existe pas », a laissé entendre le ministre de l’Intérieur.

Lire la suite...
 
L'ADC boycotte une rencontre avec le ministre burundais de l'Intérieur Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 02 février 2011

Nduwimana EdouardBujumbura, Burundi - Les partis de l’opposition burundaise regroupés au sein de l’Alliance démocratique pour le changement (ADC) ont boudé mardi à Bujumbura une rencontre avec le ministre de l’Intérieur, Edouard Nduwimana, sur les tentions politiques post-électorales.

L’ADC accuse le Conseil national pour la défense de la démocratie/Forces de défense de la démocratie (CNDD-FDD, au pouvoir) d’avoir organisé des "fraudes massives" lors des élections présidentielles et législatives de septembre dernier pour se maintenir au pouvoir.

Lire la suite...
 
Burundi : Appel à une rencontre entre le chef de l'Etat et l'opposition Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 01/02/2011 – Source Xinhua

Le parti pour la promotion des masses laborieuses dirigé par une dame a demandé une rencontre entre le président burundais et les représentants des partis de l'opposition extra–parlementaire regroupés au sein de l'ADC-Ikibiri, au cours d'une rencontre tenue mardi par le ministre de l'Intérieur à l'intention des partis politiques agréés au Burundi.

« L'Alliance des Démocrates pour le Changement au Burundi (ADC-Ikibiri) a toujours demandé à rencontrer le chef de l'Etat. Ne faudrait-il pas qu'il y ait cette rencontre pour que les burundais retrouvent définitivement la paix ? », a demandé sous forme de plaidoyer pour cette alliance et pour la paix Mme Patricie Ndayizeye, président dudit parti.

Lire la suite...
 
Annulation d’une annulation : la Société civile burundaise retrouve ses droits Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 31/01/2011

REPUBLIQUE DU BURUNDI

MINISTERE DE L'INTERIEUR

CABINET DU MINISTRE

ORDONNANCE MINISTERIELLE N°530/65 DU 28/01/2011 PORTANT ANNULATION DE L'ORDONNANCE MINISTERIELLE No 530/1490 du 23.11.2009  PORTANT ANNULATION DE L'AGREMENT DU FORSC

LE MINISTRE DE L’INTERIEUR,

Vu la Constitution  de  la République du Burundi ;

Vu le Décret-Loi n°1/11 du 28 juillet 1992 portant Cadre Organique des Associations Sans But Lucratif ;

Lire la suite...
 
Burundi : l’opposition réfute être à l'origine d’une nouvelle rébellion Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 27/01/2011

L’Alliance des Démocrates pour le Changement au Burundi (ADC-Ikibiri) une coalition de partis politique de l’opposition, rejette le contenu du rapport de Human Right Watch (HRW) selon lequel certains membres des partis d’opposition réunis au sein de l’ADC-Ikibiri, surtout les FNL, auraient quitté leurs foyers pour regagner le maquis.

« Nous ne sommes pas prêts à faire la guerre et notre option est surtout politique que militaire », a déclaré le porte-parole de l’ADC-Ikibiri, Chovineau Mugwengezo.

Lire la suite...
 
Des états généraux de la presse en préparation au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 20/01/2011 – Source PANA

Concilie NibigiraBujumbura, Burundi - Des états généraux de la presse et des Nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) pourraient se tenir, pour la deuxième fois au Burundi, au mois de février prochain, avec comme objectif principal de réfléchir sur les grands défis d’ordre matériel, financier, légal et administratif auxquels font face actuellement les professionnels des médias dans le pays, a annoncé ce mercredi la ministre burundaise en charge des Télécommunications, Concilie Nibigira.

Lire la suite...
 
Le Burundi commémore le 46è anniversaire de l’assassinat de Pierre Ngendandumwe Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 15/01/2011

Pierre NgendandumweLe Burundi commémore aujourd’hui le 46ème anniversaire de l’assassinat de Pierre Ngendandumwe, premier Premier Ministre Hutu du Burundi assassiné le soir du 15 janvier 1965 devant la Clinique Prince Louis Rwagasore.

Né dans une grande famille de Ngozi, il était parmi les premiers universitaires du Burundi, détenteur d’une licence en Sciences Administratives et Politiques obtenue à l’Université de Lovanium, à Kinshasa.

Lire la suite...
 
Burundi : La capitale déboisée pour la construction d'un palais parlementaire Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib news, 12/01/2011 – Source Xinhua

Albert MboneraneLes défenseurs de l'environnement au Burundi s'insurgent contre la destruction d'un boisement en pleine ville de Bujumbura, capitale du pays, pour y ériger un palais parlementaire.

"Aujourd'hui où la planète entière est confrontée à un problème de changement climatique et surtout que dans les pays sous-développés comme le Burundi, la foresterie constitue un des mécanismes d'atténuation des impacts de changements climatiques, ce n'est pas le moment de détruire ce boisement" de plus de 480 arbres, indique Albert Mbonerane, un fervent défenseur de l’environnement et ancien ministre de l'Environnement.

Lire la suite...
 
Le Haut commandement de l'armée burundaise s'ouvre aux "Batwas" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 12 janvier 2011

Officiers de l'armée burundaiseBujumbura, Burundi - Un jeune de l’ethnie ultra minoritaire des Batwas (Pygmées, 1% de la population burundaise) figure, pour la première fois dans l’histoire de l’armée burundaise, parmi les candidats officiers qui vont concourir cette année pour entrer à l’Institut supérieur des cadres militaires (ISCAM), apprend-on de source sécuritaire à Bujumbura.

L’armée burundaise reste pour le moment largement dominée, dans tous ces compartiments, par les deux principales ethnies des Hutu et Tutsi. L’exclusion frappe les Pygmées du Burundi dans beaucoup d’autres secteurs, comme l’éducation, la politique, la santé ou encore l’accès libre à la terre.

Lire la suite...
 
Burundi : un marché "mafieux" annulé grâce à la vigilance de la société civile Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 11/01/2011 – Source Xinhua

 L'Observatoire pour la Lutte contre la Corruption et les Malversations Economiques (OLUCOME) a annoncé ce mardi sur des radios privées locales que le gouvernement du Burundi vient de renoncer à un marché de plus de 621 milliards de FBU (plus de 5 milliards de dollars) conclu avec AAE Systems Inc., une société américaine de communication basée en Californie.

« C'est Pierre Mupira, ministre du Plan et du Développement communal qui a signé l'acte de renonciation à ce marché », a dit Gabriel Fufyiri, le président de l'OLUCOME. Il exige des sanctions à l'endroit des autorités qui ont engagé le Burundi dans des affaires qui ne sont pas claires et la publication du document qui avait consacré ce marché et les noms des personnes qui y ont joué un rôle.

Lire la suite...
 
Burundi : Nkurunziza bien "au courant" du contrat controversé de 500M USD Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 06/01/2011 – Source AFP

Le président burundais Pierre NkurunzizaLe président burundais Pierre Nkurunziza "est au courant" d'un contrat controversé d'équipements de communication entre le Burundi et une entreprise américaine, a annoncé jeudi son porte-parole, reconnaissant l'existence probable de vices de procédures.

"Le président est au courant de cette affaire mais ses méandres et ses contours sont en train d'être analysés, car peut-être qu'ici ou là, il y a eu des vices de procédures qu'on doit corriger", a déclaré à la presse son porte-parole Léonidas Hatungimana.

Lire la suite...
 
Burundi : Du rififi au sein du parti UPRONA Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 04/01/2011

Le Comité directeur du parti Union pour le Progrès National (UPRONA, ex-parti unique) se dit inquiet par le comportement du président du même parti, le député Bonaventure Niyoyankana, face aux questions épineuses qui hantent actuellement le pays.

Selon le professeur Evariste Ngayimpenda, membre du Comité directeur de ce parti, le président de l’UPRONA « ne veut pas collaborer avec le Comité de son parti dans la prise de grandes décisions politiques ».

Lire la suite...
 
Nkurunziza prédit que le Burundi sera rayé de la liste des pays pauvres d’ici 2020 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 31/12/2010 d’après Xinhua et Présidence

Le président burundais au cours d'une séance publique de dances et prièresAu quatrième jour d’un séminaire religieux sur l’éducation spirituelle tenu jeudi à l’intention des hauts cadres de l’Etat, le président du Burundi Pierre Nkurunziza a prédit que le Burundi ne sera pas sur la liste des pays les plus pauvres d’ici dix ans.

Le chef de l’Etat a appelé les responsables politiques à travailler dur pour atteindre cet idéal, dont la réalisation, selon lui, doit passer par « le Très Haut qui a déjà béni le Burundi ». « La clé de cet engagement repose dans l’amour de Dieu et l’amour du prochain » a souligné le Chef de l’Etat, citant un passage de la Bible.

Il se dit confiant qu’avec le même engagement, et avec le concours de Dieu, « les Burundais se retrouveront en 2020 dans un stade moderne » pour fêter 10 ans d’une véritable révolution économique au Burundi.

Lire la suite...
 
Burundi : le chef de l'Etat décrête une semaine d’actions de grâce et de prière Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 29/12/2010 – Source Présidence

Le couple présidentiel burundais, Denise et Pierre NlurunzizaLe couple présidentiel burundais, Denise et Pierre Nkurunziza, ont lancé officiellement dimanche à Bujumbura « la semaine dédiée aux actions de grâce et de prière pour la nation burundaise » afin de « remercier le Tout Puissant des merveilles qu’il a faites pour le Burundi en 2010 », rapporte la presse officielle.

« Nous remercions Dieu pour nous avoir béni et protégé les Burundais au cours de cette année qui va bientôt toucher à sa fin ; nous allons partager la joie et la prière avec tout le peuple burundais pendant cette semaine », a prêché le couple présidentiel.

Lire la suite...
 
Burundi : une ONG dénonce un nouveau « Scandale politico-financier » Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 25 décembre 2010

Logo OlucomeL'ONG l'observatoire de la lutte contre la corruption a révélé vendredi 24 décembre 2010, l'existence d'un contrat de plus de 500 millions de dollars entre le gouvernement du Burundi et une entreprise américaine, signé en mars 2010 dans une totale « illégalité ». Ce contrat pour la fourniture de matériels de communication s'élève à 500 millions de dollars, une somme colossale qui dépasse les recettes de l'Etat en 2010.

L'organisation anticorruption dénonce toute une série de procédures illégales. Ce contrat de 500 millions de dollars a été passé de gré à gré en violation de la loi burundaise sur les marchés publics.

Lire la suite...
 
Des vœux anticipés du chef de l’Etat burundais aux corps de défense Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 24/12/2010 - Source PANA

Le président Nkurunziza saluant les officiers de la Police nationaleLe chef de l’Etat burundais, Pierre Nkurunziza, a présenté jeudi ses vœux de nouvel an 2011 et des hommages appuyés aux membres des corps de défense et de sécurité du Burundi pour le travail accompli au cours de l’année 2010.

C’est surtout la sécurisation des secondes élections générales post-conflit de 2010 qui a valu aux militaires et policiers la reconnaissance du président Nkurunziza. « Vous avez bien assuré la sécurité du pays avant, pendant et après les élections alors que les mauvaises langues disaient que vous ne serez pas à la hauteur de cette noble tâche », a-t-il souligné en substance.

Lire la suite...
 
Révélation du "plus grand scandale politico-financier jamais connu au Burundi" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 24/12/2010 – Source AFP

 Une ONG burundaise de lutte contre la corruption a révélé vendredi l'existence d'un contrat de plus de 500 millions de dollars entre le gouvernement du Burundi et une entreprise américaine, signé en mars 2010 dans une totale « illégalité », selon cette organisation.

« Nous venons de découvrir que le gouvernement a signé le 23 mars 2010 avec la société américaine AAE Systems Inc basée en Californie, un contrat pour la fourniture de matériels de communication », a annoncé vendredi le président de l'Observatoire de la lutte contre la corruption et les malversations économiques (Olucome), Gabriel Rufyiri.

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 Suivante > Fin >>

Résultats 3001 - 3025 sur 3546

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher