topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Durant les mois de juillet et août 2019, ARIB.INFO se met en mode vacances ! Des articles seront régulièrement postés sur le Site Web mais le traitement des informations sera ralenti. Le rythme habituel reprendra en septembre. [La Rédaction] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Politique
Burundi : Des députés insatiables Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Le Pays, 28 décembre 2009

Le Burundi s’est illustré dans l’actualité avec deux faits majeurs qui ont marqué le début du week-end écoulé. Le premier, par ordre chronologique, ce sont les indemnités et avantages que se sont octroyé les députés burundais à travers le vote à l’unanimité de deux projets de loi, dans la nuit du 24 au 25 décembre 2009 au moment où les fidèles catholiques du monde – et de ce pays aussi - s’apprêtaient à célébrer la naissance de l’enfant Jésus.

Le deuxième fait est la demande de remplacement du représentant de l’ONU au Burundi, le Tunisien Youssef Mahmoud, formulée officiellement par les autorités de Bujumbura. « Crime » commis par ce troisième représentant onusien : ses accointances avec l’opposition, ses immixtions dans les affaires intérieures du pays, surtout concernant les élections générales de juillet 2010. Mais de ces deux événements, celui qui aura le plus fait jaser est le cadeau de Noël que se sont offert les élus du peuple.

Lire la suite...
 
Burundi : l'ex-président Bagaza candidat à la présidentielle de juin 2010 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 27/12/2009 - Source AFP

Jean-Baptiste BagazaLe Parti pour le redressement national (Parena, opposition) a désigné dimanche son leader, l'ancien président Jean-Baptiste Bagaza, comme son candidat à l'élection présidentielle prévue en 2010 au Burundi.

M. Bagaza a été élu par quelques 250 délégués et par acclamation lors d'un congrès extraordinaire de son parti à Bujumbura.

Issu de la minorité tutsie, le colonel Jean-Baptiste Bagaza, 63 ans, était arrivé à la tête du pays à la faveur d'un coup d'Etat militaire en 1976. Il a dirigé le Burundi jusqu'à son renversement en 1987.

Lire la suite...
 
Rwasa, ancien rebelle en quête d'honorabilité Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Jeune Afrique | 22/12/2009

Par : Tshitenge Lubabu M. K.

Agathon Rwasa sous la protection de Casques Verts de l'Union africaineLe leader des Forces nationales de libération (FNL), l’ancienne rébellion, défendra les couleurs de son parti à la présidentielle de 2010. Une première participation qui lui permettra de tester sa popularité.

Depuis son retour définitif au Burundi, en mai 2008, mettant ainsi fin à une guerre qui durait depuis le début des années 1990, Agathon Rwasa croit aux vertus du dialogue. Dans le cadre des accords de paix signés avec le gouvernement, un poste plutôt modeste lui a été confié: la direction de l’Institut national de sécurité sociale. Quant à savoir si cette fonction lui convient, il se contente de dire: « Cela me plaît car je suis au service de mon pays. » Ces derniers mois, son parti a connu une querelle de leader­ship, qu’il a fini par remporter.

Lire la suite...
 
Burundi : la CENI annonce le calendrier des élections de 2010 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 16/12/2009 – Source AFP

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) du Burundi a fixé mardi le premier tour de l'élection présidentielle au 28 juin 2010, a-t-on constaté sur place.

Cette élection se fera "au suffrage universel direct" a précisé le président de la CENI, Pierre Claver Ndayicariye, lors d'une cérémonie officielle en présence des dirigeants des partis politiques burundais, de la société civile et du corps diplomatique accrédité au Burundi.

"Les élections des conseillers communaux auront lieu le 21 mai 2010, les présidentielles le 28 juin 2010, les députés seront élus le 23 juillet 2010, les sénateurs le 28 juillet 2010 et les conseillers collinaires le 7 septembre 2010", a-t-il précisé.

Lire la suite...
 
La présidentielle au Burundi fixée au 28 juin 2010 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 15/12/2009

Bujumbura, Burundi - Le premier tour de la prochaine élection présidentielle au Burundi aura lieu le 28 juin 2010, a annoncé mardi après- midi, le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Pierre Claver Ndayicariye.

Ce vote interviendra à l'expiration du premier mandat de cinq ans de l'actuel chef de l'Etat burundais, Pierre Nkurunziza.

Lire la suite...
 
Burundi : début de la distribution d'un million de cartes d'identité Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 15/12/2009 – Source AFP

Le gouvernement burundais a entamé mardi la distribution d'un million de cartes nationales d'identité (CNI) en prévision des élections générales de 2010, ceci malgré les protestations de l'opposition.

L'opération a officiellement débuté à Bujumbura, lors d'une cérémonie organisée en présence des leaders des partis politiques, des gouverneurs de province et des administrateurs communaux, ainsi que des représentants de la société civile, a-t-on constaté sur place.

Lire la suite...
 
Nkurunziza salue l'expérience "démocratique" de la Guinée équatoriale Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 10/12/2009

Bujumbura, Burund - "Les Burundais devraient s'inspirer de l'expérience récente des élections réussies en Guinée équatoriale s'ils veulent mener à bien à leur tour les prochaines consultations populaires de l'été 2010", a déclaré le chef de l'Etat burundais, Pierre Nkurunziza, mercredi soir, de retour de la cérémonie d'investiture de son homologue équato-guinéen, Théodoro Obiang Nguema.

"Les élections tenues dans ce pays le 29 novembre dernier pourraient inspirer le Burundi dans le bon sens", a insisté le président burundais avant d'avancer que le srutin s'était déroulé "dans un climat de liberté et de transparence".

Lire la suite...
 
Le Burundi lève l'interdiction d'un collectif de la société civile Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 05/12/2009 – Source AFP

Le ministre burundais de l'Intérieur a "suspendu" la mesure d'interdiction qui visait l'un des principaux collectifs de la société civile depuis le 23 novembre, a-t-on appris samedi de sources concordantes.

"Nous suspendons les effets de l'ordonnance du 23 novembre portant annulation de l'agrément du Forum pour le renforcement de la société civile (Forsc)", indique une nouvelle ordonnance du ministre Edouard Nduwimana datant de vendredi.

Lire la suite...
 
Burundi : Le pouvoir cède aux pressions et suspend l’interdiction du FORSC Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 04/12/2009

Cédant aux pressions tant nationales qu’internationales, le ministre burundais de l’Intérieur, M. Edouard Nduwimana, a annoncé vendredi soir, dans une lettre adressée à Madame la Déléguée Générale Suppléante du Forum pour le renforcement de la société civile (FORSC), la levée de l’interdiction de cette structure qui réunit 146 associations burundaises de la société civile.

« Par la présente, nous voudrions encore une fois manifester notre bonne volonté à coopérer pour trouver une issue favorable à cette crise, en portant à votre connaissance que nous suspendons les effets de l’Ordonnance Ministérielle N° 530/1490/CAB/2009 du 23/11/2009 portant Annulation de l'Ordonnance N° 530/514 du 26/05/2006 portant Agrément de l'Association Sans But Lucratif dénommée « Forum pour le Renforcement de la Société Civile », tout cela dans le souci de permettre la reprise des activités qui avaient été suspendues suite aux mesures dernièrement prises à l'endroit du FORSC. », peut-on lire dans cette correspondance dont ARIB.INFO a obtenu une copie que nous publions en intégralité.

Lire l’intégralité de la Lettre


 
Le Burundi va renouer avec le suffrage universel direct Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 30/11/2009

Une femme de la province de Makamba (Burundi) dépose son bulletin de voteBujumbura, Burundi - Le Burundi va renouer avec le suffrage universel direct en 2010, à tout le moins en ce qui concerne le choix du futur président de la République, a-t-on appris de source proche de la Commission nationale électorale indépendante (CENI).

La dernière élection présidentielle au suffrage universel direct du pays remonte à 1993, avant qu'il sombre dans une longue guerre civile qui ne permettait pas une vie démocratique normale, mais plutôt des arrangements politiques comme mode de gouvernement.

Lire la suite...
 
Burundi : Agathon Rwasa candidat des FNL à la présidentielle de 2010 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 29/11/2009 – Source AFP

Agathon RwasaL'ex-rébellion burundaise des Forces nationales de libération (FNL) a désigné dimanche son leader historique Agathon Rwasa comme son candidat à l'élection présidentielle prévue en 2010, à Bujumbura, a-t-on constaté sur place.

"Le congrès a désigné à l'unanimité son excellence Agathon Rwasa comme candidat du parti FNL aux élections présidentielles de 2010", a annoncé le secrétaire général de ce parti, Adolphe Banyikwa, en lisant "les conclusions" d'un congrès extraordinaire qui s'est tenu samedi et dimanche.

Plus de 500 délégués représentants l'ex-rébellion des FNL dans les 17 provinces du Burundi et les sections de Tanzanie, d'Afrique du Sud et d'Europe ont pris part à ce congrès, selon l'organisation.

Lire la suite...
 
Burundi : Une Responsable du FORSC interdite de quitter le territoire Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 25/11/2009

Ce mardi  24 novembre, au lendemain de l’interdiction du Forum pour le renforcement de la société civile (FORSC), Mme Solange Habonimana, Responsable du Lobbying et du Plaidoyer au sein de cette organisation, s'est vue refuser la sortie du territoire national par les services d'immigration, alors qu'elle se rendait à l'aéroport de Bujumbura pour prendre l’avion de Kenya Airways vers Nairobi.

Mme Habonimana devait participer à une réunion des Experts pour formuler la Stratégie de Mobilisation de la Société civile, dans le cadre des activités de la Communauté Est Africaine, prévue à Nairobi du 25 au 27 novembre, comme le stipule l’ordre de mission -signé le 20 novembre par le Secrétaire général du Gouvernement, M. Philippe Nzobonariba – autorisant à une délégation de cinq personnes, dont Mme Solange Habonimana, d’aller participer à cette réunion.

Lire l’ordre de mission 

 
Interdiction du Forum pour le renforcement de la société civile (FORSC) Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 24/11/2009

 Le ministre burundais de l’Intérieur Edouard Nduwimana a signé lundi 23 novembre 2009 l’ordonnance N°530/1490 qui annule l’ordonnance N°530/514 du 26/05/2006 portant agrément légal du Forum pour le renforcement de la société civile (FORSC), invoquant une soi-disant erreur technique dans ladite ordonnance, approuvée par ce même ministre en mai 2006.

C’est la première organisation non gouvernementale à être interdite au Burundi, évolution inquiétante alors que le pays se prépare à des élections générale l’année prochaine.

Lire l’ordonnance ministérielle 


 
Nomination d'un nouveau ministre de l'Energie au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 20/11/2009

Bujumbura, Burundi - Le président Pierre Nkurunziza du Burundi a procédé, jeudi, à la nomination d'un nouveau ministre de l'Energie et des Mines en la personne de M. Moise Bucumi, en remplacement de Samuel Ndayiragije, limogé il y a une semaine pour "manquements graves dans l'exercice de ses fonctions".

La plus haute charge publique connue du nouveau ministre est celle de gouverneur de Ruyigi, une province jugée "difficile" de l'est du Burundi où il a notamment eu à gérer une campagne d'assassinats d'albinos ainsi que le meurtre non encore élucidé de Agnès Dury, une ressortissante française qui travaillait dans la région pour le compte de l'ONG Action contre la faim (ACF).

Lire la suite...
 
Dernière ligne droite dans la préparation des élections au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 17/11/2009

Bujumbura, Burundi - Un calendrier définitif respectant l'ordre des scrutins de 2010 établi dans le code électoral du Burundi, sortira au plus tard le 15 décembre prochain, a annoncé, lundi, le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Pierre Claver Ndayicariye.

Les secondes élections générales post-conflit du Burundi visent à renouveler les mandats respectifs du chef de l'Etat, des députés, des sénateurs, des maires et des autres élus à la base pour un coût global estimatif de 43 millions de dollars US.

Lire la suite...
 
Limogeage du ministre burundais de l'Energie et des Mines Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 11/11/2009

Ndayiragije SamuelBujumbura, Burundi - Le ministre burundais de l'Energie et des Mines, Samuel Ndayiragije, a été limogé, mercredi, pour "manquements graves" dans l'exercice de ses fonctions, apprend-on de source officielle à Bujumbura.

Le décret du chef de l'Etat burundais, Pierre Nkurunziza, a précédé de peu une motion de défiance que s'apprêtaient à voter les députés de l'Assemblée nationale pour punir le ministre Ndayiragije d'une décision unilatérale de remise de la dette de la Société internationale de l'énergie des grands lacs (SINELAC) envers le Burundi.

Lire la suite...
 
Le président de l’aile dissidente des FNL anime un débat public à Bruxelles Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 11/11/2009

INVITATION DE LA SECTION BENELUX DU PARTI FNL

APRES LE CONGRES EXTRAORDINAIRE DU 04 OCTOBRE 2009, LA SECTION BENELUX DU PARTI FNL A LE PLAISIR D'INVITER LES BURUNDAIS ET AMIS DU BURUNDI A UN DEBAT SUR LE THEME :

«LE PARTI FNL, APRES LE CONGRES EXTRAORDINAIRE DU 04 OCTOBRE 2009.»

L’ORATEUR DU JOUR SERA LE NOUVEAU PRESIDENT DU PARTI FNL MONSIEUR JACQUES KENESE DE PASSAGE A BRUXELLES.

NOUS VOUS ATTENDONS CE SAMEDI 14 NOVEMBRE 2009 à 15h AU

24, RUE CHAMBERY

1040 ETTERBEEK

BELGIQUE

Lire la suite...
 
Burundi : Limogeage du ministre Samuel Ndayiragije pour "manquements graves" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

APA, 11-11-2009 - Destitution du ministre burundais de l’Energie et des Mines pour manquements graves

Samuel NdayiragijeBujumbura (Burundi) - Le ministre burundais de l’Energie et des Mines, Samuel Ndayiragije, a été destitué ce mercredi par décret pour manquements graves pour avoir mal géré le dossier relatif à l’annulation des dettes des sociétés d’électricité des pays membres de la Communauté économique des Pays des Grands Lacs (CEPGL), annonce le porte parole du président de la République.

Il lui est également reproché de n’avoir jamais présenté ce dossier en Conseil des ministres malgré la demande du gouvernement pour être informé sur la situation.

Lire la suite...
 
FNL : L’aile dissidente "Kenese-Habimana" appelle à la remise des armes Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 28/10/2009

Bujumbura, le 28 octobre 2009

PRESIDENCE DU PARTI FNL

BUJUMBURA

BURUNDI

Réf: PFNL/0001/10/09

COMMUNIQUE DE PRESSE

NOTRE CONTRIBUTION POUR UN BURUNDI MEILLEUR

La nouvelle direction du parti FNL issue du Congrès National extraordinaire tenu le 04 octobre 2009 refuse d’être la caisse de résonnance de tous les fauteurs de trouble quel que soit leur appartenance politique ou autre.

Certains voulaient bâtir leur entreprise de déstabilisation du pays sur la capacité de nuire de l’ancien président de notre parti FNL.

Lire la suite...
 
Elections 2010 : Nyangoma met en lumière les fraudes en préparation Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 25/10/2009

Léonard Nyangoma (centre),Au cours d’une Conférence publique animée samedi 24 octobre à Bruxelles, le leader de l’opposition burundaise, le député Léonard Nyangoma, a pointé du doigt "Les techniques de fraudes électorales et les failles du nouveau code électoral du Burundi".

[…] Maintenant que la CENI a été mise en place, qu’une loi portant révision du code électoral  vient d’être votée par le parlement et vite promulguée par le Président de la République, il est possible de mesurer avec plus de précision les dangers auxquels le processus électoral sera exposé l’an prochain. Et notre combat pour la tenue d’élections crédibles doit continuer.

Aujourd’hui, je me propose de lancer un  débat sur une question complexe à savoir « Les techniques de fraudes électorales et les failles du nouveau code électoral du Burundi ». Nous remarquons en effet que la manipulation politique des lois peut participer à la stratégie de la fraude. C’est pourquoi je montrerai dans la deuxième partie comment et en quoi la nouvelle loi électorale consacre un net recul anti-démocratique et crée des situations propices à la fraude électorale. […]

Lire l’intégralité du Texte liminaire de la Conférence 


 
L’opposition accuse le CNDD-FDD de vouloir torpiller les élections de 2010 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 23/10/2009

 

Lire l’intégralité de la déclaration 

 
EurAc appelle à des élections libres et transparentes au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 22/10/2009

Le Burundi a besoin d’élections libres et transparentes, organisées par une commission électorale nationale véritablement Indépendante

European Network for Central Africa (EURAC)

 Bruxelles, le 22 octobre 2009 - Le Burundi a un passé violent. Après l'indépendance en 1962, le pays a basculé dans une lutte pour le pouvoir, provoquant l'exclusion ethnique, des cycles de violences massives et même une guerre ouverte à partir de 1993. Pas à pas, le Burundi est sorti de cette crise. De longues années de négociations ont débouché sur des élections en 2005. Bien organisées, proclamées libres et transparentes par les observateurs indépendants nationaux et internationaux, avec un résultat clair qui a été accepté par tout le monde. Les élections de 2005 ont mis en place les institutions légitimes, dont le pays avait tellement besoin.

Néanmoins, cette première législature, qui se terminera bientôt, n'a pas permis de concrétiser les résultats attendus. Les institutions ont vécu plusieurs blocages. Le paysage politique n'a cessé d'être instable, du fait des tensions internes et même des scissions au sein de nombreux partis. La dernière rébellion n'a intégré les institutions qu'en avril 2009. La population connaît toujours des conditions de vie très précaires, et la mauvaise gouvernance demeure un obstacle majeur pour une lutte efficace contre la pauvreté. L'Etat de droit est encore en chantier et le potentiel de violence n'est pas sous contrôle.

Lire la suite...
 
Commémoration du 16ème anniversaire du "martyr de la démocratie" au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 21/10/2009

Bujumbura, 21 oct. 2009 : Le couple présidentiel Nkurunziza devant la tombe de NdadayeBujumbura, Burundi - Les Burundais ont commémoré mercredi dans le recueillement, le 16ème anniversaire de l'assassinat, à l'occasion d'un coup d'Etat militaire, de l'ancien président démocratiquement élu, Melchior Ndadaye.

L'illustre disparu repose depuis lors au palais du 1er novembre, dans le centre-ville de Bujumbura, où ont eu lieu, en guise de cérémonies commémoratives, des dépôts de gerbes de fleurs par des membres proches de sa famille, ceux du gouvernement et des représentants du corps diplomatique et consulaire, après une messe de requiem en sa mémoire à la cathédrale Regina Mundi de la capitale burundaise.

Lire la suite...
 
Burundi : climat politique "dégradé", l'opposition "vivement préoccupée" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 21/10/2009 - Source AFP

Quatre partis d'opposition du Burundi ont exprimé mercredi leur "vive préoccupation" face à la "dégradation" du climat politique orchestrée selon eux "par un système corrompu et impuni".

"Les (quatre) partis politiques expriment leur vive préoccupation face à la dégradation continue du climat politique et sécuritaire orchestré par un système corrompu et impuni", dans un communiqué.

Lire la suite...
 
Elections 2010 : Léonard Nyangoma anime une Conférence publique à Bruxelles Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 20/10/2009

CONFERENCE PUBLIQUE

La section BENELUX du CNDD organise, Samedi 24 Octobre 2009 à 13h00, une conférence publique sur :

"Les techniques de fraudes électorales observées au Burundi et en Afrique ainsi que les failles du nouveau Code électoral burundais".

Animée par :

Léonard Nyangoma

Léonard NYANGOMA

Député à l’Assemblée Nationale du Burundi et Président du parti CNDD.

Adresse du jour :

Facultés Universitaires Saint-Louis,  Auditoire n°4.

Boulevard du Jardin botanique 43

1000 BRUXELLES

Accès : Gare du Nord, Métro Rogier, Métro Botanique


 
<< Début < Précédente 121 122 123 124 125 126 127 128 129 Suivante > Fin >>

Résultats 3001 - 3025 sur 3209

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher