topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Breaking News : ARIB.INFO PASSE EN MODE VACANCES POUR LA PÉRIODE ESTIVALE : Comme chaque année, La Rédaction d'ARIB.INFO lève le pied durant les mois de juillet et août avant de redémarrer à fond début septembre. La Rédaction reste toutefois attentif à l’actualité et, comme vous pourrez le constater, ne vous laissera pas sans Info cet été. Le flux d'actus sera juste moins dense qu'à l'accoutumée. Alors restez connecté ! Toute La Rédaction en profite pour vous souhaiter d'agréables vacances. [@rib News, 05/07/2019] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Politique
Scandale financier au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 23/12/2010 - Source Voice of America

Au Burundi, l’Observatoire de Lutte contre la Corruption et les Malversations Economiques (OLUCOME) dénonce un grand scandale financier de plus de 500 million USD soit environ 622 milliards de francs bu.

Il s’agit d’un contrat liant le gouvernement du Burundi à une compagnie américaine basée en Californie et spécialisée dans les télécoms pour une livraison d’un matériel sophistiqué.

Ce montant représente les ¾ (trois quarts) du budget de l’Etat mais ne figure nulle part.

Les autorités burundaises restent prudentes et refusent de s’exprimer. L'affaire tombe mal puisque le président burundais a demandé la tolérance zéro contre la corruption lors de son investiture pour son second mandat en août dernier.


 
Burundi : le pouvoir accusé de l’assassinat d’un responsable religieux Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 10/12/2010

Un Imam de la mosquée de Buyenzi à la 7eme avenue a été tué ce jeudi matin alors qu’il se rendait à son mosquée pour diriger la prière matinale, a-t-on constaté sur place.

Cheick Hamza Congera a été tué vers 5 heures du matin près de la 11eme avenue de la commune urbaine de Buyenzi quand trois hommes armés de pistolets l’ont arrêté et ont commencé à lui insulter avant de tirer trois balles sur lui, a raconté sous couvert d’anonymat une personne qui a assisté aux faits.

Lire la suite...
 
Burundi : les révélations d’une ONG inquiètent le Gouvernement Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 08/12/2010

Jean-Baptiste GahimbareLe ministre burundais de la Bonne Gouvernance et de la Privatisation Jean Baptiste Gahimbare s’est montré lundi inquiet par les révélations de l’Observatoire de Lutte contre la Corruption et les Malversations Economique (OLUCOME) sur les surfacturations dans l’achat des équipements pour le ministère de la défense burundaise.

Selon le ministre Gahimbare, ces révélations n’arrangent pas les choses et ne facilitent pas des enquêtes, a t-il précisé. « La plupart des dossiers en rapport avec les corps sensibles comme ceux de la sécurité sont traité confidentiellement », a regretté le ministre Gahimbare.

Lire la suite...
 
Burundi : des soupçons de corruption sur un marché d'armement se confirment Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 04/12/2010 – Source AFP

 Une ONG burundaise de lutte contre la corruption a produit samedi devant la presse un rapport officiel venant étayer des soupçons de malversations portant sur environ trois millions de dollars à la faveur d'un contrat d'armement entre le Burundi et une société ukrainienne.

"Voici le rapport qui a été produit par l'Inspection générale de l'Etat et qui vient confirmer une malversation grave qui a causé un grand préjudice à l'Etat et qu'on avait révélée il y a quelques jours", a annoncé le président de l'Observatoire de la lutte contre la corruption et les malversations économiques (Olucome), Gabriel Rufyiri.

Lire la suite...
 
Burundi : Ciramunda est un "faux-rebelle et simple imposteur", dixit Bagaza Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 03/12/2010

Richard Delvaux CiramundaLe Belgo-burundais Richard DELVAUX-CIRAMUNDA a annoncé mardi sur les ondes de la radio Africa n°1 émettant depuis le Gabon qu’il est le patron d’une nouvelle rébellion au Burundi, mais plusieurs sources concordantes affirment qu’il s’agit d’un simple imposteur qui a trouvé le moyen de faire parler de lui.

Il explique que l’objectif de cette nouvelle rébellion au Burundi dénommée « Front Patriotique de la Libération » avec sa branche politique dénommée « Mouvement National Burundais », est de restaurer un Etat de Droit au Burundi.

Lire la suite...
 
Burundi : Malversations à grande échelle par des Généraux et une Ministre Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 03/12/2010

Lieutenant Général Germain NiyoyankanaQuatre Hauts cadres de l’armée nationale et la ministre des Finances sont cités dans une affaire de corruption et malversations à grande échelle au Burundi.

Dans un rapport rendu publique par l’inspection générale de l’Etat, l’ancien ministre de la Défense nationale le Lieutenant Général Germain Niyoyankana a autorisé une surfacturation lors du payement d’équipements militaires qui ont été livrés par l’Ukraine à l’armée burundaise.

Lire la suite...
 
Burundi : Agathon Rwasa décline l’invitation des autorités à regagner son pays Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 02/12/2010 – Source Xinhua

Agathon RwasaAgathon Rwasa, leader du Front National de Libération (FNL, ex-mouvement rebelle), qui est en exil depuis le mois de juin dernier, a décliné jeudi l’invitation des autorités burundaises à tous les leaders des partis politiques en exil pour qu’ils regagnent le pays et entament un dialogue avec le gouvernement.

"Nous inviter à rentrer, c’est une attitude simpliste du gouvernement lorsque pour ce qui nous concerne, le même pouvoir ne cesse de verser de colossales sommes d’argent à l’intérieur et à l’étranger surtout en République Démocratique du Congo pour chercher ma tête", a dit Agathon Rwasa dans une cassette qu’il a distribuée dans les média locaux.

Lire la suite...
 
Burundi : deux ministres et les chefs de l'armée accusés de corruption Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 26/11/210 – Source AFP

Une organisation non-gouvernementale burundaise a accusé vendredi les ministres de la Défense et des Finances, le chef d'état-major de l'armée et son adjoint d'avoir surfacturé du matériel militaire défectueux.

"Nous venons de découvrir un grand scandale de détournement de fonds et de corruption au ministère de la Défense", a annoncé à la presse le président de l'Observatoire de la lutte contre la corruption et les malversations économiques (Olucome), Gabriel Rufyiri.

Lire la suite...
 
Prestation de serment de l’ombudsman du Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

APA, 23-11-2010

Mohamed Rukara prêtant serment comme Ombudsman du BurundiBujumbura (Burundi) - L’ombudsman burundais, élu par l’assemblée nationale de ce pays la semaine dernière, en la personne de Cheik Mohamed Rukara, a prêté serment ce mardi devant le président de la République, le parlement et le gouvernement et a juré d’être "impartial" dans son travail.

L’élection de Cheick Mohamed Rukara à ce poste avait provoqué l’indignation et le boycott de cette élection par des députés de l’UPRONA (le seul parti qui siège au Parlement à coté du CNDD-FDD qui occupe plus de 9O% des sièges), et des députés de l’ethnie « Batwas ».

Lire la suite...
 
Burundi : prestation de serment du premier Ombudsman Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 23/11/2010 – Source Xinhua

L’Ombudsman burundais Mohamed Rukara Khalfan a prêté serment mardi devant le président de la République et le Parlement.

"Je jure et promets de remplir mes fonctions avec honnêteté et impartialité et de ne révéler aucun secret que j’aurai obtenu pendant et après l’exercice de mes fonctions", a déclaré Rukara Khalfan, premier Ombudsman dans l’histoire des institutions du Burundi.

Lire la suite...
 
Burundi : Importants détournements de fonds au ministère de la Sécurité publique Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 19/11/2010

Des marchés fictifs au ministère de la sécurité publique : « Tolérance zéro » = « tolérance 100% ».

Que signifie « tolérance zéro » au ministère de la sécurité publique que dirige le tout puissant général, le Général Guillaume Bunyoni ? La réponse est tout simple ; ça signifie « tolérance 100 % ». Quand le sage montre du doigt la lune, l’insensé ou l’imbécile regarde le bout du doigt, dit l’adage. Et quand on a dit « tolérance zéro », on a compris 100 %.

Entre celui qui a compris « tolérance zéro » et « tolérance 100 % », qui est plus intelligent dans le Burundi de la corruption (180ème pays le moins corrompu ou 8ème pays le plus corrompu sur la terre ou encore 1er pays le plus corrompu de l’East African Community : prévalence de la corruption de 36,7 %, (la police vient en seconde position après le fic), Ouganda (33 %), Kenya (31,9%), Tanzanie (28,6%) et le Rwanda avec 6,6% ). Mon pays est malade en j’en ai honte !

Lire la suite...
 
Le Burundi s'engage sur la voie de la croissance soutenue Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 13/11/2010 – Source Xinhua

Le chef de l'Etat burundais Pierre Nkurunzia a procédé vendredi à Ngozi, ville du nord du Burundi, au lancement officiel des travaux de préparation du Cadre Stratégique de Croissance et de Lutte contre la Pauvreté - Seconde génération (CSLP2).

Le président Pierre Nkurunziza a saisi l'occasion pour mettre en exergue la ligne directrice de cette seconde génération du CSLP.

Lire la suite...
 
Le Burundi se dote de son premier Ombudsman Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 13/11/2010 – Source Xinhua

Mohamed RukaraLe Burundi s'est doté vendredi de son premier Ombudsman, prévu par l'accord d'Arusha pour la Paix et la Réconciliation au Burundi signé le 28 août 2000.

Mohamed Rukara a été élu pour un mandat de six ans par l'Assemblée Nationale du Burundi et approuvé par le Sénat tel que le dispose la Constitution burundaise.

Selon cette dernière, l'Ombudsman "reçoit les plaintes et mène des enquêtes concernant des fautes de gestion et des violations des droits des citoyens commises par des agents de la fonction publique et du judiciaire et fait des recommandations à ce sujet aux autorités compétentes".

Lire la suite...
 
Le Burundi s’engage à améliorer les scores de classement sur la bonne gouvernance Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 06/11/2010 - Source Xinhua

Le deuxième vice-président burundais Gervais Rufyikiri a déclaré vendredi que son pays s’efforcerait d’améliorer "les scores de classement" en matière de bonne gouvernance.

A l’issue d’un entretien avec la vice-présidente de la Banque mondiale pour la région Afrique, Obiageli Kathryn Ezekwesili, en visite au Burundi, M. Rufyikiri a affirmé devant la presse qu’il lui avait assuré que le Burundi allait "tout faire pour accélérer toutes les réformes nécessaires en vue d’assurer une bonne gouvernance dans l’ensemble et en particulier pour créer un bon climat des affaires, améliorer les scores de classement sur cet aspect, mais aussi améliorer les scores en général dans le classement international en matière de bonne gouvernance".

Lire la suite...
 
L’opposition burundaise présente à Bruxelles "les effets d’un hold up électoral" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 31/10/2010

Mot liminaire de la conférence de presse tenue par la coalition ADC-IKIBIRI en date du samedi 30 octobre 2010 à Bruxelles

Thème central : LE BURUNDI AU BORD DE L’IMPLOSION OU LES EFFETS ATTENDUS D'UN HOLD UP ELECTORAL

De g à d : M. MAGERA Aimé, Coordonnateur de l’ADC-Ikibiri à l’Etranger et représentant du FNL en Belgique ; M. CIMPAYE Pancrace, membre de l’ADC-Ikibiri et Porte-parole du Frodebu ; M. NIYONKURU Anicet, membre du Collège des Présidents de l’ADC-Ikibiri et Président du CDP ; et Mme NIBARUTA Jacqueline, la modératrice  du jour et Représentante du MSD en Belgique.A)  Introduction

Dimanche passé  était la date du 24 octobre 2010. A cette occasion, la coalition ADC-IKIBIRI a sorti une déclaration rappelant que le 24 mai 2010, le Burundi a sombré dans un lourd désordre politique sciemment provoqué par le pouvoir en place à Bujumbura qui a organisé et exécuté un hold up  électoral,  avec la complicité de la Commission Electorale Nationale Indépendante - CENI, et sous l’œil complaisant de la Communauté Internationale présente au Burundi.

Les conséquences de cet  événement sont actuellement nombreuses et  très graves pour le pays et sa population.

Nous vous avons donc invités à cette conférence de presse, pour partager avec vous nos points de vue, et passer en revue les propositions de la coalition ADC-IKIBIRI pour sortir le pays de ce guêpier.

Lire la suite...
 
Burundi : L’Evêque de Muyinga prône le dialogue politique Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 24/10/2010 – Source MISNA

"Après tous ces épisodes de violence, la situation s'est un peu calmée. Pour la paix et le bien du pays, il faut revenir à un processus politique inclusif. Nous, évêques, appelons à la mise en place d'un dialogue entre le régime et l'opposition", dit à la MISNA l'évêque du diocèse de Muyinga (nord-est), Mgr Joachim Ntahondereye, actuellement à Bujumbura pour la conférence de l'Épiscopat catholique de la région des Grands Lacs.

"Nous déplorons les agressions et les vols commis sur les civils", poursuit l'évêque. "Nous déplorons aussi le boycott observé par la coalition de l'opposition (Adc-Ikibiri, Ndlr) pendant tout le processus électoral de cette année", ajoute Mgr Ntahondereye.

Lire la suite...
 
Le représentant de l’UE reçu par le président, message des ex-rebelles Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 22/10/2010 – Source MISNA

Le représentant spécial de l'Union européenne (UE) dans la région des Grands Lacs, Roeland Van de Geer, a été reçu par le président Pierre Nkurunziza qu'il a vivement félicité pour le bon déroulement des récentes élections, qui, a-t-il précisé donnera lieu à un regain de vigueur dans la coopération bilatérale.

Bien qu'elle reconnaisse au Burundi un rôle crucial dans la stabilisation de la paix et de la sécurité dans la région, l'UE sollicite de nouveaux efforts dans la lutte contre la corruption et la promotion des droits de l'homme.

Lire la suite...
 
Le Burundi commémore le 17ème anniversaire de l'assassinat de Ndadaye Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 21/10/2010

Bujumbura, Burundi - Les Burundais ont commémoré jeudi, dans le recueillement, le 17ème anniversaire de l'assassinat du président Melchior Ndadaye.

Décrétée journée chômée et pays, cette commémoration a été marquée par une messe de requiem et des dépôts de gerbes de fleurs sur sa tombe, à Bujumbura.

Lire la suite...
 
L’ex-rébellion des FNL dénonce l’insécurité au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

APA, 19-10-2010

Agathon Rwasa, président des FNLBujumbura (Burundi) - Le parti FNL (Forces National de Libération, ex-rebellion) a dénoncé dans un mémorandum, la situation sécuritaire au Burundi indiquant que plusieurs corps de ses militants exécutés sommairement, ont été retrouvés dans le Lac Tanganyika.

Dans ce mémorandum publié lundi, le FNL indique que ses militants sont également intimidés, arrêtés et emprisonnées. « Le Burundi traverse une période dangereuse qui rappelle l’époque de la naissance des mouvements de résistance », souligne le FNL.

Lire la suite...
 
Vers la mise en place d’un statut de l’opposition au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

APA, 14-10-2010

Bujumbura (Burundi) - Le chef de l’Etat burundais, Pierre Nkurunziza, a proposé, devant une délégation de parlementaires allemands qu’il recevait en audience, la mise en place d’un statut de l’opposition.

S’adressant à la presse après l’audience des parlementaires allemands, M. Léonidas Hatungimana, porte parole du chef de l’Etat, a indiqué qu’un cadre d’expression, le Forum des partis politiques, existe déjà.

Lire la suite...
 
Burundi : L’opposition s’insurge contre les propos d’un cadre du parti présidentiel Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 14/10/2010

ADC–IKIBIRI ALLIANCE DES DEMOCRATES POUR LE CHANGEMENT AU BURUNDI

DECLARATION DE L’ADC-IKIBIRI CONTRE LES ALLEGATIONS INCENDIAIRES DE RICHARD NIMBESHA

L’ADC-IKIBIRI, après avoir entendu les propos incendiaires et mensongers de Richard Nimbesha, ex Sénateur de Bubanza, contre l’ADC-IKIBIRI et les ex FAB déclare ce qui suit :

A. Les faits

1. Ce lundi 11 novembre 2010 s’est tenue, en province de Bubanza, une réunion regroupant tous les gouverneurs de provinces du Burundi, les dirigeants autoproclamés des communes et autres autorités de cette même province. La réunion était coprésidée par trois ministres du régime en place à Bujumbura, à savoir : les ministres de l’intérieur, de la défense nationale et des Anciens combattants, et de la sécurité publique. Deux points figuraient à l’agenda de cette réunion : l’investiture d’un certain Kenese Jacques dissident des FNL comme gouverneur de la province de Bubanza et les questions en rapport avec la sécurité.

Lire la suite...
 
L'armée burundaise réaffirme son engagement à la neutralité politique Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 12/10/2010

Bujumbura, Burundi - L'armée burundaise a réaffirmé mardi, son engagement à garantir "l'unité, la neutralité et l'impartialité" dans l'accomplissement de ses missions de défense de la souveraineté nationale, en démenti aux propos d'un ancien sénateur faisant état de certains membres égarés dans la politique de ce corps de défense et de sécurité.

L'ex-sénateur de Bubanza, une circonscription du nord-ouest du Burundi, Richard Nimbesha, avait affirmé publiquement lundi, détenir des "preuves tangibles" que des éléments des forces armées burundaises étaient aujourd'hui de mèche avec les partis de l'opposition radicale qui seraient derrière une rébellion armée en gestation contre le régime en place au Burundi.

Lire la suite...
 
Burundi : l’armée accusée de "parti pris politique" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 12/10/2010

M. Richard Nimbesha, ancien sénateur issu du parti au pouvoir le CNDD-FDD, s’est montré hostile à une partie des corps de défense nationale, qu’il accuse d’être à la solde des partis de l’opposition.

Selon M. Nimbesha, des preuves sont à sa disposition, prouvant noir sur blanc que d’anciens militaires des ex-FAB (Forces armées burundaises, l’armée régulière d’avant les accords d’Arusha), travaillent pour l’Alliance des Démocrates pour le Changement (ADC-Ikibiri), une coalition de 11 partis politiques de l’opposition.

Lire la suite...
 
Faillite de la Sosumo : Ntisezerana tente de s’expliquer sans convaincre Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 03/10/2010

Gabriel NtisezeranaGabriel Ntisezerana, le président du Sénat burundais et ancien 2ème Vice-président de la République, se dit sidéré par certaines personnes mal intentionnées qui cherchent à l’impliquer dans l’affaire SOSUMO.

M. Ntisezerana dément les allégations selon lesquelles il aurait usé de son pouvoir pour protéger le Directeur général la SOSUMO, Alexis Ntaconzoba, actuellement sous les verrous pour « détournements et malversations ».

Le président du Sénat, cité par la radio Rema FM proche du pouvoir, a affirmé qu’il n’a jamais été le fournisseur de la SOSUMO en carburant ou en fertilisants. « Que celui qui a des preuves sur ça les fournisse à la justice », a-t-il déclaré.

Lire la suite...
 
Burundi : le président se remet d'une opération chirurgicale en Inde Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 29/09/2010 – Source AFP

La président burundais Pierre NkurunzizaLe président burundais Pierre Nkurunziza "est en train de se remettre" d'une opération chirurgicale menée dans la plus grande discrétion au cours d'un récent voyage en Inde, a annoncé mercredi son porte-parole, pour couper court aux rumeurs qui le donnaient malade.

"Quand il a été en Inde, il en a profité pour se faire soigner, il a subi une opération chirurgicale au niveau de la jambe où on a pu lui retirer les éclats (d'obus) qui lui étaient restés pendant la guerre" civile au Burundi, a annoncé Léonidas Hatungimana, sur une radio locale privée.

M. Nkurunziza, ancien chef rebelle, a été grièvement blessé à la jambe en 1995 pendant la guerre civile qui a opposé l'armée, alors dominée par la minorité tutsi, aux mouvements rebelles hutu, de 1993 à 2006.

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 Suivante > Fin >>

Résultats 3026 - 3050 sur 3546

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher