topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Breaking News : ARIB.INFO PASSE EN MODE VACANCES POUR LA PÉRIODE ESTIVALE : Comme chaque année, La Rédaction d'ARIB.INFO lève le pied durant les mois de juillet et août avant de redémarrer à fond début septembre. La Rédaction reste toutefois attentif à l’actualité et, comme vous pourrez le constater, ne vous laissera pas sans Info cet été. Le flux d'actus sera juste moins dense qu'à l'accoutumée. Alors restez connecté ! Toute La Rédaction en profite pour vous souhaiter d'agréables vacances. [@rib News, 05/07/2019] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Politique
Burundi : prolongation de la date limite de dépôts de candidature aux législatives Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 21/06/2010 - D’après Xinhua

Pierre Claver Ndayicariye, président de la CENILe président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) prolonge la date limite de dépôts de candidatures aux législatives du 23 juillet 2010, pour l’élection des députés au suffrage universel direct.

Dans une communication que M. Pierre Claver Ndayicariye a faite ce soir du 21 juin 2010 sur la radio nationale, la date de dépôts de candidatures qui était prévue au départ pour le 23 juin 2010 est prolongée jusqu’au 27 juin 2010 à 14 heures.

Lire la suite...
 
Burundi : L’élection de tous les dangers Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 20/06/2010 – Source Le Pays

Au Burundi, le pouvoir et l’opposition se regardent en chiens de faïence depuis les élections communales du 24 mai 2010. La transparence et la régularité du scrutin remises en cause par l’opposition, sont la cause de la détérioration des rapports entre les politiciens burundais. Et pour montrer qu’ils sont au sérieux dans leur demande de reprise des élections entachées d’irrégularités à leurs yeux, sept candidats de l’opposition se sont retirés de la course à la présidentielle.

Cette situation a ouvert un boulevard au candidat du parti au pouvoir, Pierre NKurunziza, qui brigue sa propre succession à l’élection présidentielle du 28 juin prochain. La sourde oreille faite par le pouvoir face au souhait de l’opposition, de reprendre les communales et surtout de faire campagne pour le boycott, a eu pour conséquence la montée de la tension comme, d’ailleurs, il fallait s’y attendre.

Lire la suite...
 
Les propositions de l’UPRONA pour sortir de la crise Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 20/06/2010

DECLARATION DU PARTI UPRONA

L’issue des élections communales du 24, mai 2010 ; les fraudes et irrégularités qui les ont caractérisées sont entrain de mener le Burundi vers une crise dangereuse.

Les événements que le pays est entrain de vivre doivent interpeller tout le monde en commençant par ceux-là qui ont la responsabilité de diriger ce pays.

Ils présentent de graves dangers majeurs :

-         le développement des violences qui peuvent remettre en cause la paix, la sécurité et la stabilité du pays ;

-         la faillite du système démocratique burundais né des négociations d’Arusha qui était porteur de paix, de réconciliation et de stabilité pour le pays.

Nul ne devrait banaliser les dangers qui menaces la paix en comptant sur l’usage unique de la force. Le Parti UPRONA réitère son soutien aux nombreuses voix qui s’élevent pour en appeler au dialogue et à la raison.

Lire l’intégralité de la Déclaration


 
Burundi : l’UPRONA formule des propositions pour sortir de la crise Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 19/06/2010 – Source Xinhua

Le parti UPRONA a formulé vendredi des recommandations pour que le Burundi sorte de l’impasse politique, sur fond d’élection présidentielle prévue le 28 juin.

Dans une conférence de presse, le président du parti UPRONA, Bonaventure Niyoyankana, a notamment demandé à la Commission électorale nationale indépendante (CENI) de rendre disponibles et accessibles les résultats des élections communales du 24 mai 2010, de surseoir au travail qu’elle a entamé relatif à la composition des conseils communaux et à la désignation des bureaux communaux et d’élargir la composition de la CENI et de certains de ses démembrements en vue de créer plus de confiance dans le processus électoral.

Lire la suite...
 
Paul Ngarambe pour un arrêt de la campagne et un dialogue politique Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 19/06/2010 – Source Xinhua

Paul NgarambeL’ancien président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) du Burundi, Paul Ngarambe, a invité le président Pierre Nkurunziza à arrêter la campagne électorale et à ouvrir un dialogue politique.

M. Ngarambe, président de la CENI de 2005, a demandé au président Nkurunziza d’interrompre cette campagne et de revenir à Bujumbura afin d’ouvrir un dialogue entre les acteurs impliqués dans le processus électoral.

Lire la suite...
 
L'opposition conteste toujours la régularité des municipales au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 16/06/2010

Bujumbura, Burundi - Les 12 partis politiques qui contestent toujours la régularité des municipales du 24 mai dernier au Burundi n'ont pas répondu mercredi à une invitation de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) visant à régler le différend électoral.

Les municipales controversées ont été largement gagnées par le Conseil national pour la défense de la démocratie/Forces de défense de la démocratie (CNDD-FDD, parti au pouvoir) par plus de 64% des suffrages exprimés.Le patron de la CENI, Pierre Claver Ndayicariye, n'a pourtant pas annulé la rencontre et a fait passer son message aux invités présents, à majorité de la mouvance présidentielle.

Lire la suite...
 
Burundi-Elections : L’opposition présente ses exigences dans un Mémorandum Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 16/06/2010

L’opposition burundaise regroupée au sein de l’Alliance des Démocrates pour le Changement (ADC-Ikibiri) a rendu public un "Mémorandum sur les irrégularités et fraudes massives des élections communales du 24 mai 2010" au Burundi, dans lequel elle dégager "les scenarii susceptibles d’enfoncer ou de sauver le Burundi".

Selon les partis politiques signataires du mémorandum, "Les faits survenus pendant les préparatifs, l’organisation du scrutin communal et même après le vote, sont d’une gravité telle que ces élections ne peuvent en aucun cas être validées. En plus, ils sont susceptibles de provoquer une crise sociale profonde pouvant faire retourner le pays dans les longs conflits sociaux qui ont endeuillé le pays durant plusieurs décennies, remettant ainsi en cause le processus de consolidation de la paix en cours".

Dans ce mémorandum, l’ADC-Ikibiri passe en revue les "Principaux griefs imputables à la CENI", les "Principales violations imputables au pouvoir en place" ainsi que la "Responsabilités de la Communauté Internationale", avant de présenter ses exigences pour la reprise du processus électoral.

Lire l’intégralité du Mémorandum


 
Burundi : les FNL ne siègeront pas dans les conseils communaux Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 15/06/2010 – Source Xinhua

Rwasa Agathon, le président du parti Forces Nationales de Libération (FNL) du Burundi a annoncé lundi au cours d’une conférence de presse que les conseillers de son parti, élus lors des élections communales du 24 mai dernier, ne vont pas siéger dans les conseils communaux où le parti a pu avoir des sièges.

Il a indiqué que le pouvoir et la Commission électorale nationale indépendante (CENI) ont fait un hold-up sur le verdict de ces élections, expliquant que "nous préférons les laisser dans leur logique de hold-up et nous jugeons quasiment inutile de participer à ces conseils".

Lire la suite...
 
Burundi : pouvoir et opposition se rejettent la responsabilité sur l’insécurité Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 14/06/2010 – Source Xinhua

Ces derniers jours, l’insécurité règne au Burundi, insécurité caractérisée par des lancements de grenades dans des lieux publiques, des tracts appelant les gens à la désobéissance, des embuscades ou des vols à main armée.

Pour le pouvoir, qui se dispute la légitimité des dernières élections communales avec l’opposition qui croît à une mascarade, tout repose sur cette opposition.

Lire la suite...
 
Burundi : une opposante politique empêchée de se rendre à l'étranger Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 13/06/2010 – Source Xinhua

Kampayano PascalinePascaline Kampayano, l'un des six candidats de l'opposition qui se sont retirés dernièrement de la course à la présidentielle du 28 juin pour le compte de son parti, l'UPD-Zigamibanga, s'est vue refuser vendredi de quitter le pays.

A la frontière burundo-rwandaise à Ruhwa alors que Mme Kampayano voulait se rendre à Bukavu en République Démocratique du Congo (RDC), la police des frontières lui a refusé le passage, arguant que Mme Kampayano s'est retirée de la course à la présidentielle.

Lire la suite...
 
Présidentielle au Burundi: début de la campagne, interdite à l'opposition Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 12/06/2010 – Source AFP

La campagne pour l'élection présidentielle du 28 juin au Burundi, à laquelle le chef de l'Etat sortant Pierre Nkurunziza est seul autoriser à participer car unique candidat au scrutin, a débuté samedi dans le nord du pays, a-t-on appris de sources administratives locales.

Près de 10.000 partisans de M. Nkurunziza ont participé à un grand meeting politique dans sa province natale de Ngozi (nord), selon ces sources.

Lire la suite...
 
Burundi : Le président Nkurunziza a lancé sa campagne Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

BBC Afrique, 12 juin 2010

Le président Pierre Nkurunziza en campagne électorale de mai 2010Pierre Nkurunziza a lancé sa campagne de deux semaines pour se succéder à lui-même ; il reste le seul en lice après le retrait des six candidats de l’opposition qui dénoncent toujours des fraudes massives pendant les élections communales de mai dernier.

Le Burundi organise ses premières élections démocratiques une année après que le dernier mouvement rebelle FNL, les Forces nationales de libération, a déposé les armes, après plus de dix ans de guerre civile qui a fait plus de trois cents milles morts.

Lire la suite...
 
Burundi : Début de la campagne électorale pour un candidat unique Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 12/06/2010 – Source Xinhua

Dans son décret numéro 100/99 du 11 juin 2010 portant ouverture de la campagne électorale pour l’élection du président de la République, le chef de l’Etat Pierre Nkurunziza indique que la campagne électorale s’ouvre le samedi 12 juin 2010 à 6 heures et prendra fin le vendredi 25 juin 2010à 18 heures. Toute autre propagande électorale en dehors de cette période fixée est interdite.

Le même décret indique que seuls les partis régulièrement constitués ainsi que leurs candidats sont autorisés à organiser des réunions électorales, la campagne n’étant autorisée qu’aux seuls « partis politiques qui ont déposé leurs candidatures » (Art.4).

Lire la suite...
 
Burundi : publication des résultats définitifs des élections communales Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 11/06/2010 – D'après Xinhua

Les présidents des 17 Commissions électorales provinciales indépendantes (CEPI) du Burundi ont procédé vendredi à la publication des résultats définitifs des élections communales du 24 mai. Les résultats provisoires avaient déjà été contesté par les principaux partis de l'opposition qui ont décidé de se retirer de tout le processus électoral.

Selon la Commissions électorales nationale indépendante (CENI), la proclamation définitive avait été précédée par l’opération de vérifications des recours qui ont été introduites par les partis et les candidats indépendants.

Lire la suite...
 
La campagne pour la présidentielle du 28 juin débute samedi au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 11/06/2010

Bujumbura, Burundi - Le chef de l'Etat burundais, Pierre Nkurunziza, a sorti vendredi un décret portant ouverture, le 12 juin à 6 heures locales (4 heures GMT), de la campagne électorale pour l'élection présidentielle du 28 juin prochain.

Seul le parti qui aura présenté un candidat à l'élection présidentielle sera autorisé à faire campagne, précise le décret.

Lire la suite...
 
Burundi : bras de fer entre le ministre de l’Intérieur et l’opposition Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 10/06/2010 – Source Xinhua

Plusieurs partis d’opposition burundais dont FNL, CNDD, UPD, ADR, CDP et FRODEBU ont fait fi mercredi de la décision du ministre de l’Intérieur interdisant les partis d’opposition d’organiser des réunions et/ou des manifestations publiques en cette période de campagne électorale à la présidentielle.

L’interdiction avait été faite mardi, mais dès le matin de mercredi les leaders des partis ci-haut cités ont fait une descente vers Rumonge, ville de la province de Bururi (Sud). La police a essayé de leur barrer le passage, mais en vain. Au même moment le Secrétaire général de l’ONU débarquait dans la capitale burundaise.

Lire la suite...
 
Burundi : L’opposition en appelle à Ban Ki-Moon pour résoudre la crise Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 09/06/2010

ADC-IKIBIRI

Alliance des Démocrates pour le Changement au Burundi

Bujumbura le 08 juin 2010

Excellence Monsieur le Secrétaire Général,

Nous avons l’insigne honneur de nous adresser à votre très haute autorité en votre qualité de Secrétaire Général des Nations Unies et garant du processus de paix au Burundi, pour vous faire part de nos profondes préoccupations suite à la grave crise consécutive au hold up électoral survenu au cours du scrutin des élections communales du 24 mai 2010.

La situation critique que traverse notre pays, est si préoccupante à tel enseigne qu’elle risque de remettre en cause les efforts et les sacrifices conjugués du peuple burundais et de la Communauté Internationale.

Lire la suite...
 
Au Burundi, l'opposition proteste contre la visite du secrétaire général de l’ONU Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 09 juin 2010

Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a été reçu par le premier vice-président burundais, Yves Sahinguvu, à son arrivée à Bujumbura ce 9 juin 2010. Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, est arrivé ce mercredi 9 juin 2010 à Bujumbura pour une visite officielle de quelques heures pour évoquer notamment la question du processus électoral. Cette visite est contestée par l’opposition qui rejette les résultats des élections communales et s'est retirée de la présidentielle prévue pour le 28 juin prochain et craignant un soutien de Ban Ki-moon au pouvoir burundais.

Le président sortant Pierre Nkurunziza sera le seul candidat en course, lors de l’élection présidentielle. Tout le monde s'attendait à une chaude journée à Bujumbura, avec une opposition qui voudrait bien pouvoir peser sur le secrétaire général de l'ONU, en organisant une grande manifestation dans les rues de la capitale, malgré l'interdiction du pouvoir burundais. Arrivé en fin de matinée à Bujumbura, Ban Ki-moon s'est d'abord rendu au bureau des Nations unies. Dans l’après-midi, il devait rencontrer au palais des Congrès les principaux acteurs politiques, donc, on peut l'imaginer, notamment les leaders de l'opposition.

Lire la suite...
 
Burundi : l'opposition interdite de réunions et meetings Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 09/06/2010 – Source AFP

Le gouvernement a interdit à l'opposition de faire campagne pour l'élection présidentielle du 28 juin, tous les candidats des partis d'opposition ayant retiré leur candidature, a rapporté mercredi la radio nationale.

"Seuls sont autorisés à participer à la campagne (pour la présidentielle) les partis qui ont présenté un candidat, en l'occurrence le parti CNDD-FDD (au pouvoir)", a déclaré le ministre de l'Intérieur, Edouard Nduwimana, dont les propos sont rapportés mercredi par la radio nationale.

Lire la suite...
 
Burundi : le ministre de l'Intérieur met en garde l'opposition Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 09/06/2010 - Source Xinghua

Edouard NduwimanaLe ministre de l'Intérieur du Burundi Edouard Nduwimana a organisé mardi matin une réunion à l' intention des 17 gouverneurs de provinces du pays.

"Nous accepterons une campagne électorale et non une campagne d’intoxication", leur a indiqué le ministre, faisant allusion aux propos tenus la veille par les partis d'opposition qui avaient annoncé qu'ils allaient commencer leur campagne de demander à la population de boycotter le prochain scrutin présidentiel du 28 juin prochain.

Lire la suite...
 
Grâce présidentielle au Burundi, plus de 1.300 prisonniers libérés Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 08/06/2010 – Source AFP

Plus de 1.300 prisonniers ont été libérés depuis lundi au Burundi en application d'une grâce présidentielle annoncée en mars, a indiqué mardi le ministère burundais de la Justice.

"Au total, 1.354 prisonniers, soit environ 13% des personnes détenues dans ce pays, ont été libérés depuis hier en vertu du décret présidentiel du 24 mars", a déclaré à la presse le porte-parole du ministère de la Justice, André Ntahomvukiye.

Lire la suite...
 
Burundi : Pierre Nkurunziza candidat unique à l’élection présidentielle Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 08/06/2010 – Source AFP

Pierre Nkurunziza, président du BurundiLe président sortant Pierre Nkurunziza sera le seul candidat du 28 juin au Burundi, après le boycott des candidats de l'opposition, a annoncé mardi la Commission électorale (Ceni) au lendemain de la  date limite de dépôt des candidatures.

"Jusqu'à hier (lundi), date limite pour le dépôt de candidature à la présidentielle, nous n'avions qu'un seul candidat, le président  en exercice Pierre Nkurunziza", a déclaré le porte-parole de la  Ceni, Prosper Ntihorwamiye. "Nous n'avons donc qu'une seule candidature retenue, celle de M.  Nkurunziza, qui remplit toutes conditions fixées par la loi", a-t-il  poursuivi.

Lire la suite...
 
Burundi : Pierre Nkurunziza seul candidat à la présidentielle Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Voice of America, 07 juin 2010

Le Burundi continue à s’enfoncer dans la crise électorale avec l’annonce du retrait du dernier candidat face au chef d’Etat sortant. C’est vendredi que l’UPRONA, par la voix de son président, Bonaventure Niyoyankana, a annoncé que son candidat, Yves Sahinguvu, ne participerait pas à l’élection présidentielle du 28 juin. L’UPRONA, a dit M. Niyoyankana, craint les tricheries et les fraudes.

Après le retrait de l’UPRONA, Pierre Nkurunziza est désormais le seul candidat à la présidentielle du 28 juin. Malgré les dénégations du président de la Commission électorale nationale indépendante, Pierre Claver Ndayicariye, certains analystes estiment qu’il s’agit bel et bien d’une crise politique et institutionnelle qui remet en cause la notion même de démocratie du Burundi.


 
Burundi : une réunion de l'opposition interdite dans le Nord Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 06/05/2010 – Source AFP

Léonard Nyangoma, président du CNDD et Porte-parole de l'Alliance démocratique pour le changement au Burundi (ADC)Une réunion prévue dimanche dans le nord du Burundi entre leaders de douze partis d'opposition qui rejettent le résultat des communales du 24 mai a été interdite par les autorités, qui les accusent de vouloir "perturber la sécurité", selon des sources concordantes.

"Nous, les douze leaders des partis membres de l'Alliance démocratique pour le changement au Burundi (ADC), nous nous sommes rendus ce matin dans la commune de Gashikanwa dans la province de Ngozi (Nord) pour expliquer aux responsables locaux de nos partis, notre décision ferme et sans retour, de ne pas participer à la présidentielle", a annoncé leur porte-parole, Léonard Nyangoma, joint par téléphone.

Lire la suite...
 
Tensions postélectorales au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 06/06/2010

Bujumbura, Burundi - La Police anti-émeute a empêché, dimanche, dans le Nord du Burundi, la tenue de meetings de partis politiques de l'opposition qui contestent jusqu'ici les résultats des élections municipales du 24 mai dernier.

Les partis contestataires, au nombre d'une dizaine, sont aujourd'hui regroupés au sein d'un "mouvement pour le changement démocratique" non encore reconnu par la loi.

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 Suivante > Fin >>

Résultats 3201 - 3225 sur 3541

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher