topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Economie
Le Burundi s'investit davantage pour attirer les investisseurs étrangers Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 04/05/2011 – Source Xinhua

Gervais RufyikiriLe Deuxième vice-président de la République du Burundi, Gervais Rufyikiri, a visité mardi deux institutions qui jouent un rôle très important dans l'économie burundaise et spécialement dans la facilitation des hommes d'affaires étrangers qui veulent investir au Burundi. Il s'agit de l'Office Burundais des Recettes (OBR) et de l’Agence pour la Promotion des Investissements (API).

« Nous avons visité les deux institutions qui ont en commun cet aspect d’accueillir des investisseurs qui demandent des avantages ou alors des exonérations. Nous leur avons recommandé de collaborer étroitement en vue de faciliter davantage l'opérateur économique qui sollicite leurs services », a indiqué à la presse M. Rufyikiri, à l'issue de ces deux visites.

Lire la suite...
 
Burundi : Besoin pressant d’aide alimentaire après une saison des récoltes médiocre Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

IRIN, 29 avril 2011

Bujumbura - Selon des responsables agricoles, des milliers de personnes manquent cruellement de nourriture après les fortes pluies qui ont détruit, en mars, les récoltes de haricots, de bananes et de manioc dans la province de Ruyigi, à l’est du Burundi.

« En ce qui concerne la saison agricole B 2011 [février-juin], les agriculteurs de Ruyigi ne prévoient pas de récolte : les fortes pluies accompagnées d’averses de grêle ont détruit leurs champs et ils ont perdu toutes leurs récoltes de haricots, de bananes et de manioc », a dit à IRIN Festus Ntihabose, directeur agricole de Ruyigi.

Lire la suite...
 
La maladie de la banane menace la sécurité alimentaire au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 27/04/2011 – Source Goodplanet

Transport à vélo de bananes sur les marchés de Bujumbura, les transporteurs vivent du profit qu'ils tirent de leurs ventes, environ 2 euros par jourLa maladie qui affecte les plantations de banane au Burundi menace la sécurité alimentaire du pays. Le flétrissement bactérien du bananier, ou BXW pour Banana Xanthomonas Wilt, cette maladie qui se propage très rapidement, aurait été détectée pour la première fois en 2010 à la frontière avec la Tanzanie, d’après Adelin Girukwishaka, responsable de la protection des plantations du ministère de l’Agriculture du pays.

Ernest Manirambona, de l’unité de coordination d’urgence de la FAO dit à l’IRIN : « La maladie est aujourd’hui confirmée ; elle s’est propagée à 5 provinces en moins de 6 mois ».

Lire la suite...
 
Burundi : L'Etat dépense plus de 11 M US$ annuels dans la location des bureaux Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 23 avril 2011

Bujumbura, Burundi - L’Etat burundais dépense annuellement plus de 11 milliards de francs burundais (près de 11 millions de dollars américains) pour payer la location de locaux privés par des services publics, apprend-on de l’Association burundaise des consommateurs (ABUCO).

Une récente étude de l’ABUCO sur ce sujet de controverse dans l’opinion nationale laisse entendre que ces sommes allouées à la location des immeubles et autres bureaux officiels seraient de loin supérieures aux budgets annuels de certains ministères et institutions étatiques.

Lire la suite...
 
Burundi : Plus de 150 affaires de corruption et de malversations "déjouées" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 22/04/2011 – Source PANA

La Brigade anti-corruption du Burundi aurait déjoué plus de 150 affaires de corruption, malversations économiques et financières entre septembre 2010 et mars 2011, selon le commissaire général de la Brigade anti-corruption, Léonidas Hatungimana, s’exprimant vendredi devant la presse.

L’opinion reste néanmoins sur sa faim face à l’ampleur grandissante de ce fléau social et faute de poursuites judiciaires qui aient été à ce jour engagées, surtout contre les "gros poissons".

Lire la suite...
 
Burundi : Vers l'opérationnalisation des statistiques sur le chômage Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 20/04/2011 – Source Xinhua

Annonciata SendazirasaLe ministère de la Fonction publique, du Travail et de la Sécurité sociale entend rendre opérationnel l'Observatoire National pour l'Emploi et la Formation (ONEF) pour juguler le problème de chômage au Burundi, a fait savoir mardi la ministre burundaise Annonciata Sendazirasa lors d'un entretien avec la presse après l'ouverture des activités sur le chômage et la pauvreté au Burundi.

L'ONEF est une structure chargée de produire des statistiques sur le chômage, mais il n'existe que de nom jusqu'aujourd'hui, raison pour laquelle on veut la rendre opérationnelle.

Lire la suite...
 
Bientôt la fibre optique au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 19/04/2011 – Source Xinhua

Concilie Nibigira Le Burundi compte se doter d'une fibre optique avec le lancement des travaux de l'installation des câbles prévu au mois de mai 2011, à en croire la ministre burundaise des Télécommunications, de l'Information, des Communications et des Relations avec le Parlement qui a présenté ce lundi 18 avril le calendrier des premiers travaux qui ont été financés avec l'appui de la Banque mondiale.

« La Banque mondiale nous a donné un appui dans ce sens et nous a demandé à ce que les partenaires privés soient déjà actionnaires dans ce réseau de télécommunication pour faciliter sa gestion », a déclaré Mme Concilie Nibigira au cours d'un point de presse organisé ce lundi pour annoncer une retraite gouvernementale sur les technologies de l'information et de la communication (TIC) au service du développement socioéconomique du Burundi.

Lire la suite...
 
Le gouvernement burundais en retraite mardi pour promouvoir les TIC Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

APA, 16-04-2011

Bujumbura (Burundi) - Le Président Pierre Nkurunziza et son gouvernement seront mardi prochain en retraite à Ngozi (Nord du pays) en vue de se pencher sur l’importance et le développement de l’utilisation des Technologies de l’information et de la communication au Burundi, a appris APA vendredi au près du Secrétariat exécutif des TIC (SETIC). 

L’objectif principal de la retraite gouvernementale, renseigne le SETIC, est de sensibiliser les décideurs pour créer un environnement favorable afin d’amener toutes les parties prenantes à œuvrer ensemble pour répondre aux priorités de développement du secteur.

Lire la suite...
 
Le Burundi fait face à une situation d'insécurité alimentaire Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 14/04/2011 – Source Xinhua

Odette KayitesiDepuis le début de l'année 2011, le Burundi fait face à une situation d'insécurité alimentaire qui risque de se prolonger jusqu'au mois de juin, où les agriculteurs burundais vont commencer la prochaine saison, a-t-on indiqué lors d'un atelier organisé jeudi à Bujumbura par le ministère burundais de l'Agriculture et de l'Elevage.

Selon la ministre burundaise de l'Agriculture et de l'Elevage, Mme Odette Kayitesi, cette situation est due à la dernière saison "qui n'a pas été très productive pour causes évidentes de dégradation de sol, d'exiguïté des terres arables due au fort taux de croissance démographique, de changements climatiques et bien d'autres".

Lire la suite...
 
L’exploitation du nickel prévue à l'horizon 2017 au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 04 avril 2011

Moïse BucumiBujumbura, Burundi - Des études de faisabilité seraient suffisamment avancées pour espérer passer à l’exploitation des gisements encore dormants de nickel à l’horizon 2017, a déclaré le ministre burundais de l’Energie et des Mines, Moïse Bucumi.

La découverte des premiers gisements de nickel remonte aux années 1970 et son exploitation traînait jusque-là en longueur, suite à l’indécision des pouvoirs publics doublée de contraintes tant techniques que matérielles.

Lire la suite...
 
Succès mitigé de la réforme du transport administratif au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 25 mars 2011

Bujumbura, Burundi - L'ambition de l'Etat burundais de réduire drastiquement le parc automobile réservé au transport administratif pour économiser au moins 10 milliards de francs burundais (près de 10 millions de dollars américains) par an, n'a finalement permis à ce jour de mettre de côté qu'un peu plus de six milliards de francs (environ 6 millions de dollars), soit un peu plus de la moitié des prévisions initiales, apprend-on de source officielle à Bujumbura.

Lire la suite...
 
160 millions de dollars du FMI au Burundi au cours des trois prochaines années Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 18 mars 2011

Bujumbura, Burundi - Le Burundi et le Fonds monétaire international (FMI) ont signé jeudi à Bujumbura un accord de prêt sans intérêts d'un montant de 160 millions de dollars sur les trois prochaines années.

L'accord a été signé par le représentant-résident du FMI, Koffi Yao et la ministre burundaise des Finances, Mme Clotilde Nizigama.

Lire la suite...
 
Burundi : Gervais Rufyikiri pour des réformes propices à l’investissement Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 17/03/2011 – Source APA

Gervais RufyikiriLe deuxième 2ème vice-président de la République, Gervais Rufyikiri a souligné mardi à Bujumbura la nécessité de mettre en place "des réformes réglementaires et administratives" en vue d’inciter les hommes d’affaires nationaux et étrangers à investir au Burundi.

Selon M. Rufyikiri qui présidait l’ouverture des travaux des groupes de réflexion sur l’amélioration du climat des affaires au Burundi (le Doing Business), le mauvais classement de son pays (181ème sur 183 Etats dans le monde) fait qu’il est urgent de créer les conditions aptes à faire affluer les investisseurs.

Lire la suite...
 
Des réformes en cours pour améliorer le climat des affaires au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 16 mars 2011

Bujumbura, Burundi - Le Burundi s'oriente vers la réduction des procédures administratives de création d’entreprise dont le délai pourrait être ramené de trois mois à seulement deux jours, a appris la PANA de source officielle.

Le coût du dossier d’agréement d’une entreprise pourrait également être revu à la baisse et passer d'environ 500 à 55 dollars américains.

Lire la suite...
 
Le café a généré 72 millions de dollars de recettes pour le Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 11 mars 2011

Bujumbura, Burundi - Quelque 24.000 tonnes de café marchand ont été produites en 2010 au Burundi pour l’équivalent de 72 millions de dollars américains, apprend-on de source officielle à Bujumbura.

Selon le directeur général de l’Autorité de régulation de la filière café (ARFIC), Evariste Ngayempore, les prévisions initiales étaient de l’ordre de 31.000 tonnes et auraient été déjouées par une maladie de la plante (l’anthracnose) qui a durement frappé les régions caféicoles du nord du pays.

Lire la suite...
 
Burundi : paie complémentaire aux caféiculteurs suite à une bonne production Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 11/03/2011 – Source Xinhua

 L'Autorité de Régulation de la Filière Café du Burundi (ARFIC) vient de revoir en hausse le prix du kilogramme du café cerise suite à une bonne production suivie d'une bonne conjoncture au niveau des cours mondiaux du café, c'est ce qui ressort d'une conférence de presse que cette autorité a animée ce jeudi dans les enceintes de l'ex-Office des Cultures Industrielles du Burundi conjointement avec les autres associations œuvrant dans la filière café au Burundi.

« Suite à une bonne production de café de meilleure qualité et à une bonne conjoncture sur le marché mondial, le prix du kilogramme de café cerise qui a été apporté aux Sociétés de Gestion des Stations de Lavage (SOGESTAL) passe de 350 FBU à 490 FBU (de presque 0,3 dollars à 0,4 dollars), soit un total de 10 milliards de FBU de paie complémentaire (plus de 8 millions de dollars) », a indiqué Evariste Ngayempore, directeur général de l' ARFIC.

Lire la suite...
 
Le Burundi a besoin d'au moins 270 MW pour développer l'industrie minière Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 10 mars 2011

Moïse BucumiBujumbura, Burundi - Le Burundi a besoin de 270 MW pour pouvoir exploiter ses gisements de minerais, alors que la capacité installée du pays actuellement est de seulement environ 45 MW, a déclaré le ministre de l'Energie et des mines, Moïse Bucumi, en lançant, mercredi, une campagne de promotion des Lampes à basse consommation d'énergie (LBC).

Les espoirs de décollage socio-économique du pays reposent surtout sur le minerai de nickel dont les réserves s’étendent du sud au nord-est du Burundi.

Lire la suite...
 
Campagne nationale de promotion des Lampes à basse consommation au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 10 mars 2011

 Bujumbura, Burundi - Une campagne de promotion des Lampes à basse consommation d’énergie (LBC) a débuté mercredi par Bujumbura, dans le cadre des efforts gouvernementaux burundais visant à réduire jusqu’à 80 pc la facture d’éclairage dans les ménages et à protéger en même temps l’environnement, apprend-on de source officielle dans la capitale burundaise.

Quelque 200.000 lampes devraient être données gratuitement aux ménages dans un premier temps par la Régie nationale de distribution de l’eau et l’électricité (REGIDESO), avec le concours financier et technique de la Banque mondiale (BM).

Lire la suite...
 
Burundi : Hausse vertigineuse des prix des documents de voyage Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 04/03/2011 – Source Xinhua

Le gouvernement du Burundi vient de voir en hausse de façon vertigineuse les prix des documents de voyage, ce qui risque d'avoir des répercussions sur la vie des Burundais qui n'était pas des meilleures.

C'est le ministre de la Sécurité publique, le Commissaire de police principal Allain Guillaume Bunyoni, qui a signé ce mercredi une ordonnance fixant les nouveaux prix des documents de voyage.

Lire la suite...
 
Le Burundi espère produire 19.000 tonnes de sucre en 2011 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 03 mars 2011

Bujumbura, Burundi - La Société sucrière du Moso (SOSUMO) prévoit une production de 19.000 tonnes de sucre en 2011 contre 14.000 tonnes, lors de la campagne précédente, soit une augmentation de 33 pour cent, selon la direction de cette société étatique basée dans le Sud du Burundi.

La production de la société, dont l'ancien directeur général, Alexis Ntaconzoba, croupit en prison depuis cinq mois pour mauvaise gestion, n'a cessé de baisser depuis 2008.

Lire la suite...
 
12 M d'€ de manque à gagner pour le Burundi depuis son adhésion à la CEA Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 22 février 2011

Bujumbura, Burundi - L’adhésion du Burundi à la Communauté est-africaine (CEA) de libre échange en 2007 lui a déjà fait perdre des rentrées fiscales de l’ordre de 12 millions d’euros, a déclaré le secrétaire général du Marché commun d’Afrique orientale et australe (COMESA), Sindiso Ngwenya, en visite depuis lundi à Bujumbura, la capitale du pays.

La CEA est un vaste ensemble qui œuvre à la promotion de l'intégration régionale à travers le développement du commerce et de l'investissement, rappelle-t-on.

Lire la suite...
 
Le COMESA octroie un don de plus de 8 millions d'Euros au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 21/02/2011 – Source Xinhua

Le Marché Commun des Etats d'Afrique de l'Est et du Sud (Common Market for Eastern and Southern Africa, COMESA) a accordé ce lundi un don de 8 300 000 euros à la République du Burundi qui vont servir à compenser les pertes de recettes découlant de la libéralisation du commerce régional.

« Le Burundi a spontanément adhéré au programme d'intégration régionale (RIIP) et n'a pas manqué à sa mise en application. Notre pays a présenté son rapport sur l'état de mise en œuvre des programmes d'intégration régionale et ceci a permis au Burundi d'introduire sa requête de compensation des pertes de recettes dues à la mise en œuvre du RIIP à la Facilité d'Ajustement du COMESA et Mécanisme d'appui à l'Intégration Régionale », a indiqué Mme Victoire Ndikumana, la ministre du Commerce et de l'Industrie au Secrétaire général du COMESA, Sindiso Ngwenya, qui venait de lui remettre un chèque des 8 300 000 Euros, devant un parterre des journalistes.

Lire la suite...
 
Burundi : suspension de la restructuration de la Regideso Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 19/02/2011 – Source AFP

Le gouvernement burundais a ordonné la "suspension" de la restructuration en cours de la compagnie nationale des eaux et d'électricité (Regideso), afin d'obtenir le déblocage de financements de la Banque mondiale (BM), a-t-on appris samedi de sources concordantes.

"Le processus de restructuration de la Regideso est suspendu", a écrit la ministre des Finances Clotilde Nizigama, dans un courrier à la BM.

Lire la suite...
 
35.000 tonnes de ciment local attendues en 2011 au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 12/02/2011 – Source PANA

La toute première cimenterie du Burundi a été inaugurée jeudi dans le Nord-ouest du pays et ambitionne déjà de produire, en 2011, au moins 35.000 tonnes et satisfaire ainsi le tiers des besoins en ce produit jusque-là entièrement importé de l'extérieur, a-t-on appris de source proche de l’usine.

Quelque 10 millions de dollars américains ont été nécessaires pour monter et équiper l’usine d'une capacité installée de 100.000 tonnes par an et qui pourrait satisfaire à terme 50% des besoins nationaux en ciment, a fait savoir le directeur général de la Burundi ciment compagny (BUCICO), Aimé Mananda.

Lire la suite...
 
Burundi : Les motards victimes d’une affaire de rançon Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 11/02/2011

Pourquoi le Pouvoir des Défenseurs de la Démocratie s'en prend-il aux motards ?

Par Pancrace Cimpaye

Les Taxis-moto en circulation dans le centre-ville de BujumburaQuand je dirigeais le bimensuel "La Lumière" en 1999-2001, j'avais créé une rubrique des insolites appelée "Tien ! Tiens !". Dans cette rubrique, des faits incroyables mais vrais étaient rapportés et accrochés les lecteurs. Aujourd'hui cette rubrique des faits surprenants aurait beaucoup de sujets tellement les impairs qui jalonnent la vie politique de notre patrie sont nombreux.

Tenez, Saviez-vous pourquoi les chauffeurs des taxis motos viennent d'être malmenés par le pouvoir autoproclamé du CNDD-FDD ? Saviez-vous pourquoi ces motards qui avaient pourtant été sollicités par le même parti pendant la campagne électorale sont devenus des adversaires à asphyxier ?

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 41 42 43 44 45 46 47 48 Suivante > Fin >>

Résultats 1026 - 1050 sur 1197

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher