topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Economie
Le budget 2011 de l’Etat burundais en hausse de 28% Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 03 janvier 2011

Bujumbura, Burundi - Le budget ordinaire de l’Etat burundais pour l’exercice 2011 va passer de 726 milliards de Francs burundais (environ 726 millions de dollars us) à 927 milliards (près de 927 millions de dollars), soit une augmentation de 28% par rapport à l’année dernière, apprend-on de source officielle à Bujumbura.

Ce déficit devrait être équilibré par l’allègement de la dette extérieure, le financement bancaire et non bancaire, à en croire la ministre burundaise des Finances, Mme Clotilde Nizigama, qui a défendu le projet de loi devant les députés de l’assemblée nationale à la veille du nouvel an 2011.

Lire la suite...
 
Le Burundi a le salaire minimum le plus bas d’Afrique Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Jeune Afrique, 31/12/2010

Hauts et bas des "smics" africains

Par Jean-Michel Meyer

Le déploiement d’un salaire minimum sur le continent, mis en place dans 37 pays entre 2007 et 2008, est l’une des grandes « découvertes » du rapport du Bureau international du travail (BIT). « C’est vraiment une surprise », assure Patrick Belser, éditeur du rapport.

Dans le monde, 90 % des pays ont un salaire minimum. Les pays du Golfe, qui emploient une forte main-d’œuvre venue d’Asie, l’Allemagne, la Suisse, l’Italie ainsi que les pays scandinaves comptent parmi les exceptions.

Lire la suite...
 
Burundi : plus de 50% du budget 2011 devront provenir des dons de l'extérieur Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 29/12/2010 – Source Xinhua

Fulgence Dwima BakanaL'Assemblée nationale burundaise a voté mardi un budget général de l'Etat pour l'exercice 2011 dont plus de 50% des ressources devront provenir de l'extérieur.

Ce budget prévoit des dons extérieurs de plus de 469 milliards de FBU (environ 386 millions de dollars) alors que les recettes intérieures prévues sont légèrement supérieures à 927 milliards de FBU (763 millions de dollars).

"Cela dénote que l'économie burundaise dépend largement de l’extérieur", a dit Fulgence Dwima Bakana, le président de la Cour des comptes dans un commentaire.

Lire la suite...
 
Burundi : L’OLUCOME dénonce un marché financier sans trace dans le Budget Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

APA, 22-12-2010

Bujumbura (Burundi) - Le président de l’observatoire de Lutte contre les Malversations Economiques (OLUCOME), Gabriel Rufyiri, a demandé mercredi, au gouvernement burundais de s’expliquer sur un contrat de gré à gré de plus de 600 milliards de francs burundais (Fb) entre l’Etat du Burundi et une société américaine basée en Californie du nom de « AAI Systems ».

D’après l’OLUCOME, ce marché a été contracté en violation des lois en vigueur. L’Etat burundais a été représenté par une personne non habileté en matière de dépense publique en la personne de Tabu Abdallah, ancien ministre du Plan et un responsable de l’entreprise américaine.

Lire la suite...
 
Burundi : bientôt 10% du budget national affectés à l’agriculture Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 08/12/2010 – Source Xinhua

Odette KayitesiLe Burundi augmentera prochainement la part accordée au secteur agricole dans le budget national, pour la faire passer à 10% du budget, conformément au protocole de Maputo, a confié mercredi la ministre burundaise de l’Agriculture et de l’Elevage, Odette Kayitesi.

"Je suis confiante dans notre capacité à atteindre prochainement l’objectif fixé par le protocole de Maputo, c’est-à-dire attribuer 10% du budget national à l’agriculture", a affirmé Mme Kayitesi.

Lire la suite...
 
La BM va injecter 15 millions USD dans le secteur énergétique en crise au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 02 décembre 2010

Clotilde NizigamaBujumbura, Burundi - La Banque mondiale va injecter 15 millions de dollars américains sous forme de don dans le secteur énergétique burundais pour aider à l’amélioration de la capacité et la fiabilité des services de production, transport, distribution et gestion de l’électricité dans le pays, a annoncé la ministre burundaise des Finances, Mme Clotilde Nizigama.

L’extension de la centrale thermique de Bujumbura, la capitale et poumon économique du pays, fait partie des principales composantes du projet d’urgence, selon les termes d’une convention passée, mercredi, entre l’Etat burundais et la Banque mondiale, a fait savoir la ministre Nizigama.

Lire la suite...
 
L'EAC prête à reprendre des négociations avec l'UE sur un accord commercial Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 01/12/2010 - Source Xinhua

Les pays de la Communauté d'Afrique de l'Est (East african community, EAC) ont annoncé mardi soir qu'ils sont prêts à reprendre les négociations sur l'Accord de partenariat économique (EPA) avec la Commission européenne (CE) et à le conclure d'ici un an.

Le Conseil sectoriel des ministres du Commerce, de l'Industrie, des Finances et des Investissements de l'EAC (SCTIFI) a également adopté un avant-projet conjoint de feuille de route EAC-CE-EPA pour les négociations.

Lire la suite...
 
Bras de fer entre l’ARCT et les sociétés du mobile au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 01 décembre 2010

Bujumbura, Burundi - Les trois grandes sociétés de téléphonie mobile au Burundi se sont coalisées, mercredi, contre une décision "unilatérale" de l’Agence de régulation et contrôle des télécommunications (ARCT, gouvernementale) leur enjoignant de céder, avant la fin de l’année 2010, une partie de leurs fréquences à de nouveaux opérateurs.

Les branches internationales d’Africell et Leo (ancien TELECEL-Burundi) ainsi que l’Office national du mobile (ONAMOB, une branche de l’office national des télécommunications fixes) ont mis momentanément de côté leurs rivalités commerciales habituelles en organisant une conférence de presse conjointe pour signifier publiquement à l’ARCT le refus de céder sans compensations financières des fréquences aux nouveaux venus sur le marché local déjà saturé des nouvelles technologies de l’information et la communication.

Lire la suite...
 
Le Burundi donné "mauvais élève" de la CEA Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 30/11/2010

Bujumbura, Burundi - Le Burundi cumule beaucoup de lacunes en matière d'échanges commerciaux, base de production, infrastructures, développement des ressources naturelles et humaines, climat et opportunités d'investissement par rapport au reste des cinq pays membres de la Communauté est-africaine (CEA), a relevé, au cours d'une conférence publique, l'ancien deuxième vice-président de la République du Burundi en charge des questions économiques et sociales et ancien cadre de la Banque mondiale, Mathias Sinamenye.

Le jugement sans complaisance a été fait par cet ancien dignitaire et économiste de renom à une conférence publique sur les "défis et opportunités" liés à l'intégration du Burundi à cette communauté de libre échange qui regroupe, en plus du Burundi, le Rwanda, le Kenya, l'Ouganda et la Tanzanie.

Lire la suite...
 
Le Burundi, marginal en terme commercial dans l'Afrique de l'Est Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 29/11/2010 – Source Xinhua

Mathias SinamenyeLa situation du Burundi en terme commercial est "dramatiquement marginale quel que soit l'angle d'observation", indique une étude menée par l'économiste et ancien vice-président Mathias Sinamenye (juin 1998 - novembre 2001) et présentée vendredi aux membres du gouvernement et aux parlementaires.

Le PIB du Burundi, dont la population représente 6,6% de celle de la Communauté des Etats de l'Afrique de l'Est (East african community, EAC), n'est que de 1,8% de celui l'EAC.

Lire la suite...
 
Des experts de la BM proposent au Burundi un plan de réforme des affaires Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 18/11/2010 - Source Xinhua

Gervais RufyikiriUn groupe d'experts de la Banque mondiale a proposé mercredi un plan de réforme commerciale au Burundi, en présence de plusieurs responsables burundais, dont le second vice-président Gervais Rufyikiri, lors d'une réunion à Bujumbura, capitale burundaise.

L'équipe de l'institution internationale a proposé au Burundi un plan de réforme commerciale visant à harmoniser les régulations commerciales du Burundi avec les autres pays.

Ces experts ont également saisi cette occasion pour présenter un rapport intitulé "Doing Business Report 2011" (Rapport faire le commerce 2011) qui classe le Burundi au 181e rang des 183 pays qui y figurent.

Lire la suite...
 
Maurice au chevet d’un complexe textile au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

APA, 18-11-2010

Burundi (Bujumbura) - Le complexe textile du Burundi Cotebu, tombé en faillite, est désormais placée sous la gérance de l’entreprise mauricienne, Afri-textile pour une durée de trente ans, moyennant une dotation de 10millions de dollars (soit près de 10 milliards 200millions de FBU), a appris APA, jeudi, auprès du ministère de la Bonne gouvernance et de la Privatisation.

Cette entreprise construite et équipée grâce à un don de la République Populaire de Chine dans les années 80, a été mal gérée, entrainant sa faillite en 2007, un cumul de dettes de plus de deux milliards de FBU que l’Etat burundais a dû épurer avant de la privatiser, jetant dans la rue près de 16000 employés.

Lire la suite...
 
Afri-Textile de Maurice prend possession du COTEBU au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 17/11/2010

Vue des bâtiments du COTEBUBujumbura, Burundi - L'Afri-textile de Maurice a obtenu une concession de 30 ans sur le complexe textile du Burundi(COTEBU) moyennant une mise de 10 millions de dollars us, apprend-on du ministère burundais de la bonne gouvernance et de la privatisation.

L'usine avait été construite dans les années 1980, avec l'aide financière et technique du gouvernement chinois, avant de tomber en faillite en 2007 et mettre au chômage 1.600 employés.

Lire la suite...
 
Le Burundi reçoit 1,5 milliards de dollars d'aide publique au développement Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 15/11/2010

Bujumbura, Burundi - Le Burundi a reçu des bailleurs de fonds bilatéraux et multilatéraux quelque 1,5 milliards de dollars américains au titre d'Aide publique au développement (APD) au cours de ces trois dernières années, apprend-on de source officielle à Bujumbura.

Un taux de 43% de ce montant a financé des actions humanitaires comme la lutte contre la famine, a détaillé, lundi, le secrétaire permanent du Conseil national de coordination des aides (CNCA) lors d'une séance publique d'évaluation de l'APD du Burundi.

Lire la suite...
 
Le Burundi lève une interdiction sur les comptes en devises Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 10/11/2010 

Bujumbura, Burundi - La banque centrale du Burundi a levé mercredi l'interdiction pour les nationaux détenteurs de comptes bancaires en devises fortes de les alimenter en monnaies étrangères de leur choix.

L'interdiction prise en juin dernier visait à conserver la suprématie de la monnaie locale dans toutes les transactions sur le territoire national.

Lire la suite...
 
La Banque mondiale promet 15 millions de dollars de plus au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 08/11/2010

Bujumbura, Burundi  La Banque mondiale a promis d'accroître à court terme son aide financière au Burundi de 15 millions de dollars américains supplémentaires sous réserve de certaines réformes économiques, a appris la PANA de source proche de l'institution financière internationale à Bujumbura.

Ce financement viendrait s'ajouter aux 255 millions de dollars que la Banque mondiale a déjà investis au cours de ces dernières années dans divers projets sociaux et économiques au Burundi, a rappelé, dimanche, sa vice-présidente pour la région Afrique, Mme Obiageli Katryn Ezekwesili, à l'issue d'une visite de travail de quatre jours dans ce pays.

Lire la suite...
 
La Banque Mondiale augmente de 15 millions de dollars son aide au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 08/11/2010 - Source Xinhua

La vice-présidente de la Banque Mondiale pour la région Afrique, Obiageli Ezekwesili, a affirmé dimanche à Bujumbura que la banque, qui a déjà investi plus de 250 millions de dollars au Burundi, lui accorderait encore 15 millions de dollars. Mme Ezekwesili a fait cette annonce lors d'une conférence de presse, après des entretiens avec les responsables burundais.

Elle s'est déclarée satisfaite des engagements des autorités burundaises à améliorer la croissance économique du pays, invitant le Burundi à améliorer davantage le climat des affaires et à commencer par la promotion du secteur privé pour attirer les investisseurs.

Lire la suite...
 
Burundi : la Banque Mondiale "inquiète" de la corruption Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 07/11/2010 - Source AFP

Le niveau de corruption au Burundi "est un sujet d'inquiétude" pour la Banque mondiale, a déclaré dimanche à Bujumbura la vice-présidente de cette institution en charge de l'Afrique, Obiageli Ezekwesili.

"Bien sûr, nous sommes inquiets parce que le Burundi continue à être classé parmi les pays perçus comme les plus corrompus du monde dans le classement de (l'organisation non gouvernementale) Transparency international", a déclaré Mme Ezekwesili, au cours d'une conférence de presse.

Lire la suite...
 
La Banque mondiale attire l'attention du Burundi sur la corruption Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 07/11/2010

Bujumbura, Burundi - La vice-présidente de la Banque mondiale (BM) pour l'Afrique, Mme Obiageli Katryn Ezekweseli a insisté sur la nécessité pour le Burundi d'améliorer le climat des affaires, par une lutte plus engagée contre la corruption, les malversations économiques et financières.

La responsable de la Banque faisait cette déclaration, à l'issue d'une audience que lui a accordée, samedi, le chef de l'Etat burundais, Pierre Nkurunziza, et au cours de laquelle les prévisions 2011 de l'aide de la BM au Burundi, qui plafonnent à 55,2 millions de dollars US.

Lire la suite...
 
La vice-présidente de la Banque Mondiale, région Afrique, séjourne au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

APA, 06-11-2010

Bujumbura (Burundi) - Le chef de l’Etat burundais, Pierre Nkurunziza, a reçu ce samedi la vice-présidente de la Banque Mondiale, région Afrique, Mme Obiageli Katryn Ezekwesili, en visite au Burundi depuis la veille.

A l’issue de cette rencontre le chef de l’Etat a indiqué à la presse que l’objet de la visite de la vice-présidente de la BM était de venir s’enquérir de la situation sécuritaire au Burundi après les élections et de dialoguer avec les autorités burundaises sur les priorités que la Banque compte financer.

Lire la suite...
 
Les consommateurs burundais se plaignent de l’augmentation des prix Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 04/11/2010 – Source APA

Bujumbura (Burundi) - Les consommateurs burundais se plaignent de la montée généralisée des prix des denrées alimentaires importées ou produites localement.

Les boulangers et la brasserie Brarudi, qui a le monopole de la fabrication de la bière et des limonades au Burundi, ont augmenté les prix de leurs produits invoquant la cherté des intrants qu’ils attribuent à une inflation de 16 pour cent.

La hausse des prix du carburant survenue le 18 octobre, s’est naturellement répercutée sur l’augmentation quasi généralisée des prix.

Lire la suite...
 
Visite au Burundi de la vice-présidente de la Banque mondiale Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 04/11/2010

Obiageli Katryn EzekwesiliBujumbura, Burundi - La vice-présidente de la Banque mondiale pour l'Afrique, Mme Obiageli Katryn Ezekwesili, est attendue jeudi soir à Bujumbura, pour une visite de travail de quatre jours, apprend-on de source diplomatique dans la capitale burundaise.

La visite entre dans le cadre d'une tournée d'une dizaine de jours de la responsable de la Banque mondiale dans certaines capitales africaines et vise à catalyser les investissements dans le secteur privé sur le continent, précise un communiqué de presse de l'institution financière reçu à la PANA.

Les autres étapes de la tournée de l'émissaire de la Banque mondiale sont, notamment, le Rwanda, le Lesotho et le Botswana, selon la même source.


 
Augmentation à la pompe du prix de l’essence au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

APA, 19-10-2010

Bujumbura (Burundi) - Le prix à la pompe de l’essence super passe de 1700 Frbu (1,3 dollar) à 1730 Frbu tandis que le litre de gasoil, qui était jusque là à 1670 Frbu, revient désormais à 1720 Frbu, le cours du pétrole étant pour sa part à 1420 Frbu.

Cette augmentation, la troisième de cette année, se fait sans tenir compte de la pauvreté de la population, font remarquer plusieurs associations de la société civile qui ne cessent par ailleurs de demander à l’Etat de constituer un stock stratégique qui pourrait stabiliser les prix.

Lire la suite...
 
Burundi : hausse des taxes sur les véhicules importés et des prix du carburant Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 18/10/2010

Bujumbura, Burundi - Le ministère burundais du Commerce et de l'Industrie a décidé, lundi, de revoir à la hausse les prix des produits pétroliers sur le marché local, alors que l'Office burundais des recettes (OBR) venait à peine de multiplier par trois les taxes et impôts à l'importation des véhicules.

Les parkings du port de Bujumbura sont depuis peu débordés de véhicules non enlevés par les importateurs non avertis à l'avance et devenus insolvables du jour au lendemain sous le nouveau régime de l'OBR, a constaté la PANA sur place.

Lire la suite...
 
Grogne des riziculteurs au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 18/10/2010

Bujumbura, Burundi - Une aide alimentaire japonaise de quelque 5.000 tonnes de riz est à l'origine d'une grogne grandissante dans les milieux des riziculteurs burundais sur fond de craintes pour la mévente de la production locale, a rapporté lundi, la radio nationale du Burundi.

L'accord de don pour le 'projet d'aide alimentaire' avait été signé entre l'Agence japonaise de coopération internationale (JICA) et le gouvernement du Burundi en date du 24 novembre 2009, rappelle-t-on.

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 41 42 43 44 45 46 47 48 Suivante > Fin >>

Résultats 1051 - 1075 sur 1183

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher