topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Economie
Burundi : hausse des taxes sur les véhicules importés et des prix du carburant Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 18/10/2010

Bujumbura, Burundi - Le ministère burundais du Commerce et de l'Industrie a décidé, lundi, de revoir à la hausse les prix des produits pétroliers sur le marché local, alors que l'Office burundais des recettes (OBR) venait à peine de multiplier par trois les taxes et impôts à l'importation des véhicules.

Les parkings du port de Bujumbura sont depuis peu débordés de véhicules non enlevés par les importateurs non avertis à l'avance et devenus insolvables du jour au lendemain sous le nouveau régime de l'OBR, a constaté la PANA sur place.

Lire la suite...
 
Grogne des riziculteurs au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 18/10/2010

Bujumbura, Burundi - Une aide alimentaire japonaise de quelque 5.000 tonnes de riz est à l'origine d'une grogne grandissante dans les milieux des riziculteurs burundais sur fond de craintes pour la mévente de la production locale, a rapporté lundi, la radio nationale du Burundi.

L'accord de don pour le 'projet d'aide alimentaire' avait été signé entre l'Agence japonaise de coopération internationale (JICA) et le gouvernement du Burundi en date du 24 novembre 2009, rappelle-t-on.

Lire la suite...
 
Malversations à la Sosumo : Les syndicalistes avaient (en vain) alerté Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 05/10/2010

SYNDICAT DES TRAVAILLEURS DE L’INDUSTRIE SUCRIERE (SYTIS)

AVIS ET CONSIDERATIONS SUR CE QUI SE DIT SUR LA SOSUMO A TRAVERS LES MEDIAS

[…] L’actuelle équipe de Direction a été nommée le 22 Avril 2006. A leur arrivée, la SOSUMO avait une trésorerie qui se portait très bien et affichait un résultat net dépassant 3 milliards de nos francs.

[…] A leur arrivée le Directeur Général a affirmé aux représentants du personnel que la SOSUMO « est une entreprise riche mais mal gérée » et qu’ils venaient le redresser et mettre en exécution le programme du gouvernement et du parti au pouvoi ‘voir pv de la réunion du 6 Juin 2006). Force est de se demander si aujourd’hui, près de 4 ans après, l’entreprise se porte mieux et si le programme que le gouvernement leur a assigné est entrain d’être exécuté. Lors d’une descente à la SOSUMO, la Ministre du Commerce et de l’Industrie de l’époque leur a dit : « il ne faut pas que la SOSUMO soit comme le COTEBU ».

Lire l’intégralité du Document du SYTIS 


 
Malversations à la Sosumo : c’est ARIB.INFO qui a poussé l’IGE à enquêter Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 04/10/2010

RAPPORT D’INVESTIGATIONS SUR LES ACTES DE MALVERSATION IMPUTES A LA DIRECTION DE LA SOSUMO DURANT LA PERIODE 2006-2007

I. CONTEXTE DE LA MISSION

Le décret n°100/277 du 27 septembre 2006 portant création, attributions et mission de l’Inspection Générale de l’Etat (IGE) en son article 3 confère à cette dernière  une mission permanente d’inspection, de contrôle du fonctionnement et de la gestion des services publics, des institutions de l’Etat, des organes publics et des entreprises ou associations privées soumises  à son contrôle, autant de besoin que les circonstances l’exigent.

L’IGE dispose de plusieurs sources d’informations qui peuvent lui servir de base de renseignement en vue d’organiser ou de diligenter une mission d’inspection d’investigation ou de contrôle de gestion. Ces sources peuvent être indépendantes  et externes à l’entité à inspecter ou à contrôler, notamment les  médias, les journaux, les sites internet, les rapports des autres organes d’inspection, de contrôle ou de vérification, ou interne à l’entité vérifiée comme les rapports de contrôle internes, etc. 

Toutefois, la fiabilité des informations tirées de ces sources dépendent des éléments de preuves matériels, documentaires, oraux ou analytiques collectés par les Inspecteurs de l’Etat pour justifier le fondement des faits allégués.

C’est dans ce cadre que l’IGE a jugé opportun de mener des investigations sur la véracité des informations contenues dans  l’article sur les malversations à la SOSUMO paru sur le site www.arib.info en septembre 2009 (voir contenu de cet article en annexe 1).

Lire la suite...
 
43 millions de dollars de la Banque mondiale au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 25/09/2010

Bujumbura, Burundi - La Banque mondiale va débloquer un don de quelque 43 millions de dollars américains pour appuyer des projets de développement socio-économique au Burundi, selon un accord signé vendredi à Bujumbura.

Selon la représentante de la Banque mondiale au Burundi, Mme Mercy Miang Tembon, ce financement est destiné à la réhabilitation agricole et à la gestion durable des terres dans 10 des 17 provinces du pays les plus nécessiteuses.

Lire la suite...
 
36 millions de dollars du FAD pour un projet routier au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 23/09/2010

Tunis, Tunisie - Le conseil d'administration du Fonds africain de développement (FAD), guichet concessionnel de la Banque africaine de développement (BAD), a approuvé mercredi à Tunis, un don de 24,10 millions d'Unités de compte (environ 36 millions de dollars) pour améliorer la route Ngozi-Nyangungu, dans le nord du Burundi, annonce un communiqué de la BAD transmis à la PANA.

Le tronçon Ngozi-Nyangungu représente la phase 1 d'un projet plus vaste et constitue un maillon essentiel pour le développement des échanges entre le Nord et le Sud et offre la possibilité de stimuler les échanges avec le Rwanda voisin, du fait que la ville de Ngozi est proche de la frontière entre les deux pays, selon le communiqué.

Lire la suite...
 
Le FAD approuve un don de 36 millions de dollars pour un projet routier au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

APO, 23 septembre 2010

TUNIS, Tunisie - Le conseil d’administration du Fonds africain de développement (FAD) a approuvé, mercredi, 22 septembre 2010 à Tunis, un don de 24,10 million unités de compte* (environ 36 millions de dollars) pour améliorer la route Ngozi-Nyangungu dans le nord du Burundi. Le FAD est le guichet concessionnel de la Banque africaine de développement.

Le tronçon Ngozi-Nyangungu représente la phase 1 d’un projet plus vaste qui concerne des travaux sur l’axe routier Gitega-Nyangugu-Ngozi. Cette route fait partie du réseau primaire du Burundi et relie la deuxième et la troisième ville du pays. Il constitue également un maillon essentiel pour le développement des échanges entre le nord et le sud, et offre la possibilité de stimuler les échanges avec le Rwanda voisin, du fait que la ville de Ngozi est proche de la frontière entre les deux pays.

Lire la suite...
 
Burundi : Les entreprises étatiques sont à l’agonie Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 23/09/2010

Gabriel RufyiriL’observatoire de lutte contre la corruption et les malversations économiques (OLUCOME) déplorent la situation financière des entreprises de l’Etat de ces derniers jours au Burundi.

Selon Gabriel Rufyiri président de cette association, les entreprises telles que la Société sucrière du Moso (SOSUMO), la Poste, la Mutuelle de la Fonction Publique et la Société Régionale de Développement de l’Imbo (SRDI) font face à une crise financière due aux maladresses de certains de leurs dirigeants.

Lire la suite...
 
Le dollar stable face au franc burundais Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 07/09/2010

Bujumbura, Burundi - Le taux de change du dollar américain est resté stable par rapport au Franc burundais, selon le bulletin des cours de change du jour des principales monnaies étrangères publié mardi par la Banque de la République du Burundi (BRB).

Voici les cours :

Lire la suite...
 
Le syndicat de l’électricité dénonce un contrat entre le Burundi et Interpetrol Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 20/08/2010 – Source APA

Le syndicat libre des travailleurs de la Regideso (Régie Nationale de l’Eau et de l’Electricité) du Burundi a exprimé jeudi de la semaine dernière son opposition à la décision des autorités de louer une centrale thermique pour combler le déficit énergétique causé par la diminution des eaux de la principale centrale hydraulique de Rwegura due à la saison sèche.

La location de la centrale pendant six mois pourrait coûter environ 4 milliards de FBU à la REGIDESO, soit près de 4 millions de dollars, relèvent les travailleurs du syndicat, rappelant que le contrat de location de deux groupes électrogènes a été dernièrement signé entre Interpetrol (une société spécialisée dans l’importation des produits pétroliers) et la Regideso pour un montant de 4,5 milliards FBU, soit près de 4,5 millions de dollars.

Lire la suite...
 
Burundi : La Banque centrale interdit les transactions en devises étrangères Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 03/08/2010 – Source Xinhua

L’association Parole et Action pour le Réveil des Consciences et l’Evolution des Mentalités (Parcem), du Burundi, s’insurge contre la décision de la Banque centrale du pays d’interdire l’utilisation des devises dans les transactions intérieures.

"Au moment où le Burundi vient d’entrer avec le 1er juillet au Marché commun des Etats de l’Afrique de l’Est et se prépare à entrer dans l’Union douanière de cette communauté, c’est impassable que les autorités de la Banque centrale décident de se recroqueviller sur elles-mêmes en interdisant l’usage des devises dans les transactions intérieures du pays", a indiqué mardi Faustin Ndikumana, président de la Parcem.

Lire la suite...
 
Les Burundais réclament plus d’informations sur le marché commun de l’EAC Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 18/07/2010 – Source Xinhua

Les Burundais, à travers l’Association burundaise des consommateurs (ABUCO), saluent leur adhésion au marché commun de la Communauté de l’Afrique de l’Est (East african community, EAC), mais constatent qu’ils restent "dans une situation de sous information qui ne profite qu’aux fournisseurs de biens et de services".

C’est ce qu’indique un communiqué de cette association sorti ce samedi 17 juillet 2010 et signé par Nkurunziza Noël, son président.

Lire la suite...
 
La société nationale de riz du Burundi proche de la disparition ? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

MTM-News, jeudi 10 juin 2010

Par Jean-Bosco NZOSABA

Proche de la banqueroute, la société nationale de riz burundaise est menacée de disparition pure et simple.

Le Burundi est en pleine saison de récolte du riz paddy dans la plaine de l’Imbo, frontalière de la RD Congo. Mais en raison de ses difficultés de trésorerie, la Société nationale de production et de commercialisation du riz (SRDI) ne peut plus payer les producteurs. Par manque de liquidités, la SRDI ne peut plus honorer la relation contractuelle qui la relie à un millier de paysans-associés; ceux-ci vendaient chaque année toute leur production en échange d’un encadrement agricole et de distribution d'intrants. Ces agriculteurs se sont donc tournés vers les commerçants ambulants, lesquels privilégient la spéculation.

Lire la suite...
 
La BAD a approuvé un don de 15 millions USD au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 23/05/2010

La BAD accorde 15 millions USD au programme d’appui aux réformes économiques au Burundi (PARE III)

Tunis, mercredi 19 mai 2010 - Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement a approuvé un don de 15 millions USD au Burundi sur les ressources de la facilité pour les États Fragiles pour le financement du troisième Programme d’Appui au Réformes Economiques (PARE III).

Ce don est adossé à un programme de réformes visant à améliorer la qualité de la gestion et le renforcement du contrôle interne et externe des finances publiques. Le  don permettra également au pays de contribuer au financement du budget 2010.

Lire la suite...
 
BAD : Lancement du Plan d’action pour les infrastructures au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 01/04/2010 – Source BAD

Le gouvernement du Burundi et le Groupe de la Banque Africaine de développement (BAD) présenteront officiellement, le 02 avril prochain à Bujumbura, le «Plan d’action pour les infrastructures au Burundi».

Ce plan, qui devrait être mis en œuvre au cours des deux prochaines décennies, pour un coût estimé de 5,8 milliards de dollars US, est le fruit d’une étude dont l’objet est d’analyser en détail les besoins en infrastructures dans une perspective régionale.

Lire la suite...
 
La vérité cachée sur l’état financier de la SOSUMO Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 24/03/2010

 Une crise grave traverse actuellement la société sucrière du Moso (Sosumo) au Sud-Est du Burundi. Des divergences ont été mises au grand jour, concernant l’état financier de cette entreprise, entre la ministre du Commerce et de l’Industrie Mme Euphasie Bigirimana et le 2ème Vice-président de la République Gabriel Ntisezerana.

Alors que la ministre Bigirimana affirme que la santé financière de cette entreprise est très mauvaise, le 2ème Vice-président Ntisezerana, en charge des questions économiques, clame haut et fort que la Sosumo se porte à merveille, malgré les "mauvaises langues" devrait-il conclure après une visite éclaire dans l'entreprise.

Selon de sources bien informées, nous apprenons que la santé financière de la Sosumo est catastrophique. ARIB.INFO est aujourd’hui en mesure de donner, chiffres à l’appui, l’état réel des finances de cette entreprise.

Lire la suite...
 
Or & diamants : le FMI conseille 16 pays dont le Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 12/03/2010 - Source AFP

Le Fonds monétaire international a annoncé vendredi qu'il conseillait 16 pays africains dans la lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme par le biais du détournement de la production d'or et de diamants.

"L'Afrique a une production estimée de 19 milliards de dollars d'or et six milliards de dollars de diamants par an. Mais un montant non connu est blanchi ou détourné chaque année pour servir des buts criminels", a expliqué le FMI dans un communiqué.

Lire la suite...
 
L'industrie sucrière du Burundi au bord de la faillite Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 02/03/2010

Bujumbura, Burundi - La Société sucrière du Burundi (SOSUMO) est aujourd'hui au bord de la faillite du fait d'une "mauvaise gestion administrative et financière", apprend-on de source syndicale à Bujumbura.

Les recettes de l'entreprise (naguère prospère) seraient gaspillées dans la passation "irrégulière" de marchés pour la fourniture d'équipements, fertilisants, emballages et autres machines agricoles comme les tracteurs et le clientélisme, à dénoncé à la presse mardi, le secrétaire général du syndicat des travailleurs de la SOSUMO, Fiacre Ninteretse.

Lire la suite...
 
Prolifération des sociétés du mobile au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 10/02/2010

Bujumbura, Burundi - "Lacell S.U" a reçu, mardi, sa licence de téléphonie mobile au Burundi, portant ainsi à sept le nombre de sociétés du mobile opérant actuellement dans ce petit pays de l'Afrique de l'Est, a-t-on appris de source proche de l'entreprise.

Le projet d’implantation aurait coûté près de 17 millions de dollars américains, à en croire le directeur général de "Lacell S.U", Bhupendhari Bandhari.

Lire la suite...
 
Le Burundi propose un "paradis fiscal" aux hommes d'affaires belges Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 08/02/2010

 Bujumbura, Burundi - Le chef de l'Etat burundais, Pierre Nkurunziza, a promis lundi aux hommes d'affaires belges un régime d'imposition souple, identique à un "paradis fiscal".

Le président Nkurunziza a lancé l'offre à l'ouverture d'une semaine dédiée à la promotion et au renforcement des relations économiques entre la Belgique et son ancienne colonie.

"Maintenant que le Burundi est redevenu politiquement stable, des dispositions légales ont été prises pour garantir les investissements étrangers contre les nationalisations et pour assurer un traitement juste et équitable des opérateurs économiques", a-t-il ajouté.

Lire la suite...
 
La municipalité de Bujumbura lance un annuaire économique Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 02/02/2010

Evrard GiswaswaBujumbura, Burundi - La mairie de Bujumbura a lancé ce mardi un annuaire économique répertoriant toutes les données relatives à l'environnement des affaires dans la capitale burundaise.

S'exprimant au cours de la cérémonie de lancement officiel du document intitulé "Bujumbura ma ville", le maire Evrard Giswaswa a indiqué que l'annuaire, disponible en français et en anglais, s'adresse à tous ceux qui rencontrent des difficultés dans la recherche de partenariats, soit avec des entreprises du secteur privé, soit avec des services de l'Etat.

Lire la suite...
 
Don de 2,7 millions de dollars US de la BAD au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 21/01/2010

 Bujumbura, Burundi - La banque africaine de développement (BAD) va débloquer un don de 2,7 millions de dollars US pour appuyer un projet d'électrification dans la ville de Bujumbura, a annoncé, jeudi, le directeur général de la régie de l'eau et de l'électricité (REGIDESO), Célestin Nduwamungu.

Les quartiers les plus concernés par le projet sont ceux de la périphérie nord de Bujumbura, la capitale du Burundi, où il y aurait une certaine "urgence", a dit le responsable de l'entreprise publique de l'énergie et de l'eau.

Lire la suite...
 
Chute de la production du café à 6.500 tonnes au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 20/01/2010

Bujumbura, Burundi - Les récoltes de café vert pour la saison 2008-2009 au Burundi se sont chiffrées à seulement 6.500 tonnes, alors que la production avait atteint plus de 30.000 tonnes la saison précédente, apprend-on de source proche du ministère burundais de l'Agriculture et de l'Elevage.

La mauvaise production arrive, par ailleurs, en pleine période de restructuration de la filière café au Burundi.

A cet effet, l'Office industriel du café du Burundi (OCIBU) a été dissout depuis le mois de novembre dernier pour laisser la place à l'Autorité de régulation de la filière café du Burundi (ARFCB).

Lire la suite...
 
5.000 dollars d'amende pour décourager la spéculation au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 05/01/2010

Bujumbura, Burundi - Des amendes pouvant aller jusqu'à 5 millions de francs burundais (près de 5.000 dollars) pourraient s'abattre sur les commerçants burundais pris à organiser des pénuries artificielles sur les produits de consommation courante comme cela s'observe depuis le début de l'année.

Cet avertissement a été lancé mardi à Bujumbura par le directeur général du ministère du Commerce, de l'Industrie et du Tourisme, Gérémie Banigwaninzigo, devant les spéculations organisées depuis un certain temps par des commerçants en vue de faire des bénéfices sur le dos du consommateur.

Lire la suite...
 
Près de 1 million de dollars pour encourager les théiculteurs du Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 04/01/2010

Des theiculteurs à TezaBujumbura, Burundi - L'Office du thé du Burundi (OTB) compte dégager quelque 957 millions de francs burundais (près de 957.000 dollars US) sur les bénéfices réalisés en 2009 pour les redistribuer aux théiculteurs, apprend-on de source proche de la direction générale de cette entreprise étatique.

"Nous venons de réaliser un chiffre d'affaires jamais égalé, depuis que le Burundi a commencé à cultiver le thé, de l'ordre de 15,4 millions de dollars US, et compte tenu de cette situation, le conseil d'administration a jugé bon d'étendre les dividendes jusqu'aux théiculteurs", a expliqué lundi à Bujumbura le directeur général de l'OTB.

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 41 42 43 44 45 46 47 48 Suivante > Fin >>

Résultats 1076 - 1100 sur 1185

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher