topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

M. Frédéric Nahimana est le nouveau Ministre de la Communication et des Médias. Il a été nommé par le décret présidentiel N¤ 100/136 du 14 septembre 2018. [@rib News, 18/09/2018] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Economie
Une grève des charbonniers en passe d'asphyxier la ville de Bujumbura Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 01/08/2009

Bujumbura, Burundi - La ville de Bujumbura souffre d'une pénurie de charbon de bois depuis quelques jours, suite à une grève des distributeurs de ce produit, a constaté la PANA, samedi, à plusieurs points de vente dans la capitale burundaise.

Les charbonniers ont déclenché le mouvement de grève pour protester contre une récente "mesure sécuritaire" de la police qui interdit le chargement excessif des camions de transport auquel on attribue souvent le nombre élevé d'accidents de la circulation routière.

Lire la suite...
 
70 millions de dollars US de la Banque mondiale au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 08/07/2009

Bujumbura, Burundi - La Banque mondiale (BM) va décaisser un montant global de 70 millions de dollars US pour financer des projets de Travaux publics et du secteur de la Santé au Burundi, apprend-on mercredi de la ministre burundaise des Finances, Mme Clotilde Nizigama.

L'accord de don a été formalisé, mardi soir, à Bujumbura, entre la ministre Nizigama et la représentante-résidente de la BM au Burundi, Mme Mercy Tembon, selon la même source.

Lire la suite...
 
Jean-Marie Rurimirije revient sur la genèse des cinq ans de la Mutec Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 07/07/2009

J-M Rurimirije : « En finir avec le mal burundais des 3I : Ishari, Inzigo, Insaku »

Entretien exclusif avec notre correspondant à Bruxelles

Rurimirije le 4 juillet au Palais des Beaux Arts (Bozar) à BruxellesIl y a quelques jours, les médias burundais rapportaient qu’après 5 ans d’existence la banque de microfinance Mutec (Mutuelle d'Epargne et de Crédit) a été choisie par Human Sources Africa (H.S.A) comme micro finance de référence en Afrique. La nouvelle a été annoncée à l’occasion d’une visite au Burundi de Mustafa Niasse (ancien Premier Ministre sénégalais) et Pierre Asash successivement Président Fondateur et ADG de H.S.A.

Le Président Fondateur de Mutec, M. Jean-Marie Rurimirije, était de passage cette semaine en Belgique, où il a participé à la remise du Prix de la Culture, attribué à titre posthume à feu Albert Nimbona, lors de l’événement "Burundi, cœur d’Afrique au cœur de l’Europe" qui s’est déroulé samedi dernier 4 juillet à Bruxelles.

A cette occasion, nous avons pu rencontrer M. Rurimirije et sollicité un entretien axé sur les cinq ans de la Mutec et ses tous derniers développements. Fort discret depuis sa nomination comme Conseiller principal Chargé de missions auprès du Président de la République du Burundi, c’est devant notre insistance que M. Rurimirije nous a donné rendez-vous le surlendemain afin de répondre à nos questions.

Voici l’intégralité de cet entretien riche en enseignements.

Lire la suite...
 
La monnaie burundaise fait peau neuve sur fond d'inflation galopante Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 29/06/2009

 Bujumbura, Burundi - Le gouverneur de la Banque de la République du Burundi (BRB), Gaspard Sindayigaya, a annoncé, lundi, l'émission de nouveaux billets de 1.000 et 500 Francs burundais aux dimensions plus réduites à compter du 2 juillet prochain, officiellement pour une meilleure conservation et contre la contrefaçon.

Les grosses coupures de 10.000, 5.000 et 2.000 Francs burundais ont été les premières à changer de « look » en début d’année pour les mêmes raisons de préservation de la monnaie locale.

Lire la suite...
 
La BAD prévoit une croissance économique de 2,8% en Afrique en 2009 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 26/06/2009

Bujumbura, Burundi - Les perspectives de l'Afrique sont négativement affectées par la récession mondiale au point où la croissance économique du continent ne devrait s'établir qu'à 2,8% seulement en 2009, soit moins de la moitié des 5,7% estimés pour 2008, indique le rapport 2009 de la Banque africaine de développement (BAD) sur les perspectives économiques de l'Afrique rendu public, vendredi, à Bujumbura.   

La croissance dans les pays exportateurs de pétrole, qui ont continué à distancer les autres en 2008 de 2%, marque également le pas et devrait s'établir à 2,4% en 2009, contre 3,3% pour les pays importateurs nets, selon la même source.

Lire la suite...
 
La BAD efface 150 millions de dollars de dette du Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 26/06/2009

Bujumbura, Burundi - La Banque africaine de développement (BAD) va renoncer à une dette d'un montant global de 150 millions de dollars américains que lui devait le Burundi, a annoncé ce vendredi à Bujumbura le directeur des Recherches à la BAD, Léonce Ndikumana.

M. Ndikumana s'exprimait en marge d'un atelier de présentation d'un rapport relatif aux "perspectives économiques en Afrique", élaboré par l'institution bancaire panafricaine pour l'année 2009.

Lire la suite...
 
La BAD octroie 15,5 millions de dollars pour la création d'emplois au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 24/06/2009 – Source AFP

La Banque africaine de développement (BAD) a annoncé mercredi l'octroi d'une subvention de 15,5 millions de dollars US pour la création d'emplois au Burundi.

Le don destiné à financer un programme visant à "accroître les opportunités de création d'emplois dans trois provinces et d'y améliorer les conditions de vie", a indiqué la BAD dans un communiqué publié à Tunis, son siège provisoire.

La subvention s'inscrivant dans le cadre de la stratégie de croissance et de lutte contre la pauvreté de la BAD "tient compte de ses orientations en matière de gouvernance et d'appui aux Etats fragiles", ajoute le communiqué.

La contribution de BAD représente 20% du financement du programme cofinancé par la Banque mondiale et la Belgique, pour un coût global de 80 millions d'euros environ.


 
J-M. Rurimirije en train de bâtir une solide réputation internationale pour la Mutec Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 23/06/2009

Journal Arc-en-ciel N°257 du 19 juin 2009

Microfinance : La Mutec exporte son expérience sur le marché africain

Nouvel immeuble de la Mutec en constructionLa ville de Bujumbura est aujourd’hui dominée par un grand immeuble en construction, en face de la présidence de la République. Il s’agit de la propriété de la Mutec, la Reine de la MicroFinance au Burundi. Sous les auspices du Président de son Conseil d’Administration, Mr Jean-Marie Rurimirije, la Mutec va très bientôt exporter son expérience et son savoir-faire sur le marché africain. C’est non seulement l’une des rêves faites par ses créateurs, il y a exactement cinq ans, mais aussi, c’est la conclusion d’un partenariat signé récemment avec un grand holding international, « Human Sources Africa », dirigé par l’ancien Premier Ministre sénégalais, Mustapha Niasse et reçu en audience la semaine passée, par le président de la République, Pierre Nkurunziza. D’après cette grande personnalité africaine, le siège de ce Holding sera à Bujumbura, dans l’immeuble en construction de la Mutec et va bientôt travailler dans six pays africains pour lutter contre la pauvreté et participer au développement de notre continent.

Pourquoi avoir choisi le Burundi et la Mutec ?

Lire la suite...
 
La MUTEC choisie par Human Sources Africa comme référence en Afrique Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 18/06/2009

Radio Isanganiro, 15-06-2009 - MUTEC sur une allure internationale avec Human Sources Africa.

La nouvelle a été annoncée ce jeudi 11 juin 09 à l’occasion d’une visite au Burundi de Mustafa Niasse (Ancien Premier Ministre Sénégalais) et Pierre ASASH successivement Président Fondateur et A D G de Human Sources Africa (H.S.A).

Après 5 ans d’existence, la banque de micro finance MUTEC a été choisie par Human Sources Africa, comme micro finance de référence en Afrique.

Human Sources Africa est une organisation basée en France et qui a pour objectif relever le secteur de micro finance en Afrique. H S A injecte 5 millions de dollars dans ce projet avec MUTEC. Avec H S A, en plus du Burundi la MUTEC va être implantée dans 5 pays d’Afrique pour commencer : Sénégal, Mali, Côte d’Ivoire, Congo Brazza, Burkina Faso et le Gabon.
Lire la suite...
 
La BM approuve une aide de 45 M $ pour la reconstruction au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 11/06/2009 – Source The World Bank Group

Burundi : La Banque mondiale approuve une aide financière de 45 millions de dollars pour soutenir la reconstruction au Burundi

Communiqué de presse n°:2009/393/AFR


WASHINGTON, le 9 juin 2009 – Le Conseil des Administrateurs de la Banque mondiale a approuvé aujourd’hui l’octroi d’un concours financier de 45 millions de dollars de l’Association internationale de développement (IDA) pour aider le Gouvernement burundais à améliorer l’accès de la population aux services socioéconomiques de base et augmenter les possibilités d’emplois de courte durée dans les zones ciblées.

Cette dotation sur cinq ans bénéficiera à un ensemble de programmes d’investissements dans des infrastructures primaires et des infrastructures répondant à une demande dans toutes les provinces du pays, et ciblera des programmes d’appui aux communes afin de renforcer la gestion municipale et les résultats budgétaires au niveau local dans les trois principales villes du pays, à savoir Bujumbura, Gitega et Ngozi. Le Projet de travaux publics et de gestion urbaine est le prolongement logique du Projet de travaux publics et de création d’emplois qui s’est déroulé avec succès jusqu’à sa date de clôture en décembre 2007.

Lire la suite...
 
Relance de la coopération économique entre le Burundi et les bailleurs Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 08/06/2009

Bujumbura, Burundi - La coopération économique entre le Burundi et ses partenaires extérieurs a progressivement repris après le démarrage du processus politique qui a abouti à la signature de l'accord sur la paix et la réconciliation nationale d'août 2000, à Arusha, en Tanzanie, et se situe aujourd'hui aux niveaux d'avant 1993, date du déclenchement de la guerre civile dans le pays, relève le dernier rapport du Comité national de coordination des aides (CNCA).

A la fin de l’année 2000, le Burundi a renoué avec sa tradition d’organiser des tables-rondes des bailleurs de fonds bilatéraux et multilatéraux pour mobiliser les financements nécessaires à la mise en œuvre de ses politiques et stratégies de développement, indique le rapport.

Lire la suite...
 
Introduction de la TVA dès juillet au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 04/06/2009

Bujumbura, Burundi - La Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) va remplacer l'ancienne Taxe de transaction (TT) dès le 1er juillet dans le cadre de l'intégration du Burundi à la Communauté est-africaine de libre échange (CEA), apprend-on de source officielle à Bujumbura.

La nouvelle taxe, jugée "moderne" et "incitative des investissements", est d'usage courant dans les autres pays membres de la CEA depuis 20 ans (Kenya, Tanzanie), 15 ans en Ouganda et 10 ans au Rwanda, a rappelé le directeur des Impôts au ministère burundais des Finances, Aloys Ntakarutimana, à l'occasion d'un atelier d'explication des bienfaits de la TVA aux opérateurs économiques locaux.

Lire la suite...
 
Le Directeur général de la BADEA entame une visite au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 04/05/2009

Abdelaziz KhelefDakar, Sénégal - Le Directeur général de la Banque Arabe pour le Développement Economique en Afrique (BADEA), Abdelaziz Khelef, est arrivé ce lundi à Bujumbura, la capitale du Burundi, en provenance du Rwanda, dans le cadre d’une tournée africaine d'une semaine, indique un communiqué de l'institution de financement parvenue à la PANA ce jour.

Durant sa visite, le Directeur général sera reçu, entre autres, par le Président de la République du Burundi, Pierre Nkurunziza, et d’autres membres du gouvernement en relation avec les opérations financées par la BADEA au Burundi.

Lire la suite...
 
Vétusté des infrastructures hydroélectriques au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 29/04/2009

Gabriel NtisezeranaBujumbura, Burundi - La production énergétique est insuffisante au Burundi où aucun ouvrage hydroélectrique d'envergure nationale n'a été construit au cours des 20 dernières années, a déploré, mercredi, le 2ème vice-président de la République en charge des questions économiques et sociales, Gabriel Ntisezerana.

"Le pays tourne au ralenti avec seulement une vingtaine de mégawatts alors qu'il en faudrait au moins 80. Un tel déficit énergétique est de nature à compromettre fortement la croissance économique du pays et la lutte contre la pauvreté", a expliqué le haut responsable burundais à l'ouverture d'une session extraordinaire du Conseil des ministres du pool énergétique de l'Afrique centrale.

Lire la suite...
 
Près de 24 millions de dollars dérobés du Trésor public au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 29/04/2009 – Source PANA

Quelque 23,9 milliards de Francs burundais (près de 23,9 millions de dollars US) ont été dérobés du Trésor public au cours de l'année 2008, a annoncé, lundi, l'Inspection générale d'Etat du Burundi.

Dans un communiqué rendu public à Bujumbura, l'inspection indique qu'une somme d'un peu plus de 1,1 milliard de Francs burundais (1,1 million de dollars US) a pu être récupérée, expliquant que les dossiers litigieux de détournement, de gestion frauduleuse et autres malversations économiques dans les services publics ont été transmis au Parquet général près la Cour anti-corruption.

La publication de ce communiqué intervient quelques semaines après l'assassinat d'un activiste anti-corruption à Bujumbura.

Lire la suite...
 
Le Burundi obtient 150,2 M $ d’allégement de la dette auprès de la BAD Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News 23/04/2009 - Source BAD

BUJUMBURA, Burundi - Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé l’éligibilité du Burundi à un allégement de dette de 150,2 millions de dollars en valeur actuelle nette fin + (équivalent à 241,7 millions de dollars, en valeurs nominale) après avoir atteint le point d’achèvement au titre de  l’assistance aux Pays pauvres très endettés (PPTE) renforcée.

Le Burundi bénéficiera de plus, d’un allègement de dette d’un montant de 15,38 millions de dollars en valeur nominale au titre de l’Initiative d’allégement de la dette multilatérale (l’IADM) aux termes des mesures approuvées par le Conseil mercredi, 22 avril 2009, à Tunis.

Lire la suite...
 
Appui de 15,6 millions de dollars de la BM au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 21/04/2009

Yves SahinguvuBujumbura, Burundi - La Banque mondiale va décaisser un montant d'un peu plus de 15,6 millions de dollars américains au profit du Projet d'appui au développement communautaire et social (PRADCS) du Burundi, apprend-on de source officielle à Bujumbura.

L'annonce a été faite par le premier vice-président du Burundi, Yves Sahinguvu, à l'ouverture d'une réunion du Comité national d'orientation et de pilotage du PRADCS.

Le projet ambitionne d'améliorer les conditions de vie des communautés et contribuer, de ce fait, à la réalisation de cinq Objectifs du millénaire pour le développement (OMD), à savoir : l'éradication de l'extrême pauvreté et la faim ; l'éducation universelle ; la réduction de la mortalité infantile ; l'amélioration de la santé maternelle ; et la lutte contre le VIH/SIDA et le paludisme.

 
Chute vertigineuse de la production cotonnière au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 14/04/2009

Bujumbura, Burundi - La Compagnie nationale de gérance du coton (COGERCO) a vu sa production annuelle passer de 9.000 à 3.000 tonnes au cours de ces 14 dernières années suite aux effets conjugués de la guerre civile, de la réduction constante des surfaces cultivées, la stagnation des prix au producteur et de la faillite généralisée des industries textiles du Burundi, a-t-on appris de source officielle à Bujumbura.

La surface cultivée du coton est passée de 11.500 à 5.000 hectares au cours de la même période, a fait savoir, mardi, le directeur général de la COGERCO, Léopold Manirakiza, qui a expliqué cette situation par la reconversion massive des paysans du secteur aux cultures vivrières, plus rentables.

Lire la suite...
 
Lu pour vous : La MUTEC ouvre de nouveaux horizons et fait taire ses détracteurs Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 24/03/2009

La Mutec se renforce par son partenariat avec Arab Bank d’Abu Dhabi

Journal Arc-en-ciel N°244 du vendredi 20 mars 2009

Délégation des Emirats Arabes Unis en visite à la MutecEn novembre 2008, une rumeur bien orchestrée par on ne sait quel diable, a fait le tour du Burundi pour annoncer la fermeture imminente de la Mutualité d’Epargne et de Crédit (Mutec). Plus les jours passent, plus tout le monde constate que la santé de la Mutec n’a jamais été aussi bonne et solide qu’aujourd’hui. En effet, le succès de la Mutec se confirme du jour au lendemain et l’ensemble du personnel et des actionnaires de cette reine incontestée de la Microfinance au Burundi bénéficient depuis de la reconnaissance de petits épargnants relégués en marge du système bancaire classique et qui ont placé tous leurs espoirs de la Mutec. Des guichets sont régulièrement et progressivement ouverts à travers le pays et l’institution financière généré plusieurs dizaines d’emplois. Aujourd’hui, la Mutec qui a franchi sa quatrième année d’existence, emploie un effectif de plus d’une centaine d’agents. Elle avait commencé avec un effectif de 11 personnes.

Lire la suite...
 
Près de 45 millions de dollars du FIDA à l'agriculture burundaise Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 21/03/2009

 Bujumbura, Burundi - Le Burundi va bénéficier d'un financement de près de 45 millions de dollars US du Fonds international pour le développement agricole (FIDA) sur les huit prochaines années, a annoncé samedi, le ministre burundais de l'Agriculture et de l'Elevage, Ferdinand Nderagakura, de retour d'une mission de travail au siège central de l'organisme onusien, à Rome, en Italie.

M. Nderagakura, qui a indiqué que ce financement est destiné à la relance des activités dans 6 des 17 provinces du Burundi à vocation agro-pastorale, notamment Gitega, Karusi et Muramvya, dans le centre, ainsi que Kayanza, Cibitoke et Bubanza, plus au nord-ouest du pays, a précisé que les actions qui seront financées en priorité ont trait à la réhabilitation et à l'aménagement des marais, à la protection des bassins versants, au renforcement des capacités des centres de développement communautaires (CDC) ainsi qu'au traçage et à l'entretien des pistes rurales.

Lire la suite...
 
Aucun contrat signé lors de la mission économique burundaise en Belgique Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 14/03/2009 – Source PANA

La libération, mercredi, du journaliste Alexis Sinduhije de la prison de Bujumbura, est un signe positif en vue de la restauration de la confiance envers le Burundi, a déclaré, jeudi à Bruxelles, le ministre belge de la Coopération, Charles Michel, au cours d'une conférence de presse, au terme de la visite d'une semaine en Belgique d'une importante mission économique burundaise.

Le journaliste Alexis Sinduhije avait été arrêté en novembre 2008 après avoir créé un parti politique pour lequel il avait demandé, sans succès, l'agrément auprès des autorités burundaises. En outre, le journaliste avait accusé le CNDD-FDD, le parti au pouvoir, d'être impliqué dans les affaires de corruption.

Lire la suite...
 
Les créanciers du Club de Paris annulent la dette du Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 12/03/2009 - Source Club de Paris

 Les représentants des pays créanciers du Club de Paris et les représentants de la République du Burundi se sont réunis le 11 mars 2009 et ont convenu d’une forte réduction du stock de la dette de ce pays, celui-ci ayant atteint le Point d’Achèvement de l’initiative renforcée en faveur des pays pauvres très endettés (initiative PPTE renforcée) le 29 janvier 2009.

Les créanciers du Club de Paris ont salué la détermination de la République du Burundi à appliquer une stratégie globale de réduction de la pauvreté et à mettre en œuvre un programme économique ambitieux favorisant une croissance économique soutenue et durable, dans un contexte économique international difficile.

Lire la suite...
 
Aide de plus de 212 millions d'euros de l'UE au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 11/03/2009

 Bujumbura, Burundi - Le Burundi va recevoir une enveloppe financière de quelque 212,1 millions d'euros dans le cadre du 10ème Fonds européen de développement (FED), a-t-on appris mercredi à Bujumbura, à l'issue d'une cérémonie de signature d'une convention à cet effet par le commissaire européen au Développement et à l'Aide humanitaire, Louis Michel, et la ministre burundaise des Finances, Mme Clotilde Nizigama.

L'aide sera octroyée par tranches successives a précisé M. Louis Michel.

"La signature de cette convention est importante dans la mesure où elle prévoit une aide budgétaire directe de 48 millions d'euros sur la période 2009-2011", a-t-il détaillé, expliquant que l'aide budgétaire totale en faveur du Burundi au titre du 10-ème FED s'élève à 90 millions d'euros.

Lire la suite...
 
Le Complexe Textile de Bujumbura sur la liste des entreprises à privatiser Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 16/02/2009 – Source APA

Cotebu BurundiLe Complexe Textile de Bujumbura (COTEBU) pourrait rouvrir prochainement, après sa fermeture et licenciement en 2006 et 2007 de près de 1600 travailleurs, a indiqué ce lundi, son directeur général, Jean Hakizimana.

Cette entreprise est depuis 2007 sur la liste des entreprises à privatiser. Actuellement, le service chargé des entreprises publiques (SCEP) est en train de recruter un bureau d’étude sur la faisabilité de cette opération, a déclaré M. Hakizimana.

Lire la suite...
 
Légère baisse de la production du sucre au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 08/02/2009

 Bujumbura, Burundi - Quelque 18.000 tonnes de sucre ont été produites en 2008 par la Société sucrière du Moso (SOSUMO), basée dans le sud du Burundi, contre 20.000 tonnes la saison précédente, apprend-on de source officielle à Bujumbura.

La vieillissante usine des années 1980 ambitionnait au départ de produire annuellement au moins 22.000 tonnes de sucre mais peine aujourd'hui encore à atteindre cette performance.

Selon l'administrateur directeur général de la SOSUMO, Alexis Ntaconzoba, les aléas climatiques et la vétusté des équipements expliquent les faibles performances de l'usine qui parvient, néanmoins, bon an mal an, à couvrir les besoins à la consommation intérieure estimés à 15.000 tonnes.

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 41 42 43 44 45 46 47 Suivante > Fin >>

Résultats 1101 - 1125 sur 1166

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher