topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Economie
Le Burundi veut redresser sa Régie des eaux et électricité Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 19/12/2016 - Source Xinhua

Une révision tarifaire de l'électricité est envisagée à partir de l'année prochaine au Burundi dans le cadre du redressement de la Régie des Eaux et d'Electricité (REGIDESO, entreprise paraétatique), a décidé le gouvernement dans son conseil des ministres du week-end dernier.

Le ministre burundais de l'Energie et des Mines, Côme Manirakiza (photo), qui a défendu la note y relative en qualité d'autorité de tutelle de la REGIDESO, a indiqué que les innovations envisagées, seront introduites conformément au plan de réformes convenu entre le gouvernement burundais et les partenaires techniques et financiers (PTF), afin que cette entreprise parapublique améliore ses performances au cours des années à venir.

Lire la suite...
 
Le Burundi veut garantir un système financier fiable et stable Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 15/12/2016 - Source Xinhua

Les députés burundais ont voté à l'unanimité mercredi une loi bancaire qui vise la garantie d'un système financier fiable, stable et solide, capable de jouer pleinement le rôle qui lui est dévolu.

"La révision de la loi du 23 octobre 2003 (...) s'inscrit dans le cadre du renforcement des prérogatives de la Banque Centrale visant à garantir un système financier fiable, stable et solide, capable de jouer pleinement le rôle qui lui est dévolu", a informé les députés le ministre des Finances, du Budget et de la Planification, Domitien Ndihokubwayo.

Lire la suite...
 
Le Burundi veut relancer la filière coton avec le projet Victoria Coton Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 13/12/2016 – Source Xinhua

Le ministère burundais de l'Agriculture et de l'Elevage a lancé lundi à Bujumbura un projet régional dénommé Victoria Coton dans le cadre de la relance de cette filière qui était en perte de vitesse et ce, grâce à la coopération avec le Brésil.

"C'est un projet qui vient à point nommé vu les contraintes observées dans la filière Coton qui constituent une entrave à la production", a indiqué dans son discours de lancement du projet Séverin Bagorikunda, secrétaire permanent au ministère de l'Agriculture et de l'Elevage.

Lire la suite...
 
Burundi : une société russe veut exploiter une mine d'or Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 08/12/2016 – Source Xinhua

Le ministre de l'Energie et des Mines, Côme Manirakiza, a annoncé mercredi que la société russe Tanganyika Gold qui est en train de mener des travaux de recherche de l'or dans le périmètre de Mabayi à l'ouest du pays, a demandé le permis de passer à son exploitation.

"La société vient de terminer sa première période de recherche de trois ans qui vient d'être renouvelée pour une nouvelle période de deux ans (...). Elle vient de nous demander de pouvoir commencer les travaux d'exploitation proprement dite", a indiqué à la presse mercredi le ministre Côme Manirakiza.

Lire la suite...
 
Burundi : célébration pour la première fois de la Journée du contribuable Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 06/12/2016 - Source Xinhua

Le chef de l'Etat burundais, Pierre Nkurunziza, a procédé mardi à la capitale Bujumbura aux cérémonies de célébration pour la première fois de la Journée du contribuable en matière d'impôts.

Ces cérémonies (photo)  ont donné l'occasion au président burundais de remercier les contribuables animés de bonne volonté fiscale en s'acquittant de leurs impôts et taxes sans aucune contrainte pour le développement du pays.

Lire la suite...
 
Burundi : les champs de maïs "mis à mal" par des chenilles dans quatre provinces Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 03/12/2016 – Source Xinhua

 Les champs de maïs dans quatre provinces burundaises sont actuellement "mis à mal" par des chenilles "défoliantes" à l'origine des dégâts majeurs contre cette céréale alimentant une immense majorité de la population burundaise, a-t-on appris d'Alexis Mpawenayo, chercheur à l'Institut des sciences agronomiques du Burundi(ISABU).

Les quatre provinces concernées sont Bubanza (ouest), Bujumbura (ouest), Muramvya (centre) et Kayanza (nord).

Lire la suite...
 
Les conducteurs de vélos-taxis mécontents des nouvelles régulations au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Voice of America, 28 novembre 2016

 Les propriétaires des vélos-taxis à Bujumbura s’insurgent contre la mesure de la mairie de porter un gilet (photo) qui coute 13 000 francs burundais (9$). Le vélo - qui peut rapporter de deux à trois milles francs burundais quotidiennement - est largement utilisé comme moyen de transport par les Burundais.

Ce métier de conducteur fait vivre des milliers de citoyens, et cette nouvelle loi agacent les travailleurs. Une autre taxe sur la plaque d'immatroculation pourrait être également imposée sur les vélos-taxis.

Lire la suite...
 
Burundi : l'OBM "en guerre" contre la fraude minière Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 27/11/2016 – Source Xinhua

 L'Office burundais des mines et carrières (OBM) est aujourd'hui "en guerre" contre la fraude minière, a-t-on appris du directeur de cet office, Jean-Claude Nduwayo (photo).

"Seulement après quatre mois de fonctionnement, l'OBM a déjà mis la main sur plus de 2.186 kg et 4 tonnes de minerais encore mélangés de déchets, mais prêts à être vendus frauduleusement", a révélé M. Nduwayo dans une interview accordée dimanche à Xinhua.

Lire la suite...
 
Burundi : vers un réaménagement dans la gestion du transport en commun Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 26/11/2016 – Source Xinhua

 Le gouvernement burundais a annoncé vendredi une série de mesures pour protéger les usagers des véhicules de transport en commun dits "main gauche" et d'autres qui sont frappés par l'âge.

Selon le ministre des Transports, des Travaux Publics et de l'Equipement, Jean Bosco Ntunzwenimana (photo), ces mesures concernent "l'interdiction de toute importation des véhicules de transport en commun dits "main gauche", la fermeture/blocage/condamnation de l'ouvrant donnant accès à la chaussée (portière gauche) des bus ou minibus assurant le transport en commun encore en circulation, et le retrait de la circulation de tous les véhicules trop vieux de transport en commun rémunéré de personnes".

Lire la suite...
 
Le Burundi à pied d'œuvre pour produire localement des maïs hybrides Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 18/11/2016 – Source Xinhua

L

e ministre burundais de l'Agriculture et de l'Elevage, Deo Guide Rurema (photo), a annoncé vendredi que la recherche est à pied d'œuvre pour produire localement des maïs hybrides afin de ne plus les importer car la population s'inquiète des fois que ces hybrides importés soient des Organismes Génétiquement Modifiés (OGM).

"Le ministère de l'Agriculture et de l'Elevage informe l'opinion que la recherche est à pied d'œuvre pour que les maïs hybrides soient produits localement à partir de nos propres variétés de semences", a indiqué le ministre Deo Guide Rurema sur les ondes de la radio nationale burundaise.

Lire la suite...
 
Le Burundi va adhérer à la Convention du système harmonisé Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 17/11/2016 - Source Xinhua

Les députés burundais ont adopté jeudi à l'unanimité un projet de loi portant sur l'adhésion par la République du Burundi à la Convention internationale sur le système harmonisé de désignation et de codification des marchandises.

La ministre du Commerce, de l'Industrie et du Tourisme, Pélate Niyonkuru (photo), qui est allée éclairer les députés leur a montré les avantages d'adhérer à cette Convention.

Lire la suite...
 
La Tanzanie promet d'améliorer les prestations de service des Burundais Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 16/11/2016 - Source Xinhua

Une délégation de l'Autorité des Ports de Tanzanie qui vient de séjourner pendant trois jours à Bujumbura a promis mardi d'améliorer les prestations de service des utilisateurs burundais du port de Dar-Es-Salaam, et de construire le chemin de fer à écartement standard Dar-Es-Salaam-Kigoma.

"La délégation a expliqué aux usagers des ports de Dar-Es-Salaam et de Kigoma que dès l'année prochaine les travaux de construction d'un terminal à conteneurs au port de Kigoma vont commencer", a rapporté aux media Dieudonné Dukundane, secrétaire exécutif du Corridor Central, après une réunion d'échanges entre les membres de la délégation tanzanienne et les usagers du port de Dar-Es-Salaam.

Lire la suite...
 
Burundi : le système statistique national "souffre d'énormes faiblesses" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 13/11/2016 - Source Xinhua

Le système statistique national "souffre d'énormes faiblesses", apprend-on auprès du directeur général de l'Institut de Statistiques et d'Etudes Economiques du Burundi (ISTEEBU), Nicolas Ndayishimiye.

"Bien que le Gouvernement Burundais ait accompli d'énormes progrès au niveau du cadre légal en promulguant la loi statistique et en adoptant la charte africaine de la statistique, il y a lieu de déplorer cependant, des faiblesses récurrentes au niveau de la coordination du système statistique national", a précisé le directeur général Ndayishimiye.

Lire la suite...
 
Burundi : ces paysans de Cibitoke fauchés comme les blés Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Jeune Afrique, 09 novembre 2016

En juillet dernier, Bujumbura a interdit l'exportation de produits vivriers vers les pays frontaliers. Une mesure censée lutter contre la spéculation due à la sécheresse mais qui frappe de plein fouet la province de Cibitoke, habituée à écouler sa production vers le Rwanda voisin, en froid avec le Burundi - ce qui n'arrange rien.

Reportage.

 

Lire la suite...
 
La grogne face aux parkings payants pour les transports à Bujumbura Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Voice of America, 07 novembre 2016

À partir de novembre 2016, tous les transports rémunérés ou non devront s’acquitter d’une somme variant entre 1 et 13 dollars par mois.

Des pénalités seront appliquées prochainement pour les contrevenants. Les transporteurs de toutes sortes affirment que ces taxes viennent s’ajouter aux taxes municipales. Selon eux, la facture sera lourde à payer.

Lire la suite...
 
Burundi : De nouvelles taxes pour renflouer les caisses de l'Etat Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Jeune Afrique, 07 novembre 2016

Burundi : une pluie de mesures s’abat sur la population pour renflouer les caisses de l’État

Depuis que l’Union Européenne a suspendu son aide au gouvernement du Burundi, Bujumbura tente de maximiser ses rentrées d'argent et de réduire ses dépenses au strict minimum. Les décisions prises pour cela sont parfois surréalistes.

Après l’obligation pesant sur les habitants de la capitale d’acheter un cahier dit de ménage à 2000 francs burundais (soit 1,40 euro) − sous peine d’être pris pour des rebelles − , ou bien celle de porter un gilet d’une valeur de 13 500 francs burundais pour tout conducteur de taxi vélo, Freddy Mbonimpa (photo), le maire de Bujumbura, vient d’instaurer une taxe de stationnement sur la voie publique.

Lire la suite...
 
Burundi : le gouvernement prévoit des "zones économiques spéciales" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 31/10/2016 – Source Xinhua

 Le gouvernement du Burundi est à pied d'œuvre pour les préparatifs d'implantation des "zones économiques spéciales" (ZES) sur l'ensemble du territoire national, a annoncé lundi dans un communiqué de presse Phillipe Nzobonariba (photo), porte-parole du Gouvernement burundais.

"La ZES sera une zone territoriale délimitée géographiquement et régie par une réglementation économique spécifique, différente de celle pratiquée sur le reste du territoire, en vue d'attirer des investissements étrangers, d'accroître les capacités d'exportation, de favoriser l'entrée des devises et de contribuer à la croissance économique marquée notamment par la promotion de l'emploi", a-t-il expliqué.

Lire la suite...
 
Burundi : le président Nkurunziza inaugure une usine de production de lait Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 27/10/2016 - Source Xinhua

Le président burundais Pierre Nkurunziza a inauguré jeudi (photo) dans la localité urbaine de Carama (nord de Bujumbura) une usine moderne de production de lait avec une capacité installée maximale de 40.000 litres par jour.

Le président Nkurunziza, a félicité d'emblée trois hommes d'affaires (un étranger et deux burundais) promoteurs de cette entreprise, qui actuellement, pour sa phase expérimentale de lancement, produit aujourd'hui déjà 2500 litres par jour.

Lire la suite...
 
Burundi : comment le pays gère-t-il les sanctions économiques et financières ? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

TV5MONDE, 25 OCT 2016

La crise socio-politique qui dure depuis plus d’un an et demi a eu d’importantes conséquences sur l’économie burundaise. Le pays a notamment perdu le soutien de l’Union européenne, son principal bailleur de fonds. Un coup dur pour ce petit pays qui vivait à plus de 50% de l'aide extérieure.

Le Burundi a récemment pris des décisions radicales qui l'isole encore un peu plus de la communauté internationale et il  a perdu son principal soutien financier, l'Union européenne (UE), qui l’accuse de violer les droits de l’homme.

Lire la suite...
 
Burundi : 19% des Burundais vivent en phase humanitaire de "crise alimentaire" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 14/10/2016 – Source Xinhua

19% des Burundais (environ 1.460.000 personnes) vivent actuellement en phase humanitaire de "crise alimentaire", a indiqué Gilbert Nsengiyumva, expert en charge de la sécurité alimentaire au sein de la représentation de l'Organisation de l'ONU pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO) au Burundi.

Dans une interview accordée jeudi à Xinhua dans l'attente de la commémoration de la journée internationale de l'alimentation du 16 octobre (édition 2016), M. Nsengiyumva a précisé que ces récentes statistiques, ne concernent que cette situation frappant une frange importante de la population burundaise, ne concerne que la période allant de début juillet à septembre dernier.

Lire la suite...
 
Burundi : La dégradation de l'environnement coûte au pays environ 376 M$ Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 14/10/2016 – Source Xinhua

Le dernier rapport sur la dégradation de l'environnement au Burundi montre que le coût total annuel de cette dégradation est de 376 millions de dollars (dernière référence en 2014), comme il a été expliqué mardi au cours d'un atelier de validation de l'analyse environnementale pays.

"Le Coût de la Dégradation de l'Environnement total est estimé à environ 376 millions de dollars, ou, 12,1% du produit intérieur brut du pays en 2014", indique le rapport présenté et élaboré par la Banque Mondiale en collaboration avec le gouvernement du Burundi, première étape au soutien du pays dans sa transition vers un développement inclusif et durable.

Lire la suite...
 
Burundi : une réunion des bailleurs de fonds multilatéraux prévue à Genève Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 02/10/2016 - Source Xinhua

Une réunion des partenaires financiers multilatéraux du Burundi est attendue à Genève en Suisse du 7 au 9 octobre prochain, a annoncé dimanche le porte-parole du ministère burundais des Finances, du Budget et de la Planification.

"Je voudrais porter à la connaissance de l'opinion publique nationale et internationale qu'une réunion des institutions multilatérales de financement se tiendra du 7 au 9 octobre prochain pour examiner les voies et moyens d'aider encore une fois le Burundi, surtout que ces institutions ont constaté que les sanctions infligées au Burundi par certains bailleurs bilatéraux sont injustes", a déclaré dimanche Désiré Mushatsi sur les ondes de la radio nationale burundaise.

Lire la suite...
 
Le Burundi lance une formation pour améliorer la passation des marchés Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 26/09/2016 - Source Xinhua

L'Agence de régulation des marchés publics (ARMP) a organisé pour cinq jours à partir de lundi une session de formation des formateurs sur les procédures de passation des marchés publics pour une meilleure gestion de ce domaine.

Comme l'a dit le coordinateur ad interim du Projet de développement des secteurs financier et privé (PDSFP), Léonidas Batungwanayo, à l'origine de cette formation, se trouve "de nombreux dysfonctionnements dans la mise en application des lois et règlements qui régissent la commande publique au Burundi".

Lire la suite...
 
Le trafic au port de Bujumbura pourra atteindre près de 600.000 tonnes en 2030 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 16/09/2016 - Source Xinhua

Une étude de base de développement du port de Bujumbura récemment menée par ARTELIA et présentée vendredi à Bujumbura prévoit que le trafic à ce port pourra atteindre près de 600.000 tonnes en 2030.

"Il est prévu que le trafic au port de Bujumbura atteigne près de 600.000 tonnes en 2030 dont près de 450.000 tonnes conteneurisées", indique l'étude ARTELIA 2014-2016.

Lire la suite...
 
Les productrices burundaises sont fâchées Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Deutsche Welle, 14.09.2016

En province Cibitoke, région frontalière du Rwanda, les femmes exportatrices de produits vivriers souffrent de la suspension des exportations et regardent l'avenir avec inquiétude.

Contracter des crédits dans les banques, cultiver, produire et exporter la production agricole vers le Rwanda, c’est la routine des femmes entrepreneures de Rugombo, à une dizaine de kilomètres de la frontière rwandaise. Ce business leur permettait d’assurer la survie des familles et de projeter leur avenir, mais l’arrêt des exportations agricoles y a mis un terme. Depuis, la misère menace et alimente les frustrations, selon cette femme, qui a requis l'anonymat :

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 51 - 75 sur 997

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017