topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Economie
La BAD accorde un don de 18 millions de dollars au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 03/02/2017 – Source BAD

Burundi - la BAD finance le renforcement du réseau routier, vecteur de cohésion territoriale

Le mercredi 1er février 2017, le Groupe de la Banque africaine de Développement (BAD) a accordé un don de  18,63 millions de dollars EU, dont 5,51 millions de dollars EU  sur les ressources  du Fonds d’Appui aux pays en Transition (FAT) et de 13,12 millions de dollars EU sur les Fonds FAD,  à la République du Burundi, destinés à financer le pavement de la RN18, un important axe routier reliant la capitale, Bujumbura, aux régions Centres et Est du pays.

Lire la suite...
 
Burundi : la gestion des gisements miniers "émaillée de difficultés" en 2016 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 02/02/2017 – Source Xinhua

La gestion des gisements miniers au Burundi a été émaillée de difficultés" en 2016 à cause de la persistance de l'exploitation "artisanale" des minerais, a reconnu mercredi Côme Manirakiza, ministre de l'Energie et des Mines (MEM).

"Au Burundi comme sous d'autres cieux, la gestion des exploitations artisanales minières, est un casse-tête. Car, les exploitants travaillent en désordre ; ce qui pose problème au niveau de leur encadrement dans un environnement burundais où des exploitations bien structurées de type industriel, sont encore en quantité infime", a-t-il fait remarquer.

Lire la suite...
 
L'insécurité alimentaire frappe toujours le Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Voice of America, 02 février 2017

Les dernières pluies et le soleil au Burundi, deux fois plus élevées que la normale, ont détruit les récoltes, tout comme les maladies. Trois millions de Burundais, soit un quart de la population, sont dans une insécurité alimentaire.

Le rapport des autorités et des agences onusiennes, après leur rencontre du mois de janvier, confirme que le pays est placé dans une phase humanitaire. [Photo : Une agricultrice burundaise explique ses difficultés de récolte, à Kabezi, le 1er février 2017.]

Lire la suite...
 
Burundi : la réduction du déficit énergétique au cœur des défis en 2017 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 01/02/2017 – Source Xinhua

La réduction du déficit énergétique au Burundi est au cœur des défis burundais à résoudre en 2017, a déclaré à Bujumbura Côme Manirakiza (photo), ministre burundais de l'Energie et des Mines.

Le ministre Manirakiza, qui s'exprimait dans une conférence de presse consacrée au bilan 2016 et aux perspectives 2017, a reconnu qu'en dépit des "améliorations notables" enregistrées en 2015 et poursuivies en 2016, le déficit énergétique a subsisté au Burundi.

Lire la suite...
 
Burundi : l'insécurité alimentaire grandissante due à des ravageurs de cultures Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 31/01/2017 – Source Xinhua

Le ministère burundais de l'Agriculture et de l'Elevage a annoncé mardi que les ravageurs des cultures et surtout ceux des cultures vivrières sont à l'origine de l'insécurité alimentaire grandissante dans certaines provinces du pays.

"Les pertes dues aux maladies et ravageurs des végétaux et produits végétaux deviennent de plus en plus importantes, ce qui entraîne une insécurité alimentaire dans différents coins du pays", a déclaré au cours d'un point de presse Salvator Sindayihebura, directeur général de l'Agriculture dudit ministère.

Lire la suite...
 
Burundi : un "mall" remplacera l'ex-marché central de Bujumbura Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 28/01/2017 – Source Xinhua

Quatre ans après l'incendie qui a ravagé en janvier 2013 le marché central de Bujumbura (photo, avant l'incendie), le gouvernement burundais a annoncé vendredi que la construction d'un centre commercial de type "mall" qui devra le remplacer pourra commencer en 2017.

Si rien ne change, nous avons décidé au niveau du Conseil des Ministres que les travaux de construction de ce "mall" commencent cette année, 2017, a indiqué à la presse Jean Bosco Ntunzwenimana, ministre des Travaux Publics et de l'Equipement. 

Lire la suite...
 
Burundi : un quart de la population a besoin d’une aide humanitaire Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Jeune Afrique, 27 janvier 2017

La crise humanitaire qui frappe le Burundi concerne trois millions d'habitants, selon le Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP). Les politiques comme les activistes pointent du doigt la suspension de l’aide budgétaire de l’Union européenne ainsi que des conditions météorologiques défavorables et une démographie galopante.

Les chiffres sont alarmants : trois millions de Burundais, sur un total de 11,2 millions, ont besoin d’une assistance humanitaire, d’un accès à la nourriture, à de l’eau potable ainsi qu’à des services de santé de base, indiquait Suzanne Ngo Mandong, représentante du FNUAP au Burundi, jeudi 19 janvier à Bujumbura.

Lire la suite...
 
Burundi : baisse de la production électrique suite à la faible pluviométrie Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 25/01/2017 – Source Xinhua

Le Burundi a connu une faible pluviométrie ces derniers mois qui a causé une baisse importante de la production électrique, a reconnu mercredi le directeur général de la Régie de Production et de Transport de l'Eau et de l'Electricité (REGIDESO), Jéroboam Nzikobanyanka.

"A l'heure où nous sommes, la pluviométrie a été mauvaise. La descente de ce lac se chiffre à 9,5 m. C'est pourquoi ce barrage qui devrait donner normalement 18 MW ne donne à l'heure où je vous parle que 4 MW", a déclaré devant la presse Jéroboam Nzikobanyanka, de retour du principal barrage hydroélectrique de Rwegura.

Lire la suite...
 
Burundi : L’OLUCOME accuse le pouvoir de sucer fiscalement les pauvres Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 25/01/2017

COMMUNIQUE DE PRESSE N°001/OLUCOME/01/2017 PORTANT SUR L’AMPLIATION DE LA FAMINE AU BURUNDI

«  Le Gouvernement burundais en place doit réduire la mesure du fisc qu’elle utilise pour sucer le pauvre contribuable et augmenter celle utilisée pour les riches afin de lutter contre cette famine sans oublier de rompre avec la corruption et les malversations économiques et de tisser de bonnes relations avec ses partenaires techniques et financiers ».

Lire l’intégralité du communique

Lire la suite...
 
La Banque mondiale consulte en ligne pour orienter sa stratégie au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 24/01/2017 – Source Banque mondiale

Consultations publiques pour la réalisation du diagnostic systématique de la situation économique et sociale au Burundi

La Banque mondiale souhaiterait avoir votre avis pour mieux orienter sa stratégie d’appui au développement du Burundi.

Elle prépare son nouveau cadre de partenariat-pays qui servira de fil conducteur à son engagement au Burundi. Il est important pour nous d’entendre votre voix quant à l'avenir du Burundi et le rôle que le Groupe de la Banque mondiale peut jouer pour aider le pays à atteindre ses objectifs économiques.

Lire la suite...
 
Le Burundi peut vendre directement son thé sur le marché international Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 23 janvier 2017

CHRONIQUE DES MATIÈRES PREMIÈRES

Le thé burundais obtient sa certification

C’est un évènement passé inaperçu, le thé du Burundi a obtenu la certification en 2016.

Depuis quelques mois, le Burundi peut vendre directement son thé sur le marché international. Il devait jusqu’à maintenant passer par le Kenya, le premier exportateur mondial de thé. Une sorte de parrainage par un intermédiaire dont les usines sont certifiées depuis longtemps, ce qui entraînait une perte pour le Burundi qu’il va désormais récupérer.

Lire la suite...
 
Gigawatt Global lance la construction d'un champ solaire au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 20/01/2017 – Source Gigawatt Global

COMMUNIQUE DE PRESSE

Début de construction d'un champ solaire au Burundi : le partenaire de Power Africa, Gigawatt Global, avance un programme de 1 000 MW

2 500 personnes pour célébrer le démarrage du chantier dans l'un des pays les plus démunis d'Afrique d'un champ solaire de 14 millions USD pour faire avancer le développement économique et social.

Lire la suite...
 
Burundi : les prix grimpent suite à la crise Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

BBC Afrique, 17-01-2017

Au Burundi les prix grimpent sans cesse depuis le début de l'année. C’est la conséquence de l'augmentation des taxes sur la consommation.

Cette flambée des prix touche des produits comme la bière, le sucre, le carburant, les tickets de bus…

Lire la suite...
 
Burundi : baisse dans les travaux publics suite à la modicité financière Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 16/01/2017 – Source Xinhua

La baisse des réalisations enregistrée au ministère burundais des Transports, des Travaux Publics et de l'Equipement (TTPE) en 2016 est consécutive à la modicité des moyens financiers, a reconnu lundi à Bujumbura Jean-Bosco Ntwenzwenimana, ministre burundais en charge de ce secteur économique dans un pays enclavé comme le Burundi.

 

Avec une superficie de 27.834 km2 et directement frontalier de la RD-Congo à l'est, la Tanzanie au sud-est et le Rwanda au nord, le Burundi n'a pas accès à la mer.

Lire la suite...
 
La valse des étiquettes au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 15-01-2017

Le Burundi fait face à une hausse généralisée des prix sur fond de crise sociale

La valse des étiquettes au Burundi se poursuit, un pays d'Afrique des Grands Lacs plongé dans une grave crise depuis la décision du président Pierre Nkurunziza de briguer un troisième mandat qu'il a obtenu depuis.

 

Ce pays, classé désormais le plus pauvre du monde, selon la Banque mondiale, fait face à de graves difficultés économiques depuis qu'il est soumis à des sanctions de l'Union européenne et ses pays membres, de loin ses principaux bailleurs de fonds, en raison de son refus de dialoguer avec l'opposition en exil.

Lire la suite...
 
Burundi : les recettes collectées en 2016 ont dépassé de près de 7% les prévisions Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 12/01/2017 – Source Xinhua

Le Commissaire général de l'Office Burundais des Recettes (OBR), Léonard Sentore (photo), a dressé jeudi un bilan positif des recettes collectées au cours de l'exercice 2016 où elles ont dépassé de près de 7% les prévisions.

"En chiffres cumulés, les recettes collectées par l'OBR au cours de l'année 2016 s'élèvent à 637,45 milliards de BIF (environ 378 millions de dollars). Ces chiffres dépassent les prévisions (596,25 milliards de BIF) de 41,20 milliards de BIF, soit 6,91%", a indiqué au cours d'un point de presse le Commissaire Général de l'OBR.

Lire la suite...
 
Burundi : la vie chère devient encore plus chère Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Jeune Afrique, 12 janvier 2017

Apres le vote du budget 2017, les prix des produits de première nécessité viennent d’être revus à la hausse. Une situation intenable pour le simple consommateur. Les opérateurs économiques serrent la vis des prix des biens de consommation courante.

La Sosumo (Société sucrière de Moso), une entreprise publique, a décidé de faire passer un kilo du sucre de 1 900 Francs burundais (1,08 euros) à 2 200 francs burundais. La Brarudi, la brasserie nationale, revoit à la hausse le tarif de ses limonades, de 600 à 700 francs. Il faut désormais 2 100 Francs, plutôt que 2 000, pour avoir un litre d’essence.

Lire la suite...
 
Budget 2017 : les autorités burundaises n’ont « plus de marge de manœuvre » Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 06-01-2017

AFRIQUE ÉCONOMIE

Burundi : l'Etat mise sur ses ressources internes pour financer le budget 2017

Au Burundi, le président Pierre Nkurunziza [photo] a promulgué samedi 31 décembre 2016, la loi portant sur la fixation du budget général 2017. Un budget en hausse de 5% par rapport à 2016, mais qui prévoit un déficit de 3% par rapport à l’année dernière. Dans un pays où la majorité de la population se paupérise de plus en plus, le gouvernement a pourtant prévu de nouvelles taxes pour compenser la diminution des aides extérieures.

Lire la suite...
 
Introduction d’une nouvelle taxe de 550% à la consommation de la bière au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 02 janvier 2017

Bujumbura, Burundi - Une nouvelle taxe majorée de 550% à la consommation de la bière est entrée en vigueur, à compter de ce lundi, dans le cadre des mesures édictées par les brasseries et limonaderies du Burundi (Brarudi, filière hollandaise de la marque Heineken), "pour rentrer dans les coûts de production", a-t-on expliqué

Les plus pénalisés sont les amateurs de l'emblématique bière nationale « Nyongera » (Donnez-moi une autre bouteille, en langue nationale, le Kirundi) qui ne bénéficiera plus d'un régime de « taxation préférentielle » du fait qu'elle était la seule à être constituée à 100% de matières premières locales, précise un communiqué de la Brarudi.

Lire la suite...
 
Burundi : augmentation des prix des bières et du sucre Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 02/01/2017 – Source Xinhua

Le ministère du Commerce, de l'Industrie et du Tourisme a procédé le lundi 2 janvier à l'augmentation du prix du sucre de la Société sucrière du Moso (SOSUMO) de 300 BIF (0.18 dollar) par kilo au lendemain de l'augmentation par la Brasserie et Limonaderies du Burundi (BRARUDI) des prix des bières produites par cette brasserie.

"Le ministre du Commerce, de l'Industrie et du Tourisme communique à tous les consommateurs du sucre SOSUMO que le prix de détail vient d'être revu à la hausse. Il passe de 1.900 BIF (1.14 dollar) à 2.200 BIF (1.32 dollar) par kilo, à cause de l'augmentation du coût de la production de ce produit", a déclaré dans un communiqué de presse Pélate Niyonkuru (photo), ministre du Commerce, de l'Industrie et du Tourisme.

Lire la suite...
 
Burundi : la relance de l'accès à l'habitat urbain sera accélérée en 2017 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 29/12/2016 - Source Xinhua

La résolution de la problématique de l'accès à l'habitat urbain sera accélérée au Burundi en 2017 en guise de riposte au défi social en la matière, a déclaré M. Innocent Nibizi, directeur général de la Société immobilière publique (SIP).

Placée sous la tutelle directe du ministère de l'Urbanisme, la SIP est une société paraétatique dont la mission première est d'assurer la mise en œuvre de la politique nationale de l'habitat urbain.

Lire la suite...
 
Burundi : les taxes explosent, « la ménagère » trinque Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

La Tribune Afrique | 26/12/2016

Asphyxié par le gel des aides financières internationales et une croissance au point mort, le Burundi vient de décider une hausse tout azimut des taxes sur les produits de consommation. Télécoms, sucre, essence, sacs plastiques, automobile…, le spectre de la surtaxe couvre la majeure partie des secteurs d’activités.

Une politique fiscale qui suscite déjà les critiques de la société civile qui voit en cette nouvelle loi, une manière de faire porter aux contribuables les poids des dépenses publiques.

Lire la suite...
 
Burundi : les nouvelles taxes pèseront sur le quotidien de la population Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 26-12-2016

Les députés burundais ont voté jeudi 22 décembre le budget pour l'année 2017. Le contexte économique est très difficile, le Burundi a perdu une grande partie de l'aide étrangère de ses partenaires après la crise politique et la croissance s'est effondrée.

Les autorités cherchent donc de nouvelles ressources et cela passe par l'augmentation de plusieurs taxes. Mais, problème, dénoncés par l'Observatoire de lutte contre la corruption et les malversations économiques (Olucome), ces prélèvements concernent essentiellement les produits de première nécessité.

Lire la suite...
 
Burundi : 70% du budget 2017 proviendra des taxes revues à la hausse Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 24/12/2016 - Source Xinhua

Le ministère burundais des Finances, du Budget et de la Privatisation a indiqué vendredi que 70% du budget 2017 proviendra des recettes internes via des taxes "revues à la hausse" sur différents produits de consommation courante au Burundi.

"La grande nouveauté incarnant la loi budgétaire burundaise de 2017, est que, contrairement à la précédente de 2016, 70% des fonds qui vont l'alimenter viendront des ressources financières internes générées par diverses taxes revues à la hausse", a précisé Domitien Ndihokubwayo, ministre des Finances, dans un point de presse tenu peu après l'adoption du projet de loi ad hoc par les deux chambres du parlement bicaméral burundais.

Lire la suite...
 
Burundi : le gouvernement prévoit une croissance de 2,9% en 2017 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 24/12/2016 - Source Xinhua

Les députés burundais ont voté jeudi la loi budgétaire 2017, dans laquelle les ressources augmentent de 2,9% et les charges de 5,2% par rapport à l'exercice 2016.

Selon le ministre des Finances, du Budget et de la Privatisation, Domitien Ndihokubwayo (photo), qui a défendu le projet de loi des finances devant les députés, "les ressources du budget général de l'Etat (y compris les dons) passent de 1.119,6 milliards de BIF (plus de 673 millions de dollars) en 2016 à 1.152,7 milliards de BIF (plus de 693 millions de dollars) en 2017, soit une augmentation de 2,9% ".

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 51 - 75 sur 1024

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017

parking aéroport pas cher