topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


ARIB.INFO REPREND DU SERVICE RÉGULIER ! Le comité de La Rédaction est de retour après ses congés d'été et le fil de l’actualité reprend son rythme habituel. Merci de votre fidélité. [La Rédaction] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Economie
Burundi : Budget 2010 : Part des services sociaux en hausse de 27,08% Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 24/12/2009

Bujumbura, Burundi - La part des services sociaux augmentera de 27,08% dans le budget 2010 de l'Etat burundais, contre 40,86% d'augmentation des moyens financiers destinés aux secteurs économiques, a annoncé la Cour des comptes.

Quant aux moyens prévus pour faire face aux besoins des services généraux, ils augmenteront de 6,33% par rapport à l’exercice budgétaire précédent, lit-on dans un commentaire rendu public par l’institution, qui trouve qu’en dépit de cet accroissement, les montants globaux restent faibles, spécialement en ce qui concerne le secteur économique.

Lire la suite...
 
Le Burundi pourrait économiser 10 millions USD sur le transport administratif Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 22/12/2009

Bujumbura, Burundi - Les réformes prévues dans le secteur du transport administratif pour entrer en vigueur, dès le début de 2010, pourraient rapporter à l'Etat burundais des économies de l'ordre de 10 millions de dollars américains, a révélé mardi le ministre burundais des Transports, Postes et Télécommunications, Philippe Njoni.

L'Etat dépense annuellement jusqu'à 23 milliards de francs burundais (près de 23 millions de dollars US) en nouveaux véhicules, carburants et maintenance, selon la même source, qui a tablé sur au moins 10 milliards d'économie par an dès l'entrée en vigueur de la nouvelle règlementation du transport administratif.

Lire la suite...
 
Le projet burundais de budget 2010 accuse un déficit de $130 millions Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 20/12/2009

Bujumbura, Burundi - Les ressources sûres dans le projet de loi portant budget général de l'Etat burundais, exercice 2010, sont estimées à 728,954 milliards de Francs burundais (près de 728,9 millions de dollars US) alors que les charges globales s'élèvent à  860,927 milliards de Fbu (environ 860,9 millions de dollars US), soit un déficit de 131,773 milliards (quelque 131 millions de dollars), apprend-on de source ministérielle à Bujumbura.

Le projet de budget 2010 est également en légère hausse par rapport aux 826 milliards de francs burundais de l'exercice précédent qui avait également accusé un déficit de l'ordre de 115 milliards de francs burundais (près de 115 millions de dollars).

Lire la suite...
 
Burundi: 200 millions USD du FIDA pour le monde rural Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 16/11/2009

 Bujumbura, Burundi - Le Fonds international de développement agricole (FIDA) a financé huit projets de développement du monde rural au Burundi pour un montant global de plus de 200 millions de dollars US, apprend-on lundi de source diplomatique à Bujumbura.

Ces projets ont, notamment, trait au programme de relance et de développement du monde rural, au programme transitoire de reconstruction post-conflit et à l'appui à la reconstruction du secteur de l'Elevage.

Lire la suite...
 
La BADEA accorde un prêt de 8 millions de dollars US au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 05/11/2009

 Dakar, Sénégal - La Banque arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA) et la République du Burundi, ont signé ce jeudi à Bujumbura, un accord, en vertu duquel la BADEA octroie au Burundi un prêt de 8 millions de dollars US pour contribuer au financement du projet de route Bubanza-Ndora (Phase II) : "Ntamba- Ndora", selon un communiqué de l'institution boursière parvenu à la PANA ce jour.

L’accord de prêt a été signé par M. Abdelaziz Khelef, directeur général et Mme Clotilde Nizigama, ministre des Finances du Burundi.

Lire la suite...
 
Don de 24 millions de dollars US de la BAD au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 04/11/2009

Bujumbura, Burundi - La Banque africaine de développement(BAD) a signé mercredi, un protocole d'accord d'un don de 24 millions de dollars US en faveur du gouvernement burundais pour l'aider à financer des projets dans le domaine agricole, apprend-on de source officielle à Bujumbura.

L'accord a été cosigné par la ministre burundaise des Finances, Clotilde Niragira, et le représentant-résident de la BAD à Kigali, Jacob Diko Mukete.

Lire la suite...
 
Le DG de la BADEA en visite au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 04/11/2009

Abdelaziz Khelef, DG de la BADEABujumbura, Burundi - Le directeur général de la Banque arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA), Abdelaziz Khelef, est arrivé ce mercredi à Bujumbura, la capitale du Burundi, à la tête d'une délégation de son institution, dans le cadre d'une tournée sous-régionale qui le conduira ensuite au Rwanda, au Congo et en République démocratique du Congo.

Durant sa visite au Burundi, le directeur général de la BADEA va participer à la conférence internationale sur la Région des Grands Lacs, prévue jeudi et vendredi prochains à Bujumbura.

Lire la suite...
 
Repeuplement intensif du cheptel bovin au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 24/09/2009

Une vache de race croiséeBujumbura, Burundi - Le ministre de l'Agriculture et de l'Elevage du Burundi, Ferdinand Nderagakura, s'est rendu, mercredi, dans trois provinces du centre du pays pour procéder à la distribution d'un lot de 57 vaches de race croisée, dont 51 femelles et 10 mâles, dans le cadre d'un programme visant à redynamiser le secteur de l'Elevage par une distribution massive de vaches de race améliorée à travers tout le pays.

Une opération similaire avait eu lieu dernièrement dans trois autres provinces à grande vocation pastorale de l'Ouest et du Nord du pays, selon la Radio nationale burundaise, qui rapporte que le ministre s'est engagé à trouver au moins une vache de race améliorée par ménage pouvant donner jusqu'à 10 litres de lait par jour d'ici 2015.

Lire la suite...
 
Le Burundi fait face à une crise énergétique sans précédent Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 14/09/2009

Bujumbura, Burundi - Le Burundi fait face depuis plusieurs semaines à une crise énergétique sans précédent qui a ralenti les activités économiques du pays.

Les responsables de Régie nationale de production et de distribution de l'eau et d'électricité (REGIDESO) expliquent cette situation par la conjugaison de plusieurs facteurs conjoncturels et structurels dont l'accroissement de la demande, la vétusté des équipements et la sécheresse.

Selon eux, les techniciens de la REGIDESO sont occupés à réviser deux centrales thermiques capables de fournir un supplément de cinq mégawatts d'ici à la fin du mois d'octobre.


 
4,4 millions d'euros au Burundi pour compenser ses pertes de recettes Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 11/09/2009

Bujumbura, Burundi (PANA) - Le Burundi va recevoir une aide financière de 4,4 millions d'euros pour compenser les pertes enregistrées au niveau de ses recettes douanières depuis que le pays est entré au sein du marché commun de l'Afrique australe et orientale (COMESA) et dans la Communauté est africaine de libre échange (CEA), a annoncé, vendredi, la ministre burundaise des Finances, Mme Clotilde Nizigama.

L'adoption du tarif commun extérieur était la condition exigée pour que le Burundi puisse prétendre à une première tranche de la compensation provenant, elle-même, d'un appui financier de l'Union européenne (EU) à ces ensembles régionaux, a précisé la ministre Nizigama.

La seconde tranche sera débloquée dès que le Burundi aura satisfait à toutes les conditions d'adhésion complète à ces deux regroupements régionaux de libre échange, selon la même source.


 
UE, FIDA et PAM au chevet de l'agriculture et de l'élevage du Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 10/09/2009 – Source PANA

 Le secteur de l'agriculture et de l'élevage du Burundi va bénéficier, sur les quatre prochaines années, d'un investissement de 40 millions de dollars US de l'Union européenne (UE), du Fonds international pour le développement agricole (FIDA) et du Programme alimentaire mondial (PAM), a-t-on appris de source officielle à Bujumbura.

Dans un premier temps, le projet d'intensification et de valorisation de l'agriculture et de l'élevage au Burundi va couvrir Kayanza, Gitega, Muramvya, Cibitoke, Bubanza et Karuzi, a fait savoir le ministre burundais de l'Agriculture et de l'Elevage, Ferdinand Nderagakura, qui a expliqué que ces 6 provinces du Nord, de l'Ouest et du Centre du pays ont la particularité commune d'être les plus affectées par la pauvreté et la dégradation des sols.

Lire la suite...
 
Rapport annuel du WEF : le Burundi au dernier rang de la compétitivité mondiale Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 08/09/2009 - Source TSR

L'économie américaine n'est plus la plus compétitive du monde. Les Etats-Unis ont été rétrogradés à la deuxième place, derrière la Suisse, qui occupe le premier rang du classement annuel du Forum économique mondial (WEF).

Ses performances sont restées relativement stables, alors que d'autres économies se sont affaiblies. "L'économie suisse continue d'être caractérisée par une excellente capacité d'innovation et une culture des affaires très sophistiquée", affirme mardi le WEF dans son rapport annuel sur la compétitivité mondiale.

Lire la suite...
 
Révision à la hausse du budget 2009 de l'Etat burundais Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 24/08/2009

Bujumbura, Burundi - Le budget général révisé de l'Etat burundais va passer de 826 milliards de Francs burundais (près de 826 millions de dollars US) à 850 milliards (environ 850 millions de dollars US), soit une augmentation de 24 milliards de Francs burundais, a annoncé, lundi à la presse, le porte-parole du ministère burundais des Finances, Donatien Bwabo.

Cette hausse du budget est dictée par une série de dépenses imprévues intervenues à mi-parcours de l'exécution de la loi des finances 2009.

L'inflation, les crises financière, alimentaire et pétrolière au niveau mondial, la baisse du taux de croissance du produit intérieur brut (PIB) ainsi que celle des cours du café, la diminuation des transferts des travailleurs émigrés et des aides extérieures sont autant de facteurs qui ont été cités par le cadre du ministère des Finances pour expliquer la révision à la hausse du budget général de l'Etat burundais.

Lire la suite...
 
Hausse des prix des produits pétroliers au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 20/08/2009

Bujumbura, Burundi - Les prix des produits pétroliers viennent de subir une quatrième hausse depuis le début de l'année au Burundi, suscitant une grogne grandissante des consommateurs, a constaté la PANA sur place.

Au début de l'année, le litre d'essence super à la pompe était vendu à 1.500 francs burundais, soit près de 1,5 dollar américain.

Il vient de passer à 1.700 francs dans la nouvelle structure des prix des produits pétroliers publiée par le ministère du Commerce, de l'Industrie et du Tourisme.

Lire la suite...
 
Le thé burundais se sucre Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

L'Usine Nouvelle, 18 août 2009 par Pascal Coesnon

Le Burundi tire partie de la chute de la production kenyane de thé.

Cueillette du thé au Burundi« Il y a aujourd’hui peu de thé sur le marché alors que la demande demeure forte », se félicite Remy Ndayininahaze de l’Office du thé du Burundi (OTB). Les volumes de l’excitant en Afrique de l’Est ont fortement chuté en raison de la sécheresse qui frappe la sous-région.

Au Kenya, le principal exportateur mondial de thé noir, la production est tombée à 139,2 millions de kilogrammes au cours des six premiers mois de l’année, soit 12% de moins qu’au premier semestre 2008. Selon l’Economist Intelligence Unit, la récolte kenyane n’atteindra en 2009 que 250 000 kilogrammes, contre 318 000 l’année dernière (-21,4%).

Lire la suite...
 
La ville de Bujumbura accueille une foire régionale Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 16/08/2009

Bujumbura, Burundi - La première foire régionale de l'entreprise, de l'art et de la culture a débuté dimanche, à Bujumbura, la capitale burundaise, l'initiative de la Chambre fédérale du commerce, de l'industrie et de l'artisanat du Burundi (CFCIB), a-t-on constaté sur place dans la capitale burundaise.

La foire durera jusqu'au 23 août prochain et verra la participation d'exposants locaux appelés à se mesurer à ceux d'autres pays voisins ou lointains, venus du Rwanda, de l'Ouganda, de la Tanzanie, de la RD Congo, du Ghana ou encore du Cameroun.

Lire la suite...
 
Une grève des charbonniers en passe d'asphyxier la ville de Bujumbura Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 01/08/2009

Bujumbura, Burundi - La ville de Bujumbura souffre d'une pénurie de charbon de bois depuis quelques jours, suite à une grève des distributeurs de ce produit, a constaté la PANA, samedi, à plusieurs points de vente dans la capitale burundaise.

Les charbonniers ont déclenché le mouvement de grève pour protester contre une récente "mesure sécuritaire" de la police qui interdit le chargement excessif des camions de transport auquel on attribue souvent le nombre élevé d'accidents de la circulation routière.

Lire la suite...
 
70 millions de dollars US de la Banque mondiale au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 08/07/2009

Bujumbura, Burundi - La Banque mondiale (BM) va décaisser un montant global de 70 millions de dollars US pour financer des projets de Travaux publics et du secteur de la Santé au Burundi, apprend-on mercredi de la ministre burundaise des Finances, Mme Clotilde Nizigama.

L'accord de don a été formalisé, mardi soir, à Bujumbura, entre la ministre Nizigama et la représentante-résidente de la BM au Burundi, Mme Mercy Tembon, selon la même source.

Lire la suite...
 
Jean-Marie Rurimirije revient sur la genèse des cinq ans de la Mutec Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 07/07/2009

J-M Rurimirije : « En finir avec le mal burundais des 3I : Ishari, Inzigo, Insaku »

Entretien exclusif avec notre correspondant à Bruxelles

Rurimirije le 4 juillet au Palais des Beaux Arts (Bozar) à BruxellesIl y a quelques jours, les médias burundais rapportaient qu’après 5 ans d’existence la banque de microfinance Mutec (Mutuelle d'Epargne et de Crédit) a été choisie par Human Sources Africa (H.S.A) comme micro finance de référence en Afrique. La nouvelle a été annoncée à l’occasion d’une visite au Burundi de Mustafa Niasse (ancien Premier Ministre sénégalais) et Pierre Asash successivement Président Fondateur et ADG de H.S.A.

Le Président Fondateur de Mutec, M. Jean-Marie Rurimirije, était de passage cette semaine en Belgique, où il a participé à la remise du Prix de la Culture, attribué à titre posthume à feu Albert Nimbona, lors de l’événement "Burundi, cœur d’Afrique au cœur de l’Europe" qui s’est déroulé samedi dernier 4 juillet à Bruxelles.

A cette occasion, nous avons pu rencontrer M. Rurimirije et sollicité un entretien axé sur les cinq ans de la Mutec et ses tous derniers développements. Fort discret depuis sa nomination comme Conseiller principal Chargé de missions auprès du Président de la République du Burundi, c’est devant notre insistance que M. Rurimirije nous a donné rendez-vous le surlendemain afin de répondre à nos questions.

Voici l’intégralité de cet entretien riche en enseignements.

Lire la suite...
 
La monnaie burundaise fait peau neuve sur fond d'inflation galopante Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 29/06/2009

 Bujumbura, Burundi - Le gouverneur de la Banque de la République du Burundi (BRB), Gaspard Sindayigaya, a annoncé, lundi, l'émission de nouveaux billets de 1.000 et 500 Francs burundais aux dimensions plus réduites à compter du 2 juillet prochain, officiellement pour une meilleure conservation et contre la contrefaçon.

Les grosses coupures de 10.000, 5.000 et 2.000 Francs burundais ont été les premières à changer de « look » en début d’année pour les mêmes raisons de préservation de la monnaie locale.

Lire la suite...
 
La BAD prévoit une croissance économique de 2,8% en Afrique en 2009 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 26/06/2009

Bujumbura, Burundi - Les perspectives de l'Afrique sont négativement affectées par la récession mondiale au point où la croissance économique du continent ne devrait s'établir qu'à 2,8% seulement en 2009, soit moins de la moitié des 5,7% estimés pour 2008, indique le rapport 2009 de la Banque africaine de développement (BAD) sur les perspectives économiques de l'Afrique rendu public, vendredi, à Bujumbura.   

La croissance dans les pays exportateurs de pétrole, qui ont continué à distancer les autres en 2008 de 2%, marque également le pas et devrait s'établir à 2,4% en 2009, contre 3,3% pour les pays importateurs nets, selon la même source.

Lire la suite...
 
La BAD efface 150 millions de dollars de dette du Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 26/06/2009

Bujumbura, Burundi - La Banque africaine de développement (BAD) va renoncer à une dette d'un montant global de 150 millions de dollars américains que lui devait le Burundi, a annoncé ce vendredi à Bujumbura le directeur des Recherches à la BAD, Léonce Ndikumana.

M. Ndikumana s'exprimait en marge d'un atelier de présentation d'un rapport relatif aux "perspectives économiques en Afrique", élaboré par l'institution bancaire panafricaine pour l'année 2009.

Lire la suite...
 
La BAD octroie 15,5 millions de dollars pour la création d'emplois au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 24/06/2009 – Source AFP

La Banque africaine de développement (BAD) a annoncé mercredi l'octroi d'une subvention de 15,5 millions de dollars US pour la création d'emplois au Burundi.

Le don destiné à financer un programme visant à "accroître les opportunités de création d'emplois dans trois provinces et d'y améliorer les conditions de vie", a indiqué la BAD dans un communiqué publié à Tunis, son siège provisoire.

La subvention s'inscrivant dans le cadre de la stratégie de croissance et de lutte contre la pauvreté de la BAD "tient compte de ses orientations en matière de gouvernance et d'appui aux Etats fragiles", ajoute le communiqué.

La contribution de BAD représente 20% du financement du programme cofinancé par la Banque mondiale et la Belgique, pour un coût global de 80 millions d'euros environ.


 
J-M. Rurimirije en train de bâtir une solide réputation internationale pour la Mutec Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 23/06/2009

Journal Arc-en-ciel N°257 du 19 juin 2009

Microfinance : La Mutec exporte son expérience sur le marché africain

Nouvel immeuble de la Mutec en constructionLa ville de Bujumbura est aujourd’hui dominée par un grand immeuble en construction, en face de la présidence de la République. Il s’agit de la propriété de la Mutec, la Reine de la MicroFinance au Burundi. Sous les auspices du Président de son Conseil d’Administration, Mr Jean-Marie Rurimirije, la Mutec va très bientôt exporter son expérience et son savoir-faire sur le marché africain. C’est non seulement l’une des rêves faites par ses créateurs, il y a exactement cinq ans, mais aussi, c’est la conclusion d’un partenariat signé récemment avec un grand holding international, « Human Sources Africa », dirigé par l’ancien Premier Ministre sénégalais, Mustapha Niasse et reçu en audience la semaine passée, par le président de la République, Pierre Nkurunziza. D’après cette grande personnalité africaine, le siège de ce Holding sera à Bujumbura, dans l’immeuble en construction de la Mutec et va bientôt travailler dans six pays africains pour lutter contre la pauvreté et participer au développement de notre continent.

Pourquoi avoir choisi le Burundi et la Mutec ?

Lire la suite...
 
La MUTEC choisie par Human Sources Africa comme référence en Afrique Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 18/06/2009

Radio Isanganiro, 15-06-2009 - MUTEC sur une allure internationale avec Human Sources Africa.

La nouvelle a été annoncée ce jeudi 11 juin 09 à l’occasion d’une visite au Burundi de Mustafa Niasse (Ancien Premier Ministre Sénégalais) et Pierre ASASH successivement Président Fondateur et A D G de Human Sources Africa (H.S.A).

Après 5 ans d’existence, la banque de micro finance MUTEC a été choisie par Human Sources Africa, comme micro finance de référence en Afrique.

Human Sources Africa est une organisation basée en France et qui a pour objectif relever le secteur de micro finance en Afrique. H S A injecte 5 millions de dollars dans ce projet avec MUTEC. Avec H S A, en plus du Burundi la MUTEC va être implantée dans 5 pays d’Afrique pour commencer : Sénégal, Mali, Côte d’Ivoire, Congo Brazza, Burkina Faso et le Gabon.
Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 Suivante > Fin >>

Résultats 976 - 1000 sur 1057

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017

parking aéroport pas cher