topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Société
Don d'un million d'euros de l'Allemagne pour le PAM au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 26/10/2009

Bujumbura, Burundi - L'Allemagne a octroyé un montant d'un million d'euros supplémentaires au Programme alimentaire mondial (PAM) afin de l'aider à mieux lutter contre l'insécurité alimentaire au Burundi, indique un communiqué de presse de la représentation diplomatique allemande à Bujumbura parvenu lundi à la PANA.

Cette contribution sera utilisée dans le cadre de l'Intervention porolongée de secours et de redressement (IPSR) qui prend en charge une moyenne mensuelle de 635.000 Burundais nécessiteux, précise le communiqué.

Lire la suite...
 
Le Burundi en queue de peloton du classement des pays où il fait bon vivre Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 22/10/2009 - Source Business travel

L'Europe, l'Australie, le Canada et le Japon sont plébiscités pour leur développement humain selon le PNUD. Au contraire la misère social sévit particulièrement en Afrique noire. Le pays des prix Nobel sait choyer ses citoyens.

Dans le récent classement de l'indice de développement humain du PNUD (Programme des Nations Unies pour le Développement),  la Norvège reste en première position dans le monde suivie par l'Islande, l'Australie et le Canada. Viennent ensuite l'Irlande, les Pays-Bas, la Suède, la France (+3 places par rapport au précédent classement), la Suisse et le Japon.

Cet indice calcule le développement humain d'un pays en fonction de critères sociaux: espérance de vie, alphabétisation, taux de diplômés…

Lire la suite...
 
Burundi : le HCR redit son opposition au "refoulement de demandeurs d'asile" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 16/10/2009 – Source AFP

Le Haut commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) s'est dit "contre le refoulement de demandeurs d'asile", après la décision des autorités burundaises d'expulser vers le Rwanda voisin plus de 400 Hutus rwandais considérés comme des "immigrants illégaux".

"Je voudrais rappeler que la politique du HCR est contre tout refoulement de réfugiés ou de demandeurs d'asile", a déclaré jeudi soir la représentante de l'organisation onusienne à Bujumbura, Clémentine Nkweta Salami.

Lire la suite...
 
Burundi : fin de la grève des enseignants du primaire et du secondaire Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 15/10/2009 – Source AFP

Eulalie NibiziLes enseignants des écoles publiques secondaires ont mis fin jeudi à plus de deux semaines de grève au lendemain de la reprise du travail par leurs collègues des écoles publiques primaires, a-t-on appris de sources syndicales.

"Nous sommes satisfaits car le gouvernement a commencé à honorer ses engagements envers les enseignants (...) c'est pourquoi les enseignants des écoles secondaires publiques ont repris le travail ce (jeudi) matin alors que ceux du primaire ont commencé hier", a annoncé à la presse Eulalie Nibizi, présidente du Syndicat des travailleurs de l'enseignement du Burundi (Steb).

Lire la suite...
 
Conférence à Bujumbura sur le "discours de la haine" dans les médias Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 14/10/2009

Bujumbura, Burundi - Une conférence publique a réuni mercredi à Bujumbura, des intervenants du secteur de la communication dans la région des Grands Lacs appelés à échanger pendant une journée, sur les voies et moyens d'éradiquer à jamais la "propagande, la manipulation et le discours de la haine" dans les organes de presse.

Le Rwanda était le cas d'école le plus cité lors des premiers exposés en tant que l'un des trois pays des Grands Lacs ayant gravement souffert de la propagande, la manipulation et le discours de la haine à travers les médias, qui ont conduit au génocide de 1994.

Lire la suite...
 
Faim dans le monde : le Burundi parmi les pays particulièrement vulnérables Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 14/10/2009 – Source AFP

 La faim a progressé dans le monde en raison de la crise économique mondiale en 2008-2009 et touche aujourd'hui 1,02 milliard de personnes, soit un sixième de la population mondiale, selon un rapport publié mercredi par la FAO, l'agence de l'ONU pour l'Alimentation et l'Agriculture.

Le nombre de personnes souffrant de la faim dans le monde a franchi pour la première fois depuis 1970 le seuil du milliard, une progression que la FAO attribue essentiellement à la crise économique mondiale. "Aucune nation n'est épargnée et, comme toujours, ce sont les pays les plus pauvres - et les populations les plus démunies - qui en pâtissent le plus", déplore Jacques Diouf, directeur général de la FAO.

Lire la suite...
 
Des réfugiés tutsi congolais acceptent d'aller dans un nouveau camp au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 10/10/2009 – Source AFP

Yves SahinguvuDes réfugiés tutsi congolais empêchés de rentrer en République démocratique du Congo (RDC) ont annoncé samedi avoir finalement accepté leur relogement dans un camp de l'Est du Burundi, à partir de ce jour même, selon les autorités burundaises.

Ils venaient de rencontrer le premier vice-président burundais, Yves Sahinguvu, qui leur a "garanti la sécurité".

"Nous venons de recevoir le premier vice-président de la République. Il nous a dit que le Congo n'était pas prêt à nous accueillir et qu'il fallait donc aller dans le camp de Ruyigi (province de Ruyigi), nous lui avons parlé de nos inquiétudes, mais il nous a tellement garanti notre sécurité que nous avons accepté d'aller dans le camp de Bwagiriza (180 Km à l'Est de la capitale)", a déclaré Freddy Gakunzi, le président des réfugiés tutsi congolais du camp de Mwaro (centre).

Lire la suite...
 
Burundi : Des réfugiés congolais refoulés à la frontière avec la RDC Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

UN News Centre, 9 octobre 2009

Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) a réitéré vendredi son appel aux réfugiés congolais se trouvant actuellement au Burundi de ne pas rentrer au Sud-Kivu, leur région d'origine en République démocratique du Congo (RDC,) alors que plus de 400 réfugiés congolais provenant du camp de Gihinga, un camp situé au centre du Burundi et récemment fermé, se sont vus interdire jeudi l'entrée dans leur pays par les services d'immigration de la RDC.

Ces services d'immigration ont justifié cette action par des préoccupations sécuritaires pour ce groupe. Les réfugiés avaient pris place à bord de 11 camions mis à disposition par les autorités burundaises jeudi matin, laissant derrière eux un autre groupe comptant quelque 500 réfugiés attendant à leur tour de rentrer. A leur arrivée à la frontière, ils n'ont pas pu entrer en RDC et les autorités burundaises les ont ramenés à Gihinga, a précisé un porte-parole du HCR lors d'un point de presse à Genève.

Lire la suite...
 
La RDC ferme sa frontière aux réfugiés tutsi conglais rapatriés du Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 08/10/2009 – Source AFP

Le gouvernement de la RDC a fermé jeudi un poste frontière avec le Burundi voisin afin de "mieux encadrer" le retour de quelque 2.300 réfugiés tutsi congolais que le gouvernement burundais a commencé à rapatrier le même jour, a-t-on appris de source officielle.

"Le ministère de l'intérieur a pris cette décision (de fermer le poste-frontière). Il faut préparer ce rapatriement. On a besoin de mieux encadrer ce retour, il ne peut pas se faire dans l'anarchie", a déclaré le porte-parole du gouvernement de République démocratique du Congo (RDC), Lambert Mende.

Lire la suite...
 
Burundi : le CICR réhabilite un réseau d'adduction d'eau desservant 20 000 personnes Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

CICR, 8-10-2009 - Communiqué de presse 09/204

 Bujumbura – Dans le Sud-Est du Burundi, environ 20 000 habitants de la commune de Bukemba (localités de Kamuna, Bukemba, Kabanga et Gihofi), dans la province de Rutana, ont un meilleur accès à de l'eau potable en quantité suffisante grâce au travail effectué par le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) en collaboration avec la Direction générale de l'hydraulique et des énergies rurales.

Après 18 mois de travaux de réhabilitation et de renforcement des infrastructures existantes, le réseau d'adduction d'eau potable a été inauguré aujourd'hui et remis aux populations bénéficiaires en présence des autorités locales.

Lire la suite...
 
Burundi : des réfugiés tutsi congolais rapatriés vers la RDC Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 08/10/2009 – Source AFP

Le gouvernement du Burundi a commencé jeudi matin le rapatriement vers la République démocratique du Congo (RDC) voisine de quelque 2.300 réfugiés tutsi congolais, après des affrontements avec les forces de l'ordre mardi et mercredi, a-t-on appris de source officielle.

"Ce (jeudi) matin, les premiers réfugiés congolais du camp de Gihinga (70 Km à l'Est de Bujumbura) sont partis vers la frontière congolaise à bord de 11 camions, sous la protection de la police burundaise", a annoncé le gouverneur de la province de Mwaro (centre), Frédéric Nahayo.

Lire la suite...
 
Burundi : La police empêche des réfugiés de RDC de rentrer chez eux Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

IRIN, 7 octobre 2009

GIHINGA - Au Burundi, la police a utilisé la force pour empêcher un groupe de réfugiés de quitter un camp car ils avaient l’intention de rentrer en République démocratique du Congo (RDC), selon des résidents.

« La police a tiré et nous nous sommes tous enfuis. Deux personnes ont été blessées ; trois autres se sont évanouies de peur. Elles ont été emmenées à l’hôpital de Kibumbu pour recevoir des soins », a dit un réfugié à IRIN le 6 octobre.

Lire la suite...
 
Burundi : des catholiques se mobilisent pour désamorcer les tensions Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 06/10/2009

Au Burundi, l'Eglise tente de conjurer la guerre

La Croix, 04/10/2009

Dans ce petit pays d’Afrique centrale longtemps déchiré par la guerre civile, des catholiques se mobilisent pour analyser les causes de la violence et désamorcer les tensions

Paroissien de Kamenge, une banlieue populaire de Bujumbura, la capitale, Matthias espère une paix durable après la longue guerre civile traversée par le Burundi de 1993 à 2006. Il croit possible le pardon, pour l’avoir vécu lui-même. Laissé pour mort par un gendarme en 2002, alors qu’il tentait d’empêcher l’exécution sommaire de deux jeunes gens, il connaît son bourreau, toujours en poste, impuni. « Je brûle d’envie de lui parler, pour lui dire que j’ai pardonné et le mettre à l’aise, explique cet homme de 44 ans. Une fois, je lui ai offert une bière, mais il était gêné, on n’a pas pu parler. »

Lire la suite...
 
Mouvement de colère des réfugiés congolais établis au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 06/10/2009 – Source PANA

Quelque 2.300 réfugiés congolais recensés dans le centre du Burundi ont amorcé, lundi, un mouvement de retour au bercail à pied pour protester contre de mauvaises conditions de vie dans le pays d'accueil, apprend-on ce lundi de sources proches des demandeurs d'asile.

Les concernés disent craindre pour leur sécurité et préfèrent le retour au bercail plutôt que d'accepter une offre du Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) de les transférer plus à l'est du Burundi pour mieux les gérer.

Lire la suite...
 
Pierre Buyoya anime en Belgique une conférence sur les enfants de la rue Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 05/10/2009

Lire le Programme de Afric’Arts Wavre 

Lire l’affiche de Afric’Arts Wavre 


 
Plus de 300 Hutus rwandais se réfugient au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 30/09/2009 – Source AFP

Plus de 300 Hutus rwandais fuyant une province du Sud du Rwanda ont trouvé refuge au Burundi voisin, dans la province de Kirundo (Nord-Est), révèlent des sources administratives locales.

Ces gens continuent d'arriver chaque jour par petits groupes et sont logés chez l'habitant, a précisé la même source. L'information a été confirmée par le gouverneur de la province de Kirundo, Juvénal Muvunyi. Ces réfugiés affirment fuir des violences politiques visant les hommes adultes.

"Ils disent qu'ils sont en train de fuir le Rwanda parce qu'ils ont peur, (...), ils assurent que des gens sont enlevés de leur colline pendant la nuit, puis sont tués et ensuite jetés dans la rivière Kanyaru (qui marque la frontière entre le Burundi et le Rwanda)", a précisé M. Muvunyi, ajoutant que "de leur côté, les autorités rwandaises assurent qu'ils fuient la justice gacaca".


 
Mort par noyade de quatre migrants clandestins au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 29/09/2009

Bujumbura, Burundi - Au moins quatre migrants clandestins burundais, en route pour le Rwanda voisin à la recherche d'un emploi, sont morts, noyés, lundi soir, quand leur embarcation a sombré dans les eaux du Lac Rweru, dans le Nord du Burundi, ont rapporté, mardi, plusieurs correspondants de presse dans la région, citant des sources policières.

Trois des quatre victimes de la noyade étaient des enseignants, selon les mêmes sources, qui précisent que les corps n'avaient pas encore été localisés, mardi à la mi-journée.

La rentrée scolaire 2009-2010 reste marquée par une grève des enseignants du primaire et du secondaire publics au Burundi sur fond de revendication de meilleures conditions salariales.


 
Le tourisme : vecteur de promotion de la paix et du développement au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 25/09/2009 – Source PNUD

Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et l'Organisation mondiale du tourisme (OMT) vont aider le gouvernement du Burundi dans la mise en œuvre d'une initiative d'une contribution initiale de 691.850 dollars destinée à promouvoir le tourisme au Burundi considéré comme le levier de croissance socio-économique et un secteur clé pour la consolidation de la paix.

La relance du tourisme au Burundi est un signe éloquent de retour à la paix pour le pays qui vient de passer plus d'une décennie de guerre civile. Il permettra d'améliorer les conditions de vie des populations, à travers la diversification d'activités génératrices de revenus et au pays de mieux s'intégrer dans la Communauté Est Africaine.

Lire la suite...
 
Le courage est-il contagieux ? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

La Presse, 25 septembre 2009

Bruno Blanchet, collaboration spéciale

Bruno Blanchet(Burundi) Avant de me décider à aller au Burundi, j'ai consulté autant de gens que je le pouvais sur la sécurité dans le pays, et j'ai lu tous les avertissements que j'ai pu trouver sur l'internet. La guerre civile fait toujours rage dans certaines régions, et la situation est présumée «volatile». Or, je n'ai rien vu ni entendu qui aurait pu me retenir. Quand même, malgré l'apparente accalmie, je suis parti sur les talons, incertain, en espérant ne pas être le seul touriste à avoir bravé les mises en garde et en souhaitant être bien accueilli... Ah ! Essayons encore une fois de comprendre pourquoi c'est souvent là où le danger rôde que l'on rencontre les gens les plus excitants.

Je l'ai croisée au marché de Bujumbura, alors que je flânais, complètement séduit par le lieu et par l'animation incroyable. On te fonce dessus, on te pousse, on te salue, on te crie après. C'est trop... génial ! Le plus beau et le plus sécuritaire marché d'Afrique de l'Est, selon moi, et en plein le genre d'endroit qui donne à l'expression « bain de foule » tout son sens : tu en ressors trempé et détendu...

Lire la suite...
 
Le PNUD finance le développement du tourisme au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 22/09/2009

Gustavo GonzalezBujumbura, Burundi - Le programme des Nations unies pour le développement (PNUD) va débloquer une somme de 691.850 dollars US pour aider le Burundi à se doter d'une stratégie nationale de développement du secteur touristique sur les dix prochaines années, a-t-on appris mardi de source officielle à Bujumbura.

Dans un communiqué transmis mardi à la PANA à Bujumbura, le bureau local de l'agence onusienne indique que le don a fait l'objet dernièrement d'une signature officielle entre le directeur-pays du PNUD, Gustavo Gonzales et le chef de la diplomatie burundaise, Augustin Nsanze.

Lire la suite...
 
La Société civile s'implique dans le processus électoral au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 15/09/2009

 Bujumbura, Burundi - La Coalition de la Société civile pour le monitoring électoral (COSOME) et le Forum pour le renforcement de la Société civile (FORSC), deux grandes associations de la Société civile burundaise, ont défini, mardi, le rôle actif qu'elles entendent jouer dans la préparation, l'organisation et le déroulement d'élections "libres, transparences, équitables et apaisées" d'ici l'été 2010.

La sortie médiatique des deux ONG a coïncidé avec la célébration de la deuxième Journée internationale de la démocratie sous le thème du "rôle du partenariat entre la société civile et les médias dans un processus électoral".

Lire la suite...
 
Burundi : La peur pousse des réfugiés congolais à refuser de changer de camp Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
IRIN, 11 septembre 2009

Photo: Judith Basutama/IRIN

Des réfugiés du site de Sabe, dans la province de Kanyanza, dans le nord du Burundi (photo d’archives)

BUJUMBURA - Au Burundi, plus de 2 000 réfugiés ont rejeté l’idée d’être transférés vers un nouveau camp, comme cela leur a été proposé par les Nations Unies, par peur d’être exposés à des attaques.

Ces réfugiés, qui viennent de la communauté banyamulenge, de l’est de la République démocratique du Congo (RDC), vivent dans un camp à Gihinga, dans la province de Mwaro, dans le centre du Burundi. Le Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) et le gouvernement burundais ont annoncé la fermeture du camp de Gihinga à la fin du mois de septembre, et ont appelé les habitants de ce camp à accepter d’être transférés à Bwagiriza, dans la province de Ruyigi, dans le nord-est du pays.

Une fois que Gihinga sera fermé, les réfugiés ne pourront recevoir de l’aide qu’à Bwagiriza. Environ 140 ont déjà pris la décision de s’y installer, mais 2 300 refusent de s’y rendre.

Lire la suite...
 
La corruption avance au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Deutsche Welle, 10.09.2009

Gabriel RufyiriLa corruption gangrène la société burundaise. Plus de 30 millions de dollars américains ont été détournés seulement au cours du premier semestre 2009. C'est l'Observatoire de lutte contre la corruption et les malversations économiques (Olucome) qui fait cette révélation

Cette organisation indique avoir enregistré plus de 1600 cas de malversations économiques pendant cette période. Selon l'ONG, le gouvernement burundais est complice de la corruption qui affecte le pays, explique Gabriel Rufyiri président de l’Olucome, l'observatoire de lutte contre la corruption.

Ecouter l’interview


 
Prochaine fermeture d'un camp de réfugiés congolais au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 05/09/2009

Bujumbura, Burundi - Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) s'attend à des réticences de la part des occupants du camp de demandeurs d'asile congolais de Gihinga, dans le centre du Burundi, lors de sa fermeture prévue le 30 septembre prochain, a appris la PANA de source humanitaire à Bujumbura.

La décision de transférer les réfugiés congolais de Gihinga à Bwagiriza, plus à l'est du Burundi, a été prise dans le souci de leur offrir une meilleure assistance et protection et pour des raisons opérationnelles et budgétaires, indique un communiqué du HCR parvenu, samedi, à la PANA.

Lire la suite...
 
Retour triomphal du chef de l'Etat burundais à Bujumbura Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 21/08/2009

Pierre Nkurunziza recevant le "Trophée du dirigeant modèle pour une Afrique meilleure"Bujumbura, Burundi - Le chef de l'Etat burundais, Pierre Nkurunziza, a reçu, vendredi, un accueil populaire triomphal de retour de Nairobi, au Kenya, où il s'est vu décerner, mercredi dernier, le "Trophée du dirigeant modèle pour une Afrique meilleure" offert par le Forum africain sur la religion et la gouvernance.

Le président Nkurunziza a quitté l'aéroport international de Bujumbura à bord d'une Limousine décapotable, brandissant le trophée au milieu d'un cortège géant de véhicules officiels, motos et bicyclettes de particuliers pour un tour de la ville de plusieurs heures qui a provoqué des embouteillages monstres dans les rues de la capitale burundaise à midi, en heure locale (10H GMT).

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 41 42 43 44 45 46 47 48 49 Suivante > Fin >>

Résultats 1126 - 1150 sur 1220

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017

parking aéroport pas cher