topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Société
Mort par noyade de quatre migrants clandestins au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 29/09/2009

Bujumbura, Burundi - Au moins quatre migrants clandestins burundais, en route pour le Rwanda voisin à la recherche d'un emploi, sont morts, noyés, lundi soir, quand leur embarcation a sombré dans les eaux du Lac Rweru, dans le Nord du Burundi, ont rapporté, mardi, plusieurs correspondants de presse dans la région, citant des sources policières.

Trois des quatre victimes de la noyade étaient des enseignants, selon les mêmes sources, qui précisent que les corps n'avaient pas encore été localisés, mardi à la mi-journée.

La rentrée scolaire 2009-2010 reste marquée par une grève des enseignants du primaire et du secondaire publics au Burundi sur fond de revendication de meilleures conditions salariales.


 
Le tourisme : vecteur de promotion de la paix et du développement au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 25/09/2009 – Source PNUD

Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et l'Organisation mondiale du tourisme (OMT) vont aider le gouvernement du Burundi dans la mise en œuvre d'une initiative d'une contribution initiale de 691.850 dollars destinée à promouvoir le tourisme au Burundi considéré comme le levier de croissance socio-économique et un secteur clé pour la consolidation de la paix.

La relance du tourisme au Burundi est un signe éloquent de retour à la paix pour le pays qui vient de passer plus d'une décennie de guerre civile. Il permettra d'améliorer les conditions de vie des populations, à travers la diversification d'activités génératrices de revenus et au pays de mieux s'intégrer dans la Communauté Est Africaine.

Lire la suite...
 
Le courage est-il contagieux ? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

La Presse, 25 septembre 2009

Bruno Blanchet, collaboration spéciale

Bruno Blanchet(Burundi) Avant de me décider à aller au Burundi, j'ai consulté autant de gens que je le pouvais sur la sécurité dans le pays, et j'ai lu tous les avertissements que j'ai pu trouver sur l'internet. La guerre civile fait toujours rage dans certaines régions, et la situation est présumée «volatile». Or, je n'ai rien vu ni entendu qui aurait pu me retenir. Quand même, malgré l'apparente accalmie, je suis parti sur les talons, incertain, en espérant ne pas être le seul touriste à avoir bravé les mises en garde et en souhaitant être bien accueilli... Ah ! Essayons encore une fois de comprendre pourquoi c'est souvent là où le danger rôde que l'on rencontre les gens les plus excitants.

Je l'ai croisée au marché de Bujumbura, alors que je flânais, complètement séduit par le lieu et par l'animation incroyable. On te fonce dessus, on te pousse, on te salue, on te crie après. C'est trop... génial ! Le plus beau et le plus sécuritaire marché d'Afrique de l'Est, selon moi, et en plein le genre d'endroit qui donne à l'expression « bain de foule » tout son sens : tu en ressors trempé et détendu...

Lire la suite...
 
Le PNUD finance le développement du tourisme au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 22/09/2009

Gustavo GonzalezBujumbura, Burundi - Le programme des Nations unies pour le développement (PNUD) va débloquer une somme de 691.850 dollars US pour aider le Burundi à se doter d'une stratégie nationale de développement du secteur touristique sur les dix prochaines années, a-t-on appris mardi de source officielle à Bujumbura.

Dans un communiqué transmis mardi à la PANA à Bujumbura, le bureau local de l'agence onusienne indique que le don a fait l'objet dernièrement d'une signature officielle entre le directeur-pays du PNUD, Gustavo Gonzales et le chef de la diplomatie burundaise, Augustin Nsanze.

Lire la suite...
 
La Société civile s'implique dans le processus électoral au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 15/09/2009

 Bujumbura, Burundi - La Coalition de la Société civile pour le monitoring électoral (COSOME) et le Forum pour le renforcement de la Société civile (FORSC), deux grandes associations de la Société civile burundaise, ont défini, mardi, le rôle actif qu'elles entendent jouer dans la préparation, l'organisation et le déroulement d'élections "libres, transparences, équitables et apaisées" d'ici l'été 2010.

La sortie médiatique des deux ONG a coïncidé avec la célébration de la deuxième Journée internationale de la démocratie sous le thème du "rôle du partenariat entre la société civile et les médias dans un processus électoral".

Lire la suite...
 
Burundi : La peur pousse des réfugiés congolais à refuser de changer de camp Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
IRIN, 11 septembre 2009

Photo: Judith Basutama/IRIN

Des réfugiés du site de Sabe, dans la province de Kanyanza, dans le nord du Burundi (photo d’archives)

BUJUMBURA - Au Burundi, plus de 2 000 réfugiés ont rejeté l’idée d’être transférés vers un nouveau camp, comme cela leur a été proposé par les Nations Unies, par peur d’être exposés à des attaques.

Ces réfugiés, qui viennent de la communauté banyamulenge, de l’est de la République démocratique du Congo (RDC), vivent dans un camp à Gihinga, dans la province de Mwaro, dans le centre du Burundi. Le Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) et le gouvernement burundais ont annoncé la fermeture du camp de Gihinga à la fin du mois de septembre, et ont appelé les habitants de ce camp à accepter d’être transférés à Bwagiriza, dans la province de Ruyigi, dans le nord-est du pays.

Une fois que Gihinga sera fermé, les réfugiés ne pourront recevoir de l’aide qu’à Bwagiriza. Environ 140 ont déjà pris la décision de s’y installer, mais 2 300 refusent de s’y rendre.

Lire la suite...
 
La corruption avance au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Deutsche Welle, 10.09.2009

Gabriel RufyiriLa corruption gangrène la société burundaise. Plus de 30 millions de dollars américains ont été détournés seulement au cours du premier semestre 2009. C'est l'Observatoire de lutte contre la corruption et les malversations économiques (Olucome) qui fait cette révélation

Cette organisation indique avoir enregistré plus de 1600 cas de malversations économiques pendant cette période. Selon l'ONG, le gouvernement burundais est complice de la corruption qui affecte le pays, explique Gabriel Rufyiri président de l’Olucome, l'observatoire de lutte contre la corruption.

Ecouter l’interview


 
Prochaine fermeture d'un camp de réfugiés congolais au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 05/09/2009

Bujumbura, Burundi - Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) s'attend à des réticences de la part des occupants du camp de demandeurs d'asile congolais de Gihinga, dans le centre du Burundi, lors de sa fermeture prévue le 30 septembre prochain, a appris la PANA de source humanitaire à Bujumbura.

La décision de transférer les réfugiés congolais de Gihinga à Bwagiriza, plus à l'est du Burundi, a été prise dans le souci de leur offrir une meilleure assistance et protection et pour des raisons opérationnelles et budgétaires, indique un communiqué du HCR parvenu, samedi, à la PANA.

Lire la suite...
 
Retour triomphal du chef de l'Etat burundais à Bujumbura Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 21/08/2009

Pierre Nkurunziza recevant le "Trophée du dirigeant modèle pour une Afrique meilleure"Bujumbura, Burundi - Le chef de l'Etat burundais, Pierre Nkurunziza, a reçu, vendredi, un accueil populaire triomphal de retour de Nairobi, au Kenya, où il s'est vu décerner, mercredi dernier, le "Trophée du dirigeant modèle pour une Afrique meilleure" offert par le Forum africain sur la religion et la gouvernance.

Le président Nkurunziza a quitté l'aéroport international de Bujumbura à bord d'une Limousine décapotable, brandissant le trophée au milieu d'un cortège géant de véhicules officiels, motos et bicyclettes de particuliers pour un tour de la ville de plusieurs heures qui a provoqué des embouteillages monstres dans les rues de la capitale burundaise à midi, en heure locale (10H GMT).

Lire la suite...
 
Burundi : Une caravane pour la réconciliation tirée par les jeunes Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

MISNA, 20/8/2009

Après trois jours de marche sur les routes, les membres de la Caravane culturelle pour la paix et la réconciliation promue par le mouvement d'encadrement, d'éducation et d'appui des jeunes catholiques Chiro sont arrivés dans la capitale Bujumbura.

"Nous sommes passés à côté de notre culture et nous avons adopté des antivaleurs qui nous ont poussés à nous entretuer. C'est pourquoi nous voulons interpeller les Burundais pour revenir à nos valeurs", a déclaré Emmanuel Niyongabo, dirigeant national du Chiro.

Lire la suite...
 
162.000 réfugiés burundais demandent la nationalité tanzanienne Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 19/08/2009

Bujumbura, Burundi - Un total de 162.000 réfugiés burundais de longue durée ont introduit ces derniers jours une demande de naturalisation auprès des autorités tanzaniennes, indique un communiqué du bureau du Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) à Bujumbura parvenu jeudi à la PANA.

3.568 d'entre les postulants ont aussitôt été naturalisés Tanzaniens, ajoute la même source, qui estime à plus de 200.000 le nombre de Burundais ayant fui en Tanzanie lors de la première grande guerre civile de 1972.

Lire la suite...
 
Crise foncière au Burundi : Les tensions sociales s’exacerbent Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

APA, 17-08-2009

Bujumbura (Burundi) - Des tensions liées à la terre ne cessent de faire des victimes au Burundi où près de 8 millions d’habitants se partagent 27 834 km carrés. Avec le retour des réfugiés qui avaient fui les conflits cycliques qu’a connus le pays depuis l’indépendance en 1962, les tensions ne font que s’aggraver, a constaté Apa.

Le problème de la terre est encore plus préoccupant dans les provinces frontalières avec la Tanzanie à savoir celles de Makamba , de Rutana , de Ruyigi, de Cankuzo. Toutefois, c’est à Rumonge, en province de Bururi, (sud du pays), une localité extrêmement fertile où pousse le palmier à huile où le problème se pose avec acuité.

Lire la suite...
 
Le torchon brûle entre deux poids lourds de la presse burundaise Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 07/08/2009

 Bujumbura, Burundi - Une véritable guerre des ondes s’est installée ces derniers jours entre la Radio publique africaine (RPA, proche de l’opposition) et Rema FM (pro-gouvernementale), deux poids lourds de la presse parlée au Burundi, au sujet de rivalités professionnelles qui risquent de se terminer devant les tribunaux.

Tout a commencé en début de semaine, lorsque Rema FM a révélé des preuves accusant la RPA d'avoir participé au montage visant à mouiller les services secrets du gouvernement dans le massacre, en 2006, dans le nord du pays, d’une trentaine de membres présumés du Parti pour la Libération du Peuple hutu/Front national de Libération (PALIPEHUTU-FNL, ancienne rébellion).

Lire la suite...
 
Le Burundi accueille le congrès des anciens élèves des Jésuites Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 22/07/2009 - Source UMAJ

 A Bujumbura, au cœur de l’Afrique, dans le pays des mille et une collines et du Tambour Sacré, voisin du Rwanda, de la Tanzanie et de la République Démocratique du Congo, le Burundi accueille du 22 au 27 juillet 2009 les anciens élèves des Jésuites venus du monde entier.

Le contexte de l’Afrique, hôte du congrès après l’Asie, se caractérise par la turbulence politique et le marasme de la faim et de la pandémie du Sida. Mais tout espoir est permis avec la jeunesse montante formée par la Compagnie de Jésus pour une Afrique responsable de son propre développement économique et social et de sa prise en charge engagée selon la perspective d’excellence visée par l’éducation ignatienne.

La récente 35ème Congrégation Générale des Pères Jésuites a notamment fait l' option de privilégier l’Afrique et le congrès baptisé de l’Espérance réunira des personnalités d’envergure autour du nouveau Supérieur Général, le Père Adolfo Nicolàs, pour susciter et soutenir de nouvelles solidarités à travers le monde.

Lire la suite...
 
Plus de 500.000 Burundais ont regagné le bercail Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

APA, 21-07-2009

Plus de 500.000 Burundais ont regagné le bercail, 165.000 autres en quête de nationalité tanzanienne

Bujumbura (Burundi) - Plus de 500.000 Burundais sont rentrés volontairement de la Tanzanie, de la RD Congo et du Rwanda depuis le début du processus de rapatriement volontaire qui s’est déroulé de 2002 au 31 mai 2009, a indiqué lundi la ministre burundaise de la Solidarité nationale, du Rapatriement des réfugiés et de la Réintégration sociale, Mme Immaculée Nahayo.

S’exprimant au cours d’une conférence de presse, elle a dit que quelque 165.000 Burundais ont décidé de demander la nationalité tanzanienne et 55.000 autres ont choisi rentrer d’eux-mêmes dont 40.000 sont déjà arrivés au Burundi.

Lire la suite...
 
Les Burundais commencent à consommer l'alcool dès le plus jeune âge Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 16/07/2009

Bujumbura, Burundi - Les résultats d'une récente enquête de l'Association des scouts du Burundi sur la consommation d'alcool chez les petits de 6 à 20 ans montrent que les enfants burundais commencent à boire dès le plus jeune âge.

Les produits de substitution, comme le lait de vache, n'étant pas partout abondants dans le pays, 50% des petits Burundais, surtout du monde rural, se désaltèrent au vin de banane ainsi qu'à la bière de sorgho, selon le rapport parvenu à la PANA jeudi.

Lire la suite...
 
Les tambourinaires du Burundi subjuguent le public d'Alger Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

La Tribune d'Algérie, 13-07-2009

Ils ont fait vibrer l’esplanade de Riadh El Feth

Par Abderrahmane Semmar

Incroyable soirée Panaf à l’esplanade de Riadh El Feth. Samedi soir, les tambours du Burundi ont fait vibrer un public aussi fasciné qu’admiratif face à la performance musicale et physique des tambourinaires Akayazwe du Burundi battant à un rythme d’enfer. Des centaines de personnes sont venues voir ces tambours qui resteront certainement l’un des temps forts du Panaf 2009.

A la réputation mondiale, au-delà des frontières de leur petit pays, l’un des plus petits du continent noir, les tambours du Burundi battent comme un cœur. Au repos ou affolé, ce cœur-là vous prend aux tripes. Symbolisant dans toute l’Afrique la bonne orchestration du tambour, leur art est d’abord sacré comme il est aussi profane.

Lire la suite...
 
La Tanzanie accorde un délai aux réfugiés burundais pour rentrer chez eux Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

UN News Centre, 30 juin 2009

Réfugiés burundaisLe Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) a salué mardi la décision du gouvernement de la Tanzanie d'accorder un délai supplémentaire pour le retour volontaire de quelque 36 000 réfugiés Burundais basés dans des camps.

Le camp de réfugiés de Mtabila situé dans le district de Kasulu au nord-ouest de la Tanzanie, le dernier camp de réfugiés accueillant des réfugiés burundais dans le pays, devait fermer aujourd'hui 30 juin, après que tous les résidents soient rentrés volontairement chez eux.

Lire la suite...
 
Le HCR salue les progrès du Burundi dans le rapatriement des réfugiés Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 20/06/2009

Bujumbura, Burundi - Le Haut commissariat des Nations unies aux réfugiés (HCR) a loué les progrès réalisés par le Burundi dans le rapatriement des réfugiés burundais, dans un communiqué de presse rendu public samedi à Bujumbura, par le bureau local de l'agence onusienne, à l'occasion de la célébration de la Journée mondiale du réfugié.

En 2008, le Burundi a rivalisé avec l’Afghanistan dans le rapatriement du plus grand nombre de réfugiés, en ramenant au bercail près de 100.000 exilés de différents pays étrangers, note le HCR.

Lire la suite...
 
L'aide du HCR est indispensable pour les rapatriés burundais Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 18/06/2009

UNHCR - 17 juin 2009 - L'aide du HCR est indispensable pour les rapatriés burundais

Yared et sa fille âgée de 18 ans devant leur maison. © UNHCR/A.KirchhofRUMONGE, Burundi, 17 juin (HCR) – Depuis plus de trente ans, Yared Karadongeye rêvait de rentrer dans son Burundi natal. Cependant, quand il a finalement réussi à rentrer chez lui à partir de la Tanzanie voisine l'année dernière, la situation était différente de celle qu'il avait imaginée.

« Je me demande où je serais aujourd'hui si je n'avais pas reçu d'aide du HCR », a récemment expliqué l'homme âgé de 65 ans devant sa maison nouvellement construite à l'extérieur de la petite ville de Rumonge au sud du Burundi. Il a haussé les épaules. « Peut-être que je ne serais pas vivant ».

Lire la suite...
 
Le CICR fournit 14.000 ménages du Nord-Est du Burundi en eau potable Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 10/06/2009

 Bujumbura, Burundi - Le Comité international de la Croix-rouge (CICR) a procédé, mercredi, à l'inauguration d'un important réseau d'adduction d'eau potable au profit de 14.000 ménages des localités isolées de Muyinga, une province du Nord-Est du Burundi, a-t-on appris mercredi de source humanitaire à Bujumbura.

Selon un communiqué de l'organisation humanitaire parvenu à la PANA, ce réseau était, avant sa réhabilitation, constitué de 15 réservoirs dont 3 seulement étaient fonctionnels, ce qui ne permettait de fournir qu'environ 40% de la population en eau potable.

Lire la suite...
 
Burundi : Des anciens élèves des Jésuites en congrès Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

DIA, 26 mai 2009

Kinshasa – L’Union mondiale des anciens élèves des jésuites, Umaj, organise son septième congrès « Témoins de l’espérance ». Ledit  congrès va se tenir à Bujumbura du 22 au 27 juillet 2009, sous le thème « Pour une meilleure Afrique : qu’avons-nous fait ? Que faisons-nous ? Que devons-nous faire ? ». L’Union des anciens élèves des jésuites annonce l’événement  dans un dépliant  parvenu à l’agence catholique Dia.

L’association burundaise des anciens élèves des jésuites avec le concours des anciens de la République Démocratique du Congo et du Rwanda a préparé un programme d’avant-congrès pour les jeunes du 15 au 21 juillet 2009. Le congrès de l’espérance qui  concerne les aînés va réunir des personnalités d’envergure autour du nouveau supérieur Général, le Père Adolfo Nicolas, pour susciter et soutenir de nouvelles solidarités à travers le monde.

Lire la suite...
 
Maggy Barankitse est la marraine de l’appel du BICE pour l’enfance Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

La Croix, 22/05/2009

"Il faut défendre leurs droits à la santé, à l’éducation, et à la vie spirituel"

Marguerite BarankitseMarguerite Barankitse, celle qu’on a surnommée la « Mère Teresa » africaine est la marraine de l’appel du BICE pour une nouvelle mobilisation pour l’enfance

Marguerite Barankitse, Fondatrice des maisons Shalom d’accueil d’orphelins au Burundi

« J’ai accepté d’être la marraine de l’appel du Bureau international catholique de l’enfance (BICE) parce que depuis mes 3 ans – et j’en ai 53 ! – j’ai défendu la cause des enfants. Pour moi, il s’agissait de faire appel à toutes les personnes de bonne volonté pour défendre les droits des enfants. Des progrès ont été faits, depuis vingt ans, dans ce domaine. Désormais, quand les droits des enfants sont bafoués, nous sommes au courant. Dans la plupart des pays, on a mis en place des stratégies pour protéger les enfants. Même si on les exploite encore, par exemple par le travail, il y a des cadres qui ont été instaurés pour interdire ce travail. On sait donc que c’est illégal et qu’on ne peut pas le faire. C’est déjà un mieux.

Lire la suite...
 
529 réfugiés burundais rapatriés du Rwanda Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 18/05/2009

Bujumbura, Burundi - Une opération de rapatriement volontaire des réfugiés burundais vivant au Rwanda voisin a débuté lundi par le retour au bercail de 529 réfugiés, indique un communiqué de presse du Bureau du Haut commissariat des Nations unies aux réfugiés (HCR) à Bujumbura.

Ce premier convoi a été accueilli à la frontière rwando-burundaise de Kanyaru et transféré vers le centre de transit de Mugano, plus au nord-ouest du pays d'o rigine, pour recevoir l'assistance du HCR, celle du Programme alimentaire mondial (PAM) et d'autres agences spécialisées du système des Nations unies, en attendant son transfert, pour une réinstallation et réinsertion durables, dans l es localités d'origine, sur les collines du Rwanda, précise le communiqué.

Lire la suite...
 
BURUNDI: Résoudre les querelles foncières par le partage Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
IRIN, 8 mai 2009 


Photo: Judith Basutama/IRIN

Jonas Saya et André Kareke, son ancien voisin tutsi, qui ont décidé de partager entre eux le terrain qu’ils se disputaient

BUJUMBURA - De retour au Burundi après plusieurs années d’exil en Tanzanie, Jonas Saya savait qu’il lui serait difficile de récupérer ses terres, où ses anciens voisins s’étaient installés.

« Je voulais que mes enfants aient un toit à eux », a-t-il expliqué. Jonas Saya, 56 ans, est retourné dans son pays avec ses six enfants, après avoir passé 37 ans dans le vieux camp d’Ulyankulu, dans l’ouest de la Tanzanie.

Comme de nombreux Burundais, Jonas Saya a fui son pays lorsque la guerre civile a éclaté, en 1972, laissant ses terres inoccupées.

Au fil des années, toutefois, le gouvernement a encouragé les habitants restés sur place à occuper les terrains vacants, leur offrant même des titres de propriété.

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 51 52 53 54 55 56 Suivante > Fin >>

Résultats 1301 - 1325 sur 1379

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher