topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


PANAMA PAPERS : LE PRÉSIDENT DU BURUNDI MIS EN CAUSE DANS LE PILLAGE DE SON PAYS. Pour le fil complet des informations : Cliquez sur "Toute l’actualité" [Menu de gauche] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Société
La police nationale innove dans la lutte contre la corruption au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 26 mai 2016

Bujumbura, Burundi - La dernière trouvaille en date dans la lutte contre la corruption est que les principaux points de contrôle routier sont jalonnés, depuis peu, de petits panneaux posés aux pieds des agents de l'ordre et qui les engagent à bannir à jamais ce phénomène social répandu dans leurs pratiques quotidiennes, peut-on lire au détour d’une sortie dans la rue à Bujumbura, la capitale burundaise, et le long des grands axes de l’intérieur du pays.

Lire la suite...
 
C’est l’histoire un restaurant ouest-africain devenu une institution de Bujumbura Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Libération, 20 mai 2016

MAMA SOLO CHAQUE MIDI AU BURUNDI

 Malgré la guerre, les coups d’Etat et les difficultés d’un pays en crise, rien ne vient entacher le succès d’Asma Samake, Malienne à la tête du restaurant ouest-africain le plus couru de Bujumbura depuis 1993.

Des tables rondes en bois délavé et en plastique bleu, une tôle en guise de toit où des fanions Coca-Cola ont été accrochés, une bassine pour se laver les mains : voilà Mama Solo l’un des établissements les plus connus de Bujumbura, la capitale burundaise, son «unique restaurant malien», selon la vox populi. [Photo : Furaha Niyonzima durant le service. Elle travaille chez Mama Solo depuis une quinzaine d’années.]

Lire la suite...
 
Burundi : les biens culturels détruits en période de conflit armé sont "immenses" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 20/05/2016 – Source Xinhua

Les biens culturels détruits en période de conflit armé sont "immenses", a indiqué vendredi Nicodème Nyandwi, expert archiviste au ministère burundais en charge de la culture.

"De nombreuses destructions ont déjà eu lieu. Très souvent, on ne s'en rend pas compte, ou alors on ne donne pas l'importance qu'il faut aux dégâts causés.", a-t-il déclaré au cours d'une interview accordée à Xinhua en marge d'un atelier pour le renforcement des capacités sur la protection des biens culturels en cas de conflit armé, organisé sous l'égide de la Maison de l'UNESCO pour la culture de la paix au Burundi.

Lire la suite...
 
Plaidoyer musical pour la paix dans la sous-région des Grands Lacs Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

France 24, 20/05/2016

Un groupe de musiciens rwandais, burundais et congolais chante pour la paix

Onze artistes ont réalisé une chanson pour appeler à la paix dans la région des Grands lacs troublée par les conflits réguliers depuis le milieu des années 1990. Grande première : ces artistes, hommes et femmes, viennent à la fois du Burundi, du Rwanda et de République démocratique du Congo

"Ta paix, c'est ma paix, ma réussite, c’est ta sécurité" : 11 artistes de la région des Grands lacs chantent, en kiswahili, l’évidence d’un destin commun.

Lire la suite...
 
Burundi : des "églises" servant à l'enrichissement de leurs dirigeants Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 19/05/2016 – Source Xinhua

Burundi : certaines confessions religieuses accusées de "viser l'acquisition des richesses"

Quelques personnalités à la tête de certaines confessions religieuses reconnues officiellement au Burundi "visent l'acquisition des richesses" au lieu de mettre en avant une mission de vocation pour rapprocher leurs fidèles, a affirmé jeudi à Bujumbura le porte-parole du ministère burundais de l'Intérieur et de la Formation Patriotique, Thérence Ntahiraja.

Lire la suite...
 
Le Burundi se dit "indigné par le manque d'humanisme du Rwanda" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Deutsche Welle, 18.05.2016

Bujumbura désavoue une décision de Kigali

Ils sont près de 2000, les Burundais vivant au Rwanda voisins qui sont désormais contraints de rentrer chez eux. La plupart sont établis au Rwanda depuis des années, bien avant la crise au Burundi.

Les autorités rwandaises expliquent qu'il s'agit de personnes en situation irrégulière au Rwanda et qu'elles leur avaient proposé cependant de rejoindre les camps de réfugiés. [Photo : Des Burundais expulsés du Rwanda attendent devant la maison communale de Ntega (kirundo) dans le Nord du pays.]

Lire la suite...
 
Retour au bercail de 400 Burundais expulsés par le Rwanda Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 18/05/2016 – Source Xinhua

Plus de 400 Burundais expulsés par le Rwanda la semaine dernière sont arrivés dans la province de Ngozi, rapporte mercredi l'agence de presse burundaise. Ils ont regagné leur pays successivement depuis samedi dernier.

Après avoir passé trois à cinq ans au Rwanda, ces Burundais ont quitté le Rwanda sans être autorisés à partir avec leurs biens ou leurs enfants s'ils sont mariés avec Rwandais, selon l'agence de presse burundaise.

Lire la suite...
 
Retour sur une année de crise commentée par SOS Médias Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

France 24, 16/05/2016

 Résister en informant : retour sur le combat de SOS Médias Burundi depuis un an

Il y a un an, cinq radios étaient réduites au silence au Burundi, en marge de la tentative avortée de coup d'État contre le président Pierre Nkurunziza. Afin de continuer leur travail, des journalistes ont lancé le collectif SOS Médias Burundi, un média en ligne devenu l’une des sources d’information les plus fiables du pays. Retour sur une année de crise, à travers une série d’images publiées et commentées par le collectif.

Lire la suite...
 
Des Burundais non réfugiés refoulés du Rwanda voisin Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 15/05/2016 – Source Xinhua

Les autorités rwandaises ont pris la décision de refouler sans aucune explication 796 burundais qui y ont passé plusieurs années en tant qu'ouvriers, a-t-on appris dimanche de sources officielles.

Ces refoulés ont franchi la frontière rwando-burundaise de Kanyaru le samedi 14 mai 2016 et ont été regroupés à l'Ecole Fondamentale de Kinyovu de la commune Ntega en province de Kirundo au nord du pays, où ils ont été accueillis par le ministre de l'Intérieur et de la Formation Patriotique, Pascal Barandagiye.

Lire la suite...
 
Le collectif SOS Médias Burundi veut continuer d'informer "pour que le monde sache" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 14/05/2016 – Source AFP

Un collectif de journalistes burundais actif sur les réseaux sociaux a promis samedi qu'il allait continuer d'informer "pour que le monde sache" ce qui se passe au Burundi, une année après la destruction des radios indépendantes, au plus fort de la crise que traverse le pays.

« Au nom de la liberté d’informer, en solidarité avec nos confrères exilés et en mémoire de celles et ceux qui sont morts, le collectif SOS Médias Burundi est plus que jamais déterminé à poursuivre sa mission d'information, pour que le monde sache », écrit samedi le collectif SOS Médias Burundi dans un communiqué.

Lire la suite...
 
SOS Médias Burundi : un an d'information, à très hauts risques Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RTBF, 13 mai 2016

Il y a un an, au Burundi, des militaires tentaient un coup d'état pour renverser le président Pierre Nkurunziza. Ce putsch a échoué, puis provoqué une vague de répression contre les médias en particulier. Avant la crise, le Burundi comptait pourtant une série de radios indépendantes, très dynamiques. Elles ont toutes été fermées ou détruites. Pour continuer à informer la population burundaise, un collectif spontané de journalistes s’est formé il y a un an tout juste. Il s’appelle SOS médias Burundi.

Lire la suite...
 
Célébration de près de 700 espèces d’oiseaux connues au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 10 mai 2016

Bujumbura, Burundi - Le Burundi totalise 694 espèces d’oiseaux dont certaines sont toutefois menacées dans leur existence par le braconnage et le commerce illégal, a-t-on appris mardi, à l’occasion de la célébration officielle de la journée mondiale des oiseaux migrateurs.

"Le ciel pourrait être réduit au silence, si nous ne mettons pas fin au braconnage et au commerce illégal", souligne, en substance, le thème central de l’édition 2016 de la journée mondiale des oiseaux migrateurs.

Lire la suite...
 
Le Burundi abrite 694 espèces d'oiseaux migrateurs dont 31 menacées Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 09/05/2016 – Source Xinhua

Le Burundi abrite 694 d'espèces d'oiseaux dont 31 sont globalement menacées au niveau mondial, a affirmé le ministre burundais de l'Eau, de l'Environnement, de l'Aménagement du territoire et de l'Urbanisme, Emmanuel Niyonkuru, à l'occasion de la Journée mondiale des oiseaux migrateurs, célébrée le 10 mai.

"Le recèle également 23 espèces d'oiseaux qui sont endémiques du Rift albertin", a indiqué M. Niyonkuru sur les ondes de la Radiotélévision nationale burundaise lundi. [Photo : Parc national de la Rusizi au Burundi.]

Lire la suite...
 
Cri d’alarme auprès du Parlement européen sur la situation au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 09/05/2016

BURUNDI : Cela n’est pas un génocide ! Mais, c’est quoi alors ?

 Au Burundi, malgré les faits et les témoignages plus éloquents sur une nouvelle forme de génocide et plusieurs signaux d’alerte lancés par les familles des victimes et les organisations  de défense des droits humains, l’action internationale sur le gouvernement burundais ne semble pas infléchir ce dernier.

Et c’est sous l’initiative du député européen Fabio Massimo Castaldo, qu’une conférence sur le Burundi était animée par un panel de témoins et d’experts (photo) mercredi dernier au parlement européen, pour (re)discuter de la situation au Burundi et surtout voir ensemble les actions à mettre en place pour arrêter ces crimes de droit international au Burundi.

Lire la suite...
 
Burundi : attentat à la grenade contre un marché de la capitale Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 08 mai 2016

Au moins 1 mort et 12 blessés dans une attaque à la grenade contre un marché de Bujumbura

Bujumbura, Burundi - Une jeune femme a été tuée sur-le-champ et 12 autres personnes blessées, dont certains grièvement, suite à une attaque à la grenade non revendiquée contre un marché de vivriers, dans la nuit de samedi à dimanche, à Buterere, un quartier populaire de la périphérie nord-ouest de Bujumbura, apprend-on de diverses sources concordantes dans la capitale burundaise.

Lire la suite...
 
«Enfants du pays» redonne un visage aux victimes de la crise au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 08-05-2016

 De jeunes Burundais en exil ont lancé une initiative pour honorer la mémoire des victimes de la crise qui secoue leur pays. Ils ont entre 20 et 30 ans et il y a près d'un an, ils ont lancé un site internet baptisé « Enfants du Pays » pour raconter l'histoire des victimes. La semaine dernière, ils ont organisé à New York une exposition de portraits réalisés bénévolement par des étudiants en art. Objectif : redonner leur dignité à ces victimes et rappeler que derrière les bilans et les chiffres - au moins 700 morts et 800 disparus en un an selon la FIDH -, il y a des vies.

La première victime avait seulement 15 ans (voir son portrait sonore). En français, son nom signifiait « renforcer la paix », en hommage aux négociations de paix d'Arusha.

Lire la suite...
 
Burundi : plus de 60% de la population a accès à l'eau potable Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 06/05/2016 – Source Xinhua

 Plus de 60% de la population burundaise a accès à l'eau potable, a révélé vendredi à Bujumbura au cours d'un entretien avec Xinhua.

M. Aimable Manirakiza, directeur général de l'eau potable et de l'assainissement au ministère de l'Eau et de l'Environnement, se référant aux résultats d'une enquête réalisée en 2012.

Lire la suite...
 
Burundi : Campagne de financement participatif pour soutenir le Journal Iwacu Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Le Monde, 05.05.2016

L’appel au secours d’Iwacu, dernier média indépendant du Burundi

 Voilà bien une conséquence de la crise au Burundi qui ne fera pas les grands titres de la presse internationale : l’effondrement du marché publicitaire. Et pourtant, pour les médias du Burundi, dont l’existence est déjà menacée par une répression sans précédent de leur liberté d’expression et de mouvement, la chute des recettes publicitaires est une menace aussi sérieuse que la censure et les arrestations de journalistes. [Photo : Antoine Kaburahe, directeur d’Iwacu, lance une campagne de financement participatif pour soutenir son journal.]

Lire la suite...
 
Burundi : décès de l'ancien président Bagaza, trois jours de deuil national Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 04/05/2016 – Source AFP

L'ancien président burundais Jean-Baptiste Bagaza, qui avait dirigé son pays de 1976 à 1987 (photo), est décédé mercredi dans un hôpital de Bruxelles, une dizaine de jours après avoir fait l'objet d'une évacuation sanitaire vers la Belgique, selon sa famille et la présidence burundaise.

"Le président Bagaza s'est éteint ce matin vers 06h20 (04h20 GMT) à l'hôpital Sainte-Elisabeth de Bruxelles, où il était en train d'être soigné", a annoncé un membre de sa famille, joint par téléphone mercredi.

Lire la suite...
 
Burundi : disparition de l'ancien président Jean-Baptiste Bagaza Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 04-05-2016

 On a appris ce mercredi 4 mai la mort en Belgique, où il était hospitalisé de l'ancien président du Burundi Jean-Baptiste Bagaza. Arrivé au pouvoir en 1976 à la faveur d'un coup d'Etat militaire, Jean-Baptiste Bagaza avait été président de 1976 à 1987, date à laquelle il a été lui-même renversé par un coup d'Etat militaire. Son mandat est considéré comme une l'une des rares périodes d'accalmie que connut le Burundi. [Photo : C'était le 28 mars 2000 à Arusha : Nelson Mandela, négociateur de paix pour le Burundi (2e g) pose entre les présidents Pierre Buyoya (g), Jean-Baptiste Bagaza (2e d) et Silvestre Ntibantungana (d)]

Lire la suite...
 
Décès de Jean-Baptiste Bagaza Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

BBC Afrique, 4 mai 2016

 L’ancien président burundais, Jean-Baptiste Bagaza, est décédé à l’âge de 69 ans dans un hôpital en Belgique. Il est arrivé au pouvoir en 1976 par un coup d'état et a été renversé en 1987.

Le président burundais Pierre Nkurunziza a présenté "ses condoléances à sa famille ainsi qu’au peuple burundais."

Selon Prime Ndikumagenge, correspondant de la BBC au Burundi, la plupart des infrastructures et industries du pays ont été construites sous le régime Bagaza, qui a été l’un des plus stables de la période postindépendance.

 
Burundi : Le Colonel Jean-Baptiste Bagaza n’est plus Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 04/05/2016

L’ancien président de la République du Burundi (1976-1987) s’est éteint ce mercredi 4 mai 2016 à 6heures30 du matin dans un hôpital d'Uccle à Bruxelles, où il était soigné, apprend-on de source proche de sa famille. Il allait avoir 70 ans en août prochain.

Né le 26 août 1946, il prit le pouvoir le 1er novembre 1976, à l’issue d’un coup d’État contre le Lieutenant-général Michel Micombero, premier président qui avait renversé une monarchie multiséculaire en 1966. Avant de prendre le pouvoir, le Colonel Bagaza avait suivi des études universitaires et militaires à l'École royale militaire de Bruxelles.

Lire la suite...
 
Au Burundi, la vie des blogueurs se poursuit malgré la crise des médias Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

La Libre Belgique, 03 mai 2016

 Dacia Munezero (photo) et Armel Gilbert Bukeyeneza sont deux des trois principaux animateurs du blog collectif burundais Yaga. La Libre Belgique les a rencontrés alors qu’ils se trouvent en Europe pour une formation offerte par une ONG néerlandaise.

Yaga existe depuis février 2015, soit deux mois avant l’éclatement de la crise provoquée par le refus du président Pierre Nkurunziza de respecter l’interdiction de se présenter à un troisième mandat.

Lire la suite...
 
Antoine Kaburahe distingué par la maire de la capitale française Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RSF, 03/05/2016

Le journaliste burundais Antoine Kaburahe décoré par la ville de Paris

 Lors d’une soirée organisée par Reporters sans frontières (RSF) à la veille de la Journée mondiale de la liberté de la presse la Mairie de Paris a remis quatre médailles de la ville à des journalistes soutenus par l’organisation. Un engagement fort en faveur de la liberté de l’information.

Lors de la soirée Les Combats du Journalisme, organisée lundi 2 mai par Reporters sans frontières (RSF) au Théâtre du Rond Point à Paris, en hommage aux héros de l’information, la maire de Paris, Anne Hidalgo, a distingué quatre journalistes et leur a remis la médaille de la Ville de Paris. [Photo : Anne Hidalgo remet la médaille à Antoine Kaburahe]

Lire la suite...
 
Présentation du livre "Le Commandant Martin Ndayahoze, un Visionnaire" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 03/05/2016

 Par Joseph Ntamahungiro

[…] Parlant de l’exécution de ce génocide à partir du 29 avril 1972, Mme Rose Ndayahoze écrit ceci :

« Oui, le génocide hutu sest produit. Il débuta, le 29 avril 1972 à midi, par la dissolution du gouvernement (). A 10 heures, on annonçait la fausse nouvelle de linvasion du pays. Lopération déclenchée, personne ne put larrêter. La confusion, la peur aidant, les Hutu furent pris au piège. Le scénario avait été bien monté, et je l’ai vécu douloureusement. Pour corser l’affaire, les criminels nont pas craint de faire tuer certains de leurs frères tutsi (). Tout avait été prévu dans les moindres détails : appel aux frontières pour sauver le pays ; campagne dintoxication de lopinion publique ; silence des médias ; discrétion dans les meurtres ; mobilisation de la Jeunesse Révolutionnaire Rwagasore, pour empêcher la fuite des Hutu (). […]

Lire l’intégralité du Texte de présentation

 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 176 - 200 sur 1243

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017

parking aéroport pas cher