topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Société
Le manque de financement entrave l'aide du HCR envers les réfugiés burundais Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

UN News Centre, 23 mai 2017

L'Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a de nouveau fait part de son inquiétude concernant la situation instable au Burundi qui continue de pousser les gens à chercher la sécurité dans les pays voisins.

[Photo : Les réfugiés continuent d’arriver en République démocratique du Congo. Un groupe de femmes burundaises attendent que des denrées alimentaires soient distribuées au centre de transit de Kamvivira.]

Lire la suite...
 
#Ndondeza, un hashtag pour retrouver les disparus du Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Jeune Afrique, 19 mai 2017

Alors que s’est achevé jeudi 28 mai à Genève la 112ème session du groupe de travail des Nations Unies sur les disparitions forcées, sur le terrain les organisations de la société civile burundaise s’efforcent de retrouver les personnes dont l’absence a été signalée par des proches.

C’est ainsi que le hashtag #Ndondeza ("Aidez-moi à retrouver !" en kirundi) s’est répandu comme une traînée de poudre sur Twitter.

Lire la suite...
 
L’Olucome appelle l’EAC à clarifier sa position sur la crise au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 18/05/2017

COMMUNIQUE SE PRESSE N° 011/OLUCOME/05/2017 PORTANT SUR LA DEMANDE DE L’OLUCOME AUX PRESIDENTS DE L’EAST AFRICAN COMMUNITY (EAC) DE DONNER UNE RESOLUTION FERME SUR LA CRISE PERSISTANTE AU BURUNDI

« Face à un pays qui n’a ni de devises, ni des produits pétroliers, ni des médicaments, ni de l’électricité et qui ne garantit pas les besoins fondamentaux de son citoyen, l’EAC devrait clarifier sa position par rapport à la crise politique persistante au Burundi et donner sa position ferme sur la résolution de cette crise avant fin juin 2017. »

Lire la suite...
 
RDC : la peur des réfugiés burundais dans le camp de Lusenda Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

TV5MONDE, 14.05.2017

Suite de notre série de reportages en République démocratique du Congo. Cette fois, notre journaliste Simon Rodier nous fait découvrir le quotidien des réfugiés burundais du camp de Lusenda, dans la province du sud-Kivu, entre rationnement alimentaire et menaces de représailles des Imbonerakure, les miliciens pro-régime burundais.

Deux ans après la crise provoquée par la réélection de Pierre Nkurunziza pour un 3ème mandat au Burundi, des dizaines de milliers de réfugiés sont toujours en exil.

Lire la suite...
 
RDC : le difficile sort des réfugiés burundais dans un camp de transit Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

TV5MONDE, 13.05.2017

Un camp que certains rêvent de quitter alors que d'autres rêvent d'y entrer. Un reportage de Simon Rodier.

Au Burundi, deux ans après le coup d'Etat manqué contre Pierre Nkurunziza, les violences continuent et des centaines de milliers de personnes ont fui le pays. Des milliers d'entre eux se sont réfugiés dans le camp de transit de Kavimvira.

Lire la suite...
 
Le Burundi veut décourager les unions libres hors mariage Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 09 mai 2017

Protection rapprochée de l’institution du mariage au Burundi

Bujumbura, Burundi - Les couples vivant actuellement en union libre ont deux mois pour régulariser leur situation devant un officier de l’état civil, faute de quoi, ils s’exposeront à la rigueur de la loi, a-t-on appris, mardi, lors d'un atelier de sensibilisation des intervenants en matière d’état civil burundais sur cette pratique contraire à la « religiion », protégée institutionnellement par le mariage dans un pays à dominante catholique.

Lire la suite...
 
Burundi : la CVR recommande une "mémoire collective" du passé sanglant Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 06/05/2017 – Source Xinhua

Le président de la Commission pour la vérité et la réconciliation au Burundi (CVR/Burundi), Mgr Jean-Louis Nahimana (photo), recommande à ses compatriotes de "sortir des émotions" et d'évoluer plutôt vers une mémoire "collective" et "réconciliatrice" sur les blessures du passé sanglant.

Mgr Nahimana a ainsi plaidé au cours d'une interview accordée récemment à Xinhua, en marge des travaux d'une journée de réflexion organisée par la CVR sur la gestion des mémoires "blessées" à l'intention des acteurs burundais issus de "diverses sensibilités" sociopolitiques.

Lire la suite...
 
Les évêques du Burundi pour un dialogue inclusif Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Deutsche Welle, 05.05.2017

L'Eglise catholique burundaise souvent critiquée pour son mutisme, dit prôner un dialogue inclusif. Pour la Conférence épiscopale, l’Eglise est prête et joue déjà sa partition en vue d’un règlement pacifique de la crise.

Les responsables de l’Eglise catholique du Burundi ont rencontré jeudi la délégation de la facilitation qui séjourne à Bujumbura. La facilitation a eu également des entretiens avec des responsables de la société civile, qui n'ont pas pu se rendre à Arusha pour la dernière session de dialogue.

Lire la suite...
 
Fin d’un mois d’avril chargé de commémorations au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 01 mai 2017

Bujumbura, Burundi - Les rescapés du "génocide contre les hutu" en 1972 au Burundi, précédé de peu par l’assassinat du dernier Roi du Burundi, Ntare V, ceux du massacre de 40 élèves au Petit séminaire de Buta (dans le Sud) en 1997, et de la violente crise électorale de 2015, ont libéré la parole plus que jamais auparavant, tout le long de cette dernière semaine d’avril, les uns et les autres pour réclamer enfin la justice.

Lire la suite...
 
Les Burundais au Rwanda : "Réfugiés mais pas condamnés à mort!" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 30/04/2017 – Source AFP

A l'ombre du stade national Amahoro, à Kigali, les chaises et tables en plastique rouge de la terrasse d'un bar-restaurant accueillent des réfugiés burundais. Ils se désaltèrent, mangent et parlent du pays, en proie depuis deux ans à une grave crise émaillée de violences.

A l'intérieur, une chaîne hi-fi crache un morceau d'un groupe de reggae burundais. Le nom de l'établissement, qui se détache en lettres capitales sur la devanture, n'a pas été choisi par hasard: "Imuhira", signifiant "A la maison" en kirundi, la langue officielle au Burundi. [Photo : Des réfugiés burundais vivant au Rwanda prient ensemble après avoir fait du sport, le 22 avril 2017, à Kigali.]

Lire la suite...
 
Burundi : commémoration des massacres de 1972, dans la polémique Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

RFI, 29-04-2017

L'Histoire post-coloniale du Burundi – le pays traverse une nouvelle crise politique depuis deux ans - est émaillée de nombreux massacres interethniques entre la majorité hutu (84% de la population) et la minorité tutsi (environ 14%), longtemps au pouvoir.

Cependant, l’une des pages les plus sombres de cette histoire tumultueuse a été écrite à partir du 29 avril 1972. Une ONG de droit canadien et prénommée « Collectif des survivants et victimes du génocide contre les Hutus du Burundi de 1972 » a entamé, à Bujumbura, depuis le vendredi 28 avril, des commémorations qui vont durer trois jours. L’opposition et la société civile, en exil, dénoncent une « instrumentalisation » de ces événements.

Lire la suite...
 
Commémoration au Burundi du génocide de 1972 contre les Hutu Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 27/04/2017

INVITATION à une Journée de Commémoration du 45ème anniversaire du génocide contre les hutu de 1972 au Burundi.

Thème : Criez « JUSTICE » ! Ce cri sera entendu !

Madame, Mademoiselle, Monsieur

Le Collectif des Survivants et Victimes du Génocide contre les Hutu du Burundi de 1972 (avant et après), vous invite à participer aux activités prévues pour la Commémoration du 45ème anniversaire du génocide contre Hutu de 1972 (avant et après), suivant le programme ci-dessous :

Lire la suite...
 
Commémoration à Bruxelles du génocide de 1972 au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 26/04/2017

INVITATION

BURUNDI

45ème Anniversaire du génocide de 1972.

Chers compatriotes, chers amis du Burundi,

Ce 29 avril 2017, il y aura 45 ans depuis le jour où le capitaine Michel MICOMBERO alors président de la République du Burundi, président du parti unique UPRONA, chef du gouvernement et commandant suprême de l’armée, déclencha le génocide contre les Hutu, l’horreur absolue, que pudiquement nous appelons « ikiza ».

Pour ne pas oublier, l’Association HONORER NOS HEROS vous propose un moment de recueillement selon la tradition burundaise.

Lire la suite...
 
Burundi : l’armée distribue des vivres aux victimes de l’insécurité alimentaire Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

PANA, 16 avril 2017

Chaîne de solidarité nationale avec les victimes du réchauffement climatique au Burundi

Bujumbura, Burundi - Le haut-commandement de l’armée burundaise a procédé samedi (photo) à la distribution de vivres aux victimes de l’insécurité alimentaire liée au réchauffement climatique qui a compromis plus d’une saison culturale ces derniers mois dans le pays, rapporte la radio publique.

Lire la suite...
 
Commémoration à Paris du génocide de 1972 au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 15/04/2017

I N V I T A T I O N

Les membres du COLLECTIF des Survivants, Orphelins et Victimes du Génocide des Hutu de 1972 vivant en FRANCE vous invitent à la célébration interconfessionnelle de commémoration du 45ème anniversaire du Génocide des Hutu de 1972 qui a coûté la vie à plus de 500.000 personnes.

Ce moment de souvenir et de recueillement à la mémoire de nos morts assassinés se déroulera en communion avec nos familles et amis qui se trouvent au Burundi et ailleurs dans le monde.

Lire la suite...
 
Futur palais présidentiel du Burundi : "Beaucoup de gens se sentent floués" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

France 24, 14/04/2017

Des Burundais se retrouvent à la rue pour faire place au nouveau palais présidentiel

Depuis quelques jours, les autorités burundaises ont entrepris la démolition de plusieurs maisons d’un quartier résidentiel (photo) dans le nord de la capitale Bujumbura pour y démarrer les travaux du futur palais présidentiel. Certains se sentent floués… dont des partisans du président Pierre Nkurunziza.

La construction du nouveau palais présidentiel est prévue de longue date : le projet a été lancé en 2009 avec le vote d’une loi prévoyant la construction du nouveau palais dans le quartier de Gasenyi.

Lire la suite...
 
Débat à l’Université d’Anvers sur le génocide contre les Hutu en 1972 au Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 14/04/2017

Burundi 1972. Dire non aux silences de l’histoire

Ce vendredi 28 avril 2017, l’Université d’Anvers, Institut de Politique et de Gestion du Développement (IOB) organise un débat sur la mémoire au Burundi. Une invitation à témoigner, afin que nul n’oublie, mais aussi et surtout aux fins de prévenir d’autres cataclysmes comme celui intervenu en 1972.

Trois intervenants  ouvriront les débats :

Lire la suite...
 
Nouveau président pour les Enfants de Bubanza Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

La Dépêche du Midi, 13/04/2017

L'Association pour les Enfants de Bubanza au Burundi tire un bilan positif de cette année écoulée lors de son assemblée générale. En effet, l'association a financé en 2016 près de 700 manuels scolaires pour les écoles de Bubanza, elle a également financé un moulin électrique pour moudre les céréales et le manioc.

C'est pour l'orphelinat qui a en charge 60 enfants de 0 à 4 ans un cadeau inattendu car il percevra les redevances de la part des utilisateurs. [Photo : Au premier plan, Chrisitan le nouveau président de l'association.]

Lire la suite...
 
Burundi : démolition des habitations au périmètre du futur palais présidentiel Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 12/04/2017 – Source Xinhua 

Le ministère burundais de l'Urbanisme et des Travaux Publics, a démarré mercredi la démolition des habitations illégales au périmètre du palais présidentiel à Bujumbura (photo).

Au cabinet du ministre burundais de l'Urbanisme, Célestin Ndayizeye, et de celui son homologue des Travaux Publics, Jean-Bosco Ntunzwenimana, on explique que ces opérations de démolitions des constructions "érigées illégalement" sur le site du futur palais présidentiel, sont intervenues longtemps après des "avertissements" à l'endroit des aux propriétaires des habitations visées par la décision présidentielle portant sur le dégagement d'une superficie des 40 hectares du site en question.

Lire la suite...
 
Le Burundi rend hommage au regretté tambourinaire Antime Baranshakaje Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 11/04/2017 – Source Xinhua

Le gouvernement de la République du Burundi a rendu hommage au regretté Antime Baranshakaje (photo), figure emblématique de la culture burundaise à travers le tambour burundais, emporté par une maladie en date du 9 avril 2017.

"C'est avec une grande et vive émotion que le gouvernement du Burundi a appris la mort du regretté Antime Baranshakaje, célèbre tambourinaire burundais avec son groupe de Gishora en commune de Giheta, province de Gitega, au centre du Burundi, mort survenue le dimanche 9 avril 2017", a déclaré le secrétaire général et porte-parole du gouvernement burundais, Philippe Nzobonariba.

Lire la suite...
 
Les adieux du Burundi à Antime Baranshakaje, gardien du tambour sacré Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Jeune Afrique, 11 avril 2017

Antime Baranshakaje (photo), figure historique de la culture burundaise, a rendu l'âme dimanche 9 avril après quatre mois d’hospitalisation. Une nouvelle tragique qui suscite l'émoi dans tout le pays.

Toutes les voix, endeuillées, sont unanimes : un monument tombe, une étoile s’éteint. Antime Baranshakaje, l’homme qui a consacré plus d’un demi-siècle de sa vie à la culture burundaise n’est plus. Hospitalisé depuis décembre 2016 après un accident, le vieux et intrépide tambourinaire a rendu l’âme à l’âge de 81 ans dans la nuit du dimanche 9 avril à l’hôpital Roi Khaled de Bujumbura.

Lire la suite...
 
Le plus grand symbole du tambour burundais s'est éteint Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

@rib News, 10/04/2017 – Source Xinhua

Le plus célèbre tambourinaire burundais, Antime Baranshamaje (photo), a rendu son âme la nuit de dimanche à lundi à Bujumbura à 83 ans, trois ans après l'inscription du tambour burundais au patrimoine mondial de l'UNESCO et cela grâce à ses efforts.

Antime Baranshamaje est né en 1934 sur la colline Gishora de la commune Giheta en province de Gitega au centre du pays. Il a commencé à jouer et à danser au tambour encore très jeune et a par après fait aimer le tambour burundais à la jeunesse et aux burundais.

Lire la suite...
 
Les vidéos amateurs qui dérangent... Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Deutsche Welle, 06.04.2017

C'est une vidéo qui continue de faire parler d'elle à Bujumbura et au-delà des frontières burundaises. Elle montre des jeunes Imbonerakure en train de chanter qu’ils vont enceinter les femmes des opposants du régime.

Les autorités de Bujumbura ont bien essayé de se démarquer de cette vidéo menaçante, mais trop tardivement selon l'opposition et les organisations indépendantes de la société civile qui dénoncent une réaction "lâche".

Lire la suite...
 
Crise au Burundi : la fuite des cerveaux vers le Rwanda en chiffres Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Jeune Afrique, 05 avril 2017

Selon les chiffres du HCR obtenus par Jeune Afrique, de nombreux intellectuels burundais en exil ont choisi le Rwanda comme pays de destination. Les paysans des collines, eux, ont préféré trouver refuge en Tanzanie.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes. En janvier 2017, selon le décompte du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR) obtenu par Jeune Afrique, plus de 80 % des réfugiés burundais ayant un niveau universitaire étaient installés au Rwanda, soit 5 615 personnes sur un total de 6 885.

Lire la suite...
 
Le palais présidentiel burundais créé des remous Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Deutsche Welle, 28.03.2017

La construction du Palais présidentiel dans le quartier de Gasenyi, dans le nord de la capitale Bujumbura va de pair avec des opérations de déguerpissement, sans que les habitants ne soient assurés d'être indemnisés.

Les habitants de Gasenyi sont sommés de vider les lieux avant vendredi, le 31 mars, pour laisser place aux quartiers de qualité qui se construisent, avec le Palais présidentiel dans la localité. [Photo : Palais présentiel en construction.]

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 201 - 225 sur 1379

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher