topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Appel aux étudiants en grève à reprendre les cours sans aucune condition Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Opinion

@rib News, 16/10/2014

Message à tous les étudiants des universités burundaises.

 Par Libérat  Ntibashirakandi

La majorité des Burundais sont frappés par la cacophonie qu’on observe dans la gestion du pays et en particulier dans les deux ministères de l’éducation.

Le 3 octobre 2014, on apprenait que l’école fondamentale Gakeceri à Ngozi fermait ses portes suite au manque du personnel enseignant, deux semaines après l’ouverture de l’année scolaire. Pour ceux qui ne le savent pas, d’après le département de l’enseignement fondamental du MEBSEMFPA, 25 classes manquent pour la 7ème année et 453 classes pour la 8ème année ! Qu’en sera-t-il l’année prochaine pour la 9ème année ?

Le 7 octobre 2014, on annonçait que la problématique de reconnaissance du diplôme de bachelier sera résolue par les Etats Généraux de l’Education prévus du 24 au 28 novembre si rien ne change ! Les étudiants  des  universités burundaises non convaincus par les deux ministres Butoyi et Sendzirasa décident de continuer le mouvement de grève, qui aujourd’hui entre dans sa deuxième semaine.

Le 8 octobre 2014, on apprenait l’interdiction des écoles secondaires de dépasser 50 élèves dans les classes de 3ème secondaire !Et pourtant, le ratio élèves/salle de classe  était de 73 élèves par classe en 2012-2013.  Les provinces de Ngozi, Muyinga, Muramvya, Kirundo et Kayanza ont des ratios très élevés, au-dessus de 80. Aujourd’hui, le nombre d’élèves dépasse 100 dans de nombreuses écoles de 7ème et 8ème année !

Ces trois événements démontrent à suffisance la légèreté avec laquelle le pays est gouverné.

A propos du mouvement de grève des étudiants

Je salue la proposition du Ministre Julien NIMUBONA et la mise en place d’une commission technique par le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche scientifique pour statuer sur la nature des diplômes à faire correspondre au nouveau système BMD.

Je recommanderai aux membres de la commission technique d’accélérer les travaux pour trouver rapidement une issue heureuse à cette affaire.

Je conseillerais aux étudiants de toutes les universités en grève de reprendre le plus rapidement possible les cours et sans aucune autre condition dans la mesure où la commission est déjà à l’œuvre pour étudier leurs doléances et proposer une solution. La démarche risque d’être longue dans la mesure où il faut une ordonnance ministérielle et comme l’a souligné le Ministre Butoyi, certainement que la question sera abordée au cours des Etats Généraux de l’Education qui se tiendront fin novembre si rien ne change.

Une grève des cours à durée « indéterminée » hypothèque vos intérêts. Deux semaines déjà c’est trop. Pourquoi grever à la veille de la fin de la législature ? Ne fallait-il pas songer à d’autres solutions ? Les élections approchent. Concertez-vous, restez unis et solidaires, regagnez les auditoires dès que possible et votez en 2015 pour un candidat qui mettra de l’ordre dans le système éducatif burundais. Exigez que la question de l’éducation au Burundi soit un des thèmes important de campagne prévue dans quelques mois. Les élections sont une occasion d’évaluer, de juger, de reconduire l’équipe qui gagne ou de la changer si elle perd. Evaluer c’est parfois  sanctionner.

Le désordre qu’on observe dans l’enseignement comme dans les autres secteurs, ne vous attendez pas à un coup de baguette magique, les états généraux de l’éducation ne feront qu’entériner la politique actuelle. Les états généraux de la justice ont-ils changé quelque chose? Je ne pense pas. Une équipe qui perd, on la change. C'est à vous la jeunesse de le faire.

Soyez des braves, reprenez le chemin des auditoires et surtout restez unis et solidaires, « L’Union fait la force ». Préparez très sérieusement les Etats Généraux de l’Education et produisez un mémorandum qui reprend toutes vos doléances et soumettez-le au comité d’organisation.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher