topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Le pouvoir burundais veut museler la presse indépendante Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Justice

RFI, 22-01-2015

Arrestation de Rugurika au Burundi : faire taire la Voix des sans-voix?

La polémique se poursuit au Burundi après l'inculpation du patron de la très écoutée radio locale RPA. Bob Rugurika risque jusqu'à 20 ans de prison pour «complicité d'assassinat, manquement à la solidarité publique et violation du secret de l’instruction».

Concrètement, il est accusé d'avoir diffusé le témoignage d'un homme affirmant avoir été recruté par les services secrets pour participer à l'assassinat de trois religieuses italiennes en septembre dernier. Mais à vouloir punir le journaliste, les autorités n'ont fait que relancer les interrogations sur l'enquête.

En inculpant le directeur de la RPA de de complicité d’assassinat, manquement à la solidarité publique et violation du secret d’instruction, le ministère public burundais a fait dans « la surenchère », estime aujourd’hui de nombreux observateurs.

La complicité d’assassinat des trois religieuses italiennes ? Un des avocats de la défense à un mot cruel pour qualifier ce choix : « ridicule ». « Comment Bob Rugukika peut être taxé de complicité dans un crime commis il y a quatre mois juste parce qu’il a donné une interview il y a une semaine à un homme qui prétend avoir été recruté pour tuer ces religieuses », s’interroge-t-il ? Même chose pour les autres chefs d’inculpation retenus.

Faire taire la RPA ?

Les avocats du directeur de la Radio publique africaine, surnommée « La voix des sans voix », rappellent que la justice burundaise elle, a accusé un déséquilibré mental d’être responsable du triple assassinat. Rappellons que le pouvoir pensait avoir fait l’essentiel en arrêtant tout de suite un homme, même s’il passait pour un déséquilibré mental, et en l'inculpant de triple assassinat pour le meurtre de trois religieuses d’origine italienne, âgées de 75 à 83 ans. Les trois femmes avaient été égorgées au début de septembre 2014 dans un quartier située dans le nord de la capitale Bujumbura. Un crime qui avait bouleversé le monde entier par sa sauvagerie.

Aujourd’hui, explique un diplomate en poste à Bujumbura, « le pouvoir est dans un grand embarras car sa version n’a convaincu personne ». Le gouvernement burundais chercherait donc à faire taire la RPA, la radio la plus populaire du Burundi que le pouvoir accuse de rouler pour l’opposition. La version des faits qu'elle propose ouvre de nouvelles perspectives car elle met en cause plutôt l’un des piliers du pouvoir au Burundi, le généralAdolphe Nshimirimana, ancien chef des services secrets désormais chargé de mission à la présidence.

D’où les charges retenues contre le directeur de cette station et son emprisonnement, mais cela pourrait se révéler contre-productif, selon des journalistes de la RPA.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher