topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Breaking News – QUATRE JOURNALISTES LOURDEMENT CONDAMNÉS EN APPEL POUR AVOIR TENTÉ DE FAIRE UN REPORTAGE AU BURUNDI : La Cour d’appel de Ntahangwa (Bujumbura) a confirmé, vendredi, la condamnation de quatre journalistes d’Iwacu arrêtés en octobre 2019 alors qu’ils tentaient de faire un reportage, en province de Bubanza, sur une attaque de la rébellion Red-Tabara. [@rib News, 05/06/2020] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]


La Cour d’appel de Ntahangwa (Bujumbura) a confirmé, vendredi, la condamnation des quatre journalistes d’Iwacu : Christine Kamikazi, Agnès Ndiribusa, Terence Mpozenzi et Egide Harerimana, en dépit d’un dossier d’accusation vide.
Congo-Brazza : Sassou Nguesso réinvesti pour un mandat de 7 ans Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Afrique

@rib News, 14/08/2009 – Source AFP

Le chef de l'état congolais Denis Sassou Nguesso, réélu le 12 juillet lors d'une élection contestée par l'opposition, a été investi, vendredi à Brazzaville par la Cour constitutionnelle, président du Congo pour un nouveau mandat de sept ans

Treize chefs d'Etat ont fait le déplacement dans la capitale congolaise pour assister à la cérémonie au Palais du Parlement de Brazzaville.

Il s'agit de José Eduardo Dos Santos (Angola), Thomas Yayi Boni (Bénin), Blaise Compaoré (Burkina Faso), Pierre Nkurunziza (Burundi), Carlos Pedro Perez (Cap Vert), François Bozizé (Centrafrique), Teodoro Obiang Nguema Mbasogo (Guinée équatoriale), Toumani Touré (Mali), Lucas Hifikepunye Pohamba (Namibie), Joseph Kabila (RDC), Fradique de Menezes (Sao Tomé et Principe,) Idriss Deby Itno (Tchad), Faure Gnassingbé (Togo).

La France était représentée par le secrétaire d'Etat à la Coopération, Alain Joyandet.

"En me renouvelant votre estime et votre confiance par vos suffrages quasi unanimes, vous avez voulu confirmer le régime de paix, de stabilité et de sécurité que nous avons ensemble rétabli, au moment où notre pays courait vers l’abîme", a affirmé le président dans son discours d'investiture.

"Chacun sait que le combat supérieur, en ces temps de paix, consiste en la lutte contre la pauvreté, contre le sous-développement en général.

C'est pour cela qu’à la pauvreté et au sous-développement, j'entends opposer la modernisation et l'industrialisation du pays", a-t-il notamment promis.

Le président a aussi appelé à la fin de la corruption : "Laissez choir à jamais les mentalités d’assistés, de profiteurs, de personnes en quête perpétuelle de passe-droits et autres facilités".

"Je ne surprends personne en affirmant qu'en dépit de nos efforts multiformes, notre pays n'est pas encore, hélas, exempt de corruption, de concussion, de fraude, de détournement de deniers publics et d'autres actes tout autant répréhensibles que néfastes à l’accomplissement du bonheur collectif", a-t-il reconnu.

Militaire de carrière, M. Sassou Nguesso, 66 ans, totalise 25 ans à la tête du pays. Il a dirigé le Congo entre 1979 et 1992 sous le régime du Parti congolais du travail (PCT) d'obédience marxiste et seul à gouverner.

Il a perdu le pouvoir en 1992 lors de la première présidentielle de l'ère démocratique remportée par Pascal Lissouba, avant de le reconquérir par les armes en 1997. En 2002, il a transformé sa victoire militaire en triomphe électoral (près de 90% des suffrages) lors d'un scrutin boycotté par les principaux dirigeants de l'opposition. Le 12 juillet 2009, il a été réélu avec 78,61% des voix.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher