topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Décision très attendue sur le maintien ou non d’un journaliste en prison Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Justice

RFI, 04-02-2015

Burundi : Bob Rugurika sera-t-il remis en liberté ce mercredi ?

 Au Burundi, la mobilisation pour la libération du directeur de la plus populaire des radios du pays, la RPA, ne faiblit pas. Ses partisans étaient nombreux mardi autour du palais de justice de Bujumbura.

Bob Rugurika est en prison depuis plus de deux semaines, notamment pour « complicité d’assassinat » de trois religieuses italiennes en septembre 2014. Une manifestation alors que l'on attend ce mercredi une décision de la justice sur son maintien ou non en détention.

Tout le monde retient son souffle ce mercredi matin au Burundi. Les journalistes et la société civile, et même une bonne partie de la population, tous sont suspendus à la décision que doit annoncer les juges du tribunal de grande instance de Bujumbura aujourd'hui sur le maintien ou non de Bob Rugurika en prison.

Le directeur de la RPA a été arrêté sur mandat du procureur de Bujumbura pour complicité d’assassinat, manquement à la solidarité publique et violation du secret d’instruction. Il en a rajouté un quatrième par la suite : le recel de malfaiteur.

Le procureur burundais exige de Bob Rugurika qu’il lui livre l’homme qui a reconnu sur sa radio avoir tué de ses mains l’une des trois religieuses italiennes. Le directeur de la station RPA assure de son côté qu’il ne l’a pas gardé sous sa responsabilité après l’avoir enregistré.

Ce bras de fer a lieu alors que Bujumbura est soumis à des pressions inégalées. La mobilisation est quasi quotidienne au Burundi, et sur le plan international, les grandes organisations des droits de l’homme et des médias, l’Union européenne et les Etats-Unis demandent sa libération. L’ambassadrice américaine aux Nations unies, Samantha Power, y est même allée d’un tweet. Et même si le pouvoir burundais clame à tous vents que c’est à la justice de décider en toute indépendance, personne n’est dupe ici. Tous savent que la décision sera politique.

Manifestation de soutien à Bujumbura

Comme ils ont promis de le faire tous les mardis, les journalistes et membres de la société civile burundaise étaient nombreux hier autour du palais de justice de Bujumbura où ils ont manifesté pour demander la libération de Bob Rugurika. Ils étaient environ 150, tous portant des t-shirts verts, couleur de l’uniforme des prisonniers burundais ou des t-shirts à l’effigie de Bob Rugurika. Ils ont bravé l’interdiction de manifester du maire de Bujumbura.

« Toutes les réponses du maire de la ville pour ce genre de manifestation sont toujours les mêmes. C’est "non" pour des raisons de sécurité qu’il n’explicite pas. Donc nous sommes venus parce que nous savons que nous avons le droit selon la loi de le faire », lance Innocent Muhozi, président de l’observatoire de la presse au Burundi.

Ils ont donc manifesté dans le calme pendant une trentaine de minutes. Mais quel est le sens de cette mobilisation ? « Pour faire libérer Bob Rugurika », « Parce que j’estime qu’il est détenu injustement », « Pour montrer qu’on n’est pas d’accord avec l’emprisonnement du directeur de la RPA », répondent les uns après les autres les militants.

Dans la foule, il y a de nombreux visages connus de la société civile burundaise dont la célèbre Marguerite Barankitse récompensée du Prix pour la prévention des conflits de la Fondation Chirac en 2011. Elle est venue de sa lointaine province de Ruyigi dans l’est du Burundi. Foulard vert sur la tête, elle avance avec une bougie allumée à la main : « Je suis ici avec une bougie pour montrer que c’est toujours la lumière qui chasse les ténèbres et je voudrais et je cris haut et fort qu’on le libère. »

Lundi, les juges ont entendu Bob Rugurika dans sa prison de Muramvya, au centre du Burundi. « Nous attendons sa libération sans condition, immédiatement, pas autre chose que cela », dit un manifestant. Tout le monde attend avec impatience la réponse de la cour.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher