topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Morts du lac Rweru au Burundi : Un dossier enterré ? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Justice

RFI, 17-02-2015

Morts du lac Rweru au Burundi : l'enquête piétine

Le Burundi dit avoir relancé l'Union africaine dans le cadre de l'enquête sur les corps retrouvés dans le lac Rweru, à la frontière avec le Rwanda. Bujumbura avait saisi la commission de l'UA fin octobre pour obtenir son assistance et s'étonne aujourd'hui de ne voir aucune avancée dans ce dossier.

Du côté de la commission de l'Union africaine, c'est le silence radio : il est impossible de savoir où en est la demande du Burundi, ni quelles suites l'UA compte y donner. Et pourtant, début octobre, c'est la commission des droits de l'homme de l'UA qui avait interpellé Bujumbura pour lui demander de diligenter une enquête.

Pour rappel, des témoins au Burundi et au Rwanda avaient parlé de plusieurs dizaines de corps flottant sur la rivière Akagera et sur le lac, des cadavres pour la plupart ligotés et emballés dans des sacs de jute. Les premiers corps avaient été retrouvés au mois de juillet 2014. Quatre corps avaient été repêchés et enterrés par les autorités burundaises qui avaient demandé aux riverains, officiellement pour des raisons de santé, de ne plus s'approcher de ces corps.

Les autorités burundaises disent avoir fait part de leurs difficultés pour identifier les corps et évoquer les premières conclusions de leurs investigations, le fait que ces corps proviendraient du Rwanda voisin. Elles ont donc saisi la commission de l'UA, présidée par la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini Zuma, pour obtenir une assistance. Mais il n'y a eu depuis aucune avancée concrète sur ce dossier.

Un dossier enterré ?

Parallèlement, plusieurs bailleurs de fond ont manifesté leur disponibilité à financer des experts légistes. Les Etats-Unis, la Suisse, les Pays-Bas ont proposé l'intervention de la plate-forme Justice Rapid Response, basée en suisse, qui s'est déjà illustrée en Guinée ou au Congo voisin.

Comment expliquer un tel silence de l'UA y compris - si l'on en croit le Burundi - vis-à-vis de la requête d'un de ses Etats membres ? « Quand on veut enterrer un dossier, on l'envoie à l'Union africaine », ironise un diplomate qui explique ne pas savoir qui du Rwanda ou du Burundi fait obstruction. Du côté des bailleurs qui souhaitaient soutenir l'enquête, on confirme également une certaine frustration à voir ce dossier au point mort.

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher