topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Emploi

 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Nouvelles locales du mercredi 11 mars 2015 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Nouvelles locales

@rib News, 11/03/2015

● Politique

- Les coalitions RANAC Dusyahure Uburundi et l’ADC-Ikibiri ont adressé une correspondance au secrétaire général des Nations Unies pour exprimer leurs inquiétudes au sujet de la candidature du président Nkurunziza aux élections prochaines. Dans cette correspondance, ils font savoir que cette candidature controversée serait contre les accords d’Arusha ainsi que contre la Constitution de la République du Burundi. Ils trouvent aussi que le président Nkurunziza devient de plus en plus imperméable aux conseils qui lui sont prodigués à ce sujet par tous les intervenants tant internes qu’externes. Ainsi, ils estiment qu’une telle candidature aurait comme seul but de protéger les intérêts personnels mal acquis par le président ou par certains de ses proches.

Ainsi, ils demandent aux Nations Unies d’user de leur influence pour contraindre le président de renoncer au 3ème mandat et de préparer plutôt des élections transparentes. Ils estiment aussi que le gouvernement veut truquer les élections en complicité avec la CENI puis que les listes électorales qui viennent d’être confectionnées contiennent des erreurs considérables. Signée par Léonce Ngendakumana et Rwasa Agathon, cette correspondance termine en demandant le démantèlement de la milice des Imbonerakure qui sème la terreur et qui se croit au-dessus de la loi. [rtr/isanganiro/rpa/bonesha]

● Société

- Les parlementaires élus dans la province de Makamba ont tenu une conférence de presse dans la commune de Kibago ce mardi pour réagir aux propos du président de la CNTB. Selon eux, la mesure du gouverneur de cette province de suspendre temporairement la mise en application des décisions de la CNTB dans cette province est fondée. Le sénateur Révérien Ndikuriyo fait savoir que le travail de cette commission est entaché d’irrégularités insupportables comme la corruption, le commissionnariat, les procurations illégales pour ne citer que celles-ci.

Il estime par ailleurs que le gouverneur de la province est le représentant du président de la République dans sa province et de ce fait, est le mieux indiqué pour prendre de telles décisions. Ainsi, il affirme qu’ils soutiennent entièrement la décision prise par le gouverneur de cette province et demande au président de la République de prendre lui-même une décision eu égard à cette situation. Ils estiment que les propos de Sérapion n’ont aucune logique puis qu’il les accuse d’avoir peur de perdre les élections. Ils lui répondent à ce sujet que s’il travaille ainsi pour récupérer l’électorat, qu’il se présente dans la province Makamba pour être élu à leur place. [bonesha/rtr/isanganiro/rpa]

● Sécurité

Le dortoir du commissariat de la police judiciaire dans la province de Ngozi a pris feu la nuit de ce mardi à mercredi. Selon des sources sur place, il c’était vers 3h du matin que le feu s’est déclaré au moment où 57 policiers dormaient paisiblement attendant d’être effectués après la formation qu’ils venaient de suivre. Ils ont ensuite été contraints de vider les lieux pour échapper, chose qui n’a pas été facile pour eux puis que la porte d’entrée avait déjà chauffé. Ils ont ainsi détruit une partie du local pour sortir. Il n’y a pas eu de personnes tuées à part qu’un policier a été grièvement blessé. Mais, tout le matériel de ces policiers (habits, bottines, matelas, sacoches et autres) est parti en fumée même si ce matin, ils ont été envoyés à leurs positions d’affectation respectives. L’origine de ce feu n’est pas encore connue même si la police parle d’un incendie d’origine accidentelle. [isanganiro/rpa/bonesha/rtr/rtnb/rtr]

● Gouvernance

- Le président de la République a pris une décision de suspendre l’attribution de la place qui abritait l’ancien marché central de Bujumbura à une société de droit chinois. Selon le porte-parole de Nkurunziza, cette décision a été dictée par des impératifs de bien préparer des élections paisibles. Léonidas Hatungimana précise qu’au moment où certains commençaient à spéculer sur la situation pour semer le désordre, il fallait y sursoire pour que ce ne soit pas un prétexte. Ainsi, il souligne que le projet sera réexaminé après les élections étant donné que l’objectif de cette attribuation, c’est une remise en valeur de cette place comme il l’affirme. [isanganiro/rpa/bonesha/rtnb/rtr]

- Suite à cette décision, l’OLUCOME se dit satisfaite. Le président de cette organisation de lutte contre la corruption et les malversations économiques estime même que ceux qui ont eu émis cette idée devraient être limogés de leurs fonctions. Gabriel Rufyiri pointe du doigt l’ambassadeur du Burundi en Chine de même que le ministre des travaux publics qui avait présenté cet projet au conseil des ministres. Il ajoute que si tel n’est pas le cas, ce sera un signe que le président de la République les avait lui-même mandatés pour agir ainsi. [isanganiro/rpa/bonesha/rtr]

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher