topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Emploi

 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Nouvelles locales du lundi 16 mars 2015 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Nouvelles locales

@rib News, 16/03/2015

● Economie

- L’association burundaise des consommateurs (ABUCO) estime qu’il est préoccupant que l’essence manque cruellement au Burundi dans ces derniers jours. Selon le porte-parole de cette organisation de la société civile burundaise par ailleurs engagée dans la lutte contre la vie chère, le gouvernement devient de plus en plus complice de cette situation puis qu’il devrait prendre des mesures pour contraindre les importateurs de ces produits de les mettre à la disposition des consommateurs. Pierre Nduwayo trouve cette situation énormément préjudiciable à la population toute entière puisque les prix des autres services surtout de transport augmentent drastiquement.

Il constate que les commerçants de ces produits sont de mauvaise fois puisqu’à chaque fois que le prix de ces produits a diminué, ils ont trouvé des justifications pour qu’ils soient encore une fois revus à la hausse. Il demande au gouvernement de les punir conformément à la loi. La ministre du commerce et de l’industrie explique cette situation par le maque de devises pour ces commerçants, mais tranquilise que la BRB a déjà donné une somme de 10 millions de dollars pour que ces commerçants puissent payer les arriérés de dettes qu’ils ont envers leurs fournisseurs. [rtnb/rtr/rpa/bonesha]

● Sécurité

- L’épouse de Rwasa Agathon a failli être assassinée l’après-midi de ce dimache alors qu’elle était chez son coiffeur au quartier asiatique dans la commune urbaine de Rohero. Selon son coiffeur, alors qu’il commençait à s’occuper d’elle vers 16h, il est venu un jeune homme avec un pistolet à la main et a immédiatement tiré deux balles sur sa victime qui tentait de se protéger. La femme de Rwasa a été légèrement blessée à la tête et son coiffeur qui a été blessé au bras. Les impacts de ces deux bales sont visibles dans les murs de ce salon.

Après son forfait, il s’est dirigé vers un véhicule de type prado sans plaque d’immatriculation qui l’attendait. Il a failli être attrapé par la population sur place aidée par un policier qui essayait de le viser, mais l’intervention d’autres policiers a permis à la personne de continuer son chemin sans problèmes. Ce véhicule a été suivi par un autre de la police qui était tout proche mais, une poursuite qui avait plutôt l’air d’une escorte. [rtr/rpa/bonesha/isanganiro]

- Suite à cette attaque, Rwasa Agathon a réagit ce lundi. Selon lui, il s’agit d’une tentative d’assassinat qui n’a qu’une interprétation purement politique. Il assure que sa femme n’a aucun problème avec qui que ce soit et précise qu’elle est victime d’être uniquement son épouse. Il estime que ces tentatives d’assassinat sont préparées contre les opposants politiques et certains membres de la société civile de même que certains journalistes dans le but de faire peur et de continuer à frauder les élections.

Il affirme pourtant que cela ne peut en aucun cas lui faire peur et annonce qu’il ne prendra plus jamais la fuite mais plutôt qu’il va affronter les malfaiteurs étant donné que la loi est claire. Il s’étonne du fait que les autorités de ce pays ne veulent pas entendre des critiques et estime par ailleurs qu’il ne leur reste pas longtemps pour accomplir leurs sales besognes. Il demande à ses militants de rester calmes et de ne pas céder à la pression de ceux qui veulent les provoquer. [isanganiro/rtr/rpa/bonesha]

- La coalition RANAC Dushayure Uburundi condamne la tentative d’assassinat de l’épouse de Rwasa Agathon, c’était ce dimanche. Dans un communiqué sorti ce lundi matin, elle fustige ce comportement de certains individus dans ce pays qui veulent se comporter en escadron de la mort en voulant tuer n’importe qui qui est contre les idées de certaines autorités de ce pays. Elle considère que cela est inadmissible et qu’il doit cesser immédiatement. Elle demande au gouvernement d’user de son pouvoir pour assurer la protection des opposants politiques des membres de la société civile. Elle demande aussi à la communauté internationale de bien suivre ce qui se passe surtout dans cette période de préparation des élections. [rtr/rpa/bonesha]

- L’ACAT Burundi a aussi réagit suite à cette tentative d’assassinat. Selon le président de cette organisation de la société civile burundaise, il est regrettable et étonnant d’entendre qu’il y a des personnes qui ne pensent plus qu’à verser du sang. Maître Armel Niyongere voit que le gouvernement a défailli à sa mission de protéger la population et surtout les politiciens de l’opposition. Il lance un clin d’oeil au gouvernement pour qu’il procède sans tarder à la protection de ces personnes affirmant même que ce qui va leur arriver sera mis à sa charge et qu’il devra en répondre. Il demande aussi la conduite des enquêtes indépendantes et rapides pour mettre la lumière sur ce cas. [rtr/rpa/bonesha]

- L’ancien président de la République du Burundi Sylvestre Ntibantunganya demande à la population et aux institutions étatiques de se lever pour protester contre ceux qui veulent encore verser du sang dans le pays pour des raisons politiques. Ce sénateur à vie estime que de telles personnes n’ont plus de place dans la société actuelle et voit qu’elles ne peuvent faire avancer le pays avec de telles idées. Il trouve que quiconque est animé d’une telle intention doit être combattu sans relâche et demande à la police, à l’administration ainsi qu’à la justice de rester vigilante afin de traquer de telles personnes partout où elles se trouveraient. Il trouve qu’un assassin ne peut pas être un vrai politicien. [rtr/rpa/bonesha]

- Le président du parti FNL reconnu par le ministère de l‘intérieur a réagit lui aussi après avoir entendu cette nouvelle. Etant dans la province de Cibitoke, Jacques Bigirimana a fustigé ce comportement affirmant qu’il est honteux d’entendre des personnes qui pensent à verser du sang dans cette optique au Burundi. Il leur demande d’abandonner ce travail qui n’en est pas un par ailleurs. Il demande que des enquêtes soient dirigées dans les meilleurs délais afin de chercher et traquer ces malfaiteurs. Il a assuré à ses militants qu’il va se présenter dans les élections après la réunification avec Rwasa et que c’est ce dernier qui sera candidat de ce parti pour le compte du parti FNL réunifié, ce qui a été fortement applaudit par les militants. [rtnb/rtr/rpa/bonesha]

- Un groupe de 5 bandits armés de fusils a attaqué un dépôt de la bière Brarudi sur la colline Kigereka de la commune Bukeye en province Muramvya le soir de ce dimanche. Ils ont eu la malchance puis que la police était au courant de cette attaque et s’est préparée en conséquence. Ils ont échangé des coups de feu et trois de ces bandits ont été tués sur le champ alors qu’un autre a qui avait un fusil de type pistolet a réussi à s’enfuir. Le propriétaire de ce dépôt a été blessé au ventre et est en train d’être soigné. [rtnb/rtr/rpa/bonesha/isanganiro]

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher