topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Emploi

 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Nouvelles locales du mardi 17 mars 2015 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Nouvelles locales

@rib News, 17/03/2015

● Sécurité

- L’APRODH fait savoir qu’une liste de 13 personnes qui seront assassinées dans les jours qui viennent a été confectionnée pour être des obstacles au travail du parti au pouvoir. Selon le président de cette organisation de la société civile militant pour les droits de l’homme et des personnes détenues, 4 réunions ont été déjà tenues dans le but de préparer et mettre en exécution ce plan dont l’une a eu lieu à Mabanda en province de Makamba et les trois autres en mairie de Bujumbura. Pierre Claver Mbonimpa ajoute que 24 personnes dont des étrangers et des policiers ont été recrutés pour accomplir ce travail macabre et ces personnes sont citées dans différents dossiers d’assassinat et qui ne sont ni punies ni inquiétées.

Ce fervent défenseur des droits de l’homme affirme pourtant qu’il ne va pas fléchir devant de tels projets mais qu’il va plutôt continuer à dénoncer ce qui ne va pas tout en restant confiant en la protection de son Dieu. A titre informatif, il fait savoir que les personnes visées par ce plan d’assassinat sont Pierre Claver Mbonimpa, Léonce Ngendakumana, Rwasa Agathon, Pacifique Nininahazwe, Marguérite Barankitse dite Maggy de la maison Shalom à Ruyigi, le journaliste Bob Rugurika et bien d’autres. [rtr/rpa/bonesha/isanganiro]

- L’Alliance des Démocrates pour le Changement (ADC-Ikibiri) condamne avec énergie la tentative d’assassinat de l’épouse de Rwasa Agathon le soir de ce dimanche. Dans un communiqué rendu public à cet effet, le président de cette coalition des partis politiques de l’opposition estime qu’il est déplorable que la sécurité soit perturbée dans différents coins du pays et que des personnes sont tuées sans aucune explication alors qu’il y a des organes chargés de la protection des citoyens. Léonce Ngendakumana compare cette période avec celle de la crise mais trouve qu’il est explicable que des gens soient tués dans la crise plutôt que dans une période réputée pacifique. Il demande ainsi que cela cesse dans les meilleurs délais puis que les élections doivent avoir lieu et qu’après ces dernières, la vie va continuer et la cohabitation pacifique de la population devra être respectée. Il demande à ce que personne n’ait pas peur de perdre les élections. [rtr/rpa/bonesha/isanganiro]

- Le Collectif des Associations Féminines et ONGs du Burundi (CAFOB) dénonce lui aussi cette tentative d’assassinat d’une femme d’un politicien de l’opposition. Selon la vice-présidente de ce collectif, il est illogique qu’une femme soit victime des activités de son mari sans pour autant qu’elle y soit impliquée. Soline Rubuka trouve en effet qu’il s’agit d’une violation des droits des femmes au moment où les autres voies s’élèvent pour faire de la femme un être important dans la société. Elle demande que cela cesse dans les meilleurs délais et que les femmes soient libres dans leurs mouvements sans se soucier de ce que leurs maris font dans le pays. [rtr/rpa/bonesha]

- Une personne a été tuée le matin de ce mardi dans le quartier Muramvya de la commune urbaine de Kinama par un officier militaire de grade de Lieutenant. Selon des sources sur place, Alphonse Mpawenimana dit Bitunguru attendait un véhicule qui devrait le transporter au marché dit chez Siyoni pour s’approvisionner en denrée alimentaires dont il était commerçant. Il était en compagnie de sa femme quand un militaire du nom d’Elihud Ndagijimana, un voisin à lui, est venu et l’a accusé de voleur et a tiré sur lui.

La population de Kinama en colère, a voulu se faire justice en tuant le militaire et en brûlant sa maison n’eût été l’intervention de la police et des militaires. Elle demande à tout le moins que justice soit faite et que le coupable de cet assassinat soit puni. Ce dernier ainsi que sa famille a été évacué par les éments de sécurité pour le protéger. Il laisse derière lui une femme et cinq enfants. Selon une certaine information non encore vérifiée, cet offier aurait déménagé vers Kinama en provenance de Kanyosha où la population voulait le tuer suite à un autre meurtre qu’il avait déjà commis à Kanyosha. La police a indiqué qu’elle a déjà entammé des enquêtes à ce sujet. [rtr/rpa/bonesha/rtnb/isanganiro]

● Politique

Le président du parti CNDD-FDD reconnaît qu’il y a une divergence de vues quant à sa perception et celle du porte-parole de ce même parti en ce qui concerne le probable troisième mandat du président Nkurunziza. Dans une conférence de presse animée ce lundi soir, le député Pascal Nyagenda a fait savoir que le candidat de ce parti sera une personne capable d’apporter au parti le plus grand nombre de voix possible lors des prochaines élections. Le numéro un du parti au pouvoir annonce pourtant qu’aucune décision de destitution du porte-parole de ce parti n’est pas encore prise.

Il trouve par ailleurs que le porte-parole de ce parti aurait dû renvoyer les journalistes au président du parti qui avait annoncé que la plupart des Bagumyabanga ne désirent que la candidature de Nkurunziza afin d’expliquer lui-même les contours de ses déclarations. Rappelons que le porte-parole du CNDD-FDD avait annoncé qu’il n’y a pas encore eu de recensement au sein de ce parti pour voir si la majorité des membres de ce parti ne désirent que Pierre Nkurunziza comme président et que par ailleurs, ce parti comprend une multitude de candidats potentiel à ce poste. [rtnb/rtr/rpa/bonesha/isanganiro]

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher