topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
"Ce monsieur est dangereux !": la presse africaine pas tendre avec Nkurunziza Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Opinion

Le Pays, 26/03/2015

Burundi : Pierre N’kurunziza a-t-il perdu la raison ?

Ce monsieur est dangereux. Dangereux non seulement pour lui-même, car les djinns de la mégalomanie qui l'habitent sont décidément tenaces. Mais aussi pour son pays duquel il promet d'être le Néron si jamais sa soif de se scotcher au fauteuil présidentiel n'est pas assouvie. Pierre N'kurunziza a-t-il perdu la raison ? En tout cas, il semble d'autant plus irrécupérable que même ceux qui lui veulent du bien, en le conjurant de ne pas faire le saut de trop, subissent ses foudres.

La Constitution du Burundi autorise l'ancien prof d'éducation physique à ne faire que deux tours de piste, qui consacrent la fin de ses deux mandats à la tête de l'Etat. Sur le point de boucler ces deux tours, Pierre N'kurunziza en demande encore plus. Il veut que le chronomètre soit remis à zéro, se refusant ainsi à toute idée de passer la main. Bon Dieu ! Monsieur le président, cette attitude n'a pas d'autres noms que l'égotisme, l'égocentrisme et l'égoïsme.

Un très vilain trait de caractère s'il en est, contre lequel des voix s'élèvent de plus en plus, même dans son propre camp. N'kurunziza va-t-il entendre raison ? C'est mal connaître l'homme. Ses proches qui lui contestent le droit de briguer une nouvelle fois la présidence, en voient déjà des vertes et des pas mûres. A preuve, le président du parti au pouvoir, le Conseil national pour la défense de la démocratie / forces pour la défense de la démocratie (CNDD-FDD), Pascal Nyabenda, n'a pas hésité à brandir le bâton : il menace de prendre des sanctions contre les frondeurs au sein du CNDD-FDD. Et promet que ces sanctions iront de la suspension à une exclusion pure et simple du parti. Ces « têtes brûlées » du parti, pourraient également perdre leurs fonctions, que ce soit au gouvernement ou dans l'administration. Ou encore perdre leurs sièges de parlementaires.

La dictature jusqu'à la caricature ! Quelle ironie que du sigle du parti au pouvoir, ressorte par deux fois « défense de la démocratie » ! En quoi le CNDD-FDD est-il un parangon de démocratie, cornaqué qu'il est par un satrape de la pire espèce ? On connaît l'addiction au pouvoir de la plupart des chefs d'Etat africains de la zone francophone. Les grands bouleversements qui s'opèrent en ce moment en Afrique et que précède cette lame de fond qui déferle progressivement sur les pouvoirs rétifs à tout changement démocratique, devraient pourtant inciter ces dirigeants à grandir enfin... en raison. A anticiper, dans la sagesse, sous peine d'être tôt ou tard balayés.

La décadence trouve difficilement des compagnons de route

A l'endroit de Pierre N'kurunziza et à tous ces chefs d'Etat englués dans la logique de la confiscation du pouvoir, qu'ils ouvrent enfin les yeux : le continent est de plus en plus riche d'exemples de dirigeants qui ont été poussés à la sortie... ou plus exactement qui ont été défénestrés parce qu'ils tentaient par tous les moyens de s'accrocher au pouvoir. Cela n'arrive pas qu'aux autres. Ils devraient également se convaincre que tous les courtisans et autres thuriféraires ne sont pas forcément leurs amis. Ils ne défendent que leur beefsteak. Or, autant la défaite est orpheline, autant la décadence trouve difficilement des compagnons de route. Tous les Raspoutine qui en auront l'occasion, tourneront aussitôt casaque, une fois que le pouvoir aura changé de mains.

A l'adresse des zélateurs et autres laudateurs, ils devraient enfin comprendre qu'on ne doit pas lier son destin à celui d’un mortel, fût-il l'homme fort du moment. Il n'est pas éternel. Une fois terminé le bras de fer engagé contre le peuple dont la boulimie du changement aura atteint son paroxysme, la seule issue pour eux, c'est l'exil forcé. Et les plus chanceux n'auront pas d'autre choix que de raser les murs. Entre-temps, la tragédie sera passée par là. L'Afrique ne mérite pas ce sort, encore moins le Burundi qui revient de loin.

NdlR : Le Pays est un quotidien d'un groupe de presse privé du Burkina Faso

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher