topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Emploi

 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Nouvelles locales du mardi 31 mars 2015 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Nouvelles locales

@rib News, 31/03/2015

● Sécurité

- Après les  révélations d’un certain Mwarabu qui affirme avoir participé dans l’assassinat des trois religieuses de la paroisse Kamenge en septembre dernier, un autre exécutant vient de lui emboîter le pas en reprenant presque les mêmes déclarations. En effet, Juvent Nduwimana qui est agent de renseignement actuellement en mission en Somalie  au sein de l’AMISOM affirme comme Mwarabu que le général Adolphe Nshimirimana est impliqué dans le plan d’assassinat de ces religieuses. Il précise qu’ils se sont rencontrés plusieurs fois avant de passer à l’acte et que la dernière réunion a eu lieu dans le bistrot d’Adolphe Nshimirimana situé à Kamenge à la 12ème avenue communément appelé "Iwabo w’abasigaye".

Il a pourtant ajouté un élément nouveau pour dire que le directeur du centre jeune Kamenge y serait pour quelque chose puisqu’il y est passé le jour de la dernière réunion. Comme Mwarabu, lui aussi a parlé de Guillaume Harushimana, le commissaire Ayubu, le général Adolphe Nshimirimana, Gervais Ndirakobuca dit Ndakugarika, Kazungu comme étant les planificateurs. [rpa/bonesha/isanganiro/rtr]

- L’ADC-Ikibiri trouve que les armes qui sont en train d’être distribuées aux Imbonerakure à travers le pays ont pour but de perturber les élections en faisant peur à tous ceux qui ne veulent pas une candidature de Nkurunziza à la présidentielle de juin prochain. Selon le président de cette coalition des partis politiques de l’opposition, ces jeunes sont parmi ceux qui ont été formés à Kiliba Ondes dans les jours passés et ceux qui sont en train d’être formés par le général Adolphe Nshimirimana ces jours-ci quand Kiliba a été obligé de fermer Léonce Ngendakumana demande à la justice de faire son travail et d’arrêter les personnes citées sans distinction afin de sauver le pays. [rpa/bonesha]

- La pluie a causé des glissements de terrain dans la zone Gitaza de la commune Muruta en province Bujumbura le soir de ce dimanche. Le bilan déjà connu est de plus de 10 morts, plus de 200 maisons et deux églises détruites, et la route Bujumbura-Rumonge qui est impraticable puisque la colline s’est effondrée sur une partie alors qu’à un autre endroit le pont de la rivière  Rutunga s’est écroulé. Le président de la République s’y est rendu ce lundi et a promis de l’aide surtout en vivres aux populations éprouvées. [rpa/rtnb/bonesha/isanganiro/rtr]

● Politique

- Suite à la correspondance adressée au numéro un burundais par des cadres de son parti, des représailles continuent de tomber. En effet, le porte-parole du président de la République vient d’être remplacé. Léonidas Hatungimana a été remplacé par son adjoint du nom de Gervais Abayeho. Le nouveau directeur général de la RTNB est Jérôme Nzokirantevye qui fut journaliste de la radiotélévision Rema FM et qui remplace ainsi Thadée Siryuyumunsi signataire de la pétition. D’un autre côté, l’ancien porte-parole du parti CNDD-FDD et actuel directeur général de la compagnie d’assurance SOCABU a été empêché de voyager ce lundi par la police qui a avancé des motifs de détournement des fonds de cette société alors qu’il devrait se rendre en France pour transférer en Belgique son enfant malade. Selon Festus Ntanyungu, il s’agit d’un acte délibéré du parquet général anti-corruption pour charger ceux qui ont signé cette pétition. [rpa/bonesha/isanganiro/rtr]

- Le parti UPD-Zigamibanga précise qu’il soutient les Bagumyabanga qui ont apposé leur signature sur la pétition demandant au président Nkurunziza de ne pas se présenter aux élections de 2015 comme candidat. Selon Chevineau Mugwengezo, ils ont posé un acte patriotique qu’il faut soutenir à tout prix. Il conçoit mal comment celui qui a déjà signé puisse retirer sa signature précisant qu’il s’agit d’un acte lâche qui disqualifie celui qui l’accomplit étant donné qu’il perd toute confiance d’un côté tout comme de l’autre. Il déplore également le fait que la garde de ces personne leur a été retiré précisant que c’est un signe que la police n’est pas neutre. Il demande que personne ne soit victime de ses convictions et que même les autres Bagumyabanga leur emboîtent le pas dans cette initiative. [rpa/bonesha/isanganiro]

- Le FORSC s’insurge contre l’organisation par le gouvernement d’une marche soit disant de soutien à la paix alors qu’il s’agit d’une campagne politique du parti CNDD-FDD. Alors que ce samedi a eu lieu la deuxième marche, le délégué général de ce forum de la société civile burundaise trouve pourtant l’objectif de telles marches est de salir l’image des opposants politiques et de la société civile de telle sorte que certains se voient même intimidés, agressés et menacés de mort. Vital Nshimirimana estime par ailleurs qu’il s’agit plus particulièrement d’intimider ceux qui sont contre le 3ème mandat du président de la République à la tête de l’Etat. Il demande que cela cesse et que personne ne soit plus vu d’un mauvais œil pour avoir dénoncé ce qui ne va pas. [rpa/bonesha/isanganiro/rtr]

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher