topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Emploi

 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : Le pouvoir hausse le ton et met en garde contre les manifestations Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Sécurité

RFI, 21-04-2015

Burundi : pour dissuader les manifestants, le gouvernement menace

 Après les heurts qui ont opposé police et manifestants contre un troisième mandat du président Pierre Nkurunziza, suivi de l’arrestation d’une centaine de manifestants puis l’inculpation de 65 parmi eux pour participation à un mouvement insurrectionnel, le gouvernement cherche à dissuader ses opposants de retourner dans la rue comme ils promettent de le faire. Lundi, le gouvernement a lancé une mise en garde à la population et aux politiciens dans une grande conférence de presse. [Photo : Les ministres burundais de la Sécurité publique, de l’Intérieur, de la Justice et de la Défense nationale ont organisé lundi une conférence de presse conjointe.]

Le ton se voulait solennel. Et pour donner du poids à son message, le gouvernement burundais a délégué pas moins de quatre ministres pour cette conférence de presse. Défense, Sécurité publique, Intérieur et Justice, rien que de l’artillerie lourde pour lancer un sérieux avertissement à tous ceux qui seraient tentés par une nouvelle manifestation contre le troisième mandat du président Pierre Nkurunziza.

Le tout-puissant ministre de l’Intérieur, Edouard Nduwimana, s’est chargé de donner le ton : « Les forces de l’ordre et l’administration vont prendre toutes les mesures qui s’imposent pour punir et traduire devant les juridictions compétentes les auteurs, les instigateurs de ce genre d’appel au soulèvement », a-t-il prévenu.

Seule la police était intervenue vendredi contre les manifestants. Mais cette fois, le ministre de la Défense menace de faire intervenir l’armée burundaise si le président Nkurunziza le lui demande. « Sur réquisition du commandant suprême ou d’une autre autorité, je suis prêt à accompagner les autres acteurs de la sécurité pour résister aux détracteurs de la paix », indique le général Potien Gaciyubwenge.

Et pour ceux qui n’auraient pas compris, le ministre de la Sécurité publique, Gabriel Nizigama, renchérit : « Nous vous disons : les corps de défense et de sécurité sont unis et vont œuvrer pour la sécurité de tous. »

Le président Pierre Nkurunziza semble de plus en plus décidé à se représenter. L’opposition et la société civile se disent déterminées à lui faire barrage alors qu’armée et police menacent : tous les ingrédients pour une explosion prochaine semblent réunis, estiment de nombreux observateurs.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher