topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire] 
L'EAC publiera un plan directeur sur l'infrastructure régionale Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Afrique

@rib News, 04/07/08 - Source Xinhua

La Communauté de l'Afrique de l'Est (East african community, EAC) publiera d'ici deux semaines un plan directeur sur l'infrastructure régionale, y compris la modernisation d'un réseau ferroviaire reliant les cinq pays de la région.

Le ministre kenyan pour la EAC, Amason KINGI, a indiqué que son pays, avec l'Ouganda, la Tanzanie, le Burundi et le Rwanda ont fourni des fonds aux consultations sur le développement du plan qui concerne le chemin de fer, la route, l'énergie et les télécommunications.

"Dans le cadre d'un accord conclu par les Etats membres (de l'EAC) au cours de cette année financière, ils contribueront par quatre millions de dollars pour aider à assurer que notre plan directeur soit mis en place d'ici 14 jours", a annoncé M. KINGI mercredi.

Il s'agit de l'un des fruits du sommet de l'EAC sur l'investissement qui s'est tenu la semaine dernière au Rwanda.

Les Etats membres se sont mis d'accord sur la formation de plusieurs groupes consultatifs régionaux pour accélérer le développement de l'infrastructure régionale. M. KINGI a précisé que seul le Burundi n'a pu honorer la contribution demandée à cause de son économie faible.

Il a souligné qu'un chemin de fer moderne et à grande vitesse soulagera la pression sur le transport routier et accélèrera la circulation des marchandises entre les Etats membres. M. KINGI a ajouté que le Rwanda et le Burundi ont aussi réclamé plus de temps pour la mise en application du protocole de l'Union douanière.

"Nous avons besoin d'aider ces deux pays à construire leurs capacités institutionnelles pour qu'ils puissent apprécier les tarifs que nous pratiquons au sein de l'EAC", a-t-il indiqué, ajoutant que l'EAC fera de son mieux pour la stabilité politique au Burundi.

L'EAC peuplée de 130 millions de personnes, a lancé son Union douanière début 2005. Elle négocie actuellement la création d'un marché commun et d'une union monétaire.

Le Rwanda et le Burundi ont adhéré à l'EAC en juillet 2007, mais ne sont pas encore membres de l'Union douanière qui regroupe le Kenya, l'Ouganda et la Tanzanie.

Ce bloc régional a un PIB total de 40 milliards de dollars, et ses économies ont connu une croissance moyenne de 5% au cours de ces dernières années. L'EAC envisage d'organiser un référendum en septembre 2009 sur l'adoption d'une monnaie commune et de créer en janvier 2010 une fédération politique ayant un président et divers organes gouvernementaux.

Initialement fondée en 1967, l'EAC s'est effondrée dix ans plus tard dans une turbulence politique régionale. Elle a été rétablie en janvier 2001 par le Kenya, l'Ouganda et la Tanzanie.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher