topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Plus de 600 Burundais font l'objet d'une mesure de renvoi du Canada Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Diaspora

La Presse, 05 juin 2015

Burundi : Ottawa renvoie des ressortissants malgré la crise

Quelque 100 000 personnes ont fui les violences qui embrasent le Burundi depuis le mois d'avril, mais le Canada continue d'y renvoyer des ressortissants à qui il refuse de délivrer un permis de séjour.

Les autorités canadiennes ont renvoyé deux ressortissants burundais vers leur pays d'origine entre le 1er avril et le 28 mai, et 653 Burundais séjournant actuellement au Canada font l'objet d'une mesure de renvoi, a appris La Presse.

De ce nombre, 52 sont visés par un mandat actif de renvoi de l'Agence des services frontaliers, ce qui signifie qu'ils sont recherchés parce qu'ils ne se sont pas conformés à l'ordonnance de quitter le territoire canadien.

Depuis l'annonce de la candidature du président burundais Pierre Nkurunziza à un troisième mandat, le 25 avril, des manifestations quasi quotidiennes sont violemment réprimées par les forces de l'ordre, qui ont notamment tiré à balles réelles sur les protestataires.

«Je ne sais même pas où est ma famille, avec tout ce qui se passe au Burundi», a confié à La Presse Lydia Karire, une Burundaise vivant au Canada depuis 2002 et qui fait l'objet d'une mesure de renvoi.

Elle craint de retourner dans son pays d'origine en raison du contexte actuel, mais aussi parce qu'elle y a été violée à l'adolescence et que son agresseur n'a jamais été traduit en justice.

«Ça fait 13 ans que je suis ici, je n'ai commis aucun méfait, j'ai toujours travaillé, payé mes taxes, se désole-t-elle. Je ne vois pas en quoi je suis un boulet pour le Canada.»

Convoqué par la police

Un Burundais renvoyé au début du mois de mai a été convoqué par la police burundaise deux semaines après son arrivée. Sa famille restée au Canada, qui désire garder l'anonymat par précaution, y voit la confirmation de ses craintes.

«Au Burundi, quand tu n'es pas avec le régime, il n'y a pas de demi-mesure», a indiqué à La Presse un autre Burundais dont un proche doit être renvoyé incessamment et qui craint des représailles.

«Le Canada ne se soucie pas du tout de ce qu'adviennent ces gens-là», déplore l'avocat d'Ottawa Jacques Bahimanga, lui-même d'origine burundaise.

«Renvoyer une personne dans le feu, comme ça, ce n'est pas possible», poursuit-il.

Le Conseil canadien pour les réfugiés, qui qualifie de «catastrophique» la situation au Burundi, «appelle le gouvernement canadien à imposer une suspension des renvois», comme c'est le cas pour une douzaine d'autres pays, ainsi qu'à accélérer les réunifications familiales, a indiqué à La Presse sa directrice, Janet Dench.

Déclarations contradictoires à Ottawa

La Presse a voulu savoir si le gouvernement juge qu'il est sécuritaire de renvoyer des gens au Burundi, mais le cabinet du ministre de la Sécurité publique, Steven Blainey, de qui relève l'Agence des services frontaliers, n'a pas répondu à la question.

«La décision de renvoyer une personne du Canada n'est pas prise à la légère», s'est contenté d'indiquer dans un courriel son porte-parole, Jean-Christophe de Le Rue.

«Nous sommes vivement préoccupés par l'escalade de la violence signalée au Burundi», avait pourtant indiqué le ministre des Affaires étrangères du Canada, Rob Nicholson, dans un communiqué diffusé le 14 mai, pressant les autorités burundaises «de s'acquitter de leurs responsabilités en matière de respect des droits de la personne et de sécurité publique».

Le gouvernement canadien recommande d'ailleurs «d'éviter tout voyage au Burundi», peut-on lire sur son site internet, et enjoint ses ressortissants qui s'y trouvent à «tenter de quitter le pays».

Pays vers lesquels le Canada n'effectue pas de renvois

·         Afghanistan (depuis 1994)

·         Irak (depuis 2003)

·         République démocratique du - Congo (depuis 1997)

·         Somalie (certaines régions, depuis 2011)

·         Bande de Gaza (depuis 2012)

·         Syrie (depuis 2012)

·         Mali (depuis 2013)

·         République centrafricaine (depuis juin 2014)

·         Soudan du Sud (depuis novembre 2014)

·         Libye (depuis mars 2015)

·         Népal (depuis avril 2015)

·         Yémen (depuis mai 2015)

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher