topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
L'animation d'une conférence par Pierre Buyoya samedi à Wavre qualifiée de "honte" Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Opinion

@rib News, 06/10/2009

BURUNDI-BUYOYA : "Shame !" La fondation pour l'Unité et la Paix, et la Démocratie à Wavre ce 10 octobre...

DAM, NY, AGNEWS, le 3 octobre 2009

Pierre BuyoyaLe Samedi 10 Octobre 2009, l'ex Dictateur Pierre Buyoya [0], en campagne pour sa place comme Secrétaire Général de la Francophonie, organise AFRIC´ARTS WAVRE à l´hôtel de ville de Wavre, via sa Fondation [1] très controversée, une journée africaine sur la thématique des enfants.

Le dictateur BUYOYA, pour les Barundi, évoque d'abord 1988 NTEGA MARANGARA [2], avec des dizaines de milliers de  morts dont des corps flottant dans les rivières burundaises. Les exilés burundais qui étaient en Europe ou en Amérique (Canada, USA) à cette époque, se souviendront que ce fut les premières images télévisés de barbaries en Afrique, que l'on ait vu.

Cet homme représente également le 21 octobre 1993, le Coup d'Etat militaire contre les institutions démocratiques burundaises naissantes. Il s'agit de la mort de Feu NDADAYE Melchior, héros national [3]. C'est le début de la première guerre civile burundaise qui durera une décennie.

Mais, BUYOYA, c' est autant  le Coup d'Etat militaire de juillet 1996, avec la mise en place d'une politique d'exclusion: celle des "Camps de Concentration" [4]. Près d'un million et demi de la population burundaise, majoritairement des enfants, des femmes, et des vieux, à l'intérieur du pays, vont subir la fougue de cet homme, qui se veut devenir un sage parmi les africains !

Début 1997, avec l'aide des réfugiés - banyamulenges - à l'Est de l'ex-Zaïre, ses soldats (les Forces Armées Burundaises - FAB) attaquent les Camps des réfugiés barundi [5] au Sud-Kivu sous la protection du HCR (Nations Unis). Un véritable désastre humanitaire ! Des milliers d'autochtones congolais seront confondus, et exécutés sur place ! Des centaines de milliers parmi ces réfugiés barundi seront obligés de traverser la frontière de leur pays afin de tenter, de rejoindre pour s'exiler à nouveau la Tanzanie. Beaucoup seront tués en tentant cette aventure. Par ailleurs, selon les Nations Unis, lorsque l'on présente le chiffre de 200 000 victimes pendant la guerre civile burundaise [1993-2003], une grande part du nombre des victimes se comptabilisent à cette période, qui est en même temps celle de la politique des camps de regroupements forcés (4)déjà cité plus haut, qui a elle seule produisait des milliers de victimes tous les mois.

Le Burundi est un ancien royaume séculaire [6] qui a pris fin dès 1966 avec l'arrivée, par Coup d'Etat du dictateur sanguinaire Micombéro, l'"oncle" de Buyoya. Pendant près de 40 ans, dans ce petit pays des Grands Lacs, cette famille sera à l'origine de près de 2 millions et demi de victimes civils Barundi (morts ou poussés à l'exil - des réfugiés- [7]), et étrangères [8].

Oui, dès lors le criminel ex dictateur BUYOYA, en Belgique, un sage pour la Francophonie?! Une Commission Vérité et Réconciliation est entrain de se mettre en place au Burundi. Des associations burundaises de victimes (ou fils et filles, petits fils et filles de ces derniers) traumatisés s'organisent.

[0] SAVIEZ-VOUS VRAIMENT QUI EST PIERRE BUYOYA ? Par : Honorable Jean-Marie SINDAYIGAYA  (28 novembre 2002)http://www.burundi-agnews.info/agnews_JM_BUYOYA.htm

[1] La fondation pour l'Unité, la Paix, et la Démocratie ... http://burundi-agnews.info/agnews_fondation_paix_unite_democratie.htm

[2] Les crimes de la famille du Dictateur Buyoya au Burundi, http://burundi-agnews.info/genocide.htm

[3] Octobre 1993 au Burundi, http://burundi-agnews.info/agnews_Octobre1993.htm ; http://www.burundi-agnews.info/agnews_ndadaye_mort1993.htm

[4] Les "Camps de Concentration" au Burundi, dixit  Mzee Mandela Nelson, http://burundi-agnews.info/ccburundi.htm ; http://www.peace.ca/concentration_camps_burundi.htm

[5] Les massacres dans les camps de réfugiés au Sud-Kivu en 1996-1997, http://burundi-agnews.info/genocide_1996.htm

[6] L'Histoire du Burundi, http://burundi-agnews.info/burundi-histoire.htm

[7] L'Histoire des Réfugiés du Burundi, http://burundi-agnews.info/agnews_refugees.htm

[8] Justice : Du nouveau dans l’affaire Kassy Manlan, lundi 31 janvier 2005 par Batoya, http://www.burundi-info.com/spip.php/IMG/doc/IMG/rtf/spip.php?article96&debut_articles_rubrique=210

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher