topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : La police empêche des réfugiés de RDC de rentrer chez eux Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Société

IRIN, 7 octobre 2009

GIHINGA - Au Burundi, la police a utilisé la force pour empêcher un groupe de réfugiés de quitter un camp car ils avaient l’intention de rentrer en République démocratique du Congo (RDC), selon des résidents.

« La police a tiré et nous nous sommes tous enfuis. Deux personnes ont été blessées ; trois autres se sont évanouies de peur. Elles ont été emmenées à l’hôpital de Kibumbu pour recevoir des soins », a dit un réfugié à IRIN le 6 octobre.

Freddy Gakunzi, un représentant des réfugiés, a dit que la police avait fermé leur camp tôt dans la matinée afin d’empêcher 2 000 réfugiés du camp de Gihinga, qui avaient refusé d'être transférés dans un autre camp au Burundi, de tenir leur promesse de retourner dans l’est de la RDC, malgré d’importantes opérations militaires s’y déroulant.

Le camp a officiellement été fermé le 30 septembre.

Le matin, l’administration locale de Mwaro avait ordonné aux gens de démanteler le camp, d’enlever les abris en plastique. Certains réfugiés étaient toujours là, avec leur matelas, leurs ustensiles de cuisine, des sacs, des jerrycans et d’autres biens.

Félix Shikiro a dit qu’il resterait là avec des amis en attendant le transfert promis vers la RDC.

Certains réfugiés ont dit qu’ils avaient été battus et brutalisés. Des femmes portaient des traces de coups sur les mains. Une femme avec un enfant sur son dos a été vu menottes aux poignets et forcée de monter dans une voiture de police.

Le Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) a mis en garde contre un retour en RDC en ce moment.

« Les conditions qui ont poussé les réfugiés à s’exiler en juin 2004… prévalent toujours », selon un communiqué de l’UNHCR datant du 5 octobre.

« Il serait irresponsable de permettre aux réfugiés de s’exposer à des risques presque certains à travers cette décision de retour », a dit Clémentine Nkweta-Salami, représentante de l’UNHCR au Burundi, dans le communiqué.

Yves Sahinguvu, le premier vice-président du Burundi, a déclaré sur une radio locale : « Personne ne peut empêcher un réfugié de rentrer chez lui, mais il faut s’assurer qu’ils sont informés de la situation qui règne dans leur pays d’origine afin qu’ils ne prennent pas de risques ».

[FIN] [Les informations vous sont parvenues via IRIN, un département d'informations humanitaires des Nations Unies, mais ne reflètent pas nécessairement les vues des Nations Unies ou de ses agences]

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher