topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Le Réseau Européen pour l'Afrique Centrale appelle au renforcement de la CIRGL Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Sécurité

@rib News, 15/10/2009

Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs : une structure importante avec une mission unique et une valeur ajoutée claire

 Bruxelles, le 15 octobre 2009 - EurAc, le Réseau Européen pour l'Afrique Centrale, a toujours défendu la thèse selon la quelle aucune solution durable ne pourra être trouvée pour le Rwanda, le Burundi ou la République Démocratique du Congo (RDC), si elle ne s'inscrit pas dans une démarche régionale. Les Etats de la sous région des Grands Lacs sont marqués par une dynamique régionale très complexe avec des clivages locaux et des conflits nationaux qui ont pris des dimensions transfrontalières. Chaque pays de la région a une situation intérieure complexe et un passé récent violent, au cours duquel les contradictions internes se sont polarisées et interconnectées avec celles des pays voisins. Après la fin de la guerre froide, cette dynamique régionale s'est accélérée en avalanche meurtrière et destructive avec pour conséquence une explosion de violences orchestrées à grande échelle.

EurAc a toujours soutenu l'idée d'une Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs (CIRGL) comme cadre viable pour aborder les questions fondamentales relatives aux conflits dans et entre les pays. La déclaration de Dar-es-Salaam de novembre 2004 et le Pacte sur la sécurité, la stabilité et le développement dans la région des Grands Lacs du 15 décembre 2006, restent les outils majeurs pour la création des conditions de sécurité, stabilité et développement durable entre les Etats membres.

Depuis 2006, le mécanisme de suivi de la CIRGL a établi une interaction régulière entre des officiels de haut niveau dans la Région des Grands Lacs, de façon à créer un nouvel esprit de confiance entre les gouvernements de la région. Néanmoins, on constate une certaine hésitation de certains bailleurs à confirmer ou renouveler leurs engagements.

Dans la phase préparatoire de la Table ronde du Groupe d'Amis de la CIRGL qui se tiendra à Bujumbura les 5 et 6 novembre prochain, les ONGs européennes réunies en EurAc confirment qu'elles considèrent la CIRGL comme une structure très importante avec une mission unique et une valeur ajoutée claire:

1) la CIRGL demeure le seul cadre politique dans la région avec le mandat d'aborder les questions fondamentales de la paix durable, la sécurité et la stabilité, et le Pacte signé à Nairobi en décembre 2006 fournit l'instrument pour gérer la dimension régionale du conflit

2) la CIRGL et le Pacte sont le résultat de la solide conviction des gouvernements et des communautés de la région qu'il n'existe pas de réponses avec une seule dimension aux conflits complexes et entremêlés de la région. Les structures d'intégration économique (comme EAC, CEPGL et autres) ont un rôle très important à jouer pour le développement durable dans la région, mais ne peuvent pas remplacer les missions multidimensionnelles et multidisciplinaires de la CIRGL, qui lie dans un faisceau unique les dimensions de paix, de sécurité, de bonne gouvernance, des droits humains et du développement économique

3) la société civile locale et internationale s'est toujours battue contre les violences sexuelles basées sur le genre, l'exploitation illégale et le commerce des ressources naturelles, l'insécurité frontalière et la violence perpétrée par les groupes armés en général. La CIRGL est le seul cadre multilatéral ayant le mandat d'aborder ces questions critiques et controversées.

Eu égard à tout cela, EurAc demande à l'Union Européenne et à ses Etats Membres de :

1) renforcer la CIRGL dans son rôle et sa visibilité, et contribuer financièrement, diplomatiquement et avec expertise à la mise en application immédiate du « Protocole de non-agression et défense mutuelle » et du « Protocole sur l'exploitation illégale des ressources naturelles », qui, croyons-nous, sont les principaux outils pour rétablir une paix durable à l'Est du Congo ;

2) encourager et aider la CIRGL à se focaliser sur sa « core business » politique et sur sa valeur ajoutée et complémentarité par rapport à d'autres structures régionales ;

3) soutenir les initiatives de la société civile pour sensibiliser la communauté, au niveau de la base, sur la CIRGL et l'aider à devenir une réalité plus concrète au niveau local. EurAc croit que la société civile a un rôle crucial à jouer pour promouvoir la CIRGL et la rendre plus participative.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher