topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Tanzanie : le candidat du parti au pouvoir en tête, l'opposition dénonce des fraudes Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Opinion

APA, 28-10-2015

Arusha (Tanzanie) - Le candidat du parti au pouvoir à l'élection présidentielle en Tanzanie devançait mercredi ses adversaires après un deuxième décompte des voix dans environ la moitié des circonscriptions, les résultats définitifs étant attendus jeudi.

L’opposition conteste déjà ces résultats accusant le pouvoir, la Commission électorale et la police d’orchestrer des fraudes.

Avec 2.461.771 voix (57%), John Magufuli, du parti Chama Cha Mapinduzi (CCM) au pouvoir, devançait son principal adversaire l’ancien Premier ministre Edward Lowassa qui totalisait 1.764.785 voix (41%), selon les derniers résultats provisoires lus en direct à la télévision dans la nuit de mardi à mercredi par la Commission nationale électorale.

John Magufuli, actuel ministre des Travaux publics, et Edward Lowassa, Premier ministre de 2005 à 2008 avant de devoir démissionner suite à son implication dans un scandale de corruption, sont les deux favoris de l’élection présidentielle.

Les deux hommes de disputent la succession de l’actuel chef de l’Etat Jakaya Kikwete qui,
conformément à la Constitution, ne se représentait pas à l’issue de son second
mandat.

Lors d’une conférence de presse radiotélévisée mardu soir, Freeman Mbowe, président du parti Chadema et chef de la coalition des partis de l’opposition soutenant la candidature d’Edward Lowassa, a dénoncé des opérations de tripatouillages impliquant notamment « des jeunes experts kényans logés dans un hôtel de Dar es Salaam », la capitale économique du pays.

Selon M.Mbowe, qui venait d’être réélu député sans grande surprise, ce sont ces jeunes kényans qui opèrent les tripatouillages des résultats en provenance des bureaux de vote à travers le pays, avant qu’ils soient ensuite transmis à la Commission nationale électorale.

« Ce tripatouillage est opéré par le CCM, programmé par la Commission électorale et supervisé par la police », a accusé le chef de l’opposition, annonçant que les responsables des partis de sa coalition allaient se réunir jeudi dans la journée pour adopter une déclaration commune sur la question.

« Ceci n’est pas une élection, mais une sale besogne », a-t-il conclu

S’agissant des élections parlementaires, cinq membres du gouvernement sortant ont déjà perdu leurs sièges au profit de l’opposition qui contrôle désormais les deux principales provinces touristiques du nord -Arusha et Kilimandjaro- ainsi que la capitale économique Dar-es-Salaam.

Selon la Constitution tanzanien, les membres du gouvernement doivent être désignés par les députés.

Quelque 23 millions d’électeurs sur 52 millions d’habitants étaient inscrits sur les listes électorales pour les élections générales – présidentielle, législatives et locales – de dimanche, les plus serrées de la Tanzanie, depuis son indépendance en 1961.

Même si les élections de sont déroulées globalement dans le calme, la police a dû à plusieurs reprises depuis dimanche soir, faire usage de canons d’eau et de gaz lacrymogène pour disperser des jeunes de l’opposition massés autour des bureaux de vote pour dénoncer les retards dans la proclamations des résultats.

Quelques véhicules, des infrastructures publiques ou des bureaux du parti au pouvoir ont été incendiés en quelques endroits, en guise de protestation contre ces retards dans la publication des résultats.

Presque tous les groupes d’observateurs internationaux ont pointé du doigt cette lacune mais en saluant de manière globale le bon déroulement des opérations.

La tension était plus palpable sur l’archipel semi-autonome de Zanzibar, dans l’océan Indien, qui devait désigner son propre président et ses députés, le principal parti d’opposition ayant revendiqué la victoire dès lundi.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher