topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

M. Frédéric Nahimana est le nouveau Ministre de la Communication et des Médias. Il a été nommé par le décret présidentiel N¤ 100/136 du 14 septembre 2018. [@rib News, 18/09/2018] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
"Il faut stopper le président Nkurunziza", clame la presse africaine Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Opinion

Ledjely,  14 décembre 2015

Burundi : Qu’attend-t-on pour stopper Nkurunziza ?

 Comme jadis avec le Rwanda, l’humanité se trouve désormais interpellée par ce qui se passe au Burundi. Surtout après ce que la capitale Bujumbura a vécu ce week-end.

Après les images horribles de corps jonchant les rues de la capitale que le régime s’est précipité d’enterrer, on ne peut plus tergiverser, au risque de pécher pour non-assistance à personnes en danger.

Parce qu’avec la répression sanglante et sauvage qui s’est abattue sur les quartiers contestataires de Bujumbura, suite aux attaques armées menées contre trois camps militaires de Bujumbura, aucun doute n’est plus permis.

A ce rythme, Nkurunziza et les siens sont partis pour exterminer tous ceux qui sont politiquement ou ethniquement différents d’eux. Et possédés par le diable en personne, ils ne semblent vouloir céder à aucune pression.

La scène est classique. Pendant que le Burundi s’enfonce inexorablement dans la guerre civile ou le génocide, le monde s’autorise le luxe de jouer à l’observateur détaché. Tandis qu’à Bujumbura, les citoyens sont sortis de leurs domiciles pour être exécutés d’une balle dans la tête, devant femmes et enfants, d’Addis Abeba à Paris, en passant par Washington et New York, on continue à se demander quelle attitude adopter.

Ainsi, alors que les Burundais en général et ceux qui ont naïvement cru qu’ils pouvaient s’opposer au régime en particulier, ont vécu un week-end d’enfer, il n’est encore question que des fameuses condamnations de principe. Une passivité dont Pierre N’Kurunziza, le rebelle reconverti en politicien, entend bien profiter pour massacrer…

En fait, on se demande bien ce qui se passe avec ce petit pays de l’Afrique des Grands Lacs. Parce que depuis que la crise a éclaté en avril dernier, avec les premières manifestations contre le troisième mandat, on a senti un certain laisser-aller de la part de la communauté internationale.

L’opposition n’avait pas hésité à braver policiers, militaires et miliciens. Mais elle n’a jamais, comme cela a souvent été le cas en pareille circonstance, eu un relais au niveau de la communauté internationale. Cette dernière, bien que des signaux alarmants aient toujours été envoyés du Burundi, a laissé la situation pourrir. Ainsi, Pierre N’Kurunziza avait pu, usant d’une répression intimidante, imposer sa mascarade électorale.

Mal réélu, mais comptant sur sa machine à semer la mort, il s’est obstinément refusé de reprendre le dialogue avec ses opposants, comme l’espéraient quelques chancelleries occidentales et bien d’instances africaines.

Depuis, au vu et au su du monde entier qu’ils ne cessent de narguer, ils déroulent le satanique plan qu’ils semblent avoir savamment concocté, à savoir briser l’opposition en passant systématiquement ses membres par les armes. Et ils sont si bien à l’aise qu’ils avaient commencé par clouer le bec aux médias indépendants qui auraient pu relayer la terreur qu’ils imposent au pays.

En cela, les citoyens qu’ils ont froidement exécutés ce week-end et dont on est certain qu’ils dépassent de loin le chiffre annoncé par le porte-parole de l’armée, ne constituent qu’un nouveau pas de franchi dans la marche forcée vers l’enfer génocidaire. Preuve qu’un certain passé douloureux revient hanter Bujumbura et ses belles collines.

Boubacar Sanso Barry   

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher